Legends of Eisenwald is an adventure game with tactical battles, RPG and strategy elements. Take the lead of a small feudal army and try to defend your right to survive in this ruthless medieval world.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
très positives (42 évaluation(s)) - 95% des 42 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
plutôt positives (809 évaluation(s)) - 77% des 809 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 2 juil 2015

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Legends of Eisenwald

Acheter Legends of Eisenwald - Knight's Edition

Acheter Legends of Eisenwald - Knight's Edition Upgrade

 

Mises à jour récentes Tout voir (94)

12 août

Spanish added to Road to Iron Forest; mini-patch

Spanish was added to Road to Iron Forest.

Mini patch with a few fixes for Chinese.

2 commentaires Lire la suite

9 août

Patch 1.3 - Chinese language is added! 1.3升级补丁--添加简体中文语言!



很高兴告诉大家,《铁森林风云(Legends of Eisenwald)》官方简体中文版现已正式推出!中文本地化工作由轻语工作室完成,感谢他们的付出。为庆祝简体中文版发布,《铁森林风云》即日开启持续一周的打折促销活动,-50%的五折优惠已经开始。

本补丁同时也修正了个别出现频率较低的Bug,游戏版本也将提升至V1.3。

We are happy to tell you that Legends of Eisenwald is available now in Chinese! Localization is done by WhisperTrans Studio and we are very grateful for their work. To celebrate this, Legends of Eisenwald is 50% off this week.

A few rare occuring bugs are fixed in this patch as well and it brings the game to the 1.3 version.

10 commentaires Lire la suite

Articles

“Legends of Eisenwald is a diamond in the rough. It tries to do something I've never seen before, putting a focus on story, quest structure, as well as choice and consequence, which one almost always associates with a classical role playing game. It combines this with the game play of a turn based strategy game.”
4/5 – RPGWatch

“The combat system of the game is very different from what the genre normally offers, and there are moments when its bloody results and focus on placement and movement makes it feel revolutionary.”
80/100 – Softpedia

“Legends of Eisenwald is both a unique and quality game in a sea of clones, rehashes, and titles that disappoint.”
Hardcore Casual

Knight's Edition

The Knight's Edition contains Legends of Eisenwald OST in MP3 and FLAC formats and artbook. The last two screenshots above in the carousel are from the arbtook.

À propos de ce jeu

Legends of Eisenwald is an adventure game with tactical battles, RPG and strategy elements. Take the lead of a small feudal army and try to defend your right to survive in this ruthless medieval world.

The mysterious lands of old Germany are waiting for you - it's a land where the superstitions of the time have come to life. This isn’t a fantasy game. There are no elves or dragons here. There are only people - and their passions, sins and fears that often take a tangible form. Which path will you choose? Live according to your conscience? Or live by power and might? Or will you live by justice? And what is your justice, really?

Game features

  • A unique and dynamic combat system - each move is also an attack
  • The ability to individually equip *each* fighter in your army
  • A large selection of weapons, spells and abilities, including the option to use mounted units
  • Diverse upgrade trees, and each unit level up provides cosmetic changes
  • An intriguing non-linear story
  • A distinctive game world without common fantasy cliches
  • Over 50 hours of gameplay within the game. A main campaign consisting of eight chapters plus two additional scenarios.
  • A beautiful symphonic soundtrack in a medieval style
  • An accompanying Scenario Editor with the full set of developer tools

IMPORTANT NOTICE: Similar to games like Disciples 2 and HOMM, there may be points farther into the game where you lose it all, troops, gold, inventory. All those things you worked so hard for. This is part of the game, not a bug. And you wont know when.... Be warned.

Configuration requise

    Minimale :
    • Système d'exploitation : х64: XP, Vista, 7, 8, 10
    • Processeur : 2 GHz dual-core CPU
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • Graphiques : 1024 MB graphics memory, shader model 3 (Radeon HD 6670, GeForce GT 630)
    • DirectX : Version 9.0c
    • Espace disque : 2 GB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Screen resolution 1280x1024; Dedicated video card required
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : х64: XP, Vista, 7, 8, 10
    • Processeur : 3 GHz quad-core CPU
    • Mémoire vive : 6 GB de mémoire
    • Graphiques : 1024 MB graphics memory, shader model 3 (NVIDIA GeForce GTX 560 / AMD Radeon HD 6950 or better)
    • DirectX : Version 9.0c
    • Espace disque : 2 GB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Screen resolution 1680x1050 or higher; Dedicated video card required
Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Récentes :
très positives (42 évaluation(s))
Globales :
plutôt positives (809 évaluation(s))
Publiées récemment
Agart
40.2 hrs
Posté le : 16 août
J'ai ce jeu depuis l'early access.
Et il a tenu ses promesses, je ne regrette pas mon achat, le gameplay est assez unique même s'il aurait pu être plus élaboré.
L'aventure solo est très bonne et rejouable. Le DLC n'est pas mal non plus. Dommage que le WorkShop soit assez vide avec l'éditeur bien fourni.
J'adore le style graphique et surtout les musiques d'excellentes qualités.
Le jeu n'est pas très cher pour ce qu'il offre ! N'hésitez pas si vous aimez le style.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
LeVioc
74.0 hrs
Posté le : 25 juillet
Exceptionnellement, je vais recommander un jeu sans l'avoir fini. Je pense en avoir vu assez pour pouvoir le faire, et il semble que celui-ci soit très, très long, d'après la très estimée consoeur qui me l'a fait découvrir (spéciale cassedédi Alice).

Ce Legend of Eisenwald se présente comme un petit jeu, à petit budget, avec des graphismes pas folichons mais efficaces et un gameplay simpliste au premier abord. Et surprise, on est en fait devant une petite perle à la profondeur étonnante.

Il s'agit d'un jeu de combat tactique au tour par tour sur des petits terrains, se déroulant sur une période médiévale que j'évalue au haut moyen-age compte tenue de l'armement représenté, dans un duché se trouvant dans une vieille Allemagne très supersticieuse. Cela ressemble beaucoup à du Heroes of Might and Magic mais sans la dimension fantasy : bien que l'univers soit trop "propret" à mon goût, le monde est brutal et cruel, les trahisons et les injustices sont monnaies courantes. Ca resemblerait donc plus à du Kings Bounty niveau ambiance.

Le joueur y incarne l'héritier d'un seigneur local, probablement un Comte. Sa famille est assassinée, et, dépossédé de ses terres, lâché par ses vassaux, trahi et poursuivi par celui qui était son meilleur ami, notre malheureux nobliau doit fuire vers des contrées moins hostiles pour y sauver ses petites fesses blindées et fomenter sa vengeance, si possible parachevée par une récupération massive de ses biens.
Malheureusement, les dites contrées moins hostiles le sont, certes, mais pas beaucoup, et notre héros aura l'art de provoquer le souk sur son passage.
En effet, le petit malin va doucement détricotter les mailles du complot qui s'était tissé autour de sa famille, et pour ce faire, il devra approcher beaucoup de gens à la morale douteuse, et oeuvrer pour eux. Il est donc fréquent que l'apprenti seigneur soit poussé à son tour à massacrer, voler, trahir, usurper.
C'est une des dimensions ou le jeu se révèle le plus étonnant, car le joueur a régulièrement le choix : faire ce qu'on lui demande bêtement, même des horreurs, pour arriver plus facilement ou rapidement à ses fins, ou essayer de rester fidèle à sa morale et refuser ces actions, quite à se mettre à dos d'importants informateurs, parfois eux même de très puissants seigneurs. Ou tenter le double jeu, pour tenter de trouver une solution qui peut paraitre idéale au premier abord, ou tout le monde est content, mais qui risque de lui péter à la gueule.
Et généralement, ça fonctionne très bien. Je me suis surpris à évoluer dans mes reflexions : alors que j'essayais au début de sauver la veuve et l'orphelin, j'ai petit à petit baissé les bras devant les diffcultés rencontrées par le héros, et, petit à petit, à me résigner à commettre des actes de malveillance. Et pas parce que j'y ai été obligé... mais plutôt parce que toutes ces petites ordures le méritaient bien, après tout, et ça rend les choses plus faciles.

Cet aspect donne donc un vernis RPG très efficace, bien plus que ce qu'on a l'habitude de trouver dans les autres jeux du genre. Qui plus est, les quêtes sont assez bien écrites (mais mal traduites), parfois même surprenantes, et au bout d'un moment se payent même le luxe de ne plus être linéaires. Pas mal.

On se balade donc en pseudo temps réel comparable à celui de Mounted Blades (le temps défile lorsqu'on se déplace, mais on peut déclencher un vrai temps réel et accéler le temps) sur une carte "stratégique", au fil des quêtes, de chateaux en marchés, pour recruter des items et de la piétalle histoire d'espérer survivre aux batailles.

Puis on tombe sur un gang de brigand ou une autre saloperie qui arpentes les terres, et on passe sur une grille d'héxagones à la HoMM tout à fait standard pour le déroulé des batailles. Là, les contraintes sont assez seches. Les unités distantes et les supports ne peuvent pas bouger librement, les corps à corps ne peuvent taper que l'unité ennemi la plus proche. Et c'est à peu près tout. Pourtant ça suffit à bien compliquer les bastons, car gérer les placements et déplacements n'est finalement pas si aisé avec de telles contraintes. On obtient donc des combats très simplistes au début, mais qui deviennent assez technique une fois les rangs plus garnis de part et d'autre.

Les bagarres sont du coup assez rapides et agréables, et ça tombe bien, car elles seront nombreuses. Les cartes fourmillent de vie, d'autres chevaliers errants, des paysans, des marchands, des brigands se baladent un peu partout de façon logique. Tous ne sont pas hostiles, loin de là, mais attention, les actions du joueurs peuvent entrainer de lui faire avoir bien des ennemis trainant sur les routes.

Aussi, il faut préciser que ce jeu est... difficile. On se fait avoir par le démarrage très gentillet. Après, on souffre : l'argent est difficile à gérer. Les troupes normales s'achetent une fois pour toute, mais leur nombre est limité par le nombre de territoire qu'on contrôle. Sans fief, la limite est basse, et le seul moyen de garnir les rangs est de payer du mercenaire, qui taxent tous les jours. Entre ça, le prix des items, des soins (car les blessures au combat persistent et un soldat blessé trop grievement ne peut plus se battre avant d'être soigné), et les quelques crasses qui arrivent dans certaines quêtes, il est compliqué de monter une belle armée. Et faute de quoi, on prend vite des fessées.

C'est très plaisant, il y'a une vraie fierté à terminer une zone une fois passées les 2 premières. Encore une fois, mécaniques simples et efficaces.

Petite mention rapide de la bande son, très agréable, avec des musiques propres et qui collent bien à l'époque, et des sons d'ambiances à chaque lieu qu'on visite très réussis. Par contre, quasi aucune voix. Mais vu la pléthore de textes, ça n'est peut être pas plus mal.

Par contre, il y'a pas mal de petits détails agaçants qui empechent d'en faire un excellent jeu.

Quelques petits bugs déjà : des armées à l'animation bloquée sur la carte stratégique, qui avancent du coup en mode playmobile, des unités qui disparaissent car un personnage a décidé de se joindre à l'escouade, le système de comparaison d'item est un peu foireux, les stats ne sont pas forcément très claire (par exemple j'ai deux archers similaires à des positions similaires, et un équipment pas tout à fait identique, les stats varient un tout petit peu, mais l'un des deux est quasiment 2 fois plus performant que l'autre, aucune idée de pourquoi). La caméra peut être aussi pas mal chiante, n'autorisant pas à prendre un gros recul pour ordonner un gros trajet. Et on ne peut pas non plus l'ordonner sur la carte. Dommage.
Rien de rédhibitoire, on s'y fait, ça n'est pas la mort.

Plus ennuyeux, certaines quêtes forcent à passer sur des points très précis sur la carte pour avancer une quête, et il arrive parfois qu'il soit particulièrement peinible de trouver le dit point. Les indications étant hyper vagues et les décors parfois très accidentés (et donc bordéliques), il m'est arrivé de tourner DES HEURES en rond avant de trouver le bon point.
Oui, Tour des Hirondelles, c'est de toi que je parle, espèce de saloperie.

Enfin, et c'est le plus grave, les unités sont très inégales. Certaines sont indispensables, d'autres totalements inutiles. Cela pourrait se comprendre si elles étaient bon marché, mais non, même pas. Je n'ai toujours pas compris l'intéret des prêtes avec leur malheureux buff pourri, par exemple. C'est dommage. Heureusement, il y'en a assez peu que ça concerne et on a largement de quoi faire avec le reste.

En conclusion : c'est un très bon jeu que je recommande sans hésiter.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Crazy-Alice
210.6 hrs
Posté le : 4 juillet
OUI !

Bien sûr ce jeu est à recommander mais Uniquement aux fans de jeux tactiques au tour par tour.

Pourquoi ? car il est très très long, Et si les combats sur grilles ne sont pas spécialement votre truc vous
n'en verrez pas le bout.

Il faut environ 60H pour voir 1 des 4 fins. SI vous voulez voir les 3 autres vous devrez revenir 3 chapitres en arrière et les
refaire intégralement ce qui multiplie le nombre d'heures par au moins 2. C'est donc également un cauchemar pour les chasseurs de succès. Evidemment, cela génère un sentiment de répétitivité d'ou le besoin d'être passionné par le genre.

Sinon

Bonne traduction malgré quelques erreurs sans importances. Excellente musique et enfin un tour par tour à l'histoire riche, complexe et prenante.

Si vous aimez les légendes, les histoires médievales et la tactique donc, ce jeu vous enchantera.

Encore une fois je vois mal quelqu'un attaquer ce jeu après le boulot et faire qu'une poignée d'heures par semaine.
Faut avoir le temps, et faire de longues sessions.

Beaucoup d'items, d'armes, d'armures vous aurez souvent le nez dans l'inventaire à perfectionner votre petite troupe.

J'ai fait un test complet du jeu ici >>>>> http://www.loutrage.fr/legends-of-eisenwald/

Bon jeu à toutes et tous !

"Merci la gueuse. Tu es un laideron mais tu es bien bonne."
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
megapape
5.2 hrs
Posté le : 23 avril
Unless, there is a serious guide /manual to teach how to play this game, I will not advise to buy it... No clue how to increase army size (logistic issue to get more troups, so what ?), how to collect reward, after misison completion (even by going to the right place), for the most annoying stuffs. I have being wandering in the map trying to undertsand what is going on... Then I became boring... Not what I expecting from this game...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
houlric
14.1 hrs
Évaluation avant sortie
Posté le : 23 janvier
pas trop mal comme petit jeu
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
ZeN
68.9 hrs
Posté le : 11 janvier
Comment passer à côté d'un jeu pareil ?

Je suis fan, le jeu est excellent, c'est un mélange de HOMM et de Disciple, sans l'aspect gestion remplacé par un côté jdr plus poussé.

Le tout chez les allemands à l'ère des chateaux forts.
Il y a beaucoup de réalisme et un peu de magie pour faire tourner les combats et c'est bien comme ca.

J'aime, l'ambiance, le scénaria, la musique et les histoires, (je ne connais pas ou peu cette culture), il y a beaucoup d'histoire et de dessins les accompagnant.

Les déplacements temps réel du héro et donc du jeu lui même est un vrai vent de fraicheur qui dépoussière ce genre. Fini de cliquer sur fin de tour pour attendre les prochaines troupes ou revenus, fini de devoir attendre 10 tours pour traverser une map etc.
Le développeur réussi pourtant, de temps en temps, à mettre la presssion sur le joueur avec des élements du scénario, comme une poursuite qui laisse du répis quand si on réalise certaines mission par exemple.

Il y a de nombreuses interactions avec les pnj, qui racontent leur vie, vous donne des missions, des défis en plus de la trame principale. On ne s'ennuie pas surtout que les décores sont tres agréable et les dialogues souvent surprenant dans un français plus que correctes.

L'aspect gestion est minimaliste, le jeu se concentre sur le héro, son équipements ses compétences et son armée.
Les histoires prennent alors une place importante dans le jeu et il faut souvent comprendre avant de taper.

Le jeu est long et dur, les mauvais choix conduisent à la mort et il faut sauvegarder souvent si on ne veut pas se retrouver à refaire la map. Cela dit, on peut faire souvent plusieus choix qui seront plus ou moins mauvais ou bien perçus par les pnj.
Les quêtes secondaires peuvent se dérouller sur plusieurs maps et apportent souvent des objets légendaires.

Les combat semblent simples au départ, mais s'avèrent assez tactiques, surtout quand il faut les enchainer, car ici on a 1 homme et quand il est à terre, il ne participe pas au prochain commbat sans avoir été soigné au préalable et les soins coutent chers, tres chers.
Même en normal l'IA est plutot douée et un mauvais mouvement peut vois conduire au désastre. Un même combat peut donc être une victoire éclatante ou une défaite cinglante et ca c'est pas mal du tout.

Il y a beaucoup de types de troupes, c'est lié aux arbres de progession, un noble peut devenir, chavalié, paladin ou bretteur par exemple.
Il y a aussi beaucoup d'objets et chaque personnage peut-être complétement équipé en plus du héro.

un très bon jeu donc a essayer les yeux grands ouvets.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
NASHQC22 (FR)
71.5 hrs
Posté le : 7 janvier
Good tres bon et tres beau jeu, avec un editeur de scenario interessent, j ai beaucoup bien meilleur et bien plus beau que Heroes.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
TheDude47
4.7 hrs
Posté le : 3 janvier
Legend of Eisenwald, probably my new favorite turn based strategy game. The game has that beautifull medieval atmosphere and world and music, amazing turn based combat, quick and responsive.
Graphics are amazing and full of detail, and very well optimised (++). It's a long game too, has achievements and cards too.

It was first a early access game and now has become a true legendary game, recommended !!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
bouledogue25
21.7 hrs
Posté le : 30 décembre 2015
Superb jeu quel dommage qu il soit rempli de de bugg, le jeu crash sans cesse lors de chargement des combats , la je suis completement bloqué a cause de ça et c est frustrant.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Slow Bull
4.8 hrs
Posté le : 13 novembre 2015
A l'equipe de Eisenwald.

Votre jeu se pofine mais la base constituée de quetes est une erreure. Je ne connais pas beaucoup de monde qui aime faire des kekettes. Cours ici va la reviens ici et par la puis reviens et attends que le mechand loup arrive....bref dans les années 90 on pouvait comprendre ce genre de jeu mais plus maintenant. Il y a rien d'amusant à faire cela donc pour moi votre jeu n'est pas un jeu. et donc mon evaluation est mauvaise.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
40 personne(s) sur 42 (95%) ont trouvé cette évaluation utile
5 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
210.6 heures en tout
Posté le : 4 juillet
OUI !

Bien sûr ce jeu est à recommander mais Uniquement aux fans de jeux tactiques au tour par tour.

Pourquoi ? car il est très très long, Et si les combats sur grilles ne sont pas spécialement votre truc vous
n'en verrez pas le bout.

Il faut environ 60H pour voir 1 des 4 fins. SI vous voulez voir les 3 autres vous devrez revenir 3 chapitres en arrière et les
refaire intégralement ce qui multiplie le nombre d'heures par au moins 2. C'est donc également un cauchemar pour les chasseurs de succès. Evidemment, cela génère un sentiment de répétitivité d'ou le besoin d'être passionné par le genre.

Sinon

Bonne traduction malgré quelques erreurs sans importances. Excellente musique et enfin un tour par tour à l'histoire riche, complexe et prenante.

Si vous aimez les légendes, les histoires médievales et la tactique donc, ce jeu vous enchantera.

Encore une fois je vois mal quelqu'un attaquer ce jeu après le boulot et faire qu'une poignée d'heures par semaine.
Faut avoir le temps, et faire de longues sessions.

Beaucoup d'items, d'armes, d'armures vous aurez souvent le nez dans l'inventaire à perfectionner votre petite troupe.

J'ai fait un test complet du jeu ici >>>>> http://www.loutrage.fr/legends-of-eisenwald/

Bon jeu à toutes et tous !

"Merci la gueuse. Tu es un laideron mais tu es bien bonne."
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
31 personne(s) sur 32 (97%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
51.8 heures en tout
Avis donné pendant l'accès anticipé
Posté le : 30 novembre 2013
Pour faire simple, Legends of Eisenwald est un jeu de rôle en tour par tour, ce n'est pas le genre le plus commun et ça méritait bien de le tester.

Dans les points négatifs, on pourrait citer le manque total de personnalisation de son personnage lors de la création, des combats en tour par tour dont les seuls déplacements possibles seront pour attaquer telle ou telle cible. Ainsi qu'un manque flagrant de changement esthétique lorsque l'on équipe une armure ou autre. Et pour finir, à l'heure actuelle le bruitage lors des combats laissent à désirer.

Cependant dans les points positifs, on peut relever des musiques au top, avec des graphismes que j'apprecie énormément. Le tout servi avec des quêtes excellentes qui demanderont réflexion et recherche. Et c'est bien ce dernier point la force du jeu, ses quêtes pas forcément évidentes qui demandent au joueur une certaine patience, sans compter que la traduction française est pour l'instant de qualité. Faut savoir aussi que le jeu a un côté fantastique un peu déroutant, car il se situe dans les provinces de l'Allemagne de l'est à l'époque féodale, mais de rares éléments fantastiques peuvent faire surface, comme les spectres. Et l'on se demande lorsque dans une taverne on écoute les rumeurs, si tel mythe l'est vraiment... Ou pas. Et ça montre bien le côté superstitieux de l'époque, le tout accompagné d'une chrétienté pouvant se montrer radicale.

Clairement Eisenwald est mon coup de coeur depuis un bon moment et je ne peux qu'attendre avec impatience la suite.
A l'heure actuelle, le prologue, la première zone de campagne et La Masquarade sont traduits en français.

Bref, bravo à Aterdux pour l'excellent moment qu'ils m'ont fait passer avec leur jeu dont il me tarde de continuer l'aventure.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
32 personne(s) sur 34 (94%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
8.4 heures en tout
Avis donné pendant l'accès anticipé
Posté le : 23 juin 2015
Legends of Eisenwald est un RPG tactique de facture très classique se déroulant à l'époque Médiévale. Ce n'est point du Héroïc Fantasy auquel nous sommes généralement habitués, mais plutôt du "Realistic Knights and Merchants time", avec une alternance de combats au tour par tour sur cases hexagonales et exploration en temps réel simultané sur une grande carte divisée en plusieurs sections/continents, et rythmée par un cycle jour/nuit.

La grande campagne est composée de huit chapitres fortement scénarisés sur des maps plus ou moins ouvertes selon la situation. On y dirige notre chef de faction en explorant villes, villages, églises, forteresses et autres auberges. Ces dernières nous apportent ragots et bruits de couloir, nous permettant de rassembler des indices afin de compléter les missions. Les églises permettent de soigner son équipe et de recruter des prêtres, les villages nous offrent leur marché pour des équipements ou des mercenaires. Les villes sont également pourvoyeuses de mercenaires et aussi un puits sans fond de quêtes principales ou secondaires. Notez qu'il existe aussi un aspect gestion commerciale de son fief, mais ceci s'avère relativement limité.

Les vrais points forts du titre sont les fiches de personnages, très riches, avec bien sur la gestion de l'équipement et des arbres de compétences. Notre avatar recrute et fait progresser ses équipiers allant du paysan de base à l'arbalétrier, le prêtre, les cavaliers montés et les guérisseuses. Le levelling est lent et il ne faut pas s'attendre à avoir une faction surpuissante en une poignée d'heures. Les combats constituent clairement le gros point faible du jeu, un léger manque de profondeur tactique, frustrant tant le potentiel est important.

Le jeu, partiellement traduit en Français, ne brille pas non plus par sa qualité d'écriture, mais le travail effectué à ce sujet reste toutefois honnête. Il sortira de son Early Access le 2 Juillet, si tout se passe comme prévu dans le carnet de route de Aterdux Entertainment.

Si vous appréciez les Heroes, Kings Bounty, et que vous n’êtes pas un passionné de photo-réalisme et d’effets kikoo Hachedé, je ne peux que vivement vous le recommander ;)

Une petite vidéo de Leviath qui remonte à 2014 pour vous faire une idée, sachant que l'interface a depuis été entièrement revue et corrigée :

https://www.youtube.com/watch?v=rqJG_N_0fPU
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
16 personne(s) sur 16 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
68.9 heures en tout
Posté le : 11 janvier
Comment passer à côté d'un jeu pareil ?

Je suis fan, le jeu est excellent, c'est un mélange de HOMM et de Disciple, sans l'aspect gestion remplacé par un côté jdr plus poussé.

Le tout chez les allemands à l'ère des chateaux forts.
Il y a beaucoup de réalisme et un peu de magie pour faire tourner les combats et c'est bien comme ca.

J'aime, l'ambiance, le scénaria, la musique et les histoires, (je ne connais pas ou peu cette culture), il y a beaucoup d'histoire et de dessins les accompagnant.

Les déplacements temps réel du héro et donc du jeu lui même est un vrai vent de fraicheur qui dépoussière ce genre. Fini de cliquer sur fin de tour pour attendre les prochaines troupes ou revenus, fini de devoir attendre 10 tours pour traverser une map etc.
Le développeur réussi pourtant, de temps en temps, à mettre la presssion sur le joueur avec des élements du scénario, comme une poursuite qui laisse du répis quand si on réalise certaines mission par exemple.

Il y a de nombreuses interactions avec les pnj, qui racontent leur vie, vous donne des missions, des défis en plus de la trame principale. On ne s'ennuie pas surtout que les décores sont tres agréable et les dialogues souvent surprenant dans un français plus que correctes.

L'aspect gestion est minimaliste, le jeu se concentre sur le héro, son équipements ses compétences et son armée.
Les histoires prennent alors une place importante dans le jeu et il faut souvent comprendre avant de taper.

Le jeu est long et dur, les mauvais choix conduisent à la mort et il faut sauvegarder souvent si on ne veut pas se retrouver à refaire la map. Cela dit, on peut faire souvent plusieus choix qui seront plus ou moins mauvais ou bien perçus par les pnj.
Les quêtes secondaires peuvent se dérouller sur plusieurs maps et apportent souvent des objets légendaires.

Les combat semblent simples au départ, mais s'avèrent assez tactiques, surtout quand il faut les enchainer, car ici on a 1 homme et quand il est à terre, il ne participe pas au prochain commbat sans avoir été soigné au préalable et les soins coutent chers, tres chers.
Même en normal l'IA est plutot douée et un mauvais mouvement peut vois conduire au désastre. Un même combat peut donc être une victoire éclatante ou une défaite cinglante et ca c'est pas mal du tout.

Il y a beaucoup de types de troupes, c'est lié aux arbres de progession, un noble peut devenir, chavalié, paladin ou bretteur par exemple.
Il y a aussi beaucoup d'objets et chaque personnage peut-être complétement équipé en plus du héro.

un très bon jeu donc a essayer les yeux grands ouvets.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
19 personne(s) sur 22 (86%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
4.7 heures en tout
Posté le : 3 janvier
Legend of Eisenwald, probably my new favorite turn based strategy game. The game has that beautifull medieval atmosphere and world and music, amazing turn based combat, quick and responsive.
Graphics are amazing and full of detail, and very well optimised (++). It's a long game too, has achievements and cards too.

It was first a early access game and now has become a true legendary game, recommended !!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
15 personne(s) sur 17 (88%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
115.1 heures en tout
Posté le : 24 juillet 2015
Fantastique !

Un jeu dans la ligné des Age of Wonder, avec tout ce qu'il y as de succulent dans les mount & blade, musique, ambiance, level design enchanteur...

LE jeu de l'année ? presque, les combats gache un peut le produit final, ils sont "jouables" mais restent bien en dessous de certains titres ou on aura plus de stratégies ou d'idées originales, les combats nous propose assez peut de strategie, obligé d'attaquer tel ennemi, forcé de passer par tel endroit, impossible de se déplacer sans attaquer.

Si les combats sont a l'avenir modifiés, améliorés ou moddés : pas de soucis jeu de l'année !!!

Une pure merveille, mention spéciale pour le réalisme de la gestion des problèmes que l'on pourrais rencontrer dans un fief medieval, en tout cas ce jeu est attachant ! le genre de jeu que l'on aime pas finir, mais heureseument y'as l'editeur de campagnes !!!

Et je compte bien en créer une sur la guerre de cent ans.


Edit : bien, jeu terminé = je confirme, c'est le jeu de l'année !!!!!!!!!!!!!!!!!! et certainement pas Divinity original sin (cette loufoquerie), a condition d'aimer le genre ! tour par tour, type age of wonders, heros of might & magic, disciples.

Les combats : finalement on s'y attache très très fort ! on s'appercois plus on y joue qu'ils ont une énorme dimenssion tactique.

Le modding et création de campagne est a tomber par terre ! j'ai moddé quasi tous les jeux pc a un très haut niveau, et ces outils et concéption sont INCROYABLES !

Très décu de ne pas trouver plus de comunauté, et très décu par les joueurs friands de call of dutty / assassin's creed...
Honteuse la culture des gens...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
9 personne(s) sur 9 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
346.2 heures en tout
Posté le : 24 juillet 2015
Lors de son développement j'avais laissé une évaluation et conseillé d'attendre la sortie définitive du jeu, c'est chose faite.

Un jeu en FRANCAIS dans le style de disciple ou de heros of might and magic qui a pour contexte la germany médiévale avec ses luttes de clan et ses luttes religieuse.

Un scénario principal bien fourni, quoique un peu linéaire, avec des possibilités de fins différentes en fonction de vos choix au cours de la campagne.

3 héros jouables (Chevalier, Archer, Sorcier)

Des quêtes secondaires présentées sous forme de légendes que l'on peut écouter dans les tavernes, ou données par des PNJ au cours du scénario agrementent le jeu.

Des améliorations ont été apportées par rapport à la Beta, notament dans un rééquilibrage de la difficulté, la collecte des taxes (Taxes regroupées au niveau des chateaux) même s'il faut toujours réguliérement aller les collecter, l'utilisation des potions en dehors des combats (desormais possible).

Le jeu souffre encore de défauts de jeunesse (blocage , je n'ai pas dit plantage, à la fin des dialogues qui nécessite unes dizaine de seconde d'attente, voir parfois plus avant de pouvoir reprendre la main, probléme qui n'existait pas dans la béta).
L'explication de certaine quête est parfois trés aproximative, ce qui les rend parfois quasiment insoluble sans l'aide extérieure du forum (quête de l'arbre des pommes de cristal, par exemple).
Certain lieu demeure innaccessible, car occasionne un plantage si on essaie de s' y rendre.

Gageons que de futurs patchs corrigeront ces défauts.


En résumé

Les plus
- Il est en FRANCAIS (même si parfois la traduction est trés aproximative)
-Un scénario assez profond avec des rebondissements, et évolutif en fonction des différentes décisions que l'on prend
-Des quêtes secondaires multiples
-Un contexte original
-Un jeu dans l'ensemble plaisant
-Une logévité garantie

Les moins
-Un systéme de combat stratégiquement trés limités.
-Le fait qu'il faille réguliérement refaire son armée, à force c'est lassant et ça prolonge la durée du jeu artificielement, le temps de remettre son armée à niveau
-L'or et l'inventaire qui sont remis à zéro, en fonction des sripts du scénario, (bien qu'il y ai parfois des astuces pour contourner cette difficulté), c'est frustrant.
-certaines quêtes, limite injouable (voir forum), d'autant plus génant lorsqu'elles font partie de la quête principale.

Mon Conseil
Si vous aimez les jeux style Bounty, disciple, héro of might and Magic, n'hésitez pas , ACHETEZ !

Ma note 16/20

Mon astuce
Jouez avec un Chevalier, c'est la seule classe qui a 3 cases d'équipement supplémentaires avec le cheval, la selle et la lance, équipement que vous pourrez toujours vendre si vous avez un cruel besoin d'or....
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
8 personne(s) sur 9 (89%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
74.0 heures en tout
Posté le : 25 juillet
Exceptionnellement, je vais recommander un jeu sans l'avoir fini. Je pense en avoir vu assez pour pouvoir le faire, et il semble que celui-ci soit très, très long, d'après la très estimée consoeur qui me l'a fait découvrir (spéciale cassedédi Alice).

Ce Legend of Eisenwald se présente comme un petit jeu, à petit budget, avec des graphismes pas folichons mais efficaces et un gameplay simpliste au premier abord. Et surprise, on est en fait devant une petite perle à la profondeur étonnante.

Il s'agit d'un jeu de combat tactique au tour par tour sur des petits terrains, se déroulant sur une période médiévale que j'évalue au haut moyen-age compte tenue de l'armement représenté, dans un duché se trouvant dans une vieille Allemagne très supersticieuse. Cela ressemble beaucoup à du Heroes of Might and Magic mais sans la dimension fantasy : bien que l'univers soit trop "propret" à mon goût, le monde est brutal et cruel, les trahisons et les injustices sont monnaies courantes. Ca resemblerait donc plus à du Kings Bounty niveau ambiance.

Le joueur y incarne l'héritier d'un seigneur local, probablement un Comte. Sa famille est assassinée, et, dépossédé de ses terres, lâché par ses vassaux, trahi et poursuivi par celui qui était son meilleur ami, notre malheureux nobliau doit fuire vers des contrées moins hostiles pour y sauver ses petites fesses blindées et fomenter sa vengeance, si possible parachevée par une récupération massive de ses biens.
Malheureusement, les dites contrées moins hostiles le sont, certes, mais pas beaucoup, et notre héros aura l'art de provoquer le souk sur son passage.
En effet, le petit malin va doucement détricotter les mailles du complot qui s'était tissé autour de sa famille, et pour ce faire, il devra approcher beaucoup de gens à la morale douteuse, et oeuvrer pour eux. Il est donc fréquent que l'apprenti seigneur soit poussé à son tour à massacrer, voler, trahir, usurper.
C'est une des dimensions ou le jeu se révèle le plus étonnant, car le joueur a régulièrement le choix : faire ce qu'on lui demande bêtement, même des horreurs, pour arriver plus facilement ou rapidement à ses fins, ou essayer de rester fidèle à sa morale et refuser ces actions, quite à se mettre à dos d'importants informateurs, parfois eux même de très puissants seigneurs. Ou tenter le double jeu, pour tenter de trouver une solution qui peut paraitre idéale au premier abord, ou tout le monde est content, mais qui risque de lui péter à la gueule.
Et généralement, ça fonctionne très bien. Je me suis surpris à évoluer dans mes reflexions : alors que j'essayais au début de sauver la veuve et l'orphelin, j'ai petit à petit baissé les bras devant les diffcultés rencontrées par le héros, et, petit à petit, à me résigner à commettre des actes de malveillance. Et pas parce que j'y ai été obligé... mais plutôt parce que toutes ces petites ordures le méritaient bien, après tout, et ça rend les choses plus faciles.

Cet aspect donne donc un vernis RPG très efficace, bien plus que ce qu'on a l'habitude de trouver dans les autres jeux du genre. Qui plus est, les quêtes sont assez bien écrites (mais mal traduites), parfois même surprenantes, et au bout d'un moment se payent même le luxe de ne plus être linéaires. Pas mal.

On se balade donc en pseudo temps réel comparable à celui de Mounted Blades (le temps défile lorsqu'on se déplace, mais on peut déclencher un vrai temps réel et accéler le temps) sur une carte "stratégique", au fil des quêtes, de chateaux en marchés, pour recruter des items et de la piétalle histoire d'espérer survivre aux batailles.

Puis on tombe sur un gang de brigand ou une autre saloperie qui arpentes les terres, et on passe sur une grille d'héxagones à la HoMM tout à fait standard pour le déroulé des batailles. Là, les contraintes sont assez seches. Les unités distantes et les supports ne peuvent pas bouger librement, les corps à corps ne peuvent taper que l'unité ennemi la plus proche. Et c'est à peu près tout. Pourtant ça suffit à bien compliquer les bastons, car gérer les placements et déplacements n'est finalement pas si aisé avec de telles contraintes. On obtient donc des combats très simplistes au début, mais qui deviennent assez technique une fois les rangs plus garnis de part et d'autre.

Les bagarres sont du coup assez rapides et agréables, et ça tombe bien, car elles seront nombreuses. Les cartes fourmillent de vie, d'autres chevaliers errants, des paysans, des marchands, des brigands se baladent un peu partout de façon logique. Tous ne sont pas hostiles, loin de là, mais attention, les actions du joueurs peuvent entrainer de lui faire avoir bien des ennemis trainant sur les routes.

Aussi, il faut préciser que ce jeu est... difficile. On se fait avoir par le démarrage très gentillet. Après, on souffre : l'argent est difficile à gérer. Les troupes normales s'achetent une fois pour toute, mais leur nombre est limité par le nombre de territoire qu'on contrôle. Sans fief, la limite est basse, et le seul moyen de garnir les rangs est de payer du mercenaire, qui taxent tous les jours. Entre ça, le prix des items, des soins (car les blessures au combat persistent et un soldat blessé trop grievement ne peut plus se battre avant d'être soigné), et les quelques crasses qui arrivent dans certaines quêtes, il est compliqué de monter une belle armée. Et faute de quoi, on prend vite des fessées.

C'est très plaisant, il y'a une vraie fierté à terminer une zone une fois passées les 2 premières. Encore une fois, mécaniques simples et efficaces.

Petite mention rapide de la bande son, très agréable, avec des musiques propres et qui collent bien à l'époque, et des sons d'ambiances à chaque lieu qu'on visite très réussis. Par contre, quasi aucune voix. Mais vu la pléthore de textes, ça n'est peut être pas plus mal.

Par contre, il y'a pas mal de petits détails agaçants qui empechent d'en faire un excellent jeu.

Quelques petits bugs déjà : des armées à l'animation bloquée sur la carte stratégique, qui avancent du coup en mode playmobile, des unités qui disparaissent car un personnage a décidé de se joindre à l'escouade, le système de comparaison d'item est un peu foireux, les stats ne sont pas forcément très claire (par exemple j'ai deux archers similaires à des positions similaires, et un équipment pas tout à fait identique, les stats varient un tout petit peu, mais l'un des deux est quasiment 2 fois plus performant que l'autre, aucune idée de pourquoi). La caméra peut être aussi pas mal chiante, n'autorisant pas à prendre un gros recul pour ordonner un gros trajet. Et on ne peut pas non plus l'ordonner sur la carte. Dommage.
Rien de rédhibitoire, on s'y fait, ça n'est pas la mort.

Plus ennuyeux, certaines quêtes forcent à passer sur des points très précis sur la carte pour avancer une quête, et il arrive parfois qu'il soit particulièrement peinible de trouver le dit point. Les indications étant hyper vagues et les décors parfois très accidentés (et donc bordéliques), il m'est arrivé de tourner DES HEURES en rond avant de trouver le bon point.
Oui, Tour des Hirondelles, c'est de toi que je parle, espèce de saloperie.

Enfin, et c'est le plus grave, les unités sont très inégales. Certaines sont indispensables, d'autres totalements inutiles. Cela pourrait se comprendre si elles étaient bon marché, mais non, même pas. Je n'ai toujours pas compris l'intéret des prêtes avec leur malheureux buff pourri, par exemple. C'est dommage. Heureusement, il y'en a assez peu que ça concerne et on a largement de quoi faire avec le reste.

En conclusion : c'est un très bon jeu que je recommande sans hésiter.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 6 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
111.9 heures en tout
Avis donné pendant l'accès anticipé
Posté le : 28 juin 2015
Très intéressant (hormis les problèmes de souris qui glisse mal...) malgré quelques lacunes (carte malaisée, recherches plus ou moins aléatoires des "missions", élévation du niveau des joueurs trop lente,...) mais il y a là un excellent potentiel. A essayer, même s'il est un peu cher pour un "accès anticipé".
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
1.9 heures en tout
Avis donné pendant l'accès anticipé
Posté le : 1 novembre 2014
Very nice journey into medieval times !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante