The Bridge est un jeu de logique et puzzle en 2D qui forcera le joueur à ré-évaluer ses perceptions en physique et sa vue dans l'espace. C'est la rencontre d'Isaac Newton, célèbre physicien, et de Morits Cornelis Escher, connu pour ses dessins représentants des architectures impossibles à réaliser.
Évaluations des utilisateurs : très positives (2,066 évaluation(s)) - 88% des 2,066 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 22 fév 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter The Bridge

LUNAR NEW YEAR SALE! Offer ends 12 février

-83%
$9.99
$1.69
 

Articles

“I was simply flabbergasted at the complexity and simplicity they present at the same time.”
9/10 – The Indie Game Magazine

“One of the best puzzle games I've played in years...The Bridge is an experience that I haven't had since P.B. Winterbottom and Braid, and it gives both of them a run for their money”
90/100 – Destructoid

“The best of the PAX 10.”
VentureBeat

"I took more away from the experience than I have with any other game in recent memory”
The Escapist

Steam Big Picture

À propos de ce jeu

The Bridge est un jeu de logique et puzzle en 2D qui forcera le joueur à ré-évaluer ses perceptions en physique et sa vue dans l'espace. C'est la rencontre d'Isaac Newton, célèbre physicien, et de Morits Cornelis Escher, connu pour ses dessins représentants des architectures impossibles à réaliser. Manipulez la gravité pour redéfinir le sol en plafond tout en vous aventurant à travers d'impossibles architectures. Explorez des mondes de plus en plus difficiles, chacun étant unique et détaillé. Ils sont conçus pour laisser le joueur avec un sens prononcé de l'accomplissement intellectuel. The Bridge illustre les jeux vidéos comme une forme d'art, un art magnifiquement dessiné à la main dans le style d'une lithographie en noir et blanc.

Caractéristiques

  • 48 énigmes uniques en leur genre, nécessitant des solutions innovantes.
  • Manipulation de la gravité, vortex gravitationnels, dimensions parallèles et pleins d'autres concepts hallucinants dans un monde où les lois de la physique ne sont pas ce qu'elles semblent être.
  • Promenez-vous dans des mondes à la "Morits Cornelis Escher" représentés par des dessins à la main en style lithographique noir et blanc.
  • Une nouvelle version sera déverrouillée après avoir complété le mode Histoire. Ce nouveau mode inclut plusieurs défis dans les puzzles joués précédemment. Une fin alternative sera dévoilée une fois le niveau terminé.
  • Un système de navigation temporelle pour vous soulager de toutes craintes de commettre une erreur.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimum :
    • Processeur : 1.0 GHz
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM
    • DirectX® : 9.0
    • Disque dur : 500 Mo d'espace disque disponible
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : Windows XP, Vista, 7, 8
    • Processeur : 1.7 GHz ou mieux
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Affichage : Carte vidéo avec support Pixel Shader 2.0
    • DirectX® : 9.0
    • Disque dur : 500 Mo d'espace disque disponible
    Minimum:
    • OS X 10.6 or newer
    • Processor:1.4 GHz
    • Memory:2 GB RAM
    • Hard Drive:400 MB HD space
    • GPU with 256MB cache with Open GL 2.1 recommended
    Minimum:
    • Processor:1.4 GHz
    • Memory:2 GB RAM
    • Hard Drive:400 MB HD space
    • GPU with 256MB cache with Open GL 2.1 recommended
Évaluations intéressantes des utilisateurs
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
11.1 heures en tout
Posté le : 15 octobre 2015
Un puzzle game sympathique

The bridge possède un gameplay assez simple basé sur la gravité mais offre de très nombreuses variantes. Ainsi il vous arrive de devoir gérer 2 personnages à la fois ou encore de gérer une ou des boules pour vous libérez le passage ou vous ouvrir des portes. Il est aussi possible d'inverser sa gravité en changeant de couleur ou de revenir en arrière dans le temps à la manière de Braid. Tout ses éléments permettent au niveau des 4 mondes d'êtres très différents. Pour ceux qui en veulent plus il existe des collectables trouvables par le biais d'énigmes lors des écrans de chargements.

Graphiquement, le style croquis et les illusions d'optique des niveaux inspirées par les gravures de M.C. Escher sont agréables et sont portés par une musique douce de Kevin Macleod qui évite l'ennui que peut procurer les temps de reflexion. L'histoire est peu présente, aucun dialogue, juste du texte de temps à autre.

En bref, j'ai apprécié The Bridge nottament grâce à son gameplay très bien géré mais je ne le conseillerais pas à tout le monde, du fait de sa complexité - qui fait lacher beaucoup de monde dès le début - et de son manque de background.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2.0 heures en tout
Posté le : 24 janvier
Very good puzzle based on rotation levels.
good difficulty and low price
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 3 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
2.2 heures en tout
Posté le : 5 octobre 2015
The Bridge est un puzzle game particulier.

Comme d'autres l'auront dit et justement fait remarqué, le concept est étonnant et étrangement très accessible alors que sur le papier l'ensemble semble plutôt austère. Essayer de trouver son chemin dans des structures impossibles sur la base d'une gravité changeante semblait difficile à mettre en oeuvre de façon accessible. Et pourtant c'est ce que les deux créateurs du jeu ont tenté de mettre en place et ont réussi dans une certaine mesure. La direction artistique très particulière mais maîtrisée fait mouche, et les contrôles sont d'une simplicité enfantine. Deux gachettes, un joystick et vous voilà parti à l'assaut de tableaux tous plus étranges les uns que les autres.

L'univers des mathématiques semble dans un premier temps bien se prêter au jeu des puzzle et tout semble bien s'emboîter dans les premiers chapitres. Les éléments importants sont faciles à cerner, et les buts semblent logiques. Puis, les mécaniques se complexifiant avec l'arrivée des rideaux (permettant de changer la gravité d'objets), du double du personnage, des vortex, le jeu trébuche.

Le jeu trébuche, la faute à un level design finalement très à la ramasse pour soutenir la complexité voulue par les développeurs. Autant lorsqu'il est question d'une gravité commune pour tous les éléments du puzzle, différente suivant leurs positions, mais "synchronisée" il est juste question de comprendre la logique du puzzle. Malheureusement les nouveaux éléments que le jeu amène par la suite, poussent le joueur à casser cette "synchronisation" sans que pour autant il y ait de repères, d'indices visuels pour déterminer la bon décalage dans lequel chaque objet doit être placé pour arriver au bout. Dès lors le jeu devient pénible, puisque là où un ensemble de décalages présélectionnable pour chaque objet aurait poussé à une expérimentation plaisante, on se retrouve dans le cas où le joueur voit la solution, sait ce qu'il recherche, mais se trouve dans l'incapacité de la mettre en oeuvre de façon simple sans des tatonnements incessants qui n'apportent rien si ce n'est de la frustration.

Car c'est là le maître-mot de The Bridge. Non pas "difficulté", mais "frustration". On en vient presque à se poser la question si ça ne faisait pas partie du cahier des charges, tellement tout ce qui touche aux déplacements et mécaniques centrales du jeu est incroyablement lourd et lent. Vous voulez faire tourner de 90° l'écran? Cette simple manipulation vous prend 5 secondes (véridique, j'ai chronométré), cela peut sembler peu, mais en jeu, où vous êtes amené à faire des dizaines de rotations par tableau, cela rend la jouabilité extrèmement lourde. Les déplacements du personnage sont eux aussi anémiques et viennent clairement gâcher ce qui aurait pu être dynamique et quasi instantanément plus agréable. Dans les faits, multiplier par 2 la vitesse du jeu n'aurait pas rendu le jeu injouable, mais justement PLUS jouable.

Ces deux problèmes majeurs pour un puzzle game rendent par conséquent The Bridge, exaspérant, voire insupportable une fois la seconde moitié du jeu atteinte. Les développeurs ont voulu passer la vitesse supérieure à ce stade du jeu et ont multiplié les obstacles harassants, punitifs. Le level design n'est plus qu'un prétexte pour tripoter les gachettes de façon aléatoire en espérant que vous arriverez à votre but quand bien même la solution logique vous paraît évidente (mention spéciale au niveau miroir I-3).

Au final, The Bridge gagne plus à être vu que joué et c'est bien dommage. Les deux développeurs de The Bridge sont passé à coté de ce qui aurait pu être un excellent jeu pour peu que le gameplay ait profité de contrôles plus précis. Ne perdez pas votre temps avec ce jeu qui demande plus de patience que de réflexion. Il y a des paquets de puzzle game sur Steam bien plus satisfaisants et plus durs (dans le bon sens) que The Bridge.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
14 personne(s) sur 15 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
7.4 heures en tout
Posté le : 21 septembre 2015
Short version: 83%
The Bridge is a somewhat pretentious but great puzzle game about surreal perspectives and geometry. The difficulty rating will surely make it memorable for those who manage to somehow reach its end.

Long version:
Many things have been said about the Bridge. About the innovation of using puzzles based on impossible geometry (like the Penrose triangle). About the creativity of the hand-drawn black and white visual style. About the eerie, surreal story.

All of it is true. And all of it is (geatly) exaggerated.

First and foremost: the Bridge is nothing more than a set of rotation puzzles with good friction and momentum physics. Some levels are good. Some require a lot of tiresome fidgeting around to find that roughly 0.01° window to pull off the solution.
Don’t get me wrong: the puzzle design is great. It is also a little sadistic, especially in the second half of the game. This makes you to stop and think about the core of the problem instead of sheer trial and error, so it achieves that many other puzzle games could not.

Next to the difficulty, the most memorable feature of the Bridge is the visual style, which reminds us to the black & white underground obscure graphic novels from the late seventies. Strange as it may sound, but this surreal imagery really fits a logic-based puzzle game.
This warped mindset carries itself through the story, or more precisely the very conscious choice of not having any form of story whatsoever. It is just a collection of surrealistic monologues that try to make the player think deeper things into the levels than what they really are: a set of good rotational puzzles with really high difficulty.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
12.0 heures en tout
Posté le : 20 novembre 2015
Great and challenging puzzle game that plays with physics of our nature with a good combination of art and concept of the game.

Finished 100% achievements in about 12hours (it can be donde faster, I got stucked sometimes in the hardest puzzles).
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante