S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky se situe en 2011, un an avant les événements du jeu original S.T.A.L.K.E.R. Un groupe de stalkers arrive, pour la première fois, sur la zone du réacteur nucléaire de Tchernobyl et déclenche une série d'événements cataclysmiques.
Évaluations des utilisateurs :
Globales :
très positives (2,272 évaluation(s)) - 84% des 2,272 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 15 sept 2008

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter S.T.A.L.K.E.R. Clear Sky

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter S.T.A.L.K.E.R.: Bundle

Inclut les 3 articles suivants : S.T.A.L.K.E.R.: Call of Pripyat, S.T.A.L.K.E.R.: Clear Sky, S.T.A.L.K.E.R.: Shadow of Chernobyl

 

À propos de ce jeu

S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky se situe en 2011, un an avant les événements du jeu original S.T.A.L.K.E.R.
Un groupe de stalkers arrive, pour la première fois, sur la zone du réacteur nucléaire de Tchernobyl et déclenche une série d'événements cataclysmiques. Une gigantesque explosion mystérieuse transforme radicalement l'environnement : le paysage est transfiguré et des anomalies de toutes espèces apparaissent. Des zones inconnues jusqu'alors voient le jour. Les expéditions et les stalkers disparaissent les uns après les autres.
Avec un activités croissantes des anomalies, la zone instable pose de sérieux problèmes et repousse les limites du connu. Les hostilités pour la possession des mystérieuses sphères et des champs de force sont lancées : chacun pour soi. La guerre des factions a commencé.
Le héros est un mercenaire qui joue un rôle clef dans la suite des événements qui conduisent au jeu original.
Quelles nouvelles aventures attendant nos stalkers dans cette mystérieuse zone ? Quelle est la nature de cette mystérieuse zone? Peut-on arrêter les anomalies ? Qui prendra le dessus dans la guerre qui oppose les factions ? Réponse à ces questions dans — S.T.A.L.K.E.R. : Clear Sky.

Configuration requise

    • Système d'exploitation : Microsoft® Windows® XP (Service Pack 2)/Microsoft® Windows® 2000 SP4
    • Processeur : Intel Pentium 4 2.0 GHz / AMD XP 2200+
    • Carte graphique : Carte comportant 128 Mo de mémoire vidéo compatible DirectX® 8.0 / nVIDIA® GeForce™ 5700 / ATI Radeon® 9600
    • Mémoire vive : 512 Mo de RAM
    • Son : Carte compatible DirectX® 9.0
    • Disque dur : 10 Go d'espace disque disponible
    • Système d'exploitation : Microsoft® Windows® XP/Vista (SP1)
    • Processeur : Intel Core 2 Duo E6400 / AMD 64 X2 4200+
    • Carte graphique : Carte comportant 256 Mo de mémoire vidéo compatible DirectX® 9.0c* / nVIDIA® GeForce™ 8800 GT / ATI Radeon® HD 2900 XT
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Son : Carte son compatible DirectX® 9.0
    • Disque dur : 10 Go d'espace disque disponible
Évaluations intéressantes des utilisateurs
11 personne(s) sur 11 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
28.7 heures en tout
Posté le : 28 décembre 2015
Le moins que l'on puisse dire, c'est que j'aurais eu bien du mal à rentrer dans ce prologue... Il est certes beaucoup plus joli que son prédécesseur (quelques bugs d'affichage cependant, notamment quand il pleut), mais l'histoire peine franchement à décoller. Tout ceci ressemble à s'y méprendre à Shadow of Chernobyl, sans compter que, passé le marais, on retrouve les anciennes zones (après d'interminables temps de chargement...). Zones que l'on a déjà parcourues de long en large dans le premier volet - à quelques modifications mineures près.

Mais une fois qu'on s'y est immergé, qu'il est difficile d'en sortir ! L'ambiance est toujours aussi excellente, d'autant que ce prologue bénéficie de nombreuses améliorations. Par exemple, ces émissions imprévisibles qui ajoutent à l'atmosphère du jeu un soupçon de stress. Ces guerres de faction qui renforcent encore l'immersion. Ces mécanos qui pourront, au besoin, réparer nos armes et armure ou bien les améliorer. L'inconvénient étant que les armures voient leur longévité dégringoler, pour peu qu'on gère mal une seule fusillade : au temps pour le challenge, me direz-vous ! D'ailleurs, même en débutant, c'est très, mais alors très loin d'être une promenade de santé.

On regrettera par contre qu'ait disparu la nécessité de se nourrir. Le système d'endurance est par ailleurs toujours aussi poussif... Si les finances ne suivent pas, pour peu qu'on soit un peu chargé, traverser des zones entières ou y faire des allers et retours devient très vite pénible. D'où l'utilité des voyages rapides, grâce aux guides, qui nous permettent de rejoindre un endroit déjà exploré en un clin d'oeil - hélas, à un prix prohibitif, surtout au début du jeu. Quoiqu'il en soit, modder le jeu offre des solutions intéressantes pour pallier à certains de ces défauts.

Bref, S.T.A.L.K.E.R., c'est une aventure exigeante, impitoyable, mais ô combien passionante !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
19.6 heures en tout
Posté le : 29 mars
Super jeu! :]
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
121 personne(s) sur 133 (91%) ont trouvé cette évaluation utile
145 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
0.5 heures en tout
Posté le : 13 février
I was 15 kilograms over my weight limit when I was looting, so I had to drop 3 of my guns and most of my ammo. Only then did I realize I was carrying 30 kilograms of vodka
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
52 personne(s) sur 58 (90%) ont trouvé cette évaluation utile
5 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
361.9 heures en tout
Posté le : 26 novembre 2015
Now, Part 2 of the revisions. To recap after the 1st stalker game revision....this is based on the vanilla experience.

Ah, the prequel. Also, the game that the stalker community thought was forgettable. Me? I personally LOVED this game. Sure, it's missing a few things....namely hunger, and an all-around creepiness with some of the environments. But to counter, this game introduced some features that proved to be worthwhile; for instance, the weapon and armor upgrades and repair. Do the weapons and armor still degrade? Yes, but now you can enhance them with more armor plates, flex the durability, and even add protection against anomalies. It's needed because if you ask me, this is the hardest of the 3 stalker games. Just as is with the first game, once you get to a certain point, there's no turning back. So, be prepared for ANY situation again.

The story revolves around Scar, a mercenary that inserts himself into the faction war. Various factions are battling for territory in the zone in a race to reach the center. When a group of stalkers reaches the center, the zone changes and becomes more unstable, making the territory more valuable.

Gameplay is relatively the same with a few changes. First, the artifacts aren't just there for the taking this time. You need a detector to find the artifacts, which involves getting into the thick of the anomaly. The weakest detectors won't spot the best artifacts, so you need a top notch one to make up for the weaker ones shortcomings. This game also manages to feel less like a sandbox, only because as you progress through the story you are able to uncover more of the map. In other words, you're actually blocked from progressing far into the zone until you progress through the story. Once you get so far, then it's open for you to explore all over. Numerous players weren't fond of this because of the open nature of the 1st game, but i think it worked well here because it made for better pacing. You couldn't get the best weapon in the game very early, giving you a major advantage. Even the armor suits were paced better, as an exoskeleton suit COULD be given to you about half way through, but required some work on your part in joining the faction wars for Duty or Freedom. Better pacing equals more fun if you ask me. The stalker way is the hard way.

Artifacts were not so abundant here, as each map in the zone contained a few anomalies, which hold artifacts. With less artifacts comes less money, which means upgrading or repairing was a little tricky because you had to draw the line between keeping an artifact or trading it in for a valuable upgrade. Less money also equals more fun. Stalker games are supposed to be challenging and this adds another layer of challenge. Of course, once you get so far and have your armor or weapons upgraded, then you can save some money for future use.

The AI has some improvements, but still has its pros and cons. The faction wars can be a bit buggy sometimes, as the AI isn't entirely supportive. You may find yourself doing alot of the work, and while this game is difficult as it is, i personally don't mind doing most of the work. It's a shooter.....you shoot things. The more the merrier.

Most of the maps are reused from Shadow of Chernobyl, with the addition of a few new ones. The swamps and red forest are the highlights, creating a fresh change from gloomy landscapes to lush vegetation. Also, some of the reoccurring maps have been slightly altered to appear more lifelike. Remember, this takes place before the events of SoC.

All in all, i think this game gets a bad rap. What it is missing from other stalker games it makes up for by introducing some iconic stalker features, like the upgrades. Again, mods are a-plenty here, but do yourself a favor and play vanilla first...on MASTER difficulty. It's brutal again, and the difficulty spike is worse this time around in the end, so be even more prepared. While it still may not be every stalker fan's cup of tea, it's still part of the stalker lore that every fan should check out. It's my personal favorite of the 3 games, mostly for the reasons of the pacing and balance. Difficult as hell, borderline rage-inducing in the end, but still worthwhile. Crowning achievement completing this on master. Good luck stalker.

9.2/10
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
24 personne(s) sur 32 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
13 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
121.9 heures en tout
Posté le : 30 janvier
АЙ ♥♥♥♥♥♥, МАСЛИНУ ПАЙМАЛ
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante