Dungeon of the Endless est un Rogue-Like Dungeon-Defense, dans lequel le joueur et son équipe doivent protéger le générateur de leur vaisseau écrasé et explorer un donjon en perpétuelle expansion, tout en affrontant des vagues de monstres sur le chemin menant à la sortie...
Évaluations des utilisateurs : Très positive (3,854 évaluation(s))
Date de parution: 27 oct 2014

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Dungeon of the Endless - Pixel Edition

Acheter Dungeon of the Endless - Crystal Edition

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Amplitude Endless Pack

Includes Endless Space - Emperor Edition, Endless Space - Disharmony DLC, Endless Legend - Emperor Edition, and Dungeon of the Endless - Crystal Pack.

Acheter Dungeon of the Endless - Pixel Edition to Crystal Edition Upgrade

 

Recommandé par les curateurs

"Disclosure: RC, This is a very fun rougelike,rpg, tower defense game. You try to protect your crew as they carry a crystal to the exit."

Mises à jour récentes Tout voir (60)

10 juin

[1.0.71] Release Notes

[1.0.71] Patch Notes
  • Fixed the Heavy level up animation; previously using the Pyro’s animation instead of his!
  • Fixed the elevator background that wasn’t moving since the [1.0.69] version
  • Fixed a bug on the album: it was impossible to unlock the picture related to the TF2 heroes story
  • The Australium update is now considerer as a DLC and can therefore be disabled

Thank you for all your reports.

~Amplitude Studios

4 commentaires Lire la suite

8 juin

[1.0.70] Australium Free Update



Hey everyone,

If you watched the stream this afternoon, you probably know what's coming to Dungeon of the Endless: the Australium update! It is free and will available today on Steam to everyone who owns Dungeon of the Endless.

http://store.steampowered.com/app/365940/
This Australium update for DotE is one of the rewards that you've unlocked during the recent Steam Free Weekend: it includes 4 new heroes and 5 new items from Team Fortress 2, Valve's famous cooperative game gone free to play.

Note that you can grab Dungeon of the Endless on Steam at 33% off!


RELEASE NOTES

"Taking a break after a particularly brutal gravel war, these four mercenaries are prospecting for the rare element Australium in the hopes of using their battle-honed skills to actually make some money. It is rumoured that there are extensive lodes of Australium across Auriga so they are exploring and tunnelling, trying to find this precious resource."

  • Added 4 new heroes



    • Pat Bates (Pyro): nobody knows where this thing came from, what it thinks, or why it does what it does. Eager researchers who interview Bates tend to either quickly change their area of study -- or go mad themselves.
    • Kaspar Herab (Medic): Kaspar did, at some point, receive some form of medical training. The duration, sobriety, and quality of that training -- and whether or not it pertained to human beings -- is highly questionable. Herab's eagerness to demonstrate it, however, is not.
    • Dell Bradford (Engineer): Dell is a misplaced transdimensional copy of a non-existent being from a pseudo-reality. Fortunately, he is also a skilled engineer with at least eleven hard science PhDs so minor questions concerning the nature of reality don't bother him much.
    • Misha Cherny (Heavy): Misha comes from a very cold gulag in a very cold place; much of his reputation stems from the fact that though he and his sisters escaped, none of the guards did. This experience has not affected the warmth of his personality, though it should be noted that the degree of warmth is directly proportional to the number of dead enemies.
  • Added 5 new items with passive skills (Sandvish, Gas Mask, Dove, jPad, Tower of Hats)



    • Tower of Hats: tarnish it notte, presumptuous one.
    • Gas Mask: a highly effective defence against anything from flatulation to the most toxic nerve gas. The only drawback is that the mask’s active ingredient causes idyllic, pastoral hallucinations.
    • Dove: the only flying animal not yet eaten by the dungeon inhabitants, Archimedes stays safely in the pocket of whoever is carrying it.
    • jPad: one letter better than its famous predecessor, this hand-held marvel contains optimised solutions for the materials, project plans, and techniques of module construction.
    • Sandvich: not considered edible by most sentient beings, this snack requires teeth capable of chewing gravel. On the plus side, it tastes like vodka.
  • Improved memory use
  • Fixed an issue where the operator lost his bonus during an attack in multiplayer
  • Fixed an issue where the floor could not be finished


WARNING: in Singleplayer mode, you might have to restart at the beginning of your floor. In Multiplayer mode, you might have to restart the whole run/pod. If you want to finish your game in MP, we suggest you use a previous version of the game. To access that version, you will have to select in the Steam properties of Dungeon of the Endless, the 'Betas' tab, then select the [1.0.63] version.


Now go and have fun! :)


Sincerely,
~Amplitude

65 commentaires Lire la suite

Articles

“Rien ne peut être classé à ses côtés. Que les influences et les emprunts soient condamnés - ce jeu est aussi unique que brillamment conçu. Stimulant et ingénieux, c'est un condensé d'idées et d'esthétisme tel que je n'en ai vu cette année.”
Wot I Think – Rock, Paper, Shotgun

“De son univers à son esthétique, Dungeon of the Endless est un jeu créé pour me plaire. Il est rude et impitoyable, mais il est également juste. En dépit de tous les décès cumulés pendant ma traversée des étages du donjon, j'ai lentement appris à maîtriser le jeu. C'est une démonstration du genre roguelike, et c'est pourquoi j'aime tant m'amuser avec.Ne vous laissez pas berner par la simplicité de ses pixels : aucun élément individuel de Dungeon of the Endless n'est particulièrement compliqué, mais ensemble ils forment un défi diabolique et impitoyable . Si vous pensez être à la hauteur alors il vaut le détour. Empruntant à plusieurs genres pour créer quelque chose d'unique, il brille par sa personnalité et ses choix intelligents.”
8.1/10 – IGN

“De son univers à son esthétique, Dungeon of the Endless est un jeu créé pour me plaire. Il est rude et impitoyable, mais il est également juste. En dépit de tous les décès cumulés pendant ma traversée des étages du donjon, j'ai lentement appris à maîtriser le jeu. C'est une démonstration du genre roguelike, et c'est pourquoi j'aime tant m'amuser avec.”
4.5/5 – Game Revolution

About the Game Editions

Le jeu digital Dungeon of the Endless

  • Jouez à Dungeon of the Endless sur PC et Mac.

La bande-son numérique officielle

  • Toutes les pistes Dungeon of the Endless créées par FlybyNo au format mp3.

Le Badge Amplitude ”Dungeon of the Endless”

  • Ajoute un badge unique à votre compte Amplitude.
  • Ajoute 200 points G2G à la valeur de vos votes sur notre site internet.

Le jeu digital Dungeon of the Endless

  • Jouez à Dungeon of the Endless sur PC et Mac.

L’add-on "Bookworm" pour Dungeon of the Endless

  • Ajoute le vaisseau “Bibliothèque” qui débloque un nouveau mode de jeu.
  • Ajoute Josh ‘Ntello à l’équipe des héros du jeu.

La bande-son numérique officielle

  • Toutes les pistes Dungeon of the Endless créées par FlybyNo au format mp3.

Le Badge Amplitude “Dungeon of the Endless”

  • Ajoute un badge unique à votre compte Amplitude.
  • Ajoute 200 points G2G à la valeur de vos votes sur notre site internet.

Des skins d’unités "Mezari" pour Endless Legend

  • Un nouvel habillage “Mezari” pour vos unités Vaulters dans Endless Legend.

À propos de ce jeu


Quelques centaines de criminels condamnés étaient transférées vers le système Auriga à bord de la barge-prison "Le Succès". Bien que ce leur fût présenté comme une chance de regagner leur place dans la société en travaillant dur pour le bien commun, ils avaient compris qu’ils seraient des forçats, envoyés pour coloniser une planète inexplorée. Tout ce qu'ils savaient d'Auriga Prime était ce que les sondes avaient rapporté : elle avait de l'eau, des zones tempérées, de la vie végétale et une croûte planétaire riche en métaux.


En fait, la planète Auriga hébergeait autrefois une colonie majeure d'une race ancestrale voyageant à travers la galaxie et connue sous le nom d'Endless. Et, se trouvant toujours en orbite autour de la planète, un système de défenses fonctionnel (et bien camouflé) revint avidement à la vie à l'arrivée du "Succès". En moins de quelques minutes, le vaisseau fût réduit à l’état de morceaux de métal tordus s'abattant sur la planète.


Mais, chaque ensemble de cellules de détention servaient également de capsule de sauvetage, de sorte que, lorsque le vaisseau se désintégra, les prisonniers survivants s'écrasèrent, meurtris mais (temporairement) en vie et (momentanément) en sécurité sur cette planète. En sécurité, jusqu'à ce qu'ils réalisèrent qu'ils s'étaient écrasés au travers d'une sorte de complexe Endless, dans un sous-sol si profond et ancien qu'il pourrait tout aussi bien être qualifié de donjon...

Rassemblez une équipe.

  • Formez une équipe de héros, chacun ayant ses propres forces (et psychoses)
  • Équipez-les, déployez-les et gagnez de puissantes aptitudes
  • Gérez l'équilibre entre les anciens détenus et gardes
  • Coopérez à quatre joueurs mais surveillez vos arrières

Établissez vos défenses.

  • Utilisez la Brume que vous avez collectée pour alimenter les salles
  • Utilisez les rares ressources pour aider votre équipe à survivre
  • Construisez des modules majeurs et mineurs pour contenir des vagues de monstres
  • Décodez les vestiges des Endless pour découvrir des technologies de sauvetage

Ouvrez la porte.

  • Chaque porte est un danger, préparez-vous et votre équipe à tout
  • Explorez et découvrez une infinité de niveaux et de plans
  • Amenez votre cristal malgré des vagues de monstres jusqu'à la sortie de chaque niveau
  • Frayez-vous un chemin jusqu'à la surface pour découvrir la vérité concernant Auriga

Configuration requise

Windows
Mac OS X
    Minimum:
    • OS: Windows Vista / 7 / 8 / 8.1
    • Processor: 2.4 GHz Intel Core 2 Duo or equivalent
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce 8600 GT or equivalent
    • DirectX: Version 9.0c
    • Hard Drive: 700 MB available space
    • Sound Card: DirectX 9 Compatible Audio
    • Additional Notes: Minimum Resolution: 1280 x 720
    Recommended:
    • OS: Windows Vista / 7 / 8 / 8.1
    • Processor: 3.3 GHz Intel Core i5 or equivalent
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce GTX 560 Ti or equivalent
    • DirectX: Version 9.0c
    • Hard Drive: 700 MB available space
    • Sound Card: DirectX 9 Compatible Audio
    • Additional Notes: Minimum Resolution: 1280 x 720
    Minimum:
    • OS: MAC OS X 10.8 or higher
    • Processor: 2.4 GHz Intel Core 2 Duo or equivalent
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: AMD Radeon HD 2600, NVidia GeForce 9400 or equivalent
    • Hard Drive: 700 MB available space
    • Additional Notes: Minimum Resolution: 1280 x 720
    Recommended:
    • OS: MAC OS X 10.8 or higher
    • Processor: 3.2 GHz Intel Core i3 or equivalent
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: AMD Radeon HD 4670, NVidia GeForce GT 330 or equivalent
    • Hard Drive: 700 MB available space
    • Additional Notes: Minimum Resolution: 1280 x 720
Évaluations intéressantes des utilisateurs
20 personne(s) sur 20 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
96.2 heures en tout
Posté le : 4 février
L'espace, ses promesses et ses périls. Un accident. Une capsule de sauvetage qui s'écrase sur une planète hostile. A son bord, jusqu'à quatre personnages aux aptitudes complémentaires et au-dehors, le danger. Des vagues d'ennemis de plus en plus redoutables au fil du temps qui passe. L'urgence de faire vite et de partir, mais le tiraillement avec le désir de prendre le temps d'explorer et de piller les alentours, générés aléatoirement. Des coffres et de l'xp. Un cristal à activer pour passer à l'étage suivant, cristal dont l'activation va réveiller et exciter tous les monstres des environs qui vont alors se déchaîner en nombre dans un flux incessant. Non, ce n'est pas Risk of Rain dont il est vrai que Dungeon of the Endless se rapproche énormément, mais son penchant stratégique.

Amplitude avait réussi un tour de force avec Endless Space en rendant le 4X accessible sans sacrifier ni sa richesse ni son exigence. C'est désormais chose faite avec le rogue-like, genre sublimé par le développeur français grâce à sa nouvelle alchimie en date : le mélange avec le tower defense. Suite au crash de leur capsule de secours sur une planète inconnue, un à quatre survivants vont devoir coopérer pour remonter tous les étages du donjon jusqu'à atteindre la surface. Les déplacements se font en une vue de dessus avec un aspect stratégique (gestion des ressources, déplacements au clic). Les combats en temps réel sont entrecoupés par un système de tour-par-tour élégant : à l'ouverture de chaque porte, une nouvelle vague d'ennemis apparaît et nos extracteurs de nourriture et de science génèrent leurs offrandes. Ce tour-par-tour offre un double avantage : le luxe de la planification et la maîtrise de ses gestes comme dans un jeu d'échecs sans pour autant casser le dynamisme ou l'immersion en nous donnant la désagréable impression de jouer à un jeu de plateau. A cela s'ajoute un système de tower defense avec la gestion de l'électricité (les monstres ne peuvent pas apparaître en début de tour dans les salles éclairées) et la disposition de tourelles défensives et offensives dans les espaces alimentés. Un aspect RPG (expérience, armes, équipements et pouvoirs spéciaux) achève de dessiner les traits d'un jeu riche en subtilités.

Dungeon of the Endless est un jeu cruel, parfois injuste, qui demande beaucoup de patience et des nerfs en titane avec des runs très longs (jusqu'à quatre heures) qui peuvent se solder par un échec brusque, inattendu et insupportable. Le principal danger n'est pourtant pas de briser son clavier de rage avec sa tête en hurlant des insultes en allemand puis de désinstaller le jeu mais bien au contraire de continuer : l'envie de prendre une revanche sur son sort est souvent plus forte que la rage et on peut alors sans vraiment le voiloir signer pour un deuxième tour de plusieurs heures que l'on avait pas prévu. Tant pis pour l'enterrement du chat, il peut continuer de pourrir encore quelques heures, il a bien pu attendre de se faire nourrir, il attendra aussi pour ça. Un bouffe-temps, un aspirateur à minutes, un dévorheures. Plus qu'un excellent jeu aussi addictif qu'un sexe de lémurien en période de fortes chaleurs après quelques verres d'alcool, Dungeon of the Endless est un jeu fascinant à traverser. Son cachet esthétique, ses personnages, le développement discret mais captivant du background de l'univers Endless nous donnent envie d'aller se perdre encore et encore dans ses couloirs inquiétants pour toujours tendre vers le même point, comme aspirés par la hauteur : en découvrir la surface. Mais pour cela, il faudra acheter Endless Legend. En attendant, éblouis par la lumière du soleil, baisser la tête et replonger au plus profond dans les entrailles du donjon.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
22 personne(s) sur 24 (92%) ont trouvé cette évaluation utile
0.4 heures en tout
Posté le : 22 mars
Difficile, beau, prenant, long, drôle, addictif... les compliments ne manquent pas pour qualifier Dungeon of the Endless. Il faut dire que c'est probablement le meilleur jeu indé auquel j'ai pu m'adonner ces dernières années.

Le gameplay est asses unique en son genre : Mélange de Rogue-Like et Tower Defense, on contrôle un groupe de 1 à 4 héros piégés sous terre après le crash de leur vaisseau (si j'ai bien compris ils étaient prisonniers). Leur objectif sera de survivre aux 12 étages qu'ils devront remonter afin d'atteindre la surface d'Auriga.

Le gameplay possède un système de tour-par-tour, tout en proposant des contrôles en temps réel. Chaque étage est composé d'un certain nombre de salles, et chaque porte ouverte lance un nouveau tour lors duquel nous devrons affronter de nouveaux ennemis. On devra gérer nos rares ressources afin d'améliorer nos personnages et de survivre à chaque étage.

La direction artistique est très réussie, avec un visuel en pixel-art de très bon goût et une bande originale de haute volée, me rappelant par moment celle des Metroid.

Bref, je ne peux que vous conseiller ce jeu, surtout pour le prix auquel il est vendu
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 6 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
5.3 heures en tout
Posté le : 20 janvier
Un rogue-like très bien réalisé, comme souvent pour les jeux du studio Amplitude. Le style graphique est particulier, mais il n'est pas désagréable. Le jeu est bien pensé, avec un système plutôt bien fait qui incite à la prise de risque, parfois un peu trop :)

Si vous avez aimé FTL, ce jeu est pour vous. Si vous aimez les jeux simple à comprendre mais bien conçus et pas si facile que ça, idem.

Vous pouvez découvrir le jeu au travers de ces deux vidéo :

https://www.youtube.com/watch?v=yYo-ahHftjE&index=1&list=PLHdKVmv0BLH1Mcv7Gr_npNTqwNBlMBgZ_

https://www.youtube.com/watch?v=FDprmE6o5lU&index=2&list=PLHdKVmv0BLH1Mcv7Gr_npNTqwNBlMBgZ_
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
10.9 heures en tout
Posté le : 31 mai
Ce jeu est démentiel et quel que soit votre PC vous le ferez tourner. Question gameplay une souris suffit. Les musiques sont sublimes et mêmes après quelques heures je ne m'en lasse pas. Le but du jeu est simple, et à la fois presque impossible et c'est ça qu'on aime. Nous n'avons pas le droit à l'erreur et une mort signifie recommencer entièrement le "monde"(vaisseau). À mi-chemin entre le dungeon crawler, le RPG, le dungeon défense, l'exploration, le Metroidvania et au final est surtout, la stratégie. Chaque niveau se génére aléatoirement.

Au début vous sélectionner vos 2 premiers héros, un vaisseau, et c'est parti. Vous ouvrez une salle, on vous attaque, vous l'éclairer et ainsi de suite. Mais il va arriver un moment où la lumière sera trop rare et de nombreuses salles resteront dans l'ombre, et à chaque nouvelle porte ouverte, des vagues de monstre pop dans chaque salle non éclairée (en gros). Tant que vous arrivez à protéger votre cristal des monstres, c'est bon. Pour se faire vous avez à votre disposition tout un arsenal d'attaque ou de défense à installer dans les salles de vos choix, avec les ressources qui montent tous les tours. Une fois la sortie trouvée, courez-y ! Mais le héros qui portera le cristal ne pourra pas se battre et sera ralenti, d'où la stratégie différente de chaque salle, de comment vous avez installé vos armes et défenses, et de l'évolution générale de vos héros (4 au max). Vous trouverez des PNJ, des héros, ou des aides diverses dans certaines salles.

La difficulté est progressive d'un niveau à l'autre du vaisseau. En général 12 niveaux composent un vaisseau, et il faut tous les finir pour débloquer le vaisseau suivant, et ainsi de suite. C'est très dur, parfois frustrant, mais tellement bon quand vous y arriverez. Pas de sauvegarde, vous arrêtez et reprenez au même endroit si vous quittez le jeu, mais impossible de revenir en arrière lors d'une mort, ou de jouer deux parties différentes.

Seul petit bémol et pas des moindres à mon gout, le côté online. Je l'ai surtout acheté pour ça à vrai dire et j'ai étais quelque peu déçu. Vous ne pouvez pas personnaliser votre "salle/serveur", pas de nom spécifique, pas de région, pas de réglage a part la difficulté et le vaisseau... Et tous le ♥♥♥♥♥♥ commence, vous vous retrouvez avec des gens lambda aléatoirement, qui se fiche pour la plupart de votre stratégie. Le jeu étant dur de base, ne vous encombrez pas de quelqu'un qui joue uniquement pour lui. Le online est un COOP(génial) à part entier, des sacrifices auront parfois lieu pour la cause du groupe. Clairement un petit "rusher" vous fera perdre à un moment ou un autre, car il va ouvrir une ou des portes à un moment qu'il ne faudra pas, vous mourrez, et fin de l'histoire... Jouez-y uniquement sous invitation de gens que vous connaissez, avec des potes ou en famille, là ce sera juste super trop bien génial de la mort magnifique. De plus pour reprendre une partie online il faudra que les mêmes personnes soient présentes, ne pensez pas avancer sans elles ce n'est pas possible.

Je recommande ce jeu n'hésitez pas, petit prix, studio indépendant loin des usines à fric ! FONCEZ !
PS: Si vous désirez m'ajouter en amis pour de bonnes parties (zen et intelligente?) je suis partant.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
10.2 heures en tout
Posté le : 27 février
FOR MI DA BLE, on peut dire une chose, dungeon of the endless est très original. Mêlant Tower, défense, aventure, rôle avaec un humour excellent, vraiment je regrette pas. Chaques parties est différentes, et même si j'ai parfois du mal à passer ou que je me prends de belles raclées, peu importe j'y reviens encore et encore. Un MUST HAVE!!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante