À la une
Jeux
Logiciels Démos Recommandations ACTUALITÉS
Counter-Strike: Global Offensive (CS: GO) étend le genre du jeu d'action dont Counter-Strike fut le pionnier lors de sa sortie, il y a plus de 12 ans. CS: GO comprend de nouvelles cartes, de nouveaux personnages, de nouvelles armes et met à jour les classiques (de_dust, etc.).
Date de parution: 21 août 2012
Regarder les 8 vidéos

Acheter Counter-Strike: Global Offensive

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Counter-Strike Complete

Inclut les 4 articles suivants : Counter-Strike, Counter-Strike: Condition Zero, Counter-Strike: Source, Counter-Strike: Global Offensive

Acheter Valve Complete Pack

Inclut les 24 articles suivants : Counter-Strike, Team Fortress Classic, Day of Defeat, Deathmatch Classic, Half-Life: Opposing Force, Ricochet, Half-Life, Counter-Strike: Condition Zero, Half-Life: Blue Shift, Half-Life 2, Counter-Strike: Source, Half-Life: Source, Day of Defeat: Source, Half-Life 2: Deathmatch, Half-Life 2: Lost Coast, Half-Life 2: Episode One, Half-Life Deathmatch: Source, Left 4 Dead, Half-Life 2: Episode Two, Team Fortress 2, Portal, Left 4 Dead 2, Portal 2, Counter-Strike: Global Offensive

Mises à jour récentes Tout voir (15)

Counter-Strike: Global Offensive Update Released

26 mars 2014

Release Notes for 3/26/2014

[UI]
- Scoreboard changes:
-- Added ability to use mouse cursor in scoreboard.
-- Cursor will be enabled on the scoreboard by default in halftime and endmatch.
-- When alive or spectating, if the scoreboard is visible, the cursor can be enabled by using secondary fire.
-- Players in scoreboards have left click context menus that allow you to commend, report, block communcation, etc.
-- Scoreboard will adjust to the size of the number of players in the match. Max is still 24 players.
-- Combined clan tag and name tag into one field.
- Fixed the CZ-75A icon not showing overhead during freetime.
- Added Commonwealth of Independent States flag, uses alpha 2 code "CC".
- Fixing aspect ratio of a few flags.
- On community servers after mp_swapteams or vote to swap teams the game will also swap team names and flags.


[GAMEPLAY]
- Adjusted the rules for dropping a grenade upon death: you now drop your most recently selected grenade. If you never selected a grenade, you will drop the most expensive one.
- Improved player hitbox alignment.
- Players shot in the head from the side will play a new left or right headshot flinch animation, instead of forward or backward.
- Defuse kit art has been adjusted to make them more visible.


[MISC]
- Reduced client virtual memory usage.
- Fixed an out of memory crash that could occur while downloading workshop maps.
- Fixed a hitch related to inventory icon loading.
- Players that fail to properly validate with VAC will no longer get the generic "Invalid STEAM UserID Ticket" message and instead see "An issue with your computer is blocking the VAC system. You cannot play on secure servers."
- Started a trial of official competitive matchmaking on servers in South Africa.


[MAPS]
- Overpass:
-- Added connector from T water to T tunnels
-- Opened up small concrete hut near Bombsite A
-- Made wood stack near door to A tunnels climbable
-- Made it possible to shoot through wood wall near Bombsite B
-- Made area near fountain in park slightly larger
-- Tweaked environment light

- Dust2:
-- Removed some small gaps between crates in Bombsite B

- Inferno:
-- Added wallbanging on low wall near barbecue (Thanks Spunj!)
-- Revised clipping on balcony near mid

385 commentaires Lire la suite

Counter-Strike: Global Offensive Update Released

6 mars 2014

Release Notes for 3/6/2014

[EMS One Katowice 2014]
- Added EMS One Katowice 2014 CS:GO Championship Sticker Capsules:
- Each capsule contains a single EMS One Katowice 2014 participant sticker. A portion of each capsule's proceeds is shared equally among the included organizations.

[Misc]
- Fixed a bug where the sticker peel animaton played when opening the apply sticker panel.
- Centered the names of stickers.
- Demo highlights now show a "Fast forwarding to next highlight..." message while fast forwarding.
- Demo highlights now include bomb plant and bomb defuse.
- Fixed dsp canceling and a few other exploits.
- Added competitive match scores to in-game friends list status display.
- Added rich presence display in friends game details in Steam Overlay.
- Fixed a hitch on stattrak kills for players with large inventories.

[Maps]

- Mirage:
-- Made it easier to peek short from B apartments
-- Made cover at back of B bangable
-- Horizontal metal bars on catwalk no longer block bullets or grenades
-- Made corner to the right on Bombsite A scaffolding bangable

- Overpass:
-- Added more cover in Bombsite A
-- Widened gate at back of Bombsite A
-- Blocked fence completely at back of Bombsite A
-- Color coded tunnels under A
-- Removed dropdown into water near bombsite B
-- Made cement bags around bombsite B easier to climb
-- Added cover near construction
-- New connector between upper park and bathrooms
-- Widened tunnel near T spawn
-- General polish and optimization

- Dust2:
-- Fixed tiny gaps between boxes in Bombsite A
-- Fixed killer box in Bombsite B

257 commentaires Lire la suite

Operation Phoenix


Disponible jusqu'au 4 juin !

  • 8 cartes Operation choisies par la communauté.
  • 13 nouvelles finitions pour armes créées par la communauté.
  • Obtenez un pass dans le jeu pour récompenser les meilleurs contributeurs de la communauté !

À propos du jeu

Counter-Strike: Global Offensive (CS: GO) étend le genre du jeu d'action dont Counter-Strike fut le pionnier lors de sa sortie, il y a plus de 12 ans.

CS: GO comprend de nouvelles cartes, de nouveaux personnages, de nouvelles armes et met à jour les classiques (de_dust, etc.). CS: GO comprend également de nouveaux modes, un système de matchmaking, des classements et plus encore.

Counter-Strike a pris l'industrie du jeu vidéo par surprise lorsque ce MOD devint le jeu d'action PC le plus joué au monde juste après sa sortie en 1999." annonce Doug Lombardi de Valve. "Pendant ces 12 dernières années, il a continué à être un des jeux les plus joués au monde, à être au top des tournois de jeux vidéos et a vendu plus de 25 millions d'unités à travers ses franchises. CS: GO promet d'étendre la présence de CS et sa jouabilité légendaire sur PC, sur Mac ainsi que sur les consoles de dernière génération."

Configuration requise (PC)

    • Système d'exploitation : Windows® 7/Vista/XP
    • Processeur : Processeur Intel® Core™ 2 Duo E6600 ou AMD Phenom™ X3 8750 ou meilleur
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM pour XP / 2 Go de RAM pour Vista
    • Disque dur : Au moins 7,6 Go d'espace disque disponible
    • Carte graphique : Carte vidéo comportant 256 Mo ou plus de mémoire vidéo et compatible DirectX 9 avec support Pixel Shader 3.0

Configuration requise (MAC)

    • Système d'exploitation : MacOS X 10.6.6 ou supérieur
    • Processeur : Processeur Intel Core Duo (2GHz ou meilleur)
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Disque dur : Au moins 7,6 Go d'espace disque disponible
    • Carte graphique : ATI Radeon HD 2400 ou meilleure / NVidia 8600M ou meilleure
Évaluations intéressantes des utilisateurs
197 personne(s) sur 231 (85%) ont trouvé cette évaluation utile
159 produits enregistrés
7 évaluations
313.3 heures en tout
Counter-Strike ne meurt jamais ! Depuis la fin des années 90, cet ancien mod de Half-Life a particulièrement bien évolué, jusqu'à devenir une des licences les plus jouées en ligne. Rien que ça. Mais tout palmarès mis à part, Global Offensive est-il le digne successeur de la série ?

Counter-Strike : Global Offensive

Si la communauté Counter-Strike est plus que florissante, elle est aussi vieillissante. Rares sont les joueurs qui débarquent aujourd'hui et qui sont plus attirés par un CS 1.6 qu'un Battlefield 3. Il faut dire que les gros jets de pixels censés représenter le sang peuvent étonner les novices. Ainsi, Valve essaie de relancer cette formidable machine et de recréer une émulation autour de sa série avec un Global Offensive qui tente le tout pour le tout : séduire les joueurs consoles en plus des joueurs PC. Si les PCistes écarquillent déjà les yeux devant ce "terrible blasphème", qu'ils se rassurent, aucune véritable concession n'a été faite et ils retrouveront très rapidement leurs marques.


Pfff, même pas le temps de poser ma bombe...
Et puisque nous parlons de potentiels novices, n'oublions pas de préciser les règles de base de Counter-Strike des fois que quelques-uns lisent ces lignes. Les Terroristes et les Anti-Terroristes s'affrontent sur une map fermée selon différents modes de jeu. On retrouve bien évidemment les grands classiques, dans lesquels il faut soit sauver les otages, soit poser / désamorcer une bombe. Toutefois, d'autres types de parties s'offrent à nous, notamment la Course à l'Armement, dans lequel on doit tuer nos adversaires avec presque toutes les armes du jeu, une à une. A chaque fois que l'on fait un frag, on passe directement à l'arme suivante, jusqu'à obtenir le fameux couteau d'or. Quiconque tue avec cette lame dorée gagne instantanément la partie ! A noter que vous pouvez faire descendre un adversaire d'un niveau en le tuant avec votre couteau de base, ce qui est toujours gratifiant. Alors certes, les habitués reconnaîtront un mod qui existait déjà dans CS, mais il faut bien avouer que c'est plutôt tripant, d'autant que la réapparition instantanée et la taille des maps donne du piment à l'action. Néanmoins, on regrettera la possibilité pour les membres d'une équipe de camper le point de respawn de l'adversaire, car même si on a un temps d'invincibilité à chaque réapparition, on n'est pas à l'abri de se faire canarder dans le dos au bout de trois secondes.


Les matchs du mode Course à l'armement sont parfois pleins de suspense.
L'autre mode qui fait son "apparition" est le mode Démolition, qui ressemble à une partie classique dans laquelle on ne peut pas faire d'achat. A chaque début de round, vous récupérez une nouvelle arme si vous avez fait un frag dans la partie précédente, accompagnée de grenade(s) si vous avez tapé dans le multikill. Mais le but final reste de gagner la manche, soit en tuant toute l'équipe d'en face, soit en posant / désamorçant une bombe. Tout comme la Course à l'Armement, les maps sont de tailles très réduites et il n'est pas rare que le premier sang soit versé en moins de dix secondes. Bref, ces deux modes semblent tout à fait adaptés au gameplay habituel de la série en proposant des matchs plein d'action, ce qui devrait aussi ravir les fans d'e-sport. D'ailleurs, il ne fait aucun doute que Valve ait tourné le jeu dans cette optique dès sa conception. Ce n'est pas pour autant que les néophytes ont été oubliés avec l'inclusion directe de parties jouables hors-ligne avec les bots ou encore un mode Entraînement qui nous permet d'utiliser un petit panel d'armes dans des exercices prévus à cet effet. Il existe même un mode Occasionnel Classique avec quelques particularités comme l'absence de tirs amis et de collisions par exemple.


Le mode entraînement aidera peut-être les néophytes à prendre le jeu en main.
Par contre, quand il s'agit de gameplay, les vieux de la vieille seront heureux de retrouver une maniabilité à l'ancienne, qui ne plaira sans doute pas à tous les nouveaux venus. Pas d'aide à la visée ridicule mais plutôt des sensations de FPS old-school qui font toujours plaisir, avec un recul exigeant et un réticule qui fait le strict minimum. On se situerait sans doute dans quelque chose entre CSS et CS 1.6 et il est indéniable qu'un certain niveau de compétences sera forcément demandé à ceux qui veulent un ratio positif. S'il s'agit d'un bon point dans l'esprit de ceux qui jouent déjà à la série depuis des années, on peut tout de même se questionner sur le manque d'évolution que nous ne pouvons qu'observer. Certes, on peut aussi se dire "on ne change pas une équipe qui gagne", mais on a parfois l'impression d'avoir affaire à une grosse mise à jour plutôt qu'à un nouveau jeu. Puisqu'il est tout de même vendu une quinzaine d'euros, on aurait pu s'attendre à plus de nouveautés. Cela va de même pour les armes, parmi lesquelles les inédites se font rares. En fait, on a surtout droit aux versions récentes des armes qui existaient déjà, comme le M4A1 qui se transforme en M4A4. On note quand même la présence de quelques mitraillettes supplémentaires, d'un taser et de grenades leurres et incendiaires. Malheureusement, dans les modes classiques, tout porte à croire que les stars des précédents opus constitueront toujours 95% des choix des joueurs. Dommage, il s'agissait pourtant d'un défaut à corriger. Les maps classiques ont toutefois bénéficié de quelques modifications. Concernant la maniabilité sur consoles à la manette, on remarque l'ajout non négligeable d'un bouton pour se retourner rapidement, même si le manque de vivacité par rapport au combo clavier / souris se fait ressentir.


Les maps du mode Démolition sont de très petites tailles.
Quoi qu'il advienne, nul doute que l'avenir de ce Global Offensive semble clinquant, d'autant que les modeurs pourront s'en donner à coeur joie sur PC. De ce que nous avons pu voir sur console, les serveurs semblent stables et les lags ne nous ont pas semblé fréquents, même si des plaintes sur les forums sont à noter. Toutefois, même si les fans seront au rendez-vous et qu'il sera sans doute encore joué dans quelques années, le statisme de la série sur plus de dix ans est regrettable pour un titre vendu une quinzaine d'euros. La question que l'on peut se poser est la suivante : est-ce que le Global Offensive aurait eu le même succès s'il n'était pas un Counter-Strike ? Pas sûr...


LES NOTES

Graphismes
13/20 On s'en doutait, ce n'est pas ici que Counter-Strike : Global Offensive avait l'intention de montrer les dents. L'avantage, c'est qu'il tournera sur de vieux PC sans en faire souffrir les composants. Par contre, certaines animations semblent tout droit sorties des enfers. Les versions consoles sont sans doute un petit poil en deçà, mais dans les grandes lignes, c'est le même topo.
Jouabilité
16/20 Du Counter-Strike tout craché, ça ne fait aucun doute. Les modes de jeu proposés tirent parfaitement bénéfice du gameplay vif et on est de plain-pied dans un FPS old-school. Cela dit, on ne voit pas vraiment d'éléments qui pourraient inciter les joueurs de CS1.6, voire de CSS, à lâcher leur domaine pour Global Offensive.
Durée de vie
18/20 Une communauté déjà présente, des modes aux concepts bien différents, un gameplay qui tend vers la compétition, Global Offensive sera encore là pendant plusieurs années, cela ne fait pas de doute.
Bande son
12/20 Les efforts ne se sont clairement pas portés sur l'ambiance sonore pendant la conception de Global Offensive, et cela se ressent. Quelques nouvelles voix et "jingles" par-ci par-là mais rien d'étonnant. Disons juste qu'il ne faut pas jouer à Battlefield 3 juste avant, quoi.

-
Note Générale
15/20
Posté le : 27 novembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
57 personne(s) sur 70 (81%) ont trouvé cette évaluation utile
72 produits enregistrés
1 évaluation
288.1 heures en tout
Le jeu s'ameliore de MAJ en MAJ et c'est vraiment un plaisir de jouer a chaque fois
A acheter les yeux fermés
Posté le : 14 février 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
42 personne(s) sur 50 (84%) ont trouvé cette évaluation utile
39 produits enregistrés
4 évaluations
271.0 heures en tout
We got a large amount of fun here. You need skills to play correctly, but when you get enough skills, you get more fun, and more fun!

Just to say, sometimes, the peoples in the community are really not friendly.
Posté le : 12 décembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
23 personne(s) sur 25 (92%) ont trouvé cette évaluation utile
69 produits enregistrés
2 évaluations
110.5 heures en tout
La série Counter Strike reste toujours aussi bien avec ce jeu ! Vraiment très bon !
Posté le : 20 mars 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
39 personne(s) sur 56 (70%) ont trouvé cette évaluation utile
13 produits enregistrés
1 évaluation
1,745.2 heures en tout
Best esport FPS !
Posté le : 9 février 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non