Dans un sombre monde Cyberpunk, vous (et jusqu'à 3 amis) faites la guerre contre la toute puissante Fédération dans ce FPS/RPG fonctionnant avec le moteur Source.
Évaluations des utilisateurs : Très positive (3,459 évaluation(s))
Date de parution: 29 juil 2011

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter E.Y.E: Divine Cybermancy

Acheter E.Y.E. - Four Pack

Inclut quatre copies du jeu - Envoyez les copies supplémentaires à vos amis.

 

Recommandé par les curateurs

"You can try to hack a door and the door might hack you back! This game is a hot mess, but brilliantly demented with it!"
Lire la critique complète ici.

New Expansion - E.Y.E Blood Games

E.Y.E: Blood Games takes you into player competitions with new and varied maps.

Battle Royal:

In this round by round competition, the last man standing wins. All other participants are enemies!
You start each round with a random weapon and armor. Your aim is to finish the game with the most possible points.
You get points when you kill an enemy and also, when you are the survivor of the round.
You are free to use one of your existing Avatar, including one from the solo.
Some of your PSI and cyber powers are deactivated in this game mode.

Team Artifact:

Team competition: In this mode, Jians confront Culters for the artifact control. To do that you need to:
  • Take the artifact and carry it to the enemy area.
If the artifact is in the enemy area, the round ends. A new one will start and players will return to their initial positions.
Each team starts with an amount of resurectors. You win the round when the other team runs out of resurectors. There are several ways to do it:
  • Carrying the artifact to the enemy area.
  • Killing an enemy.
  • Hacking special interfaces.
At the beginning of the game, choose your team and character class.

À propos de ce jeu

Vous êtes l'un des membres de l'étrange société secrète E.Y.E, et vous vous réveillez après un combat au cours duquel vos coéquipiers ont été tués. E.Y.E, une branche armée du Secreta Secretorum tente d'organiser un coup d'État contre la puissante Fédération, une coalition de plusieurs mondes et planètes qui gouverne avec une main de fer.
Pour ne rien arranger, E.Y.E est elle-même en proie à des luttes intestines entre la faction Jian et la faction Culter (à laquelle vous appartenez). Votre sens de la loyauté ne sait que choisir entre le Commandant Rimanah, votre supérieur hiérarchique et chef du Secreta, un séparatiste avec une ambition sans pareille, et votre ami et instructeur, le "Mentor". Le "Mentor" essaie d'unir les deux factions rivales par tous les moyens possibles. En le suivant, vous vous retrouvez au milieu d'une guerre fratricide mélangeant quête du pouvoir et conspirations politiques impliquant différentes grandes sociétés.
Une force inconnue profite de ces problèmes pour lancer une attaque visant à détruire l'humanité.

Fonctions clefs:

  • Plusieurs modes coopératifs qui influencent directement le jeu solo (et vice-versa). Les limites du jeu solo et multijoueur sont enfin laissées de côté.
  • Gestion de la psychologie et des traumas du joueur
  • 25 armes, plusieurs modes de tirs, une précision dynamique, un mode iron sight, un zoom avancé
  • Un système de piratage complet ayant des impacts sur la suite du jeu
  • 9 pouvoirs PSI dévastateurs.
  • Plus de 20 personnages non jouables (NPC) avec une Intelligence Artificielle très réactive et efficace, capable de prendre des initiatives. Des combats rapprochés sanglants et techniques. Des mouvements physiques très réaliste tirant profit de la physique de jeu du Moteur Source.
  • Peut être joué et rejoué sans se lasser : missions principales et secondaires, environnements dynamiques, progression dans les niveaux non linéaire et placement/type/apparence des NPC aléatoires. La mort ne pénalise pas les joueurs : il n'y a pas besoin de relancer la mission jouée jusqu'alors.
  • Des niveaux très ouverts assurent de longues heures de jeu.

Configuration requise

    Minimum :
    • Système d'exploitation : Windows® 7 32/64-bit / Vista 32/64 / XP
    • Processeur : Pentium 4 3.0GHz, Athlon 64 3000+ ou meilleure
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM pour XP / 2 Go de RAM pour Vista
    • Disque dur : Au moins 6 Go d'espace disque disponible
    • Carte graphique : : Carte graphique compatible DirectX 9 avec 128 Mo de mémoire vidéo, Shader model 2.0. ATI X800, NVidia 6600 ou meilleure
    • DirectX® : 9.0c
    • Son : Carte son compatible DirectX 9.0c
    • Supplémentaire : Connexion internet requise pour le multijoueur
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : Windows® 7 32/64-bit / Vista 32/64 / XP
    • Processeur : Intel core 2 duo 2.4GHz ou AMD Athlon 64 X2 4600+
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM pour XP / 2 Go de RAM pour Vista
    • Disque dur : Au moins 6 Go d'espace disque disponible
    • Carte graphique : : Carte graphique compatible DirectX 9 avec Shader model 3.0. NVidia 7600, ATI X1600 ou meilleure
    • DirectX® : 9.0c
    • Son : Carte son compatible DirectX 9.0c
    • Supplémentaire : Connexion internet requise pour le multijoueur
Évaluations intéressantes des utilisateurs
18 personne(s) sur 24 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
5.7 heures en tout
Posté le : 16 mars
Ce n'est pas parce qu'il est Français que l'on doit surnoter un jeu, aussi indépendant soit-il. E.Y.E souffre de lacunes si grosses qu'elles finissent par entraver tout plaisir de jeu. L'univers n'est pas aussi accrocheur qu'il y paraît et l'excitation du début retombe rapidement comme un soufflé qu'on aurait laissé trop longtemps dans le four. On passera sur les graphismes car là n'est pas l'intérêt d'un RPG/FPS pour s'attarder sur le scénario. Ce qui devrait être le point d'orgue d'un Deus Ex-like est ici réduit à sa plus simple expression et, comme dit plus loin, on ne sait jamais sur quel pied danser (second degré raté ou premier degré pathétique ?). Niveau gameplay, l'éventail de possibilités promis n'est pas au rendez-vous et on se retrouve souvent à n'avoir qu'une seule approche possible : bouriner les meutes d'ennemis au respawn incessant (ce qui, au passage, réduit à zéro tout potentiel de rejouabilité). Un commentateur s'est fait taxé de malhonnêteté alors que l'adjectif conviendrait mieux à la team de Streum. Un jeu complexe ? Non : un tutoriel incomplet. Des quêtes annexes intéressantes ? Non : de l'XP farming aléatoire. Un level design de ouf ? Faut aimer le vide. Un univers sombre ? Obscur serait plus approprié. Je pourrais continuer pendant longtemps tant la déception fut grande. Au final je préfère me refaire une partie de Deus Ex, juste histoire de retrouver toutes les qualités qui étaient censées être présentes dans E.Y.E. A bon entendeur...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
8 personne(s) sur 10 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
174.8 heures en tout
Posté le : 25 janvier
Un OVNI incroyable mêlant FPS/RPG à la perfection se déroulant dans un monde cybernétique et dystopique étrange et fascinant qui ne révèlera ses derniers secrets qu'une fois la "vraie fin" trouvée. A moins qu'elle n'apporte encore plus de questions...

Mais l'histoire n'est cependant pas le principal atout et ce petit bijou ne révèlera tout son potentiel qu'une fois l'interface rugeuse passée outre et le gameplay, étrange au début mais extremement efficace par la suite, bien pris en main.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
15.5 heures en tout
Posté le : 6 mars
Bon jeu en coop comme en solo.
Assez marrants en Multi avec ses amis.
Je le conseille à ce qui veulent jouer avec leur amis et faire une partie de rigolade!^^
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
32.3 heures en tout
Posté le : 13 avril
Je ne sais vraiment pas quoi dire pour recommander ce jeu.
Je ne saurais pas expliquer pourquoi je l'évalue non plus.
Je n'ai aucune idée de la raison pour laquelle j'ai autant joué à ce jeu. (sérieusement y jouer 24h c'est déjà un bon effort de volonté.)

Ce jeu est une énigme...

Au début vous vous laisserez surement porter par le charme de tout le background du jeu en essayant de comprendre les fondements du secreta (votre faction) et les évènements historiques mentionnés aux archives si vous prenez la peine de les lire.
Vous vous direz peut être:
"Wouah les culters et les Jians ont vraiment de la gueule. Ce jeu est peut être pas trop moche finallement."
Ou encore:
"Avec toutes ces caractéristiques, armes et augmentations cybernétiques ont peu vraiment faire des personnages de toutes sortes !"

Mais après quelques heures voir minutes de jeu vous vous direz surement:
"Le background c'est bien beau mais sérieusement, qu'est ce que l'I.A peut être conne..."
Ou:
"Génial, je voulais me faire un perso furtif mais l'I.A compense son manque d'intelligence par un sixième sens qui m'oblige à spammer mon implant d'invisibilité pour ne pas me faire systématiquement repérer."
Mais aussi:
"Je trouvais ça stylé de faire un RP sniper. Dommage, maintenant je m'emmerde tellement les gunfight sont simple de cette façon."

Si vous avez l'envie énigmatique comme moi de jouer au point d'en voir long sur le jeu vous vous demanderez même si au final le jeu en lui même n'était pas une simple blague.
Un truc du genre: "On a fait une histoire assez complexe et mystérieuse mais dans le fond rien n'est sérieux."
Même certains PNJ aux quels vous parlerez vous diront eux même à quel point ce qui se passe dans le jeu est improbable.

Mais aussi étrange que ça puisse paraitre on continue à jouer, à augmenter son perso afin d'atteindre enfin les caractéristiques et capacités pour jouer comme on l'entendait.

Ou alors vous allez vous dire:
"♥♥♥♥♥♥ fait chier cet étron, je m'emmerde en jouant à ça !"

Après, ça dépend des caractères...

Donc je recommande ce jeu mais déconnez pas, attendez qu'ils le mettent à - 90% comme ils le font tous les 3 mois environ.
Car soit vous serez sans savoir pourquoi hypnotisé par le jeu (Dans ce cas même si vous l'avez acheté prix fort c'est pas non plus une mauvaise chose)
soit vous aurez envie de le désinstaller en laissant une évaluation genre:

xXxPr0Sk1llxXx
Temps de jeu 0,2 heures.

"Ce jeu c'est de la ♥♥♥♥♥, blablabla gardez votre argent."


Voila j'ai dit tout ce que j'avais sur le coeur.
PS: Il semble y avoir un multi mais j'ai pas ressenti le besoin de le tester, peut être est ce un plus du jeu.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2.2 heures en tout
Posté le : 28 mars
Ce jeu est une tuerie, au premier abord l'interface a l'air "brouillonne", mais une fois passé le tutoriel et après avoir configuré ces touches, alors là, le jeu prend une ampleur hallucinante au niveau de la customisation de son personnage (caractéristiques, implants, cyber pouvoirs, armures, armes, modification des stat. primaires) et TOUT CELA DANS UN MONDE CYBERPUNK.

Tous les anciens joueurs de CYBERPUNK (JDR sur table, derrière un paravent) se doivent de posséder ce jeu qui est un hymne à la SF et qui concrétise enfin un vrai JDR empli d'un univers hallucinant.

Les HORROR OBTINUIT et Maloin notons ce jeu 4/6 (à posseder).

REDIFFUSION DU STREAM ICI
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
53.0 heures en tout
Posté le : 6 février
Super ambiance, la découverte du jeu rend une impression à la fois flippante et ennivrante.
La coop est super, encore faut-il arriver à parametrer votre serveur.
Une fois le jeu compris, vous pourrez le run en moins de 3 heures, le farm êtant assez furieux.
Les menus ne sont pas très instinctifs au début, mais renforcent au final l'immersion typé cyberpunk super réussie.
Et tout ça c'est Français monsieur!
Dommage que les parties online soit devenues très rare, avec les map boost xp, les parties pvp auraient vraiment pu donner quelque chose.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
18.9 heures en tout
Posté le : 23 décembre 2014
trop bon ce jeux!!!!!!! et pour 1 euro svp la plus belle affaire de l année
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
35.8 heures en tout
Posté le : 8 janvier
Le meilleur jeu du monde : tu peux te faire hacker par une porte que tu tentais de hacker, et devenir fou, pendant que les ennemis arrivent à l'infini.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
12.8 heures en tout
Posté le : 7 mars
Ce jeu est EXCELLENT, et malgré ce que certaines personnes, de mauvaise foi évidente (qui n'ont plus joué à ce jeu depuis des MOIS(!)), les bugs ont maintenant été fixés.

Au fait, "toxicke", bloquer la possibilité de répondre à ton évaluation négative parce que la réponse ne te convient pas, c'est pathétique et puéril de ta part...Grandis un peu.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
161.8 heures en tout
Posté le : 29 avril
E.Y.E est un mélange bien dosé entre un jeu de tir et un jeu de rôle papier, le tout dans un univers futuriste très sombre et très immersif. Le gameplay, l'univers et l'histoire sont sans aucun doute les points forts du jeu, soutenus par de bonnes idées comme la sauvegarde en temps réel pour forcer à assumer ses choix. En face, des défauts évidents vous sauteront aux yeux ; ils n'empêchent pas de terminer le jeu et peuvent même faire partie du charme, mais ils sont présents, vous êtes prévenus !

Pour moi, c'est une petite perle faite avec amour par ses développeurs. Pour apprécier le jeu, tentez de reconstruire le puzzle au fur et à mesure, acceptez les touches d'humour du studio, faites-vous plaisir dans les combats et gardez l'œil ouvert. Dernier conseil : jouez en immersion et soyez curieux, vous parviendrez peut-être à percer le mystère de la véritable fin du jeu.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 3 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
38.3 heures en tout
Posté le : 13 février
Il faut quelques heures pour apprécier ce jeu à sa juste valeur. Des heures de frustrations, de confusion, à se débattre avec le gameplay rugueux et sans concession, avec ses défauts existants et souvent exaspérants.

Mais il faut insister, perséverer. Car dès qu'on commençe à appréhender les mécanismes, le fonctionnement de l'IA, de ses propres capacités, et à faire le deuil de ses habitudes acquises en jouant à tout les FPS ou JDR modernes - et parfois bien trop condescendants, ce jeu se révèle une véritable perle.

Difficile, aride sur certains points, il ne prends pas le joueur par la main, mais lorsqu'enfin on parvient à pirater une tourelle pour la retourner contre ses ennemis, ou eliminer une armée d'adversaires dans un entrepot desaffecté à l'arme blanche, ou encore voir évoluer son personnage au grès de statistiques détaillés et des nombreuses possibilités de cybernetisations, le résultat est toujours gratifiant, et au final on en oublie bien vite tout ses défauts.

Seul regret, l'histoire n'est pas assez mise en avant, si bien qu'on a du mal à la suivre - et donc, à s'impliquer.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
87 personne(s) sur 116 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
21.2 heures en tout
Posté le : 16 décembre 2014
Had a giant holographic billboard on mars saying, "Smoke Weed Every Day"



420/10 Would do it again.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
71 personne(s) sur 94 (76%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
9.2 heures en tout
Posté le : 1 décembre 2014
You gain Brozouf
You gain Brozouf
My legs are OK
You gain Brozouf
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
41 personne(s) sur 47 (87%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
25.2 heures en tout
Posté le : 10 décembre 2014
You're casually walking down the mean streets of Neo Tokyo when you feel your cyber watch going off in your pocket. You don't even have to activate the hyper sensors on your cyber brain to know who it is before the visual information is delivered to your cyber eyes. It is Mentor and he has been drinking too much at the New Eden underground bar again. You can smell it through the odour sensor implanted into your cyber phone and hooked into your nostrils. He is rambling on about commander Rimanah again and keeps mentioning something about dream sequences. You lower the volume on your cyber ear implants but can't get right, so you have to stand there frustratedly fiddling with it between 51 and 48 for far too long. You realise that it's gotten very quiet until you hear Mentor clear his throat. He must have asked you a question and is waiting for your response. Asking him to repeat himself is obviously out of the question, so you begin to panic and try to think of a clever reply to satisfy Mentor. Sweat begins to pour from your forehead, clogging your cyber curcuits and sending them into a frenzy. Smily faces flash rapidly across your cyber optics. You begin to shout uncontrollably

YOU GAIN BROUZOUFS
YOU GAIN BROUZOUFS
MY LEGS ARE BROKEN
MY LEGS ARE OK
YOU GAIN BROUZOUFS

You see a quick movement in the corner of your vision, but your cyber eyes are malfunctioning too much to focus on anything right now. Someone above you speaks in a tongue you barely recognise and you explode into a fine mist of blood before everything goes black.

When you come to it is already night time. You look up and see a beautiful full cyber moon. You are consumed by an uncontrollable urge to slap people upside their heads with your mighty extremities. You rear up onto your hind legs and let out a mighty HOOOOOOOOOOOOOWWWWWWWWWWWL

Welcome to E.Y.E: Divine Cybermancy
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
43 personne(s) sur 52 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
43.2 heures en tout
Posté le : 25 janvier
I have no idea who I am.
I have no idea what I'm doing.
I have no idea where I'm going.

But, I have gained Brozoufs and my legs are ok.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
31 personne(s) sur 37 (84%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
14.8 heures en tout
Posté le : 18 décembre 2014
I have absolutely no idea what I just played or how I did it, but I loved it.

10/10
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
19 personne(s) sur 19 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
44.5 heures en tout
Posté le : 29 janvier
Enter the most precise instance of a gaming rough diamond. Before you waste away thousands of rifle rounds on hostile targets and feel frustrated with the unstable mechanics, this singular piece shall guide you through its uncanny corridors of ethereal aesthetics and awe-inspiring level design with cryptic conceptual texts and inhuman characters. What you are about to experience if you are ready to hit the “play” option on Steam is unlike any previous gaming session you have had.

These French developers allowed no boundaries of sanity to sink into the game’s foundations, and even when facing the predicaments of low-budget production in building a massive world, they resorted to landscapes of colossal, dead skyscrapers or Martian rocks and alien sacred ruins. E.Y.E. is, in most of its characteristics, a unique game, and its architecture and depressing lighting and feeling of constant hostility might scare the newcomer away; if not, then the never-ending enemy hordes with minute aiming are more likely to cause that effect later on. After surfacing from such unyielding challenges, you might still be able to enjoy its wonderful vistas and its almost perfect FPS traits intensely – featuring the most creative and challenging hacking system I have ever tried.

The death system is cruel, and unlike anything I have ever seen in RPGs. The infamous fatal wounds will drop your skill values permanently (at least until the BioRegen augmentations are researched), and Karma WILL weigh in against you when the dice of death roll. It is only one of the several nuisances that E.Y.E. will unfold (others include: the unrealistic spawning patterns, the unbalanced and unexplained mechanics, the sometimes unpolished visuals, the inconsistent research requirements, poor proofreading, etc.). But that obstacle is easily outtaken as your motor and psychological responses begin adapting to the game’s chaotic structure rapidly. The player may not feel comfortable with the vertiginous world that E.Y.E. portrays, but they shall respect the sensorial value of its audiovisual execution and the impact of its apparently “nonsensical” mythos about an unimaginably futuristic humanity that has populated several exoplanets and has fused cybernetics with the power of its psyche and dark thaumaturgy. Yes, the premise of the game goes that far.

With all of its annoying flaws, this game amazes me every time I start it up. Unsure if it is because of its psychedelic telling of a bleak and metaphysical future or because of its entertaining gameplay, I choose to take on a holistic perspective on it and appreciate its hindrances and virtues, since it allows for that luxury. All that being said, I certainly recommend this Deus Ex/System Shock/DooM/Warhammer 40K - FPS/RPG hybrid for any fan of any such items.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
23 personne(s) sur 28 (82%) ont trouvé cette évaluation utile
3 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
9.7 heures en tout
Posté le : 14 décembre 2014
How can E.Y.E be real if our eyes aren't real.

Buy this game when it's on sale.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
38 personne(s) sur 57 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
11.0 heures en tout
Posté le : 22 janvier
Alright, I have nothing better to do so I'll go ahead and write an in-depth review about E.Y.E: Divine Cybermancy.

First Impressions

E.Y.E: Divine Cybermancy doesn't waste any time getting you into the game. After a mystifying dream sequence, you begin in a limestone cave partially submerged in water, a red flare in the distance. Immediately, you recieve a transmission from someone or another, telling you to exfiltrate.

It is pretty obvious that a battle has occured within the cave system, however, your character is as clueless as you are. Immediately, you start asking questions. What was that genestealer-like creature that just attacked me? Who are these faceless "federals" and why am I fighting them? Why do all the thugs have goggles for eyes and cheap grenadier helmets from the 1800s?

Honestly, not much is explained. The intro mission was oblique but confusing, and the exposition in the temple afterwards doesn't explain much either.

Visuals

I wouldn't really say anything positive or negative regarding the visuals. It was made in source; some areas are beautiful and finely detailed, other areas are wide open canvases with very little to satisfy one's gaze. Some areas, such as the temple, were vast but impractical, with enourmous brown spires that were massive but created too much empty space in the enviroments detail-wise.

The weapon models are exceptional, however, it is obvious most viewmodels/weapons were designed before the general motif of the game was accomplished. Whereas all characters wear contemporary "knight" armor, the player's hands look like a ninja's from a Japanese cyberpunk anime.

Enemies were mostly conglomerates of other creatures in fiction. It is clear that the bandits are modeled off of classical cyberpunks, E.Y.E. agents from WH40k, struems from Aliens and WH40k as well.

Story

Virtually nonexistent, hidden between sentimental cliches of science fiction and war. It was hard to tell if there was a deeper message shoehorned into the generic, easy-to-catch story of "this man did so-and-so, kill him" or "we need to insert on Mars, help us with the assault".

The dialogue mechanics were likely the sloppiest parts of the game. All characters read (no voice acting, save for the alien gibberish) like brosephs from gym, and did very little if not detract from the mood of the game. Emotional attachment to any character at all was rare (I felt this way for Mentor, since he was just such a nice guy). I won't say much about the ending, however, I disliked it.

Gameplay

As a shooter, E.Y.E: Divine Cybermancy is pretty solid. The weapon handling was decent, inventory system was simple but satisfying, and the open-choice system when it came to tactics was pretty solid. However, combat suffered from the Source issue of AI; all enemy AI is programmed to always know your location once they see you, and will follow the closest node to reach and engage you. Of course, this rendered conventional stealth tactics useless.

The grinding required to apprehend efficient gear is despicable and not enjoyable at all. Every mission followed a similar formula, in which you try to reach the objectives as fast as possible in the midst of the infinitely-respawning enemies.

Overall Opinion

E.Y.E: Divine Cybermancy was enjoyable enough when it came to the sense of adventure it gave you going through each level, however, it isn't something I'd neccessarily play through again.

As far as reccomendations go, I do not reccomend this game; not out of spite, but because it's simply not for everyone. If you are able to get if for a discount like I did, it definitely is a steal.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
13 personne(s) sur 14 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
99.8 heures en tout
Posté le : 21 décembre 2014
E.Y.E. Divine Cybermancy is a weird-♥♥♥ game. It's an example of a bunch of interesting ideas stapled to a game that doesn't fully take advantage of most of them, and has a ridiculously open approach to character development.

If you can appreciate games that aren't the most polished things on the planet, this might be for you.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante