Menez un combat à travers le Mordor et découvrez la vérité sur l’esprit qui vous possède, découvrez l’origine des Anneaux de pouvoir, créez votre légende et confrontez le mal de Sauron dans cette nouvelle chronique des Terres du Milieu.
Évaluations des utilisateurs : très positives (25,978 évaluation(s)) - 93% des 25,978 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 30 sept 2014

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Middle-earth: Shadow of Mordor Game of the Year Edition

Attention : l'Édition Game of the Year de La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor et l'Édition Premium disponible précédemment sont le même produit

Acheter Middle-earth: Shadow of Mordor - Upgrade to the GOTY Edition

Attention : l'Édition Game of the Year de La Terre du Milieu : L'Ombre du Mordor et l'Édition Premium disponible précédemment sont le même produit

 

Articles

“AMAZING”
9.3/10 – IGN

“Revolutionary”
5/5 – Joystiq

“Remarkable”
4.5/5 – VideoGamer

Coming to SteamOS/Linux

Middle-earth™: Shadow of Mordor™ will be available on SteamOS and Linux in Spring 2015.

À propos de ce jeu

Combattez à travers le Mordor et percez le secret de l’esprit de vengeance qui vous guide. Découvrez l'origine des Anneaux de Pouvoir, construisez votre légende, et affrontez Sauron dans cette nouvelle chronique de la Terre du milieu.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimum:
    • Système d'exploitation : Windows Vista SP2 64 bits, Windows 7 SP1 64 bits ou Windows 8.1 64 bits
    • Processeur : Intel Core i5-750 cadencé à 2,67 GHz ou AMD Phenom II X4 965 cadencé à 3,4 GHz
    • Mémoire vive : 3 GB de mémoire
    • Graphiques : NVIDIA GeForce GTX 460 ou AMD Radeon HD 5850
    • DirectX : Version 11
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 44 GB d'espace disque disponible
    Recommandée:
    • Système d'exploitation : Windows 7 SP1 64 bits ou Windows 8.1 64 bits
    • Processeur : Intel Core i7-3770 cadencé à 3,4 GHz ou AMD FX-8350 cadencé à 4,0 GHz
    • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
    • Graphiques : NVIDIA GeForce GTX 660 ou AMD Radeon HD 7950
    • DirectX : Version 11
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 57 GB d'espace disque disponible
    Minimum:
    • Système d'exploitation : Mac OS X 10.10.3
    • Processeur : 2.4 GHz Intel
    • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
    • Graphiques : 1GB Nvidia 650M or later, AMD 7xxx series or later and Intel Iris Pro.
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 67 GB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Requires Keyboard & Multi-button Mouse
    Recommandée:
    • Système d'exploitation : Mac OS X 10.10.4
    • Processeur : 3.2 GHz Intel
    • Mémoire vive : 16 GB de mémoire
    • Graphiques : 4GB Nvidia 780MX, AMD D700 or R9 295X
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 67 GB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Gamepad
    Minimum:
    • Système d'exploitation : Ubuntu 14.04.2 64-bit / SteamOS
    • Processeur : Intel Core i5-750, 2.67 GHz | AMD Phenom II X4 965, 3.4 GHz
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • Graphiques : 1GB NVIDIA 640 or better with driver version 352.21 or later
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 47 GB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : AMD and Intel cards are NOT supported. If you wish to play the game using an AMD graphics card, you should update your graphics driver to version Catalyst 15.7 or higher. You should be able to run the game without experiencing stability issues or graphical glitches, but you may still experience poor performance.
    Recommandée:
    • Système d'exploitation : Ubuntu 14.04.2 64-bit / SteamOS
    • Processeur : Intel Core i7-3770, 3.4 GHz | AMD FX-8350, 4.0 GHz
    • Mémoire vive : 8 GB de mémoire
    • Graphiques : 4GB NVIDIA 9xx series card or better with driver version 352.21 or later
    • Réseau : Connexion internet haut débit
    • Espace disque : 47 GB d'espace disque disponible
Évaluations intéressantes des utilisateurs
32 personne(s) sur 38 (84%) ont trouvé cette évaluation utile
3 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
24.0 heures en tout
Posté le : 9 novembre 2015
Tout d'abord, il ne faut pas espérer de Shadow of Mordor qu'il soit une invitation au voyage dans la Terre de Milieu. Le scénario est très faible, voire inexistant dans la grande majorité du jeu. Le matériau de base est tellement riche qu'il est dommage d'avoir tant négligé cette partie.

Ensuite, les deux grandes zones du jeu sont peu variées et assez quelconques. Tant dans leur level design que dans leur identité graphique. D'ailleurs, le jeu se défend plutôt bien graphiquement sans être sublime. La direction artistique y est pour beaucoup.
Par contre, les uruks sont suffisamment variés dans leur design pour cacher le manque d'ennemis différents. Sorti du troufion de base, de l'arbalétrier, du berserk et des boucliers, il ne reste que les capitaines et les chefs de guerre.

En parlant des ennemis, le système de combat est la grande force du jeu. Il emprunte beaucoup à celui de Batman tout en le dynamisant pour des affrontements jouissifs et sanglants où la décapitation est reine. Le système de némésis relève du coup de génie avec une hiérarchie, des ennemis qui ont différentes immunités, faiblesse à exploiter pour arriver à les vaincre. Sur le papier, c'est une promesse incroyable d'intéraction. En pratique, il suffit trop souvent de bourriner tout ce qui passe pour s'assurer la victoire. Pour ma partie, j'ai eu un seul capitaine très résistant que j'ai réussi à dominer à cause de sa peur du feu.
Au début de ma partie, j'ai rencontré trois capitaines à la suite que j'ai dézingué. Par la suite, je suis mort et le système a permis à mon tueur de devenir capitaine, aux autres de monter en grade et à des nouveaux de prendre les places vacantes. Sur le principe, c'est génial sauf que le personnage devient très vite tellement puissant que le système s'enraye de lui-même. Tant que l'on ne meurt pas, les capitaines ne sont pas remplacés ou je ne l'ai pas vu.
Je dois avouer que je suis mort quelques fois et pendant des longues secondes/ minutes, les promotions, remplacements de capitaines se mettent en place. Personnellement, ça me gave d'attendre.

Parlons des missions. Comme toujours dans un monde ouvert, il y a les principales, les annexes et à cela s'ajoute, les défis de chasse (Tuer des bestioles), de survie (Collecter des herbes qui redonnent aussi de la santé) et la collecte d'artefacts ( indiqués sur la carte). D'autres missions se greffent avec les capitaines ou les chefs de guerre : répétitives et servant juste à dézinguer de l'uruk. Elles servent surtout pour éliminer ou marquer les gardes du corps du chef de guerre.
Les missions annexes sont divisées en différentes missions : dague (furtivité), épée (Corps à corps), arc (distance) et la libération de prisonniers ( A débloquer en sauvant des esclaves). Elles sont surtout l'occasion de défis plus ou moins intéressants pour découvrir les différentes capacités des armes à disposition ( Certaines ne se débloquant que si la compétence associée est acquise). Pour ma part, j'ai terminé les missions épée et arc en délaissant la dague parce que la furtivité est complétement à la ramasse dans le jeu et la libération de prisonniers par une répétitivité trop prononcée.
Les missions principales sont relativement intéressantes quoique dans la seconde partie du jeu, elles font beaucoup plus office de remplissage qu'autre chose.
Je n'ose parler de la fin et de ses deux derniers boss qui sont limite une insulte pour le joueur qui est allé jusqu'au bout de l'aventure en une vingtaine d'heures. La Tour est un boss intéressant, mais sous exploité et la Main Noire totalement foirée.

Le système de compétence est au service du système de combat avec différentes capacités à débloquer. Un système de runes pour les armes pour leur donner de meilleures statistiques. A la fin, Talion (le personnage principal) est un monstre de puissance quasi invincible.
L'une des capacités les plus intéressantes est le marquage. Les uruks deviennent des pantins à votre service et là, les limites du système de némésis se montrent. J'ai marqué tous les capitaines de la seconde zone et ils ont fait tout le boulot pour les chefs de guerre. Ils ont pris la place et même pas besoin de se jeter dans la mêlée ou si peu. J'aurais aimé un peu plus de subtilité dans cette partie.
De plus, il faut absolument être présent pour les missions concernant les capitaines marqués. A la place, j'aurais préféré les contrôler, de lancer automatiquement la mission ou via un mini jeu pour varier un peu les plaisirs. Le jeu étant répétitif, cela aurait permis de faire une petite respiration.

Pour moi, le plus gros défaut du jeu est, au delà de sa répétitivité ( Les développeurs ont tout misé sur le système de combat et de némésis), le parkour. Singer Assassin's Creed, c'est bien sauf qu'il aurait fallu travailler un peu plus cette partie. Loin de moi l'idée de dire que le parkour d'AC est meilleur, mais il est possible de l'améliorer.
Dans de trop nombreuses situations, Talion ne grimpe pas, répond mal à la commande ce qui occasionne un échec de la mission. Dès que la furtivité entre en jeu et qu'il faut jouer avec le décor, cela devient un véritable enfer. J'ai ragé très souvent et fini par abandonner les missions annexes à base d'infiltration.

En résumé de ce pavé bien trop long, Shadow of Mordor est un jeu qui mise avant tout sur son système de combat, de némésis qui est une réussite. Quelques ajustements pour un second opus seraient appréciables pour limiter la répétitivité. D'une durée de vie correcte, le joueur qui ne se lasse pas découvrira des finish moves sanglants et jouissifs, des capacités qui permettent d'éclaircir des rangs de plusieurs dizaines d'orcs.
Le jeu emprunte beaucoup à l'open world made in Ubisoft sans la profusion de choses à faire et son système de combat à Batman en le rendant plus jouissif.
Un jeu qui mérite un second opus plus varié et plus ambitieux scénaristiquement quitte à trahir l'œuvre de Tolkien pour assurer le spectacle.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
8 personne(s) sur 8 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
65.0 heures en tout
Posté le : 29 novembre 2015
Un jeu fort plaisant aussi bien au niveau du gameplay que des graphismes. La hiérarchie Orc est bien pensée et il est fort sympathique de pouvoir foutre la pagaille dans les rangs de Sauron. Le système de combat est dans l'ensemble assez varié, le mode furtif est juste excellent, et les enchaînements à l'épée sont formidables à haut niveau avec des éxécutions bien crades. Des tableaux d'améliorations vous permettent de débloquer des compétences avec des points aquis au fur et à mesure de vos exploits, d'améliorer vos 3 armes avec des runes, et le fait de pouvoir monter des Caragors ou des Graugs est appréciable. Côté histoire, pour avoir lu le Silmarillon, "l'avant Seigneur des Anneaux et Hobbit", je trouve que le scénario est plûtot très bon. Je n'ai pas remarqué de disconcordance entre le roman et l'histoire inventée par Monolith. C'est même très bien pensé. Pour résumer c'est un jeu avec une durée de vie assez courte, mais qui est très beau, très addictif, et très fidèle au monde de Tolkien. Evaluation réalisée immédiatement après avoir fini le jeu à 100% de progression en 48h.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 8 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
107.3 heures en tout
Posté le : 6 décembre 2015
Excellent Jeu ! Inspiré de l'univers des romans de tolkien, ce jeu fantastique plaira au Fan du seigneur des anneaux. Les graphismes sont sublimes, l'histoire excellente, un open world bien maitrisé ! Les possibilités sont multiples et toutes les quêtes interessantes !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
36.4 heures en tout
Posté le : 3 janvier
Assassin's Arkham of Mordor

Oui, c'est un jeu à gros budget, oui, c'est tiré d'une licence et, oui, ça pompe à crever sur une grande franchise mettant en scène des assassins encapuchonnés. Mais, alors que tout cela pourrait laisser présager le pire, il se trouve que Middle Earth – Shadow of Mordor est une bonne surprise.

Mélange d'action, d'infiltration, de plate-forme et de beat them all en monde ouvert, Shadow of Mordor offre une prestation honorable. Si la mécanique générale est une reprise totale et décomplexée d'Assassin's Creed, on ressent aussi une touche de Batman Arkham pour le système de combat. Et on peut dire que le mélange fonctionne très bien, Shadow of Mordor faisant même mieux sur certains points que son principal mentor. Par exemple : les mécaniques d'infiltration, sans être du niveau d'un « vrai » jeu d'infiltration, m'ont parues beaucoup plus présentes et amusantes à jouer que dans un Assassin's Creed.

Mais ça ne s'arrête pas là, le jeu amenant son lot de particularités, essentiellement au travers de L'Armée de Sauron, une liste de capitaines et chefs de guerre Uruk à démasquer, traquer, assassiner, utiliser, manipuler à l'envi. L'autre point clef du jeu sont les pouvoirs, très utiles et vraiment cool à jouer.

Sur le plan technique, Shadow of Mordor frappe fort. La mise en scène est soignée, l'aspect visuel rend vraiment bien, les musiques donnent bien le ton. Quant à l'histoire, si elle repose sur une ou deux idées intéressantes, elle n'est pas d'une grande originalité pour autant. Cependant, elle remplit bien son office.

Les bons points :

  • L'aspect technique en général ;

  • Les différentes phases et mécaniques de jeu très plaisantes à jouer (infiltration, combat, pouvoirs...) ;

  • L'Armée de Sauron : une bonne idée bien intégrée au scénario ;

  • Les interactions avec les capitaines et chefs de guerre ;

  • Une durée de vie correcte si on prend la peine de fouiner un tant soit peu ;

  • Le mode photo, vraiment sympa ;

  • Le côté « recopiage d'Assassin's Creed » passe finalement au second plan tant le jeu parvient à s'approprier les codes pour les mettre à sa sauce tout en évitant certaines tares récurrentes de ce dont il s'inspire.

Les points à signaler :

  • Des soucis de screen-tearing qui nécessitent de faire un peu de bidouillage (jouer en mode « Fenêtré sans bordure » sans limite de FPS avec la V-sync désactivée dans les options du jeu, mais forcée dans le panneau de contrôle de la CG... Ou un truc dans le genre...) ;

  • L'I.A pas très fûte-fûte ;

  • La fin est un peu décevante.

*Avis modifé pour correction.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
8 personne(s) sur 13 (62%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
33.9 heures en tout
Posté le : 24 août 2015
C'est un exellent jeux pour jouer tout seul le décor et les sons de ce jeux sont justes subimes je recommende ce jeux très fortement.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante