À la une
Jeux
Logiciels Démos ACTUALITÉS Recommandations
Débutez un voyage à travers l'un des jeux à la première personne les plus original de ces dernières années.
Date de parution: 14 fév 2012
Visionner la vidéo HD
Ce produit n'est pas disponible dans votre langue. Veuillez consulter la liste des langues supportées ci-dessous avant de l'acheter.

Acheter Dear Esther

Acheter Dear Esther + Soundtrack

À propos du jeu

“A deserted island…a lost man…memories of a fatal crash…a book written by a dying explorer.”

Two years in the making, the highly anticipated Indie remake of the cult mod Dear Esther arrives on PC. Dear Esther immerses you in a stunningly realised world, a remote and desolate island somewhere in the outer Hebrides. As you step forwards, a voice begins to read fragments of a letter: "Dear Esther..." - and so begins a journey through one of the most original first-person games of recent years. Abandoning traditional gameplay for a pure story-driven experience, Dear Esther fuses its beautiful environments with a breathtaking soundtrack to tell a powerful story of love, loss, guilt and redemption.

Forget the normal rules of play; if nothing seems real here, it’s because it may just be all a delusion. What is the significance of the aerial -- What happened on the motorway -- is the island real or imagined -- who is Esther and why has she chosen to summon you here? The answers are out there, on the lost beach, the windswept cliffs and buried in the darkness of the tunnels beneath the island… Or then again, they may just not be, after all…

Dear Esther is supported by Indie Fund.

Key features:

  • Every play-through a unique experience, with randomly generated audio, visuals and events.
  • Explore Incredible environments that push the Source engine to new levels of beauty.
  • A poetic, semi-randomised story like you've never experienced in a game before.
  • Stunning soundtrack featuring world-class musicians.
  • An uncompromisingly inventive game delivered to the highest AAA standards.

Soundtrack

Jessica Curry's haunting and beautiful soundtrack to Dear Esther, now available on Steam, has been a hit with gamers and critics alike. Reviewers have said ""Curry's score reflects the player's feelings without oppressively instructing them. Exquisitely constructed, both sonically and visually" (Eurogamer), "as beautiful as the game is, it’d be remiss not to mention Curry’s atmospheric soundtrack...impossible to ignore." (Edge), "spellbinding, fascinating aural landscape: a resounding success" (Square Enix), "Curry's delicate & understated musical score achieves a level of excellence. It's the ultimate achievement of composition." (Bitgamer). The soundtrack was shortlisted for the Excellence in Audio award at the Independent Games Festival 2012

Configuration requise (PC)

    Minimum :

    • Système d'exploitation : Microsoft Windows XP / Vista / Vista64
    • Processeur : Intel core 2 duo 2.4 GHz ou meilleur
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM pour XP / 2 Go de RAM pour Vista
    • Carte graphique : Carte compatible DirectX 9 avec support Shader model 3.0. nVidia 7600, ATI X1600 ou meilleure (les circuits graphiques Intel pré-Sandybridge ne sont pas encore supportés)
    • DirectX® : DirectX 9.0c
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Son : Carte son compatible DirectX 9.0c

    Recommandée :

    • Système d'exploitation : Microsoft Windows XP / Vista / Vista64
    • Processeur : Quadri cœur 2.4 GHz ou supérieur
    • Mémoire vive : 1 Go de RAMpour XP / 2 Go de RAM pour Vista
    • Carte graphique : Carte compatible DirectX 9 avec support Shader model 3.0. nVidia 8800, ATI Radeon 2900 pro ou meilleure (les circuits graphiques Intel pré-Sandybridge ne sont pas encore supportés)
    • DirectX® : DirectX 9.0c
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Son : Carte son compatible DirectX 9.0c

Configuration requise (MAC)

    • Système d'exploitation : MAC OS X 10.6.7 ou supérieure
    • Processeur : Intel Core Duo (2 GHz ou meilleure)
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Disque dur : Au moins 2 Go d'espace disque disponible
    • Carte graphique : ATI Radeon 2400 ou supérieure / NVIDIA 8600M ou supérieure / Intel HD Graphics 3000
Évaluations intéressantes des utilisateurs
6 personne(s) sur 8 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
224 produits enregistrés
72 évaluations
1.3 heures en tout
Ce petit jeu, ou plutôt cette histoire est top. J'avais joué à la version gratuite, cette version payante envoie du paté.

Après pour les amateurs d'actions, ce jeu ne sera pas fait pour vous .

9.5/10
Posté le : 8 mai 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
222 produits enregistrés
18 évaluations
1.8 heures en tout
Il faut savoir que ce jeu est une expérience, il m'a plu mais ça ne sera pas le cas pour tout le monde. En fait dans ce jeu on explore une mysterieuse ile deserte avec en fond le protagoniste qui joue le narrateur. A chaque partie ou quickload il dit differentes choses, ce qui favorise une rejouabilité pour mieux comprendre l'histoire qui je vous le précise est assez difficile à cerné.

Globalement j'ai bien aimé, c'est le genre de jeu où la narration prime et où le gameplay est inexistant.

Conseil: bien vous accrocher dès le debut pour esperer comprendre. :)
Posté le : 3 mai 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
106 produits enregistrés
7 évaluations
2.1 heures en tout
Un jeu très poétique mais dénué de toute forme d'action. J'ai apprécié sa qualité graphique et ses jeux de lumières, qui sont presque envoûtants, mais ne recommanderais ce jeu qu'à ceux qui s'intéressent profondément au travail d'écriture et à l'Art quelque peu abstrait. J'en garde une expérience singulière néanmoins, ayant un faible pour les oeuvres sortant de l'ordinaire. Ce n'est pas un jeu à parcourir en attendant de voir la fin, mais plutôt en profitant de chaque instant en son sein, sa durée de vie étant très courte. Je suis certain qu'il ne plaîra pas à beaucoup de gens, mais je salue sa réalisation et sa direction artistique, le scénario libre d'interprétation étant quant à lui trop abscons pour être une référence, bien qu'il n'en soit pas pour le moins extrêmement immersif.
Posté le : 2 juin 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
104 produits enregistrés
24 évaluations
1.7 heures en tout
Jamais un jeu n'aura si bien porté le tag "Walking simulator"... (boring simulator?)
Dear Esther a de belles qualités, notamment ses environnements ou sa superbe bande-son, à l'origine d'une ambiance très appréciable (notamment au troisième chapitre). Mais il est complètement plombé par ses nombreux défauts.
Peut on appeler un jeu ou l'on se contente d'appuyer sur la touche avancer du début à la fin un "jeu"? Aucune interaction, aucune action autre que le fait d'avancer! Wow, voila un gameplay aride! Ce genre de jeu se doit absolument d'avoir un scénario très développé à travers sa narration et encore une fois, Dear Esther pêche sur ce point. Le scénario de Dear Esther est.. comment dire... très obscur! Le narrateur passe son temps à faire des métaphores sur l'ile, sur des bergers, sur les mouettes, sur Donnelly (ne me demandez pas qui c'est!) et laisse le joueur confus, à coté de certaines évidences concernant Esther. Lui qui cherche déséspérement à donner un sens à tout ça au départ finit par abandonner à la 27ème métaphore en 3 phrases et avance comme un mouton conduit à l'abattoir, lentement, teeeeeeellement lentement que ZzzzZzzzzz... oups pardon je m'étais endormi! (non sérieusement, j'ai vraiment failli m'endormir plusieurs fois!) Préparez vous à des séquences entières à marcher et marcher, sans musique ni narration (le narrateur sort deux ou trois phrases toutes les 5 minutes environ). Vous vous surprendrez certainement à marteler la touche shift systématiquement dans l'espoir que votre personnage se mette soudainement à sortir de sa torpeur, même si il serait certainement idiot de proposer une option "courir" dans un jeu basé sur la narration, mais que voulez-vous on s'ennuie!
Dernier point noir, la durée de vie du soft. Fini en un peu plus d'une heure, je pense à tous les pauvres joueurs qui l'ont payé 8 euros (même si je le remercie personnellement de ne pas s'être étalé plus longtemps).
Je suis tout à fait pour les concepts originaux pourvu qu'ils aient un peu de substance. Quand j'ai joué à Dear Esther j'ai eu l'impression de marcher (lentement) accompagné d'un ersatz de Nostradamus gonflant ("Ensuite j'étais une ile et Donnelly était un berger, et j'ai fait un bâteau en papier en traçant des lignes à la craie blanche blabla" <--- Ici il veut dire qu'il est triste je crois). Désolé, il m'en faut un peu plus pour me faire ressentir le concept de "profondeur". A essayer pour l'expérience mais pas au dela de 3 euros.
Posté le : 2 juillet 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
6 produits enregistrés
1 évaluation
2.1 heures en tout
Jeu d'exploration, aucune intéraction n'est possible. Excepté faire des ronds dans une flaque à un seul endroit.
Ces rond dans l'eau et le fait d'être bloqué partout où l'on voudrait aller visiter montre qu'on est piéton et vivant... Tout le contraire de cette île morte qui nage au milieu de la mer.
Lent et linéaire, les seuls choix consistent à passer à gauche ou à droite d'une clôture pour arriver au même point. Et l'on est forcé de passer par le point C et D pour aller du point A au point B... Sinon il n'y aurait pas d'histoire, voyons !
La narration est à propos de personnes que l'on ne rencontre pas et de la santé du narrateur. Vite lassante, on se surprend à devoir se forcer à la lire / l'écouter.

Les images sont magnifiques !
On jouerait bien un "Medal Of Honor" dans certains lieux... Ou un "Half Life" dans d'autres. Mais pas moyen de visiter le moindre bateau, ni de monter dans le phare, ni d'avoir une vue panoramique de l'île !

Spoiler : "The cake is a lie !"
Fini en 2h... Et j'ai traîné !
Posté le : 27 mai 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
12 personne(s) sur 14 (86%) ont trouvé cette évaluation utile
334 produits enregistrés
1 évaluation
1.1 heures en tout
Un jeu à l'ambiance très travaillée, des décors superbes qui montrent que le moteur Source à encore de beaux restes malgré son âge.
Une direction artisitique intéressante. Le jeu se termine rapidement malgré la lenteur de déplacement du personnage mais le rythme est bien découpé pour éviter un ennui profond d'un bout à l'autre de l'aventure.
Mon seul regret reste la toute fin du jeu qui n'est pas sous le contrôle du joueur alors que, si l'on prête attention à tout ce qu'on découvre sur le personnage dans le jeu, je ne vois pas vraiment d'autre issue à cette "balade". Un manque de confiance envers le joueur de la part du studio? Impossible à savoir.
Reste que ce jeu sera un bon souvenir d'expérience de joueur pour ma part :)
Posté le : 25 novembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non