Menez un combat à travers le Mordor et découvrez la vérité sur l’esprit qui vous possède, découvrez l’origine des Anneaux de pouvoir, créez votre légende et confrontez le mal de Sauron dans cette nouvelle chronique des Terres du Milieu.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
très positives (959 évaluation(s)) - 89% des 959 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
très positives (30,454 évaluation(s)) - 92% des 30,454 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 30 sept 2014

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Middle-earth: Shadow of Mordor Game of the Year Edition

Attention : l'Édition Game of the Year de La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor et l'Édition Premium disponible précédemment sont le même produit

Acheter Middle-earth: Shadow of Mordor - Upgrade to the GOTY Edition

Attention : l'Édition Game of the Year de La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor et l'Édition Premium disponible précédemment sont le même produit

 

Articles

“AMAZING”
9.3/10 – IGN

“Revolutionary”
5/5 – Joystiq

“Remarkable”
4.5/5 – VideoGamer

À propos de ce jeu

Combattez à travers le Mordor et percez le secret de l’esprit de vengeance qui vous guide. Découvrez l'origine des Anneaux de Pouvoir, construisez votre légende, et affrontez Sauron dans cette nouvelle chronique de la Terre du milieu.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimale :
    • Système d'exploitation : Windows Vista SP2 64 bits, Windows 7 SP1 64 bits ou Windows 8.1 64 bits
    • Processeur : Intel Core i5-750 cadencé à 2,67 GHz ou AMD Phenom II X4 965 cadencé à 3,4 GHz
    • Mémoire vive : 3 GB de mémoire
    • Graphiques : NVIDIA GeForce GTX 460 ou AMD Radeon HD 5850
    • DirectX : Version 11
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 44 GB d'espace disque disponible
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : Windows 7 SP1 64 bits ou Windows 8.1 64 bits
    • Processeur : Intel Core i7-3770 cadencé à 3,4 GHz ou AMD FX-8350 cadencé à 4,0 GHz
    • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
    • Graphiques : NVIDIA GeForce GTX 660 ou AMD Radeon HD 7950
    • DirectX : Version 11
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 57 GB d'espace disque disponible
    Minimale :
    • Système d'exploitation : Mac OS X 10.10.3
    • Processeur : 2.4 GHz Intel
    • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
    • Graphiques : 1GB Nvidia 650M or later, AMD 7xxx series or later and Intel Iris Pro.
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 67 GB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Requires Keyboard & Multi-button Mouse
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : Mac OS X 10.10.4
    • Processeur : 3.2 GHz Intel
    • Mémoire vive : 16 GB de mémoire
    • Graphiques : 4GB Nvidia 780MX, AMD D700 or R9 295X
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 67 GB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Gamepad
    Minimale :
    • Système d'exploitation : Ubuntu 14.04.2 64-bit / SteamOS
    • Processeur : Intel Core i5-750, 2.67 GHz | AMD Phenom II X4 965, 3.4 GHz
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • Graphiques : 1GB NVIDIA 640 or better with driver version 352.21 or later
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 47 GB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : AMD and Intel cards are NOT supported. If you wish to play the game using an AMD graphics card, you should update your graphics driver to version Catalyst 15.7 or higher. You should be able to run the game without experiencing stability issues or graphical glitches, but you may still experience poor performance.
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : Ubuntu 14.04.2 64-bit / SteamOS
    • Processeur : Intel Core i7-3770, 3.4 GHz | AMD FX-8350, 4.0 GHz
    • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
    • Graphiques : 4GB NVIDIA 9xx series card or better with driver version 352.21 or later
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 47 GB d'espace disque disponible
Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Récentes :
très positives (959 évaluation(s))
Globales :
très positives (30,454 évaluation(s))
Publiées récemment
Hashimiru
5.2 hrs
Posté le : 30 août
Très bon jeu
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Kylren Fendrall
69.1 hrs
Posté le : 28 août
Très mauvaise optimisation, a croire que le jeu a été fait par un studio indé et qu'il est encore en phase pré alpha.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Krystolf De Briv
10.1 hrs
Posté le : 27 août
Superbe jeu, gameplay sympa et graphismes agréables. Un bon défouloir quand vous rentrez d'une bonne journée de travail ! pour ceux qui n'aiment pas la répititivité dans les combats, passez votre chemin ! moi perso ça ne m'a pas dérangé ! vous êtes une bête dans ce jeu tous simplement, l'armagedon du Mordor. l'histoire quant à elle est très bien introduite : vous devez venger votre famille tuée par la Main Noire de Sauron avec l'aide d'un spectre qui a subi le même sort que vous, Celebrimbor.
en tous cas je vous conseille ce jeu et vous laisse découvrir l'histoire par vous même !

Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Lt. Knight
30.5 hrs
Posté le : 27 août
Disclaimer : J'aime énormément le Seigneur des anneaux, aussi bien sa trilogie de films que l'impact qu'elle a eu sur le monde des loisirs par la suite. Toutefois, je ne connais pas grand chose à l'univers étendu, et à la timeline. De ce fait, mes commentaires sur le scénario ne pourrons pas parfaitement prendre en compte son insertion dans la timeline de la franchise.

Ceci étant dit.

Shadow of Mordor est un jeu bien bourrin. Le système de combat, assez simpliste (clic gauche pour attaquer, droit pour parer) est agrémenté d'actions utilisables à la suite de combo réussies (exécutions, téléportation, flèche enflammée, contrôle mental, etc). Il se prend très vite en main et donne un grand sentiment de puissance, en particulier lorsque l'on massacre de l'Uruk-hai à la pelle. Malgré tout, les combats peuvent s'avérer un peu répétitifs au bout de plusieurs heures de jeu, lorsque vous aurez exécuté des centaines d'Uruk furtivement, une autre centaine à l'arc, et une troisième centaine au corps à corps. Il est également à noter que les bossfights ne sont pas incroyables, en particulier les deux derniers, dont j'attendais beaucoup plus de difficulté.

La difficulté est variable. La plupart du temps, le jeu est assez simple. Certains commandants Uruk Hai pourraient toutefois vous donner du fil à retordre, ainsi que certaines missions secondaires pour améliorer vos armes. J'ai failli m'arracher les cheveux en recommençant pour la cinquième fois de suite une mission dont l'un des objectifs était de "ne pas me faire repérer", parce que ce con de personnage avait décidé de sauter sur une plateforme au lieu de sprinter sur le côté. Des petits cafouillages dans les contrôles du jeu sont donc au rendez-vous, mais c'est en général le lot de tous les jeux incluant de l'escalade.

Shadow of Mordor contient toutefois un système unique qui le fait se démarquer des autres, nommé "Nemesis". Le principe est assez simple : les Uruk sont dirigés par plusieurs niveaux de gradés, qui ont tous un look, des faiblesses et une identité spécifique. Ceux-ci gagnent des rangs en vous tuant, ou en luttant entre eux pour le pouvoir. Certains reviennent même une fois vaincus, soignés, défigurés par vos coups. Ils se souviennent de vous, vous insultent en fonction de ce qui s'est passé au combat précédent (certains, par exemple, se moqueront s'ils vous ont abattu avant). Au final, c'est une vraie histoire personnelle que vous construisez, avec vos meilleurs ennemis, vos souffres douleurs, et votre petite armée personnelle de commandants contrôlés mentalement. Une vraie originalité qui donne de la saveur au jeu.

Heureusement qu'ils sont là, d'ailleurs, ces commandants aux apparences variées ! Car la variété est sans doute le point sur lequel le jeu pêche : 95% de vos adversaires seront des Uruk-hai, dont le look change peu. Une fois que vous aurez vus les porte-boucliers, les berserkers, les archers et les lanceurs de javelot, vous aurez à peu près tout vu. Les 5% restants se divisent en quelques créatures locales auxquelles vous vous intéresserez surtout dans une partie du scénario.

En parlant du scénario. Celui-ci est parfaitement dans l'ambiance du Seigneur des Anneaux. Je n'en dévoile rien, si ce n'est qu'il justifie les différentes mécaniques de gameplay, dont le système de Nemesis. Il se divisera d'abord en quelques branches, dont une branche un peu secondaire vous faisant partir à l'aventure avec un nain bien appréciable, classe et éloigné des clichés du barbu-qui-boit-et-qui-vit-sous-terre. On retrouvera également quelques têtes connues.

Ces têtes connues (et les autres aussi) sont plutôt bien modélisées. Les cutscenes sont belles, et les décors superbes - bien qu'évidemment peu variés, Mordor oblige. Le jeu se découpe en deux grandes zones open-world contenant leur lot de citadelles ennemies, de vieilles ruines et de beaux paysages, qu'on ne se lasse pas d'arpenter pour aller ramasser tous les collectibles disséminés ici et là, qui ajoutent un peu de vie à l'univers en montrant qu'il n'y a pas toujours eu que des Uruk ici.

Enfin, du point de vue sonore. Les musiques sont belles, rendant bien l'ambiance générale. Les doublages sont de qualité et les Uruk Hai convaincants dans leur violence sadique. (Mention spéciale à l'un des commandants qui, en croisant le fer avec votre personnage, se contente de grogner/rire avec un espèce de sourire pervers).

Le tout se termine en 25h environ, ramassage de tous les collectibles inclus. Le système de sauvegarde se fait par checkpoints, mais la mort ne vous fait de toute façon pas revenir à une sauvegarde précédente, car elle est inclue dans les mécaniques du jeu (un peu comme Dark Souls).

Avant le bilan, un petit point DLC :

- Lord of the Hunt : Terminé intégralement en 3h. Il n'ajoute rien de particulier au scénario, et vous fait essentiellement découvrir quelques grosses bêtes supplémentaires. Si vous aimez le personnage du nain, vous serez content de le retrouver durant la (courte) aventure. Les chefs de guerre Uruk que vous aurez à tuer ont une belle apparence, mais vous en viendrez vite à bout.

- The Bright Lord : Terminé intégralement en 3h. Les événements de ce DLC se déroulent avant le jeu de base, et viennent expliquer comment les choses en sont arrivées là. Il vous fait essentiellement utiliser les capacités de contrôle mental et vous mène jusqu'à Sauron lui-même. On regrettera par contre un combat final beaucoup trop facile par rapport à l'adversaire affronté. (Vous le vaincrez en massacrant votre touche "F", puis en allant attaquer des Uruk pour recharger votre compétence, avant de réappuyer sur "F". Wouhou.)

Bilan, donc :

+ Le Nemesis, un système original qui ajoute de la profondeur au jeu
+ De beaux décors, quoique peu variés
+ L'ambiance du Seigneur des anneaux bien rendue
+ Le contrôle mental, toujours amusant

- Des ennemis peu variés
- Des bossfights trop faciles (certains commandants Uruk sont plus durs que les boss...)
- Un premier DLC oubliable, un second se terminant sur une touche de déception du fait de la facilité du boss final
- Un peu répétitif à la longue

Est-ce-que je le recommande ?

Si vous êtes fans du Seigneur des anneaux, définitivement. Si ce n'est pas particulièrement le cas, mais que vous aimez massacrer des ennemis à la chaîne, ou répandre le chaos chez les ennemis, également. Si vous y jouez d'une traite, vous risquerez cependant de vous lasser un peu (j'ai laissé le jeu en stase quelques mois avant de le reprendre).

Comme d'habitude, je recommande toutefois les soldes. Cela dit, pour 30€, cela reste correct. N'achetez juste pas les DLC hors promo, ils n'en valent quand même pas la peine.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Dreadfox
51.5 hrs
Posté le : 27 août
C'est selon moi un très bon jeu avec un scénario pas mal du tout, son seul défaut selon moi serais les quêtes secondaires qui sont TOUTES les mêmes, finalement on se retrouve à se mettre volontairement dans la ♥♥♥♥♥ pour s'amuser car le jeu deviens facile.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Gunspel [fr]
32.3 hrs
Posté le : 26 août
Trés bon jeux , je me suis régalé ce qui la fait trop court .
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
pit`
20.2 hrs
Posté le : 23 août
Même chose que pour Wasteland 2.
Je ne recommande pas ce jeu, mais pourtant, il n'était pas mauvais, il est même très potable.

Il se termine en une vingtaine d'heure, quasiment à 100% (j'en suis à 88%), malheureusement, il s'avère être bien trop répétitif. Agréable à prendre en main, certes... mais beaucoup trop facile.

Si nous n'avions pas d'Orques en guise d'ennemi, on pourrait presque penser que nous ne sommes pas dans l'univers de Tolkien. C'est dommage que l'univers de ce dernier n'ait pas plus été utilisé.

Le héros n'est pas franchement charismatique et les interactions avec les autres protagonistes sont très limitées.

Pourtant... pourtant il y avait de l'idée.
Un système hiérarchique des "chefs" ennemis, avec la possibilité de l'investir, en convertissant des orques pour en faire des traîtres, c'était sympa.

Pareil pour les points faibles / forts de nos adversaires, ça oblige à changer d'approche, d'un chef à l'autre.

Si ce jeu devait être noté, je lui attribuerai un 6.5, voir un 7 sur 10.
Pas mauvais, mais je pense qu'il y a mieux dans le genre (Assassin's Creed 2 par exemple, qui reste à mes yeux une référence en terme de gameplay, de qualité d'histoire et d'immersion).
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
BozarChild
0.5 hrs
Posté le : 23 août
A noter que j'ai joué au jeu avec le logiciel Steam en mode hors ligne (pour cause de connexion internet défaillante). Mon temps de jeu réel tourne donc plus autour des 40h que des 30min...

Shadow of Mordor est ce qu’aurait dû être/devenir la série Assassin’s Creed. Un open world plaisant à parcourir avec un système militaire ennemi à défaire de l’intérieur, en assassinant les capitaines et généraux, de façon ciblée. C’est réellement là que se situe la clé de voute du gamedesign de Shadow of Mordor, le reste bien que maitrisé étant du déjà-vu.

On parcourt en effet un open world détaillé (dommage cependant que les 2 zones du jeu soient séparées par un chargement, ce qui fait qu’il s’agit plus d’un double petit open-world plutôt qu’un seul grand) avec sa faune hostile et sa flore salvatrice, on va de tour en tour pour débloquer la carte d’une nouvelle zone, on récupère des collectibles à droite à gauche, on s’infiltre discrètement/comme un bourrin dans les campements ennemis à la recherche d’une cible ou d’une nouvelle mission. Bref, tout cela est devenu très courant depuis les Assassin’s Creed/Far Cry, mais qu’importe puisqu’ici c’est bien fait.

D’un point de vue gameplay, le système de déplacement est calqué sur celui d’Assassin’s Creed, avec beaucoup de déplacement automatique à un bouton (A pour « je cours et je grimpe »), ce qui implique forcément quelques mongolisations de notre personnage sur certains obstacles ou murs. Pour les combats, on se rapproche également d’un Assassin’s Creed mais en (beaucoup) plus riche, avec tout un tas de capacité spéciales à débloquer. Le jeu dispose en effet, de trois systèmes d’XP distincts. Le premier permet d’acquérir des points pour acheter les compétences en question, le second ouvre un niveau de compétences plus puissantes dans lesquelles investir les précédents points, et le troisième et dernier permet d’améliorer ses jauges (barre de vie, de concentration, nombre de flèches). Bref, une système très complet puisque chaque quête menée à bien remplira de façon différente chacune de ses barres d’XP.

Enfin, ce qui fait tout le sel du jeu et la spécificité de son gamedesign comme évoqué plus haut, c’est la gestion des capitaines et généraux adverses. Ces ennemis, qui sont bien plus balèzes que des ennemis standards, peuvent être simplement éliminés, enrôlés dans notre propre armée en devenir, et même montés les uns contre les autres. Sachant que chacun de ces capitaines/généraux possède un pool de forces et de faiblesses (sur lesquels il sera conseillé de se renseigner au préalable), chaque affrontement contre les gradés est en quelques sortes unique puisque les approches se doivent d’être variés (à distance, en rentrant dedans au corps-à-corps, avec une monture, en infiltration,etc…).

En résumé, Shadow of Mordor, c’est Assassin’s Creed mais en bien. Et si tant est que l’univers du Seigneur des Anneaux est apprécié, alors on prendra son pied aisément.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
milouze
73.1 hrs
Posté le : 23 août
Bon jeu, gameplay varié selon qu'on joue en infiltration ou à la bourrin. Un bon nombre d'heure de jeu pour couvrir l'ensemble des missions.
Parfaitement jouable à la mode casual, à la manette affalé dans un fautueil.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Kaathe
22.2 hrs
Posté le : 21 août
Je ne regrette pas d'avoir passé du temps sur ce jeu, le combat de fin en valait la peine.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Dans les 30 derniers jours
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
76.3 heures en tout
Posté le : 13 août
Bonjour/Bonsoir à toi cher lecteur.
Synopsis ;

La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor est un jeu d'Action / Aventure prenant place dans l'histoire du Seigneur des Anneaux où vous incarnerez un Rôdeur : Talion voulant venger la mort de sa famille et de la sienne.
Après avoir vu mourir sous ses yeux sa femme et son fils et avant d'être tué à son tour par la "Main Noir de Sauron", celui-ci le maudit en l'empêchant de rejoindre l'Au-delà.
Par chance le créateur de l'Anneau : Celebrimbor qui avait auparavant subi le même sort de la part Sauron lui même, décide de s'allier à Talion afin de l'aider à se venger et de lever cette malédiction les concernants tous les deux par la même occasion.

Alors pour commencer cette évaluation,il faut savoir que je suis un ENORME fan de l'univers de Tolkien,j'ai dévoré tous ses bouquins à de nombreuses reprises,et la représentation cinématographique m'a fait rêver,et je remercie Peter Jackson d'avoir réussi Le Seigneur des Anneaux,mais un peu plus déçu par rapport au Hobbit,qui m'a moins fait rêver que les livres.
Bref..

Ce jeu est génial,dans tous ses points il est extrèmement bien réussi,je suis un très grand fan des rôdeurs, alors en jouer un m'a fait halluciner,mais pour te montrer tout cela,je vais diviser en deux catégories,les points négatifs,et les points positifs ;

Points positifs :
-Ce jeu a de très bons graphismes,et une bonne opti,alors que t'es un monstre de pc ou un ordinateur entrée de gamme,tu peux le faire tourner.
-Une superbe bande son,qui m'aura fait bander.
-Jouez un rôdeur,tuez ces foutus orcs,prenez le contrôle des chefs de guerre,et devenez ami avec un nain. Oui,un nain. Qui est un roi de la chasse,et un DLC peut être acheté,et vous pourrez chasser avec lui,avec de maintes épreuves !
-Beaucoup de sorts,un arbre de talent superbe,de l'intensité pendant que tu joues,parfois tu auras du mal,et on aime les défis.
-Parfois le jeu donne des défis,des quêtes secondaires en plus de la quête principale. On aime.
-Un jeu superbement (ça se dit ?) agréable à jouer,j'ai adoré passer mes soirées en quête de soif de sang,en chevauchant des wargs,à détruire les orcs, à trouver la main noire pour la tuer,pendant que le Mordor s'installe sur sa terre hostile,qui a encore quelques points d'herbes,ce qui n'existera plus pendant les films.
-Une campagne à couper le souffle,j'ai adoré chasser la main noire,tuer des orcs,controlez les capitaines.

Négatifs :
-Un monde ouvert assez grand mais pas assez pour moi,je le trouve assez petit,il aurait du être un peu plus grand,on fait rapidement le tour de la map..
-Lorsque tu as tous les défis de fait, tous les commandants orcs sous tes ordres,et l'arbre de talent complet,tu n'as plus rien à faire, du coup en une centaine d'heures,le jeu est terminé.. Ce que je trouve ENORME,mais en même temps pas assez hihi.
-Un système de jeu simple,tu spam ta touche pour taper et sauter et tu meurs jamais.. Mais bon,si tu évites de tricher,tu peut faire face à de VRAIS challenges. Et c'est CA,qu'on aime. Surtout quand ils sont 22 car tu as attaqué une base.

Bref,je pense pas avoir grand chose de plus à dire ;
Un jeu génial,avec une superbe histoire qui tient la route,de beaux graphismes,peu de bugs,une histoire moyennement longue même si j'aurais préféré jouer plus longtemps,mais pour ceux qui en veulent des DLC sont dispo,ça rajoutement 20 à 30h par DLC (sauf si ce sont des skins que tu achetes,tu kifferas le jouer pendant 4-5h avant de t'en lasser).

Note : 18/20.
Il vaut amplement sa note,j'espère peut-être un jour voir de la coop ?
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
0.5 heures en tout
Posté le : 23 août
A noter que j'ai joué au jeu avec le logiciel Steam en mode hors ligne (pour cause de connexion internet défaillante). Mon temps de jeu réel tourne donc plus autour des 40h que des 30min...

Shadow of Mordor est ce qu’aurait dû être/devenir la série Assassin’s Creed. Un open world plaisant à parcourir avec un système militaire ennemi à défaire de l’intérieur, en assassinant les capitaines et généraux, de façon ciblée. C’est réellement là que se situe la clé de voute du gamedesign de Shadow of Mordor, le reste bien que maitrisé étant du déjà-vu.

On parcourt en effet un open world détaillé (dommage cependant que les 2 zones du jeu soient séparées par un chargement, ce qui fait qu’il s’agit plus d’un double petit open-world plutôt qu’un seul grand) avec sa faune hostile et sa flore salvatrice, on va de tour en tour pour débloquer la carte d’une nouvelle zone, on récupère des collectibles à droite à gauche, on s’infiltre discrètement/comme un bourrin dans les campements ennemis à la recherche d’une cible ou d’une nouvelle mission. Bref, tout cela est devenu très courant depuis les Assassin’s Creed/Far Cry, mais qu’importe puisqu’ici c’est bien fait.

D’un point de vue gameplay, le système de déplacement est calqué sur celui d’Assassin’s Creed, avec beaucoup de déplacement automatique à un bouton (A pour « je cours et je grimpe »), ce qui implique forcément quelques mongolisations de notre personnage sur certains obstacles ou murs. Pour les combats, on se rapproche également d’un Assassin’s Creed mais en (beaucoup) plus riche, avec tout un tas de capacité spéciales à débloquer. Le jeu dispose en effet, de trois systèmes d’XP distincts. Le premier permet d’acquérir des points pour acheter les compétences en question, le second ouvre un niveau de compétences plus puissantes dans lesquelles investir les précédents points, et le troisième et dernier permet d’améliorer ses jauges (barre de vie, de concentration, nombre de flèches). Bref, une système très complet puisque chaque quête menée à bien remplira de façon différente chacune de ses barres d’XP.

Enfin, ce qui fait tout le sel du jeu et la spécificité de son gamedesign comme évoqué plus haut, c’est la gestion des capitaines et généraux adverses. Ces ennemis, qui sont bien plus balèzes que des ennemis standards, peuvent être simplement éliminés, enrôlés dans notre propre armée en devenir, et même montés les uns contre les autres. Sachant que chacun de ces capitaines/généraux possède un pool de forces et de faiblesses (sur lesquels il sera conseillé de se renseigner au préalable), chaque affrontement contre les gradés est en quelques sortes unique puisque les approches se doivent d’être variés (à distance, en rentrant dedans au corps-à-corps, avec une monture, en infiltration,etc…).

En résumé, Shadow of Mordor, c’est Assassin’s Creed mais en bien. Et si tant est que l’univers du Seigneur des Anneaux est apprécié, alors on prendra son pied aisément.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
10.1 heures en tout
Posté le : 27 août
Superbe jeu, gameplay sympa et graphismes agréables. Un bon défouloir quand vous rentrez d'une bonne journée de travail ! pour ceux qui n'aiment pas la répititivité dans les combats, passez votre chemin ! moi perso ça ne m'a pas dérangé ! vous êtes une bête dans ce jeu tous simplement, l'armagedon du Mordor. l'histoire quant à elle est très bien introduite : vous devez venger votre famille tuée par la Main Noire de Sauron avec l'aide d'un spectre qui a subi le même sort que vous, Celebrimbor.
en tous cas je vous conseille ce jeu et vous laisse découvrir l'histoire par vous même !

Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
204 personne(s) sur 216 (94%) ont trouvé cette évaluation utile
18 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
60.5 heures en tout
Posté le : 24 octobre 2014
Tout le monde le dit, SOM est un mélange d'Assassin creed et de Batman, alors est ce que ça vaut le coup ? C'est quoi son truc en plus ?

L'inspiration coté assassin creed est assez violente. Mêmes principes, mêmes animations, même parkour, c'est proche du plagiat. On a une map, des spots (tours) a déverrouiller pour débloquer les missions secondaires de la zone, on grimpe partout, de mission en mission, on assassine, on infiltre des forteresses infestées d'orc etc...

Chaque assassin creed reproduit chez moi le même schéma :
Les premières heures c'est la découverte des différents gameplays proposés. C'est génial, des milliards de choses à faire, à découvrir. Je vais de missions secondaires en missions secondaires, j'esquive volontairement les missions principales, je me noie dans l'abondance de contenu ! Je me dis que je vais finir le jeu à 100% !
Puis arrive l'overdose. La répétitivité des actions a eu raison de moi, je rush les missions principales, je ne pense plus qu'à arriver à la fin, qu'à m'en débarrasser.

SOM est beaucoup moins généreux en contenu, la map est pas bien grande, la diversité des missions secondaires est pas énorme. Ici pas de plongée sous marine, pas de chasse à la baleine, pas de craft d'équipement, pas de course poursuite contre un messager ou une note de musique, pas de bateau à diriger.

Alors pourquoi, contrairement à Assassin creed , plus je jouais à SOM et plus j'avais envie de jouer ? Plus j'adorais ?

Une raison: les combats ! Mais surtout la progression du personnage dans ses compétences guerrières. Au début ça commence doucement. Tous les 8 coups d'affilés on peut lancer un exécution qui oneshot un ennemi, pas mal. Avec les niveaux, on passe à une exécution tous les 5, voir 3 coups. Se faire toucher ne reset plus le compteur de coups. On peut se téléporter, controler un orc, ou plusieurs, on peut pendant 20 ou 30 secondes exécuter un ennemi à chaque coup ... On devient une ♥♥♥♥♥♥ de machine de guerre ! Les combats sont complètement jouissifs, on décapite à tour de bras, on prend les orcs par 50, c'est complètement euphorisant.
Et vu toutes les possibilités offertes entre les compétences à la dague, arc ou épée, on s'amuse à varier les plaisirs. Infiltration, pièges, bourrin, hit and hide, explosions, combats monté, toutes les variantes valent le coup!

Je ne passerais pas 3 heures à vous expliquer le principe d'armée et promotions entre les orcs, vous pourrez lire tout un tas d'infos ailleurs détaillant tout ça. Ce que j'en retiens moi: l'impression d'être un ♥♥♥♥♥♥ de chasseur. Je choisis la proie, observe ses points faibles, points forts, repère son lieu de villégiature, m'y rend, observe les lieux, organise une stratégie d'approche en fonction des points faibles, et fond dessus, pour l'eviscerer, le décapiter, le bruler, le backstaber, lui planter une flèche magique en pleine tête, etc...

Ha oui le principe de runes est sympa aussi

Mais retenez un truc, c'est complètement jouissif !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
166 personne(s) sur 182 (91%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
32.9 heures en tout
Posté le : 30 septembre 2014
A l'image du remaniement de la licence BATMAN, rare aujourd'hui sont ces jeux qui arrivent à imposer un semblant de concept Next-Gen, à innover, à changer la donne, en exploitant de telles licences. Vous avez aimé LOTR en film ? Vous adorerez découvrir l'atmosphère pesante du Mordor avec ses hordes de chefs Orcs menant des escouades entières d'assassins plus virulants les uns que les autres au sein de cette sombre aventure.

A n'en pas douter, Middle-earth™: Shadow of Mordor™ fait très, très, très mal de par sa qualité graphique et scénaristique. Entendez "mal" au sens : "écrase" littéralement la rétine à coup de pelle de chantier et vous plonge totalement dans LE jeu que l'on attendait depuis fort longtemps, exploitant pleinement ce qui rend cette licence si magique. Les détails que l'on retrouve dans les oeuvres du 7ème art sont ici transcendés pour épaissir et donner vie à une histoire annexe et bien plus sombre de celle que l'on connait, pour dégager un univers vraiment prenant dans la peau d'un rôdeur.

C'est donc avec un certain plaisir non dissimulé que l'on arpente ce nouveau monde aux mécaniques ultra bien huilées : dévérouillage de compétences / histoires / notes / anecdotes à foison, un bestiaire totalement remanié et décortiqué dans les moindres détails, un gameplay aux oignons avec sa multitude de mouvements qui donne le choix et pose la fatidique question de "Comment vais-je buter cet Orc cette fois-ci ?".

Vous êtes prévenu, c'est un MUST HAVE ! Gollum, Gollum !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
148 personne(s) sur 178 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
7 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
15.3 heures en tout
Posté le : 4 octobre 2014
Un jeu qualifié de AAA, basé sur une licence qui a déjà pas mal souffert, ça fait souvent peur, et à juste titre. Et bien rassurez-vous, ME:SoM (oui, on va abréger) n'est pas une sombre bouse !

NB1 : merci de lire en intégralité avant de voter pour ou contre cette évaluation...
NB2 : cliquez sur "lire la suite" si vous êtes sur la page du magasin
NB3 : lecture plus confortable sur la page directe de l'évaluation ici http://steamcommunity.com/id/darthwound/recommended/241930/



UNE MOITIÉ DE TIMBRE-POSTE

Ça suffirait amplement pour faire tenir le scénario du jeu. On retrouve ici le classique "ma femme et mon gosse se sont fait charcuter" qui conduit un clampin lambda à devenir un surhomme. Certes, petit ajout, on est en symbiose avec un fantôme dont je tairais l'identité. Bref le scénar est basique et peu captivant, sauf pour certains éléments de l'intrigue, car il faut savoir que l'histoire se déroule juste avant celle des trois bouquins Seigneur des Anneaux, quand Sauron prépare son retour à l'aide d'une puissante armée confinée dans le Mordor.

Heureusement cela importe peu, car une fois manette en main, on oublie quasiment tout ça pour juste profiter du gameplay fort sympathique à défaut d'être totalement innovant.



ASSASSIN'S ARKHAM DYNASTY : BATMAN CREED WARRIORS

Corrigeons vite ce petit troll répandu, WarnerBros utilisait déjà des mécaniques assez identiques dans ses "vieux" jeux LotR. Mais ME:SoM fait indéniablement penser à ces séries. La partie combat reprend le système de contres en mélée avec possibilité de tuer à distance ou se la jouer infiltration (malgré une IA infirme et idiote, mais ce ne sont que des orcs). Quand au free-roaming, il permet de courir, grimper, monter une créature, plonger de très haut (sans botte de foin), j'en passe et des meilleures. Ça glisse donc aussi bien que papa dans maman, les contrôles répondent à la perfection, et on ne se lasse pas trop malgré l'omniprésence des combats.

Le monde ouvert permet d'aborder la plupart des missions de différentes manières et de se promener joyeusement dans le Mordor. Certes la carte n'est pas immense ni même très variée (normal, le Mordor c'est pas le Cap d'Agde), mais les décors sont sublimes et le monde est très vivant. Les orcs font leurs petites affaires (chasse, combats, esclavagisme, et boire du grog), la faune également, on tombe sur des patrouilles, des forteresses, etc... Ainsi, même sans la richesse d'un Elder Scrolls, on éprouve un certain plaisir à explorer la zone.

Bien évidemment, en plus de la quête principale se dresse une petite quantité d'activités annexes dont certaines sont illimités, comme la sympathique Vendetta, qui propose de venger un autre joueur (réel) qui vient de se faire tuer par un chef orc en allant égorger ce dernier. Et le joueur sera notifié si votre vendetta est un succès. Et en supplément, d'autres modes de jeu sont disponibles, ajoutant une durée de vie potentiellement infinie. Sans compter sur les DLC qui viendront probablement bien assez tôt et en nombre (Season Pass).



NÉMÉ-SIS-ILAFAMILLE

Le fameux système Némésis est une belle réussite. Le principe réside dans le fait de s'attaquer à l'élite de l'armée des ténèbres en tuant divers chefs et subalternes, tout en plaçant soi-même ses pions sur l'échiquier. Choisir ses cibles avec précaution permet de sécuriser vos arrières pour un temps ou contracter une gloire sans précédent.

Même si le schéma semble répétitif, il n'est pas simple de lâcher la manette, car on a toujours envie d'aller trucider un chef légendaire ou simplement se venger du larbin devenu capitaine après vous avoir décapité. Non, ma phrase n'est pas mal tournée, car en fait on ne meurt pas réellement. On revient à la dernière tour visitée, on récolte un peu d'XP, et les orcs qui nous ont vaincu montent en grade. Tout ceci est plus ou moins bien justifié par le scénario.



LA FORCE TRANQUILLE

Effectivement, ME:SoM est loin d'être un jeu difficile, offrant finalement peu de challenge à l'exception de certains capitaines ayant peu de faiblesses (chaque orc possède ses propres traits) et de quelques quêtes annexes. De plus, après un certain temps de jeu pas mal de compétences sont débloquées et font de vous un type que même Tony Montana pourrait craindre. Il est toutefois possible d'y remédier un peu (voir les guides sur le hub de la communauté). Le moment le plus difficile sera la phase intermédiaire, où vous débloquez petit à petit des compétences alors que les capitaines se sont endurcis et vous attaquent à plusieurs. Mais soyons clairs, on ne joue pas à ME:SoM pour s'imposer un défi. C'est juste un immense défouloir.



C'EST TON DESTIN

Ou pas. Comment savoir si le jeu vous plaira ? Tout d'abord, même si vous n'êtes pas familiers avec l'univers de Tolkien, ce ne sera pas très handicapant, la base de données dans le jeu fournit un bon nombre d'informations. Si vous défouler en tuant brutalement des orcs vous convient, malgré une IA peu poussée, là encore c'est une bonne pioche. Par contre, si vous cherchez un RPG ce ne sera peut-être pas votre came. À part un arbre de compétences et des améliorations d'armes, peu de personnalisation et aucun choix ne vous seront proposés. On suit une trame, point. Pas de housing, pas de famille à fonder, pas de marchandage, pas de réputation, vous n'êtes que le prolongement d'une épée. Attention, il vous faudra une bonne bécane pour faire tourner le jeu dans de bonnes conditions. Enfin vient la question du prix. À une époque où nous sommes habitués à payer moins de 30€ pour 95% de nos jeux (sur PC), ME:SoM et son Season Pass sont plutôt onéreux, heureusement la durée de vie est excellente pour peu que l'on adhère.



CONCLUSION

On aurait pu craindre le pire, mais finalement WB nous sert là un très bon titre, simple, efficace, facile à prendre en main, jubilatoire, captivant, adapté à quasiment chaque profil de joueur. Ajoutez à cela un peu d'humour, du fan service, une qualité technique presque irréprochable, ME:SoM est une excellente surprise qu'il vous faudra un jour ou l'autre acquérir. Tout n'est pas rose non plus, mais on a connu bien pire même sur des jeux ultra attendus...


+ Univers bien retranscrit
+ Graphismes qui flattent la rétine
+ Gameplay immédiat et fluide
+ Durée de vie plus qu'honorable
+ Un monde assez vaste et surtout vivant
+ Presque aucun bug ni saccades
+ Pas besoin d'avoir vu la trilogie plusieurs fois
+ Le système Némésis

- Répétitivité qui nécessitera de faire quelques pauses
- Intelligence artificielle aux fraises
- Scénario lambda et inintéressant
- Des activités plus variées ne seraient pas de trop
- Un aspect plus RPG aurait été le bienvenu
- Prions pour un DLC dans une autre contrée
(à l'image d'un Dragonborn pour Skyrim)



-------- EDIT du 23/10/14 --------
PS : j'ai fait un court aperçu vidéo, non commenté, sur ma chaîne Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/x27f6y7_l-ombre-du-mordor-apercu_videogames
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
56 personne(s) sur 63 (89%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
19.2 heures en tout
Posté le : 30 septembre 2014
Rarement le début d'un jeu ne m'aura autant marqué et donné de frisson !! 1 secondes après avoir pressé sur start on est téléporté dans le monde de tolkien !! mieux qu'un livre mieux qu'un film, que ce soie la narration les thèmes musicaux ou l'histoire que l'on nous compte !!

Wahoo je vais avoir du mal a pondre un test a la hauteur du chef d'oeuvre qu'est le jeu !!
Je me suis essayé a plusieurs approche furtive (un regal) bourrine avec un system de combat mixant avec brio ceux de batman arkham et sleeping dogs, des exécution au ralenti digne d'un mortal combat le tout agrémenté d'une histoire qui nous colle a la peau des les premiers instant !! Je l'aurais attendu le jeu, comme un fou et la récompense est a 200Kms de celle que j'aurais cru recevoir, j'aime l'univers et le style alors vous excuserez surement mon manque de neutralité mais je ne peu pour le moment que m'incliner face a ce titre qui est après même pas une heure de jeu juste merveilleux a tout les points !!

Pour ceux qui en douteraient encore voila un petit gameplay monté, avec très peu de spoil et aucunes cinematique pour vous convaincre de la sympathie du titre ;)

http://youtu.be/o07WlqnmQ38
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
62 personne(s) sur 73 (85%) ont trouvé cette évaluation utile
7 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
24.0 heures en tout
Posté le : 9 novembre 2015
Tout d'abord, il ne faut pas espérer de Shadow of Mordor qu'il soit une invitation au voyage dans la Terre de Milieu. Le scénario est très faible, voire inexistant dans la grande majorité du jeu. Le matériau de base est tellement riche qu'il est dommage d'avoir tant négligé cette partie.

Ensuite, les deux grandes zones du jeu sont peu variées et assez quelconques. Tant dans leur level design que dans leur identité graphique. D'ailleurs, le jeu se défend plutôt bien graphiquement sans être sublime. La direction artistique y est pour beaucoup.
Par contre, les uruks sont suffisamment variés dans leur design pour cacher le manque d'ennemis différents. Sorti du troufion de base, de l'arbalétrier, du berserk et des boucliers, il ne reste que les capitaines et les chefs de guerre.

En parlant des ennemis, le système de combat est la grande force du jeu. Il emprunte beaucoup à celui de Batman tout en le dynamisant pour des affrontements jouissifs et sanglants où la décapitation est reine. Le système de némésis relève du coup de génie avec une hiérarchie, des ennemis qui ont différentes immunités, faiblesse à exploiter pour arriver à les vaincre. Sur le papier, c'est une promesse incroyable d'intéraction. En pratique, il suffit trop souvent de bourriner tout ce qui passe pour s'assurer la victoire. Pour ma partie, j'ai eu un seul capitaine très résistant que j'ai réussi à dominer à cause de sa peur du feu.
Au début de ma partie, j'ai rencontré trois capitaines à la suite que j'ai dézingué. Par la suite, je suis mort et le système a permis à mon tueur de devenir capitaine, aux autres de monter en grade et à des nouveaux de prendre les places vacantes. Sur le principe, c'est génial sauf que le personnage devient très vite tellement puissant que le système s'enraye de lui-même. Tant que l'on ne meurt pas, les capitaines ne sont pas remplacés ou je ne l'ai pas vu.
Je dois avouer que je suis mort quelques fois et pendant des longues secondes/ minutes, les promotions, remplacements de capitaines se mettent en place. Personnellement, ça me gave d'attendre.

Parlons des missions. Comme toujours dans un monde ouvert, il y a les principales, les annexes et à cela s'ajoute, les défis de chasse (Tuer des bestioles), de survie (Collecter des herbes qui redonnent aussi de la santé) et la collecte d'artefacts ( indiqués sur la carte). D'autres missions se greffent avec les capitaines ou les chefs de guerre : répétitives et servant juste à dézinguer de l'uruk. Elles servent surtout pour éliminer ou marquer les gardes du corps du chef de guerre.
Les missions annexes sont divisées en différentes missions : dague (furtivité), épée (Corps à corps), arc (distance) et la libération de prisonniers ( A débloquer en sauvant des esclaves). Elles sont surtout l'occasion de défis plus ou moins intéressants pour découvrir les différentes capacités des armes à disposition ( Certaines ne se débloquant que si la compétence associée est acquise). Pour ma part, j'ai terminé les missions épée et arc en délaissant la dague parce que la furtivité est complétement à la ramasse dans le jeu et la libération de prisonniers par une répétitivité trop prononcée.
Les missions principales sont relativement intéressantes quoique dans la seconde partie du jeu, elles font beaucoup plus office de remplissage qu'autre chose.
Je n'ose parler de la fin et de ses deux derniers boss qui sont limite une insulte pour le joueur qui est allé jusqu'au bout de l'aventure en une vingtaine d'heures. La Tour est un boss intéressant, mais sous exploité et la Main Noire totalement foirée.

Le système de compétence est au service du système de combat avec différentes capacités à débloquer. Un système de runes pour les armes pour leur donner de meilleures statistiques. A la fin, Talion (le personnage principal) est un monstre de puissance quasi invincible.
L'une des capacités les plus intéressantes est le marquage. Les uruks deviennent des pantins à votre service et là, les limites du système de némésis se montrent. J'ai marqué tous les capitaines de la seconde zone et ils ont fait tout le boulot pour les chefs de guerre. Ils ont pris la place et même pas besoin de se jeter dans la mêlée ou si peu. J'aurais aimé un peu plus de subtilité dans cette partie.
De plus, il faut absolument être présent pour les missions concernant les capitaines marqués. A la place, j'aurais préféré les contrôler, de lancer automatiquement la mission ou via un mini jeu pour varier un peu les plaisirs. Le jeu étant répétitif, cela aurait permis de faire une petite respiration.

Pour moi, le plus gros défaut du jeu est, au delà de sa répétitivité ( Les développeurs ont tout misé sur le système de combat et de némésis), le parkour. Singer Assassin's Creed, c'est bien sauf qu'il aurait fallu travailler un peu plus cette partie. Loin de moi l'idée de dire que le parkour d'AC est meilleur, mais il est possible de l'améliorer.
Dans de trop nombreuses situations, Talion ne grimpe pas, répond mal à la commande ce qui occasionne un échec de la mission. Dès que la furtivité entre en jeu et qu'il faut jouer avec le décor, cela devient un véritable enfer. J'ai ragé très souvent et fini par abandonner les missions annexes à base d'infiltration.

En résumé de ce pavé bien trop long, Shadow of Mordor est un jeu qui mise avant tout sur son système de combat, de némésis qui est une réussite. Quelques ajustements pour un second opus seraient appréciables pour limiter la répétitivité. D'une durée de vie correcte, le joueur qui ne se lasse pas découvrira des finish moves sanglants et jouissifs, des capacités qui permettent d'éclaircir des rangs de plusieurs dizaines d'orcs.
Le jeu emprunte beaucoup à l'open world made in Ubisoft sans la profusion de choses à faire et son système de combat à Batman en le rendant plus jouissif.
Un jeu qui mérite un second opus plus varié et plus ambitieux scénaristiquement quitte à trahir l'œuvre de Tolkien pour assurer le spectacle.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
51 personne(s) sur 58 (88%) ont trouvé cette évaluation utile
59 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
26.4 heures en tout
Posté le : 9 novembre 2014
Le gameplay de ce jeu m'a fait perdre 5 kg parce que je suis resté 26 h quasi non stop dessus.
Depuis j'ai l'estomac dans les Talion.

10/10 Best Joke EU
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
66 personne(s) sur 82 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
41.1 heures en tout
Posté le : 1 octobre 2014
Bienvenue dans le Mordor

Etant fan de Seigneur Des Anneaux, j'attendais impatiemment ce jeu, Après que sa famille fut assassinée devant ses yeux, Talon le gardien de la porte noire du Mordor décide de se venger et de retrouver l'assassin qui a assassiné sa famille, toute au long de votre quête vous allez avoir de nouvelles personnes comme Sméagol, plus connu sous le nom de Gollum, un être qui vit depuis 500 ans grâce à l'anneau, ce petit être abominable connait tout les endroits du Mordor il vous aidera dans votre aventure, bien sur on a les orcs, il seront prêts à tout pour vous tuer, vous n'aurez pas que des orcs ordinaires non, des capitaines beaucoup plus forts, avec de plus grosse armure, certain auront des faiblesses comme le feu.

Niveau graphique le jeu est magnifique, visuellement les montres sont beaux, le jeu est fluide, je l'ai mis en ultra aucun bug non franchement, le top!

Maniabilité avec la souris j'ai eu du mal je trouve pas ça maniable les touches sont assez éloignées d'autres touches, donc une seul solution la manette.

Merci à vous Monolith Productions, Inc
Je lui donnerai la note de 18/20
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante