Guidez un groupe de rectangles au travers d'un série d'obstacles, en faisant usage de leurs différents talents ensemble pour arriver à la fin de chaque environnement.
Évaluations des utilisateurs : Majoritairement positive (5,772 évaluation(s))
Date de parution: 12 nov 2012

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Thomas Was Alone

 

Recommandé par les curateurs

"This is a game that will make you care about puzzle-platforming with coloured blocks because a British man talks about them a lot."
Lire la critique complète ici.

Articles

“For all its charm, Thomas is more than just the super-minimalist-yet-incredibly-engaging tales of a few plucky AIs. It's the story of games. Of how they get made and played, of the joys and frustrations they bring and of the thousands of tiny iterative processes that go into evolving single titles and the entire medium into their best forms.”
Evan Narcisse, Kotaku

“It proves that you don't need tens of millions of dollars and hundreds of staff to make a game story worth telling, just a good hook, an engaging vision, and a whole lot of heart.”
9/10 – Josh Tolentino, Destructoid

“The understated aesthetic design and unusual co-op puzzles will absorb you for the game’s duration – the wit and personality of the writing, though, will stay with you for much longer.”
8/10 – Keza MacDonald, IGN

À propos de ce jeu

Thomas était seul, et après, et bien, il ne l'était plus.

Thomas Was Alone est un jeu de plateforme Indie minimaliste, en 2D, à propos d'amitié, de sauts, de flottement et d'anti-gravité. Guidez un groupe de rectangles à travers une série d'obstacles, utilisant leurs différentes capacités ensemble afin d'arriver à la fin de chaque environnement.
Ecoutez des musiques incroyables par David Housden. Sautez à travers des rectangles méticuleusement placés par Mike Bithell. Ecoutez la voix off lue avec nostalgie et un peu d'amusement par Danny Wallace.


Thomas Was Alone raconte l'histoire des premières Intelligences Artificielles sensibles, et de comment elles travaillèrent ensemble pour, et bien, ne pas s'échapper tells the story of the world's first sentient AIs, and how they worked together to, well, not escape: Escape is a strong word. 'Emerge' might be better. 'Emerge' has an air of importance about it, while keeping the myriad plot twists and superhero origin stories you'll discover under wraps. We didn't even mention the bouncing. That'd be overkill.

Caractéristiques


  • Battez les 100 niveaux, et retrouvez l'histoires des IAs.
  • Utilisez les capacités uniques de plus de 10 personnages.
  • Plongez-vous dans la musique immersive de David Housden, encensée par la critique.
  • Riez de bon cœur avec la narration de Danny Wallace

Configuration requise

Windows
Mac OS X
    Minimum :
    • Système d'exploitation : Windows XP
    • Processeur : 500 Mhz
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM
    • DirectX® : 7.0
    • Disque dur : 400 Mo d'espace disque disponible
    Minimum :
    • Système d'exploitation : Mac OS X 10.5
    • Processeur : 500 MHz
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM
    • Disque dur : 400 Mo d'espace disque disponible
Évaluations intéressantes des utilisateurs
5 personne(s) sur 6 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
5.2 heures en tout
Posté le : 2 mars
Magnifique.

Certains disent que ce jeu est une arnaque, largement surfait et survendu ; pour ma part j'ai été bluffée par le concept.

"Thomas Was Alone" nous fait revisiter le jeu, à l'ancienne. Il nous montre qu'avec un gameplay un tout petit peu réfléchi, même s'il reste très simple, en cumulant un certain nombre de paramètres on arrive à multiplier les possibilités et à s'amuser follement. De légères énigmes du coup pour utiliser les différents personnages entre eux, et parvenir à progresser.

Les personnages ? Des cubes de couleur. Sauf qu'en fait, "Thomas Was Alone" s'accompagne aussi d'une narration travaillée. La voix (anglaise) est claire et comporte des intonations marquées. A la fois ce que l'on entend, et la nature du texte, sont bien pensés. Chaque cube prend alors vie, une petite personnalité qui se développe sous nos yeux. Certains diront que c'est simpliste ? Factice ? Moi je trouve ça foutrement efficace. Et c'est évolutif au fil des parties et des niveaux.

De la même façon, l'univers est cubique et utilise des possibilités simples. Pourtant il y a quelques variétés de gameplay très bien conçues qui nous font employer de nouvelles propriétés (pour l'apesanteur, le déplacement) etc. On voyage malgré tout... à l'intérieur d'une matrice. Car l'histoire de "Thomas Was Alone" est aussi un meta-discours sur l'informatique. On n'en dira pas plus, à chacun de se renseigner.

Finalement, la progression des niveaux est bien graduelle, avec des techniques qui se peaufinent et des énigmes qui croissent (et les succès bien réfléchis peuvent se gagner directement au fil du jeu sans avoir à tout recommencer à se prendre la tête sur des choses absurdes). Le jeu sur les couleurs et sur les ombres/lumières est efficace, AVEC, il faut le souligner, la sublimation magistrale de la musique de David Housden.

Accrocheur, envoûteur, génial.

En plus c'est un plaisir de le laisser de côté et de le refaire.

Un must-have, à faire au moins une fois. Si vous hésitez, surveillez les promotions.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
3.7 heures en tout
Posté le : 21 mai
Ce petit jeu minimaliste dans ses graphismes ne l'est pas dans son gameplay. Faisable en 2 à 3 heures si on cherche à tout faire, il est court mais ne pousse du coup jamais à l'ennuie ou à la répétitivité. Chaque niveau se concentrera sur un nouvel aspect, un nouvel élément de gameplay, ou combinera divers éléments présentés sur les niveaux précédents. Ainsi chaque niveau de Thomas was alone est différent, la difficulté n'est pas bien élevée mais la frustration est ainsi absente, et on pourrait croire qu'il serait dur de faire un jeu dont les personnages contrôlés sont des rectangles et des cubes, mais ils l'ont fait, et il est bon. J'en garde un très joli souvenir et je suis content de l'avoir fait :)
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
4.4 heures en tout
Posté le : 18 juillet
Très bon jeu, simpliste dans la réalisation mais inventif et agréable au niveau du gameplay ! Le jeu ne vous bloque pas (à l'instar des Super Meat Boy et autres VVVVVV) ce qui rend le tout très fluide, et l'histoire est amusante avec les personnalités de chaque "pixel". La musique est calme et parfaite pour l'ambiance.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
4.1 heures en tout
Posté le : 21 février
jeu très immersif avec bonne ambiance sonore, assez simple mais le gameplay est intéressant.
Le jeu a une durée de vie de 4h si vous prenez votre temps, il vaut le coup (surtout soldé)
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
28 personne(s) sur 28 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
5.0 heures en tout
Posté le : 12 février
You move rectangles up and to the right... And have feelings about it.

9.5/10
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante