Affrontez votre destin ! Cauchemars atroces, visions obscures, décès mystérieux... depuis que le royaume d‘Andergast a été ravagé par une invasion de corbeaux, son peuple superstitieux ne connaît plus le repos. Ces lugubres oiseaux font seulement la joie du jeune oiseleur Géron.
Évaluations d'utilisateurs : Très positive (373 évaluation(s))
Date de parution: 22 juin 2012
Tags populaires des utilisateurs pour ce produit :

Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre liste de souhaits ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter The Dark Eye

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter The Dark Eye Universe Bundle

Inclut les 4 articles suivants : The Dark Eye: Chains of Satinav, Memoria, Blackguards, Blackguards: Untold Legends

PROMO DE LA SEMAINE ! L'offre prend fin le 6 octobre

 

Articles

“The Dark Eye: Chains of Satinav, is a sure contestant for 'Adventure game of the year'”
88 – PC Master

“Chains of Satinav boasts incredible artwork and atmosphere”
3.5 – Adventuregamers

“Chains of Satinav provides a superbly engaging story driven experience, that feels uniquely its own”
80 – Strategy Informer

More games from the The Dark Eye series!

À propos de ce jeu

Affrontez votre destin !

Cauchemars atroces, visions obscures, décès mystérieux... depuis que le royaume d‘Andergast a été ravagé par une invasion de corbeaux, son peuple superstitieux ne connaît plus le repos. Ces lugubres oiseaux font seulement la joie du jeune oiseleur Géron. C‘est pour lui une occasion unique d‘enfi n prouver qu‘il n‘est pas l‘oiseau de mauvais augure pour lequel tout le monde le prend. Mais Géron est bientôt forcé de reconnaître que des filets et des cordes ne suffiront pas à venir à bout de ce malheur. En effet, les corbeaux ne sont que le signe précurseur d‘une puissance obscure qui menace d‘engloutir tout Andergast...

Suivez Géron et ses compagnons dans leur voyage à travers le monde de L‘OEil Noir. Découvrez des empires mystérieux emplis de magie et de sombres créatures. Affrontez de terribles dangers et empêchez le déclin de votre patrie !

Caractéristiques principales

  • Explorez de nombreux théâtres d‘aventures dessinés à la main, découvrez des lieux jusqu‘alors inconnus et résolvez de nombreuses énigmes complexes.

  • Plongez dans un monde rempli d‘aventures et vivez des péripéties épiques créées par les auteurs de L‘OEil Noir, le célèbre jeu de rôles fantastique.

  • Par les créateurs de A New Beginning et Les Chroniques de Sadwick : The Whispered World.

Configuration requise

PC
Mac
    • Système d'exploitation : Windows® XP/VISTA/7TM
    • Processeur : 2.5 GHz Single-Core-Processeur ou 2 GHz Dual-Core
    • Mémoire vive : 2 Go
    • Disque dur Space: 6 Go
    • Carte graphique : Carte compatible OpenGL2.0 avec 512 Mo RAM (mémoire partagée non recommandée)
    • DirectX® : 9.0c
    • Son : DirectX9.0c
    • Additionnel : Connexion internet haut débit (troisième bouton recommandé)
    • OS: OSX Lion (10.7)
    • Processor: 2 GHz (Dual Core) Intel
    • Memory: 2 GB
    • Hard Disk Space: 5.5 GB
Évaluations intéressantes des utilisateurs
6 personne(s) sur 6 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
12.8 heures en tout
Bluffant. Juste bluffant.


Aux premiers abords le scénario et le background semblent relativement banal et clichés. Et pourtant, hormis des codes de l'heroic fantasy très présents, l'histoire se révèle être tout bonnement incroyable, bien pensée, avec des rebondissements et révélations bien cadrées.

Chaque écran est une véritable œuvre qui saura susciter la contemplation du joueur. Des tableaux où les énigmes à résoudre sont parfois un peu farfelues (mais on est dans un jeu d'aventure après tout...) mais restent plaisantes.
Heureusement, l'inventaire est parfaitement ergonomique, sans oublier qu'on peut passer les objets en revue avec la molette. Les deux clics sont utilisables et le double-clic permet de passer les déplacements du personnage d'une zone à une autre.

Tout ces éléments concourent à fournir une expérience presque sans embûche et qui rend le jeu encore plus accrocheur. Les personnages y sont pour beaucoup, on se rend bien compte à quel point on est entrainé par l'histoire au cours de certains moments clés de l'intrigue. La fin est osée et originale, elle risque d'en surprendre voir de bousculer ceux qui se sont le plus pris au jeu...
En général je ne suis pas vraiment affecté par l'histoire dans un jeu, mais autant dire que là, j'ai été plutôt affecté, le genre d'expérience qui n'arrive pas souvent.
Posté le : 11 mai
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
15.0 heures en tout
L'Oeil Noir: les Chaines de Satinav, est un point and click sympathique, mais avant tout une œuvre d'art.
C'est presque un reproche que je fais au jeu en le formulant ainsi.
Tous les tableaux de jeu, qui semblent avoir été dessinés à la main, semblent en effet magnifiques, mais on a l'impression que la plupart des efforts se sont concentrés sur la dimension esthétique du jeu, et non le côté ludique.
L'ambiance qui se dégage des graphismes scotch vraiment, quant aux animations un peu décriées , elles ne m'ont vraiment pas choquées pour ma part.

J'ai vraiment aimé l'ambiance envoutante qui se dégage de ce jeu.
Au début les enjeux scénaristiques ne sont pas très sérieux, et les paysages sont féériques et colorés.
Puis petit à petit, les nuages obscurcissent le ciel, le tout devient plus sombre, les évènements prennent une tournure plus dramatique, et les relations entre les personnages changent.
L'évolution de l'ambiance visuelle va de pair avec le développement de l'histoire et son atmosphère, et j' ai apprécié cette cohérence, cette symbiose.
C'est un des plus gros points fort du jeu, et cela va impacter le joueur inconsciemment, sans même qu'il s'en rende compte.

Mais j'avoue avoir été frustré par les énigmes de ce jeu, qui sont parfois dépourvues de logiques.
A titre d'exemple vous avez un but à accomplir, et pour se faire vous devez effectuer plusieurs petites tâches préliminaires qui sont parfois complètement sans rapport avec le dit but, quand elles ne sont pas complètement tirées par les cheveux.
Ce jeu fait aussi un peu trop dans la chasse au pixel.
Il m'est arrivé de rester bloquer un long moment juste parce que je n'avais pas vu une zone cliquable minuscule.
Il faut bien avouer que les décors sont tellement riches en détails, que l'on a du mal à identifier ce avec quoi on peut interagir.
Entre ça, et la logique souvent absconse des énigmes, je finissais parfois par cliquer partout sur mon écran quand j’étais bloqué, et d'essayer d'interagir n'importe comment avec tout et n'importe quoi...et cela marchait de tant en temps Xd.
J'avoue avoir souvent consulter une solution pour pouvoir avancer à cause de cela, pour finir par me demander ce qu'avait bien pu fumer les développeurs lorsqu'ils ont pensés à certaines énigmes...

Mais attention, toutes ne sont pas à mettre dans ce panier là, il y en a des biens, mais je dirai juste que ludiquement, ce jeu est en-dessous d'un The Cat Lady ou d'un Sanitorium.
Je reste un débutant en matière de Point and Clic, peut être est ce du à cela...

L'histoire est un point très important dans ce genre de jeu, car elle constitue le moteur de la progression.
Et bien le pitch de ce est vraiment sympathique:
Plongé dans un monde d’héroïque fantasy de l’Oeil Noir, vous n'incarnez pas un valeureux guerrier comme dans la plupart des jeux qui traitent de ces univers, mais un apprenti oiseleur.
Les corbeaux commencent à envahir le pays, un bien sombre présage qui va vous embarquer bien plus loin que vous n'auriez pu l'imaginer.
MAIS je dirai cependant que le scénario reste sympathique sans plus, car trop classique, sans grand rebondissements, et manquant de "punch" dans la mise en scène.
L'intrigue ne commence a vous étreindre pleinement que vers la fin, dont j'ai trouvé le dénouement très beau.
Je sors donc de cette aventure sur une note plus positive qu'à mes débuts vis à vis de l'histoire, qui démarre vraiment doucement.
J'ai cependant entendu beaucoup de critiques sur le manque de charisme des personnages, avis que je ne partage pas.
J'ai apprécié les protagoniste principaux, ils sont pour moi un point fort, et leur relation est plutôt sympathique.
J'ai particulièrement aimé Nuri, un des personnages féminin les plus attachant et attendrissant que j'ai pu voir dans un jeu (ce qui est aussi du à son doublage vraiment réussi).

Le thème principal de la bande son est envoutant, mais la musique reste malheureusement trop discrète et peu variée dans ce jeu, dommage.

La durée de vie est correcte pour le genre.

* Points forts :

+ Artistiquement superbe et détaillé
+ L'univers envoutant
+ Ambiance visuelle et histoire qui évolent main dans la main
+ Le pitch de l'histoire
+ Les personnages principaux différents de ce à quoi on est habitué
+ Nuri...
+ La fin touchante
+ Certaines énigmes sympathiques


* Points faibles :

- Énigmes parfois illogiques
- Cette chasse aux pixels énervante...
- Histoire qui manque de rythme et de rebondissements
- Musiques trop discrètes



14/20
Posté le : 21 juillet
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
1 personne(s) sur 4 (25%) ont trouvé cette évaluation utile
0.1 heures en tout
Evaluation très rapide, au moins équivalente à mon temps de jeu.
Vieux roliste papier de l'oeil noir, j'étais intrigué par ce jeu et plutôt enthousiaste face aux screenshots qui ont été diffusés.
Mais non, pas moyen, les animations (que je ne saurais décrire) ne collent pas du tout à l'ambiance et les dialogues ne m'ont pas aidés à m'accrocher un tant soit peu au jeu.
Alors c'est très personnel et subjectif comme avis hein, ça passe ou ça ne passe pas ; Et je me doute bien que, potentiellement, je loupe un grand jeu, profond et bien constuit.

Un seul conseil : Regardez des vidéos de gameplay avant de le prendre.
Posté le : 29 août
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
7 personne(s) sur 7 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
13.4 heures en tout
At first, I wasn't really convinced, but I kept playing and quickly fell in love with this incredible point and click adventure. The story is captivating, the characters are endearing and the background drawings are beautiful. This is probably one of my favourite Daedalic's game. Recommended, without hesitation.
Posté le : 10 août
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
7 personne(s) sur 7 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
20.0 heures en tout
After playing some of the other games available these days and seeing the prices they are charging I have to change my initial recommendation for this game. There is a lot of content hear for you to explore and the story is a little weak at times, but overall it has a solid amount of challenging puzzles and interesting environments for you to interact with.

The reason I rated it down at first and my continuing problems with it are that the puzzles often have an element to them that requires you to pixel hunt the screens for quite some time to find them or use the hint feature (essentially cheating for a player who plays these kinds of games a lot). One or two is fine, but the consistency of the issue left a bad taste in my mouth. The other issue I had was that the main characters were very unlikable to me. Especially the protagonist. While a bit of negativity and "anti-hero" character can lend some authenticity to an otherwise cardboard cutout, he was downright miserable and his choices that I could not control left me with little sympathy for him or connection to him.

The reason I have redone this review is that, fundamentally, this was a good game marred with exactly the kind of things that can ruin a game for me. However, they are MY buttons and after stepping back a bit it is clear that they were really not enough for a bad recommendation.
Posté le : 16 août
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
17 personne(s) sur 17 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
14.1 heures en tout
Il y a beaucoup de choses à dire sur Les Chaînes de Satinav, à commencer par l'inégalité de ses visuels. La première impression laissée par le jeu est exécrable. L'animation robotique des personnages, si chère aux jeux du genre et qui convient parfaitement aux designs cartoonesques habituels, tranche ici avec le style charnel et voluptueux des traits de crayon. De plus quasiment seuls les visages sont animés, Satinav étant touché du dérangeant syndrome L.A. Noire au stade terminal. Cette dysharmonie étrange dérange voire choque dans un premier temps. Mais l'incroyable beauté des différents tableaux rattrape le joueur qui finit par s'adapter à cette étrangeté et achève de concevoir Les Chaînes de Satinav comme une fresque animée pareille aux cinématiques de Rock of Ages, le charme et l'inifnie beauté en plus. Au final la partie visuelle, voire artistique toute entière est une putain de réussite malgré ce que le premier contact glacial peut laisser penser. On entend d'ici les mâchoires se décrocher devant le charme bouleversant de certains tableaux. Les kinés vont avoir du boulot.

Côté gameplay, Daedalic continue de chercher comment utiliser la molette de la souris pour renforcer le confort de jeu. Les énigmes sont de qualité et si, comme à l'habitude, certaines sont à s'en arracher les ongles des orteils avec les dents, les mâcher, les passer au broyeur et en sniffer la mixture, on peut compter sur la barre espace ainsi que sur un système d'aides visuelles bien pratique et très efficace pour passer outre. Mais ce que l'on retiendra des Chaînes de Satinav sera avant tout son ambiance et la belle aventure qu'il constitue. Un point & click classique mais unique, un beau et touchant voyage.
Posté le : 23 novembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non