Journey to the dark heart of the Edgewood Home for Lost Children in this fiendishly difficult action RPG! When her teacher stepped out of the classroom a month ago, Cordy never imagined he would be gone for good. Now her fellow students have turned on each other as the school descends into chaos.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
très positives (10 évaluation(s)) - 90% des 10 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
très positives (555 évaluation(s)) - 81% des 555 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 29 jan 2014

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Français non disponible
Ce produit n'est pas disponible dans votre langue. Veuillez consulter la liste des langues disponibles ci-dessous avant de l'acheter.

Acheter Our Darker Purpose

 

Articles

“A challenging and beautiful foray into the genre.”
8.75 – Game Informer

À propos de ce jeu

Journey to the dark heart of the Edgewood Home for Lost Children in this fiendishly difficult action RPG!

When her teacher stepped out of the classroom a month ago, Cordy never imagined he would be gone for good. Now her fellow students have turned on each other as the school descends into chaos. Cordy must battle feral classmates and dangerous creatures as she ascends to the cruel Administrators’ offices atop the Edgewood Home for Lost Children.

Our Darker Purpose is a top-down, rogue-like action RPG that combines the ingenuity of genre-defining classics with the expansiveness and accessibility of modern day action adventure games. The gameplay is steeped in a variety of influences ranging from A Link to the Past to The Binding of Isaac to Diablo. We love games with great mechanics and awesome, bizarre storylines, and that’s what we’re creating with Our Darker Purpose.

Each playthrough features a unique set of procedurally generated levels. Death is permanent, but your accomplishments earn you resources to buy lesson and upgrades in the afterlife... and your education lasts forever. Every game teaches you more about the Edgewood Home for Lost Children, the disappearance of the adults, and the darker purpose of the Administrators.

Key Features


Fast-Paced, Combat-Oriented Gameplay: Face unique boss encounters and challenging enemy mechanics! The Edgewood Home is a merciless environment. Dodge between fireballs and flying desks while your former classmates try to pummel you into the walls, and that’s just the lower levels…

Character Variety and Customization: Assemble selections of randomized perks and upgrades to reflect your play-style – tanky bruiser, glass cannon, fleet-footed assassin, or anything else. Assemble your skills into devastating combinations… or pick style perks with no benefit at all, at your peril.

Oh Yeah, and It Takes Place in a Sinister Orphanage: Prepare for a an unflinching look at what happens when an already terrifying boarding school/orphanage goes all Lord of the Flies, and try not to get eaten by any of the possessed furniture. Only the psychologically strongest gamers will be able to withstand the insightful taunts of the Administrators themselves…

Gameplay


Allocate precious skills

Uncovering Edgewood’s dark secrets will yield valuable experience for Cordy. Each time she levels up, you’ll be able to select from one of two new abilities that she can acquire, depending on your play style and the situation at hand. You will never be as strong as you need to be, so prepare for some nail-biting choices…

Choose your own ghastly fate

The house is different every game, and every level is uniquely generated. But fear not, there’s more than one way to ascend through a dystopic Victorian manor! Pick your route – would you rather battle a feral horde than risk an encounter with the dangerous Capulets? The choice is yours! Of course, each floor offers unique credit tokens to buy new upgrades, so choose wisely…

Acquire eternal powers

Adorable, creepy, stylized Edgewood Home students don’t give up when they fail --- they go to class. Each time you lead Cordy to a fiery (or chalky, or spikey, or venomy, or monstery) demise, you get some time to strategize with your kindly scarecrow guidance counselor. He is happy to offer his one-of-a-kind insight in many academic disciplines…

Configuration requise

    Minimale :
    • Système d'exploitation : Windows Vista/7
    • Processeur : 1.6 Ghz
    • Mémoire vive : 2 GB de mémoire
    • Graphiques : X1950 Pro, 7900 GT
    • DirectX : Version 10
    • Espace disque : 300 MB d'espace disque disponible
Évaluations des utilisateurs
La mise à jour du système d'évaluations des utilisateurs de septembre 2016 est là ! En savoir plus
Récentes :
très positives (10 évaluation(s))
Globales :
très positives (555 évaluation(s))
Type d'évaluation


Type d'achat


Langue


Afficher :


(qu'est-ce que c'est ?)
20 évaluations correspondent aux filtres ci-dessus ( plutôt positives)
Évaluations les plus pertinentes  Globales
11 personne(s) sur 13 (85%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
40.3 heures en tout
Posté le : 11 février 2014
Harry Potter, vu par un Tim Burton maniaco-dépressif.

Our Darker Purpose est l'histoire d'une écoliere, Cordy, qui doit gravir les etages de son orphelinat et en trouver les mysterieux administrateurs, apres la disparion soudaine des adultes et le massacre des éleves calmes par les autres enfants, plus forts ou plus beaux.
L'humour (noir) général dédramatise la situation, et c'est toujours amusant de découvrir une nouvelle pique verbale chaque fois que les administrateurs sont cités, ou de lire les evenements marquants de l'ecole dans une mini encyclopedie se débloquant avec la progression du joueur.

Par contre le jeu n'est qu'en anglais.

La jouabilité est assez proche de The Binding of Isaac, les devs le revendiquent, mais comporte assez de différences pour ne pas avoir l'impression de jouer à une bete copie.
On parcourt des étages générés plus ou moins aléatoirement par le jeu, on affronte des ennemis en tirant ce qui resemble a de mini boules de feu dans les quatre directions cardinales, et on meurt régulierement ce qui nous ramene au point de départ - la mort est permanente ici.

Les objets a trouver changeant le comportement du personnage sont ici également, mais cette fois ci, pas de bombes, pas de clés.

En revanche, on a un systeme d'XP et de niveaux donnant droit, a chaque passage, au choix d'un nouveau trait de personnage. Plus de déplacement, plus de vie, plus de cadence de tir ou de dégats, parfois en échange d'autre chose.
La feuille de personnage comporte en outre des chances d'esquiver ou de résister les dégats subis, ainsi que la chance d'infliger des coups critiques.

De plus, a chaque partie, et en accomplissant des bons vieux succes (un par boss, plus un paquet d'autres cachés et révélés en cours de jeu) vous débloquez des leçons et des crédits, servant a démarrer la partie mieux préparé. Les premieres ne sont pas franchement impressionnantes ceci dit, mais c'est toujours ça de pris.

Les controles ne sont pas tres evidents au début. Cordy est, de base, tres lente, mais dispose d'une roulade, spammable toutes les deux secondes, qui la rend rapide mais l'empeche de tirer.
Oh, et la roulade ne donne pas non plus de bonus de défense en soi. Juste la vitesse nécéssaire pour éviter les coups.
Il faut donc prendre le rythme et s'habituer a cette maniere de jouer, et prendre le temps de comprendre le comportement des ennemis avant d'esperer pouvoir gagner.

Ce qui amene a la question de la difficulté : pour un joueur moyen, au premier contact, ce jeu est dur a en sembler limite impossible.
Vous avez plié Dark Souls / Demon's Souls, vous avez fini Isaac a 100% ? Vous allez apprécier de pouvoir recommencer a en baver.
Et puis, en s'habituant aux ennemis, aux pieges, en débloquant des bonus passifs, bref en apprenant a jouer, on finit par apprivoiser la bete et par finir le Chapitre 1.
Ce jeu n'est pas SI difficile au bout de quelques heures mais je ne le recommanderai pas à un débutant total ou au joueur casual moyen.

Sinon, musicalement, c'est bien, graphiquement, c'est simple mais stylé, donc ça passe. Oh, et les boss sont nombreux et tres variés.

Les deux seuls points noirs pour l'instant sont l'absence de support de manettes (Joy2key est votre pote, surtout si votre clavier a une tendance au ghosting, vous trouverez meme un fichier de config quelque part sur le forum steam du jeu), et l'absence de succes Steam (ils sont présents a meme le jeu et debloquent plein de trucs, mais ils ne seront pas sur votre profil).

Les quelques problemes de collision ou d'équilibrage qui subsistaient a la sortie ont été corrigés depuis.
Les dev's font encore quelques retouches ceci dit, disponibles en avance en s'inscrivant aux versions betas du jeu via steam.

TL; DR : Vous aimez les jeux du genre The Binding of Isaac, Risk of Rain, ou Rogue Lecacy? La difficulté ne vous rebute pas? Vous pouvez y aller.
Si vous hésitez entre ce jeu et Isaac, prenez Our Darker Purpose : Isaac va avoir une refonte totale d'ici la fin de l'année, il sera toujours temps d'y jouer à ce moment la... surtout que dans l'ensemble, objectivement, ODP est légerement meilleur depuis les dernieres versions.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
25.1 heures en tout
Posté le : 9 août 2014
Excellente alternative à The Binding of Isaac (en attendant la sortie de Rebirth qui ne se fait plus attendre.) Le principe du jeu est identique (traverser des successions de niveaux aux pièces générés aléatoirement, remplis de monstres, d'items et se concluant par un boss.)

Our Darker Purpose se distingue cependant d'Isaac par ses graphismes léchés à la Don't Starve, son ambiance glauque (malgré le fait qu'on incarne toujours un enfant, plus précisément une petite fille du nom de Cordy), ses musiques superbes, son côté RPG très prononcé (expérience et niveaux reset à chaque run + système de monnaie, de compétences et d'aptitudes qui se débloquent pour toutes les runs), la possibilité de choisir entre deux niveaux après avoir tué un boss, son scénario qui continue de se dérouler au fur et à mesure que l'on avance...

Les hitboxes sont perturbantes au début, mais les habitués d'Isaac trouveront rapidement leurs repères. Une fois qu'on s'est dit que le personnage est en 3D (un tir à la tête passera derrière lui, mais un tir dans les jambes le touchera), ça devient très naturel. La maniabilité est agréable, et la roulade dynamise pas mal le gameplay.

Côté points faibles, on déplorera surtout l'absence de synergies entre items qui fait tout le charme et la profondeur d'Isaac. Pas de combo de la mort qui détruit tout, pas d'association d'objet qui rend invincible, pas d'accumulation honteuse de DPS.

Mais Isaac étant ce qu'il est (càd probablement le meilleur jeu du genre jusqu'à la sortie de Rebirth) ODP mérite d'être mieux connu par tous les amateurs de rogue-like et d'ambiances "Tim Burtoniennes". Une très bonne pioche, un peu chère (15€), mais compte tenu de sa durée de vie énorme c'est un bon investissement.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
11.3 heures en tout
Posté le : 16 février 2014
Our Darker Purpose nous transporte dans un univers sombre avec une ambiance très mystérieuse ; un beau bestiaire , un système d'expérience reset à chaque nouvelle partie , des salles générées aléatoirement ; grâce à tout ses atouts ODP arrive à rendre un poil addict le joueur mais pas autant qu'un The Binding of Isaac par exemple , en effet le jeu a aussi de nombreux points faibles comme la heatbox des ennemis très mal gérée , des musiques vite redondantes , la lourdeur de personnage ... ODP reste tout de même un bon petit jeu mais avec pas mal de points négatifs qui j'espére seront vite régler par la suite ! A suivre de très près.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 3 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
15.4 heures en tout
Posté le : 3 février 2014
Mon jeu préféré du Moment ♥
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 4 (25%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Non recommandé
0.2 heures en tout
Posté le : 15 avril
Isaac en beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup beaucoup*10 moins bien...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
0 personne(s) sur 2 (0%) ont trouvé cette évaluation utile
Non recommandé
5.1 heures en tout
Posté le : 24 octobre 2015
annoying imbalanced.

Only musics are good.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
10.0 heures en tout
Posté le : 20 avril 2014
Une bonne alternative à Issac :)
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
2.8 heures en tout
Posté le : 30 janvier 2014
Rien à dire sur ce jeu qui effectivement fait penser à binding of Isaac au premier abord. Une durée de vie qui doit être énorme étant donné que j'en suis à 2 heures de jeu et je n'en suis même pas au chapitre 2 loin de la. Avancer, récolter des items, mourrir, recommencer mais avec plus de bonus etc... pour avancer encore plus loin. Voici sa recette et on y prend gout.
Une traduction francaise aurait été le bienvenu mais cela n'empeche en aucun cas d'apprécier ce jeu à sa juste valeur. Côté graphismes c'est simple mais très fin. C'est surtout l'ambiance avec sa musique inquiétante qui prends le pas et qui permet d'apprécier ce jeu visuellement. Quant à la maniabilité , il vaut mieux prévoir un gamepad en configurant HOTKEY qui s'avère très simple d'utilisation. Une très bonne pioche et qui mérite amplement un très beau succés car pour le moment il n'y en a d'ailleurs aucun dans le jeu ce qui est dommage...lol
Ah oui j'oubliai, il aurait été pas mal un éditeur de niveau même si dans le fond à chaque partie les niveaux changent.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
2.3 heures en tout
Posté le : 10 février 2014
Very good TBOI like !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
55.1 heures en tout
Posté le : 29 janvier 2014
Très bon roguelike à l'ambiance glauque qui rappelle le travail de Tim Burton. Niveau technique ça se joue à peu prêt comme The Binding of Isaac (le mouvement d'esquive, roulade ou téléport, en plus) avec en plus des objets des talents acquis avec de l'expérience. Si vous avez aimé Isaac et que vous aimez le style Burton, foncez ! :3
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Publiées récemment
Shiraga
15.0 heures
Posté le : 16 septembre
Our Darker Purpose est un The Binding of Isaac-Like à l'ambiance accrocheuse (très Tim Burtonesque), et cherchant à se démarquer de son modèle par des mécaniques de jeu un peu différentes, et plus spécifiquement par le duo "lenteur de jeu/roulade". Notons que la roulade n'a PAS de frame d'invincibilité : ce n'est pas Dark Souls, n'essayez pas de dodge sous une attaque, vous allez vous faire mal.

ODP est un jeu qui donne envie d'être apprécié, notamment pour sa patte graphique et son ambiance, mais aussi parce que les rogue-lite/donjons aléatoires moi j'aime bien. Malheureusement, le jeu est perclus de défauts rédhibitoires, de mécaniques douteuses et mal pensées et d'approximations frustrantes.

En voici une liste non-exhaustive :

  • Énormes problèmes de hit box déjà soulevés dans de nombreuses review. D'une part, les modèles affichés à l'écran ne correspondent pas souvent à la réalité des hitbox, mais cela vaut aussi pour notre personnage : dégâts reçus sans être visuellement touché par une attaque, ou à l'inverse, aucun dégâts reçu par une attaque passant au travers du perso (et non, ce n'est pas un Dodge ;))
  • Peine à percevoir les attaques ennemie : les tirs de base ressemblent à de petite boulettes blanches ternes et semi-transparentes, d'autres attaques ne sont que de petites flammèches ridicules, ou de vagues crépitement violet clair sur le sol. Le nombre de fois où j'ai perdu de la vie, et je n'avais aucune idée de ce que j'avais mal fait...
  • Injustice de certaines salles ! Des fois, le simple fait de rentrer dans une salle va nous causer des dégâts car des mobs sont à 1m de la porte et nous foncent dessus direct. D'autres sont de véritables bullet hell ingérables et bordéliques, avec 3 ou 4 mobs différents, plusieurs pièges bien vicelards (bras qui sortent de trous dans le sol, spectre qui nous clouent sur place, flammes sur le sol qui nous suivent, des caltrops et j'en passe, tout ça en même temps) et même la présence d'un champion bien relou.
  • Boucle de gameplay très vite atteinte : contrairement à TBoI, ODP n'offre pas la possibilité de faire évoluer son gameplay à travers les objets récoltés. Majoritairement, vous augmenterez votre résistance, ferez apparaître des flammes durant votre roulade ou tirerez des petites bulles avec votre attaque de base, et quelques objets à utiliser qui se contentent du strict minimum (ralentir le temps, faire disparaître les attaques ennemie...) Il est aussi possible de monter de niveau, mais les gains sont figés et simplistes : tirer plus souvent et plus fort, marcher à peine plus vite, gagner de la vie, et c'est à peu près tout. On récolte aussi des points permettant d'améliorer notre personnage définitivement : alors autant débloquer des points se fait rapidement (il suffit de terminer les niveaux), autant débloquer les améliorations demande de réussir des défis parfois bien bien ardus.
  • Difficulté aberrante, déséquilibrée et injuste (et oui j'aime la difficulté) : on entre ici dans le coeur du problème. Tenez, le jeu comporte 4 chapitres. Vous voulez savoir combien de joueurs sont arrivés à le terminer, ce 4ème chapitre ? 3%. Pas étonnant, quand on sait que 9% seulement des joueurs ont réussit à battre le boss du... 2ème chapitre ! Ce jeu est si ardu et si frustrant que beaucoup de joueurs n'ont jamais réussis ou même essayé d'arriver à la moitié du jeu. Et le premier niveau, bien plus facile, accessible et simpliste, fait que 20% des joueurs l'ont quand même terminé. Mais ça reste assez faible quand on sait que 42% des joueurs ont débloqué l'achievement de la première mort...
    Bref, ce qui rend ce jeu si horriblement difficile, c'est un ensembles de choses, dont j'ai parlé au-dessus. Quand au fameux boss du deuxième chapitre, c'est le plus stupide des bullet hell qui soit : la zone de jeu devient recouverte à 80% de zones où le joueur recevra des dégâts. Le modèle du boss est tout petit est reste une gageure à toucher, même une fois toutes les 30 secondes. Le combat s'éternise, les dégâts reçus sont incroyablement élevés, les attaques ont toutes une forme et une couleur différente ce qui va de facto poser des problèmes à 90% des joueurs qui n'arriveront pas à suivre (moi le premier) et si le boss n'est pas non plus impossible, réussir à le battre demande moins de skill que de chance dans les objets acquis : une bonne résist est nécessaire pour ne pas se faire 4-shot, un niveau de dodge très élevé et des DPS, des DPS et des DPS. Avec de la grosse vie bien fat.
  • Lenteur... le jeu est si lent... on veut clean les salles rapidement, mais là on se retrouve à temporiser les 10 attaques qui viennent de partout, on se faufile entre le mobilier pour mettre un coup, et on retourne faire le tour de la salle pour éviter les attaques. Vider une pièce peut-être long, ennuyeux et faire diminuer drastiquement aussi bien le fun que la concentration. Les boss sont les pires : des sacs à PV, qui demandent de faire des esquives millimétrées (toujours avec hitbox fumées) et des mécaniques parfois ennuyeuses. Le "Disciplined King", (que j'ai quand même réussis à battre en moins de 75 secondes en perfect, aucune idée de ce qui s'est passé à ce moment là, j'ai du être touché par la grâce divine ?) en est le pire exemple : mise en scène sobre, attaque simpliste, bref, rien d'impressionnant, mais vous allez vite vous rendre compte que ce combat est loooooong mais loooooong. Il bouge vite, et vous devez esquiver. La faible qualité des contrôles fait que vous allez tirer n'importe où la plupart du temps, et voilà un boss pas impressionnant qui prend la tête pendant un quart d'heure. Et quand vous allez perdre votre concentration, il va vous démonter intégralement en 3 coups.

tl,dr : Le jeu a une ambiance géniale et est attirant sous ses atours de "TBoI-like", mais il est gâché par des défauts rédhibitoires : difficulté mal réglée parfois aberrante et toujours frustrante, lenteur extrême du jeu et boucle de gameplay très courte, aucune impression d'évoluer mais plutôt une forme d'immobilisme ennuyeux. Hitbox complètement ratées qui vont vous faire rager, et aucune variété dans les power up qui tournent autour des mêmes boosts de stats et améliorations. En revanche, la variété des attaques ennemie dans un même périmètre va vous faire fondre le cerveau pour deviner ce qui vient de vous ou des adversaires, surtout quand le jeu passe en mode "bullet hell". Le pic de difficulté totalement absurde du 2ème chapitre (sur 4) risque de vous laisser à la porte des seulement 9% des joueurs qui l'ont terminé.

Si vous êtes vraiment masochiste voir même un peu pro-player-autiste sur les bords, peut-être que vous arriverez à surmonter certaines difficultés, mais bon...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Sϒni
11.3 heures
Posté le : 6 septembre
Un jeu très bien réussi sur le quel je vais encore surement passer pas mal de temps. La difficulté est présente, mais le problème vient surtout de la hitbox de notre héroine, la hitbox est fichu bizarrement. On prend des coups que l'on ne voit pas venir.
Mais le jeu est actuellement en solde, et c'est une bonne alternative a The Binding Of Isaac, en attendant afterbirth plus !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Nick Tamaire
6.7 heures
Posté le : 12 juin
Quoique ce jeu soit très similaire à Binding of Isaac, on nous propose une approche différente au style de jeu. Si l’aventure d’Isaac nous propose une aventure qui nous fait sentir fragile, mais puissant, l’aventure qu’on nous propose ici est créée de façon à nous faire sentir faible et solitaire. Ce jeu se démarque de par son ambiance digne de Tim Burton, sa difficulté et sa progression subtile, mais efficace. Si vous cherchiez à mettre la main sur un nouveau roguelike qui ne soit pas encore un jeu d’allure rétro, vous ne serez clairement pas déçu par ce petit bijou.

ON AIME :
- Style artistique rappelant les univers de Tim Burton
- Bonne rejouablité
- Superbe ambiance
- Le jeu offre une bonne balance entre la prise de décision et la chance
- Les mécaniques de progression sont bien montées
- Musique de bonne qualité, quoique répétitive

ON AIME MOINS :
- Les contrôles avec la manette de jeu sont dégueulasses
- Musique répétitive
- Difficulté très accrue

SCORE FINAL : 8

Critique complète : http://www.lantredugeek.com/critique-our-darker-purpose-ou-binding-of-isaac-rencontre-tim-burton/
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
[CVS] Mi-nam
1.4 heures
Posté le : 17 avril
Boring...
Boring story, boring and empty levels, boring fights...
Do not play that game !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
aquab0n
3.2 heures
Posté le : 17 avril
Ce jeu ravira tout fan de Rogue-like et plus précisément de The Binding of Isaac. Cependant même s'il reprend ce que ce dernier offrait de mieux et lui ajoute des éléments narratifs et de Gameplay supplémentaires on regrettera la complexité de l'anglais, seule langue disponible, ainsi qu'une mauvaise gestion des collisions avec les ennemis. Qui plus est le jeu est extrêmement difficile, je pèse mes mots, et ne pourra donc pas convenir à tout le monde. Je vous conseille donc fortement ce jeu si vous aimez le genre et la difficulté car vous serez servis mais je vous le déconseille si c'est une première pour vous et vous orienterais davantage vers le jeu l'ayant inspiré.

Test complet : http://aquab0n.fr/2014/04/test-our-darker-purpose.html
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
=WEB= ☢MrPlutonium☢
7.5 heures
Posté le : 13 novembre 2015
Un très bon jeu, il plaira aux fans de rogue like, le gameplay est assez sobre toute fois mais efficasse, il en ressort une bonne impression, à qui ai la patience de le rejouer un bon nombre de fois avant d'en voir la vraie fin.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Orak87
45.2 heures
Posté le : 9 novembre 2015
Great game,
great graphic
need more boss and random early
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Mppqlmd
128.5 heures
Posté le : 5 septembre 2015
This game will punch you in the face when you start playing it, and you maybe won't like it, but as you get better, learn to defeat Goneril, then get rekt by Regan, then defeat Regan after the fourth time, then get rekt by the bloodfather, etc..., you will feel that almighty feeling : you are improving, and you are getting good at this ! I'm currently at 92% of the game, since getting every achievement is part of the core gameplay, and i am totally not tired of it. The soundtrack is heavenly, graphics are very cute, the lore is HILARIOUS and very well thought, and the gameplay is rewarding, because it IS difficult.

In your first run, you'll die facing a spider desk boss. In your last one, you'll beat the entire school in Hard Mode without taking a health juice once. This game has much to offer.

Also : Potato battery...

10/10 would die again
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante