Embarquez pour un voyage saisissant aux côtés de deux personnages radicalement différents devant s'allier pour survivre dans une Amérique post-apocalyptique. Plus de 150 ans dans le futur, la guerre a transformé le monde en un champ de ruines où seuls quelques humains vivent encore et dans lequel la nature a repris ses droits.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
plutôt positives (35 évaluation(s)) - 74% des 35 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
très positives (2,542 évaluation(s)) - 86% des 2,542 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 24 oct 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter ENSLAVED: Odyssey to the West Premium Edition

SOLDES D'ÉTÉ ! L'offre se termine le 4 juillet

-75%
$19.99
$4.99
 

À propos de ce jeu

Embarquez pour un voyage saisissant aux côtés de deux personnages radicalement différents devant s'allier pour survivre dans une Amérique post-apocalyptique.

Plus de 150 ans dans le futur, la guerre a transformé le monde en un champ de ruines où seuls quelques humains vivent encore et dans lequel la nature a repris ses droits. Des transports mystérieux moissonnent les humains pour les emporter vers l'ouest, d'où ceux-ci ne reviennent jamais.

Trip, une jeune femme férue de technologie, se retrouve prisonnière dans l'un de ces transports mais parvient à s'en échapper grâce à son intelligence. Monkey, un prisonnier brutal et solitaire, s'échappe lui aussi, mais grâce à sa force. Trip réalise qu'elle ne pourra jamais retrouver la liberté et rentrer chez elle sans Monkey. Elle trafique alors une couronne d'esclave qu'elle place sur la tête de ce dernier. Si Trip meurt, Monkey meurt également. Monkey doit donc aider Trip dans sa quête. ENSLAVED se concentre sur la relation complexe unissant les deux personnages. Les joueurs incarnent Monkey et doivent utiliser ses compétences en combat et en stratégie pour se frayer un chemin dans leur environnement, assurer leur survie, déjouer tous les obstacles et retrouver la liberté.

Fonctionnalités

  • La version Premium Edition inclut le jeu original, encensé par la critique, le contenu téléchargeable "La perfection selon Pigsy" ainsi que les apparences Monkey ninja, Monkey classique et Trip sexy.
  • Un scénario attachant : Alex Garland, célèbre écrivain et scénariste, a co-écrit le scénario du jeu qui revisite le roman "Le Voyage en Occident", rédigé il y a plus de 400 ans.
  • Un chef-d'œuvre visuel : le jeu présente des cinématiques spectaculaires, co-réalisées par Andy Serkis, qui joue également Monkey. Son talent donne vie aux événements ponctuant l'histoire de Monkey et de Trip.
  • Des environnements époustouflants : explorez un monde splendide et féérique composé de villes en ruines dans lesquelles la nature a repris ses droits et où le danger règne en maître.
  • Un système de combat dynamique : attaquez et défendez-vous avec agilité en enchaînant les attaques en combat rapproché, les blocages et les éliminations brutales. Servez-vous de Monkey pour vaincre un ennemi, lui voler son arme, et le mettre en morceaux.

Configuration requise

    Minimum:
    • Système d'exploitation : Windows XP SP2, Vista or higher
    • Processeur : Intel Core 2 Duo @ 2.20GHz / AMD Athlon 64 X2 4600+
    • Mémoire vive : 2 GB de mémoire
    • Graphiques : Nvidia Geforce 9600/ ATI Radeon HD 4850
    • DirectX : Version 9.0c
    • Espace disque : 12 GB d'espace disque disponible
Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Récentes :
plutôt positives (35 évaluation(s))
Globales :
très positives (2,542 évaluation(s))
Publiées récemment
Bitaria
( 7.4 heures en tout )
Posté le : 25 juin
HELP!!! the courtyard scene with the jugernaut keeps glitching and the wall isnt breaking.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Aru369
( 9.9 heures en tout )
Posté le : 25 juin
Just finished this fine adventure.
Got astonished with there amazing graphics for game age. it is 2016 and this game looks pretty and vivid. Really nice voice acting. Face expressions.
I had really fun time playing this game. Interesting main story, with cloudy back story and this game left me wanting to know what happened next. I guess it is too good to hope about second part of this game or some kind of other game in the same universe to continue developing this world.
Game mechanics is easy. reminded me prince of persia just a lot less hardcore version of that. You can't jump of the cliff like in POP there you had endless ways to die.
Get xbox 360 controller or something like that. Game ment to be played on consoles and consoles input is the best. Tried with keyboard and didn't like that . finished all game with the controller.
I can recommend this game, have funny time playing it.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Jacana jacana
( 9.8 heures en tout )
Posté le : 22 juin
in the dystopic future, please and thank you aree long dead

edit: i just noticed the 'sexy robot trip' option in the extras folder after you beat it. f that
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
mickyman007
( 14.7 heures en tout )
Posté le : 21 juin
Great game, perhaps on the short side, but comes along with a great add on which gives you an entire new campaign to play, expanding on the story and providing new gameplay mechanics. The overall feeling gives off a well polished and solid game.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Lvchaos
( 6.9 heures en tout )
Posté le : 18 juin
A bit of Matrix philosophy with a touch of aesthetical and creative reinterpretation of the classic.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Maskerade
( 3.1 heures en tout )
Posté le : 17 juin
It's not perfect, but it's a great game. I'm sad I missed out on this gem when it first came out. There are a few PC hickups graphically, possibly due to driver issues. But those are over shadowed by the great visuals and animations, and clever narrative between the characters. I would recommend this to anyone who is tired of games that forget good stories and mechanics go together like pb and j.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
MADCOZY
( 10.5 heures en tout )
Posté le : 16 juin
this games is a cracker really enjoyed it good story to with plenty of action
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
AM
( 3.8 heures en tout )
Posté le : 15 juin
I really wanted to like this game but I couldn't. Nice story boring gameplay. If you are bored and trying to get more bored then this is the game for you. You will get so bored that you might start laughing and actually have fun.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Texelion
( 10.2 heures en tout )
Posté le : 14 juin
Enslaved is an action-plateformer with some combat where you play as Monkey, a really agile and really strong guy "enslaved" by Trip, a really intelligent girl who needs him to get back to her tribe. It's set in a post-post-apocalyptic world, apparently centuries after a war against machines. Cities have been deserted and plants have grown everywhere, but in the ruins of civilizations, ancient mechs still lurk and do what they have been programmed for : kill all humans.

Halfway through the game, after a not-so-surpising plot twist, a third character is added to the duo, Pigsy, a fat, smelly guy kinda obsessed with pigs. He will help Monkey and Trip finding and destroying the Pyramid, a place where all humans captured by mechs are enslaved... or are they ?

It's a fun and rather short little game ( maybe don't buy it full price ) combining a lot of easy climbing ( you generally can't die and there is only one path ) and some dynamic fighting, with a bit of shooting and puzzle solving. Monkey has some kind of daibo he uses to kick mech's @sses with, with a light attack, a strong attack, a wide attack and a charged electrical attack. You can also unlock a "fury" attack available after the daibo is fully charged by hitting enemies with normal attacks, and you can protect yourself with a shield, well, two shields in fact : one protects you from bullets, the other one you can activate it when attacked in melee.

The daibo can also shoot plasma and stun rays, used to deactivate enemies shields and kill them from a distance.

In addition, there is one under-used mechanic that only serves a few times in the game : the hoverboard. Called the Cloud ( like the Magical Cloud in Dragon Ball ), it's a really fast disc that Monkey can use at very specific locations to get accross water for example, or fight fast bosses.

And then there is Trip. You can't control her directly, but you can give her orders, she can generate a decoy to attract enemy fire, heal you, and she'll mostly be used to open locked doors, hack stuff and put ladders down. She has an EMP to defend herself in case she gets attacked in melee, and overall she's not really a burden ( unlike most games where you have to escort an NPC, I'm looking at you, Ashely from RE4 ), except when she glitches through the floor and you have to restart the whole chapter/zone.

PROS :

- nice story loosely inspired by the 16th century Chinese novel "Journey to the West" ( Dragon Ball was inspired by that too, you might find some similarities ).
- nice characters, voice over and facial animations during cutscenes. Monkey is voiced by Andy Serkis, mostly known for Gollum in LOTR.
- easy and effective climbing mechanics, it's quick, responsive, and you can't fall to your death
- upgradable hero and gear
- nice graphics for a 2010 game
- light humor after Pigsy joins the group
- unlockable costumes for Monkey and Trip when you finish the game
- unlockable mini adventure where you play as Pigsy, with its own gameplay mechanics.
- nice cutscenes

CONS :

- the camera sucks most of the time, but especially during combats
- some bugs and glitches, Trip disappearing into the environment, scene becoming black when you alt-tab, game crashing when you alt-tab
- no real save system. There is a checkpoint system when you die, but if you quit the game or if it crashes/glitches, there is a big chance you'll have to start the whole chapter over
- characters are a bit cliché : you have the strong hero, the naive cute girl and the funny sidekick. I'd like to have seen some more "extreme" personalities to get more tension between the characters. especially between Trip and Monkey.
- not a big variety of enemies : normal mechs, gun mechs, shielded mechs, stun mechs, some stronger versions of mechs and variants and combinations of the above.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
WonderWhy
( 11.7 heures en tout )
Posté le : 8 juin
I totally recommend this game! I didn't know much and bought it on sale. Worth every pennie!
The only thing I wasn't thrilled about in the beginning was the controls/keybindings. In the upgrade section they don't clarify the keys (they only say "to do this press B + X" - those are for Xbox, for pc they meant E + F), and the controls seem a little floppy until you get the hang of it.
Other than that, 5 stars! The story is so rich, the enviroment is beautiful, the fight is pretty good, it has good puzzles, it's honestly a really good game. Totally recommend! I'm sad it seems there won't be a sequel, 'cause I sure would pay to have it!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Dans les 30 derniers jours
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
10.2 heures en tout
Posté le : 14 juin
Enslaved is an action-plateformer with some combat where you play as Monkey, a really agile and really strong guy "enslaved" by Trip, a really intelligent girl who needs him to get back to her tribe. It's set in a post-post-apocalyptic world, apparently centuries after a war against machines. Cities have been deserted and plants have grown everywhere, but in the ruins of civilizations, ancient mechs still lurk and do what they have been programmed for : kill all humans.

Halfway through the game, after a not-so-surpising plot twist, a third character is added to the duo, Pigsy, a fat, smelly guy kinda obsessed with pigs. He will help Monkey and Trip finding and destroying the Pyramid, a place where all humans captured by mechs are enslaved... or are they ?

It's a fun and rather short little game ( maybe don't buy it full price ) combining a lot of easy climbing ( you generally can't die and there is only one path ) and some dynamic fighting, with a bit of shooting and puzzle solving. Monkey has some kind of daibo he uses to kick mech's @sses with, with a light attack, a strong attack, a wide attack and a charged electrical attack. You can also unlock a "fury" attack available after the daibo is fully charged by hitting enemies with normal attacks, and you can protect yourself with a shield, well, two shields in fact : one protects you from bullets, the other one you can activate it when attacked in melee.

The daibo can also shoot plasma and stun rays, used to deactivate enemies shields and kill them from a distance.

In addition, there is one under-used mechanic that only serves a few times in the game : the hoverboard. Called the Cloud ( like the Magical Cloud in Dragon Ball ), it's a really fast disc that Monkey can use at very specific locations to get accross water for example, or fight fast bosses.

And then there is Trip. You can't control her directly, but you can give her orders, she can generate a decoy to attract enemy fire, heal you, and she'll mostly be used to open locked doors, hack stuff and put ladders down. She has an EMP to defend herself in case she gets attacked in melee, and overall she's not really a burden ( unlike most games where you have to escort an NPC, I'm looking at you, Ashely from RE4 ), except when she glitches through the floor and you have to restart the whole chapter/zone.

PROS :

- nice story loosely inspired by the 16th century Chinese novel "Journey to the West" ( Dragon Ball was inspired by that too, you might find some similarities ).
- nice characters, voice over and facial animations during cutscenes. Monkey is voiced by Andy Serkis, mostly known for Gollum in LOTR.
- easy and effective climbing mechanics, it's quick, responsive, and you can't fall to your death
- upgradable hero and gear
- nice graphics for a 2010 game
- light humor after Pigsy joins the group
- unlockable costumes for Monkey and Trip when you finish the game
- unlockable mini adventure where you play as Pigsy, with its own gameplay mechanics.
- nice cutscenes

CONS :

- the camera sucks most of the time, but especially during combats
- some bugs and glitches, Trip disappearing into the environment, scene becoming black when you alt-tab, game crashing when you alt-tab
- no real save system. There is a checkpoint system when you die, but if you quit the game or if it crashes/glitches, there is a big chance you'll have to start the whole chapter over
- characters are a bit cliché : you have the strong hero, the naive cute girl and the funny sidekick. I'd like to have seen some more "extreme" personalities to get more tension between the characters. especially between Trip and Monkey.
- not a big variety of enemies : normal mechs, gun mechs, shielded mechs, stun mechs, some stronger versions of mechs and variants and combinations of the above.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
27 personne(s) sur 29 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
19.9 heures en tout
Posté le : 5 mai 2015
La Pérégrination vers l’Ouest est un roman chinois retraçant l’histoire du voyage en Inde d’un moine bouddhiste cherchant à rapporter des textes sacrés dans son pays. Accompagné d’un singe et d’un cochon tous deux forcés de le suivre et de le protéger, le moine sera confronté à des démons voulant stopper son avancée. Enslaved: Odyssey to the West nous livre une adaptation très libre et occidentalisée de ce conte spirituel chinois.

Dans le rôle de Monkey vous vous réveillez dans un vaisseau esclavagiste qui vous a enlevé. C'est en vous échappant que vous rencontrerez Trip une jeune femme qui a besoin de votre aide pour rentrer chez elle et qui, à cette fin vous a réduit en esclavage grâce à une couronne. Vous devrez donc lui obéir et la protéger, un rapport conflictuel qui va lentement se muer en complicité et en lutte contre un ennemi commun.

Les environnements sont très détaillés et magnifiques, les décors post-apocalyptiques échappent pour une fois aux teintes grises et c'est dans un New-York où la nature a repris ses droits sur les constructions humaines que vous commencerez votre aventure. Les personnages sont superbement animés et sont très réalistes par contre d'autres textures des décors sont pauvres en comparaison mais l'esthétique générale du jeu sauve la mise. http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=434601988 Dans les décors de la première moitié du jeu j'ai vu des similitudes avec Bulletstorm que j'ai également apprécié, il y a un petit côté “jungle urbaine” que les deux jeux ont en commun. Ensuite les décors se varient avec un village, des marécages, une décharge, un (très gros) robot...etc. Le voyage est assurément réussi.

Le gameplay est très bon et on alterne entre des phases de plateformes et d’action avec des combats contre les robots. Certaines phases seront parfois ponctuées d’énigmes simples telles que l’activation d’un levier pour passer une porte située plus loin, rien de bien compliqué à ce niveau là. http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=434606513 Monkey est très agile (d’où son nom) et ses animations sont fluides, il y a un côté simiesque dans sa façon de bouger qui est très bien rendu. Trip peut faire diversion pour vous permettre d’avancer et scanner une zone, un rôle complémentaire qui nous aidera bien souvent à nous sortir de situations complexes. http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=434269672 De son côté Monkey possède un puissant bâton pour le combat rapproché et un tir de plasma pour le combat à distance. Les combats sont dynamiques et il est possible de faire des combos cependant j’ai parfois eu des problèmes parce que Monkey frappait sans cibler alors qu’il le fait d’habitude, il devient alors difficile de le contrôler pour atteindre sa cible. Certains ennemis possèdent un bouclier sur lequel il faudra d'abord tirer des munitions flash afin de le désactiver mais hormis certains détails tels que ce bouclier les robots ennemis ne sont pas très variés et on aura plusieurs fois droit aux mêmes boss. Au fil de l'aventure vous récolterez des orbes qui vous permettront ensuite d'améliorer vos capacités.

Le scénario n'est que peu présent au cours de l'aventure mais la fin est plutôt intéressante et rattrape le manque éprouvé plus tôt. Il y aussi beaucoup d'humour surtout lorsque le personnage de Pigsy fait son apparition, un atout de plus pour le jeu. Au niveau du son la musique est discrète, seule celle du menu reste mémorable, les doublages français sont très bons quant à eux.

Pour les autres défauts, mis à part le fait que Monkey est parfois incontrôlable (ce qui est peut-être arrivé qu'à moi), il y a les micro-freezes incessants après une cinématique, lors d'une sauvegarde ou lors d'une simple action. Beaucoup de personnes ont rencontré ce problème sans réelle solution. En haute résolution Monkey ne veut parfois pas sauter depuis un tuyau, il faut baisser la résolution mais ça n'a pas marché chez tout le monde. J'ai aussi rencontré un boss à un moment et celui-ci défonçait un mur par lequel j'étais censée avancer ensuite mais le mur ne se casse qu'en haute résolution donc j'ai du mettre les attributs à fond à ce moment là pour pouvoir avancer, dommage...

Au final Enslaved est un très bon jeu et malgré des défauts mineurs il a son lot de qualités. Ce n'est pas un style parfaitement original car beaucoup y voient une copie d'Uncharted, moi je vois un jeu maitrisé de bout en bout dans un genre qui n'est peut-être pas original mais s'il est bien réalisé pourquoi s'en priver ?


** DLC : La perfection selon Pigsy **

Ah j'ai failli oublier ! L'édition Steam d'Enslaved comprend un DLC consacré au personnage de Pigsy. Oui un DLC mais qui vous prendra entre 3 à 5h pour en venir à bout ! Le contenu est excellent car le gameplay est réinventé avec l'utilisation du grappin de Pigsy pour grimper et de son fusil pour combattre. Il aura aussi des gadgets très utiles : leurre pour faire diversion, bombe, émetteur IEM qui désactive les robots et une sorte de love-bomb qui transforme les ennemis en alliés (temporairement). Le pitch? Une préquelle au jeu de base dans laquelle le bon vieux Pigsy va chercher à se fabriquer un ami robotique pour tromper l'ennui. Ici l'accent est mis sur l'infiltration car au corps à corps Pigsy n'a aucune chance. Il y a donc de quoi faire, cette façon de prolonger le plaisir du jeu de base est très agréable !

Lisez d'autres avis sur ma page de curation : Kitsune's Guide
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
16 personne(s) sur 16 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
12.0 heures en tout
Posté le : 9 juillet 2014
Avec une très belle direction artistique, aux couleurs chatoyantes, Enslaved nous montre un monde dévasté particulièrement agréable à l’œil (qui rappelle par bien des côtés l'univers de Nausicaä de Miyazaki), même si techniquement, ça reste de l'Unreal Engine 3 pas toujours très maitrisé.
Son duo de personnages principaux, bien que stéréotypé, reste très attachant, avec des Trip et Monkey particulièrement expressifs dans leurs dialogues et comportements (Andy Serkis au rapport !). Ce duo est complété en cours d'aventure par un 3ème larron rigolo, clin d'oeil à Porco Rosso.
Les phases de combats et d'exploration/grimpette s'enchainent bien, sans temps mort, et restent toutes agréables à jouer (Monkey porte très bien son nom, et ferait passer Nathan Drake et Lara Croft pour des débutants varappeurs).
A noter que le DLC (inclus dans le jeu de base), qui met en avant une histoire parallèle avec Pigsy en personnage jouable, est de bonne facture, et qu'il permet de retrouver l'univers d'Enslaved avec des mécaniques de gameplay très différentes de l'aventure principale, ce personnage n'ayant pas les mêmes aptitudes et gadgets que Monkey.

Un bon jeu, très "console" dans l'esprit, dont on garde un souvenir sympa une fois fini, principalement grâce à une belle direction artistique, tant sur les décors que sur les personnages, et qui n'a clairement pas mérité son échec commercial à l'époque.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
25 personne(s) sur 32 (78%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Non recommandé
8.0 heures en tout
Posté le : 2 septembre 2015
Points positifs :
  • C'est plutôt joli. Un monde post-apo très coloré, ça change de la grisaille habituelle. Les persos sont très bien animés.
  • J'ai été jusqu'à la fin du jeu, on peut s'y laisser prendre.

Points négatifs :
  • Un nombre incroyable de trois personnages au total et quasiment pas de scénario. Jusqu'à l'épilogue, on a aucune idée d'où sortent les robots qu'on massacre en masse. Il n'y a pas d'antagoniste, juste une raison bien cliché de se venger contre on se sait pas qui. Les persos aussi sont cliché : le héros musclé et solitaire, la fille intelligente et émotive, le gros sensé etre drôle qui se sacrifie à la fin ...
  • Des combats ennuyeux. Pas très complexes, imprécis, une caméra bordélique, un nombre très limité de types d'ennemis et des boss recyclés. Le système d'esquive me fait regretter God of War.
  • Pas mal de bugs forçant à relancer le jeu.
  • Aucun challenge, on se sent tenu par la main en permanence. Dans les phases de plate-formes il suffit de matraquer la touche de saut, aucune réflexion, aucune difficuté. C'est ultra linéaire.
  • Pour récupérer de l'XP il faut choper des orbes rouges qui flottent partout dans les niveaux, ça brise totalement l'immersion. Le jeu veut nous faire croire qu'on est pressé, notre amie nous appelle au secours, impossible d'y croire vu qu'il faut tourner en rond ou revenir sur ses pas pour choper ces machins.

Conclusion
Enslaved n'est pas nul, il n'y a pas de raison qu'il ne plaise pas à certains. Mais moi, il me donnne juste envie de rejouer aux jeux desquels il s'inspire : Prince of Persia Sands of Time, God of War, Beyond Good & Evil ... Parce que là, c'est mou, facile et terriblement ennuyeux.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
13 personne(s) sur 13 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
12.9 heures en tout
Posté le : 28 juin 2014
Un jeu à l'ambiance post-apocalyptique très bien rendue, dans un New York dévasté et envahis par la végétation et des robots belliqueux. La trame scénaristique m'a beaucoup plus, ainsi que la relation particulière qui unis les deux protagonistes. Les personnages sont vraiment attachants, avec un doublage français de qualité plutôt correcte.
La difficulté est croissante et bien dosée en mode difficile, même si, parfois, lors des combats vous aurez peut être tendance à vous arracher les cheveux à cause de :
- la caméra qui se met dans un angle improbable,
- le système de parade qui est un peu particulier et donne parfois l'impression de se faire infiniser par l'advesaire,
- l'esquive qui n'est pas suffisement efficace à mon goût, et n'est réellement utile que dans 2-3 cas de figure.
Point important, Enslaved n'a pas cédé aux sirènes du QTE et permet de profiter pleinement des actions finish ou des scènes cinématiques, chose que j'ais aprécié énormément!
Pour le reste, les phases de plateforme sont vraiment agréables et fluides, se rapprochant par moment de ce que l'on retrouve dans un Prince of Percia par exemple. Les chemins sont clairs sans pour autant être trop voyants : une simple surbrillance sur les zone où l'on peut s'accrocher/grimper, ce qui est parfait et permet de profiter pleinement des décors et des graphismes vraiment pas mauvais offert par l'Unreal Engine 3. Le Chara design est également très apréciable, avec deux héros portant sur leur peau les traces de leur vie (scarifitcations, tatouages, cicatrices...), laissant ainsi sous entendre une vie rude dans cet univers verdoyant.
Les boss n'ont pas un paterne très complexe et s'aprennent vite, cependant, ils restent parfois un peu frustrant tant ils font mal en difficile.
Autre chose intéressante, un petit système de personnalisation d'équipement est présent permettant à votre coéquipière de booster certaines caractéristiques. On retrouve cette cynergie entre les deux personnages au niveau du gameplay, l'un couvrant l'autre, l'aidant pour telle ou telle action, lui indiquant quoi faire.
Bref, un jeu qui m'a paru trop court (un peu plus d'une douzaine d'heures) tellement je l'ai aprécié, mais qui dispose d'une bonne rejouabilité si on souhaite le finir à 100% (les Tech-orbes à trouver sont juste un misère, et deviennent parfois inacessibles une fois une cut-scene lancée ou un élément franchit...). Je recommande donc fortement à tous ceux qui aiment les jeux action/aventure et les univers post-apo !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
7 personne(s) sur 7 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
15.0 heures en tout
Posté le : 23 février
Enslaved, un excellent moment !

Il s'agit d'un jeu de plate-formes à la 3e personne dans lequel vous incarnez un homme du nom de Monkey, dont l'aventure va être d'escorter une jeune femme du nom de Trip à travers un monde post-apocalyptique où la nature et les robots sont dominants. Après avoir tout deux échappé à des esclavagistes, vous ferez route jusqu'à chez elle et ce n'est pas l'action qui manquera.

Parlons gameplay. C'est un plateformer 3D classique, assez linéaire mais rempli d'orbes rouges que vous pouvez collecter; ils vous serviront à augmenter des compétences tout au long du jeu. Il y a également des sortes de masques en guise de petits secrets et vous devrez retourner chaque lieu si vous ne voulez rien louper car certains sont clairement difficiles à voir.
Les combats fonctionnent sur la logique du hack'n slash: un bouton "coups rapides", un "coups puissants", un balayage, un stun, un bouclier et une esquive (+ competences qui viendront s'ajouter, mais je vous laisse découvrir). On frappe, on esquive, on pare, et on détruit dans de superbes acrobaties des groupes de robots de plusieurs types que vous découvrirez au fur et à mesure de l'avance dans le jeu. J'adore particulièrement les ralentis lorsque vous achevez un ennemi avec le dernier coup d'un combo, c'est super classe !

Niveau son, la BO est discrète mais remplie parfaitement son rôle de catalyseur. L'adrénaline monte direct lorsqu'on est surpris ou qu'on rencontre un boss et on est escorté par de très jolies musiques tout le long des phases plate-formes. Le thème du menu principal est également superbe. Quant aux voix, les doublages français sont très bien réalisés et j'ai pas mal rigolé de certaines répliques de notre héros.

Graphiquement, c'est un beau jeu et incroyablement coloré par rapport à ce que les post-apocalyptiques nous ont habitué ! Le thème général est maussade, angoissant et gris, mais pas dans Enslaved: la nature ayant repris sa domination sur les ruines de l'humanité, on a du vert chlorophylle majoritairement et du jaune solaire dans l'air dans 80% du jeu, un vrai plaisir pour les nerfs. Les personnages sont en revanche bien plus travaillés que les décors ou les animations d'explosions un peu faiblardes: on a clairement envie que Trip existe.

En conclusion, je conseille énormément ce jeu à quiconque possède une manette. Enslaved n'est certainement pas le jeu de l'année et a agacé énormément de joueurs, mais il serait hypocrite de ne pas le reconnaitre comme un agréable moment de jeu vidéo simple, un gameplay basique mais bien jaugé et un bel univers pour un vrai plaisir de jeu. Achetez le en soldes pour pas cher et faites vous plaisir, il est génial.

Voici une vidéo de présentation du jeu avec quelques commentaires et images:
https://www.youtube.com/watch?v=UYcNVXwr1TM
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
77.3 heures en tout
Posté le : 7 mai
Aprés avoir terminé Enslaved, je me suis fais exactement la même remarque que pour Heavenly Sword (jeux développé par la même équipe): Quel dommage que le succés de ce jeux n'est pas été au rendez-vous ! En effet, l'échec commercial empêchant toute suite est regrettable tant les qualités sont présentes !
Personnellement, ce que j'admire le plus dans Enslaved, c'est le level design, les décors...J'étais vraiment entousiasmé par le New York dévasté offert par le jeux (certe déjà vu en film ou autres mais toujours plaisant) mais j'ai vraiment été trés agréablement surpris en découvrant ce qui a suivis tout au long du jeux... Plus j'avançais, plus j'appréciais. La relation entre les deux protagonistes qui évolue comme il faut tout au long du jeux et l'arrivée de personnages comme Pigsy au cours de l'aventure est vraiment sympa. En bref, c'est un jeux vraiment plaisant à parcourir, pas dur, offrant de belles choses que ce soit techniques ou autres et qui vaut le détour. Si je devais signaler un défaut qui m'a perturbé, ca serait les voix qui sont un peu trop faibles durant les cinématiques, ainsi qu'une bande sonore pas exceptionnelle et ni mémorable mais qui colle à l'univers.
C'est un bon jeu qui à ses tops et ses flops, dommage qu'il ne soit pas aussi abouté qu'on pourrai le penser.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
14.0 heures en tout
Posté le : 29 avril
English : Good game ! :-)

French : J'avais envie de jouer à Enslaved depuis avoir fait la démo sur Xbox 360, il y a de nombreuses années. L'attente en valait la peine.

La formule de ce jeu d'action-aventure (plus action qu'aventure) est toutefois répétitive : d'impressionnantes séquences d'escalade (durant lesquelles on ne peut pas tomber !) et des combats nerveux (auxquels il manque la perfection des combos d'un Arkham Asylum). Au bout de 3 chapitres, on sait ce que le jeu nous réservera durant une dizaine d'heures.

Mais l'histoire est sympathique, le relation entre les deux personnages également. Plus que tout, la direction artistique propose un univers post-apo très coloré, et que l'on a envie d'explorer (dans des couloirs ^^).

Bref, bon jeu !

Surprise : le DLC consacré à Pigsy (un personnage secondaire) ne se fout pas de la gueule du client. En terme de durée, cette extension équivaut à 1/3 du jeu de base. Surtout, elle porpose un gameplay totalement différent : adieu escalade et combats au corps à corps ! Il va falloir se la jouer Sam Fisher, être discret et stratège. Certains passages sont frustrants, le défi est plus corsé qu'Enslaved, mais ce n'est pas plus mal.

Bref, un bon jeu !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
17.4 heures en tout
Posté le : 3 août 2014
Un chtit jeu bin plaisant, en français ce qui ne gâte rien. Scénario très correct et tout plein de surprises au fil de l'eau. Seul demi reproches : les effets caméra intempestif et une linearité trop importante et un monde pas si ouvert que ça. A recommander tout de même.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 6 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
12.8 heures en tout
Posté le : 25 février 2014
Si on a rien contre les jeux ultra dirigiste et au gameplay douteux (notamment dans les combats) alors ce jeu est vraiment bon, l'histoire mérite que l'on s'y intéresse et les personnages bien que peu nombreux (3 peut être 4) sont attachants. Les quelques références à dragon ball m'ont bien fait sourire ^^
La technique graphique n'est pas exceptionnel, néanmoins le jeu offre de beau décors.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante