Toujours plus de chaos, de destructions... et de Rufus. Non pas un seul Rufus, ni même deux, mais trois Rufus, bien (mal) à l'oeuvre pour causer tout un tas de catastrophes dans Goodbye Deponia, le dernier épisode du jeu d'aventure point & click bien connu : d'un côté l'Organon veut tout simplement anéantir Deponia, de l'autre...
Évaluations des utilisateurs : Très positive (559 évaluation(s))
Date de parution: 17 oct 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Goodbye Deponia

Acheter Goodbye Deponia Premium

Includes the soundtrack, concept art, deponia animation workbook and “Introduction to the Deponia world” book.

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter The Daedalic Armageddon Bundle

Inclut les 11 articles suivants : Deponia, Chaos on Deponia, Goodbye Deponia, The Whispered World Special Edition, The Dark Eye: Chains of Satinav, A New Beginning - Final Cut, Memoria, The Night of the Rabbit, Edna & Harvey: The Breakout, Edna & Harvey: Harvey's New Eyes, 1954 Alcatraz

 

Recommandé par les curateurs

"Face à Telltale ou Quantic Dream, Daedalic a prouvé que les mécanismes d'antan avaient toujours leur place dans les jeux d’aventure."
Lire la critique complète ici.

Mises à jour récentes Tout voir (4)

29 juin

Silence: The Whispered World 2 - Cinematic Trailer

Hi folks

We are proud to present our new cinematic trailer for The Whispered World 2 - Silence. Take a look:

http://www.gametrailers.com/videos/c63ztu/silence--the-whispered-world-ii-cinematic-trailer

After losing his little sister Renie in the hazardous real world, Noah now hopes to find her again in Silence.

***************************************************************

Wir sind stolz darauf, euch unseren neuen Trailer zu The Whispered World 2 - Silence vorzustellen zu können. Schaut her:

http://www.gametrailers.com/videos/c63ztu/silence--the-whispered-world-ii-cinematic-trailer

Nachdem er seine kleine Schwester Renie in der gefährlichen Welt verloren hatte, hofft Noah nun, sie in Silence wiederzufinden.


The Daedalic Team

0 commentaires Lire la suite

Articles

“A cool story with many twists, relatively complex puzzles, but most of all the brilliant, omnipresent humor make Goodbye Deponia the best part of the trilogy - and Daedalic finally a worthy heir of LucasArts.”
9.5/10 – GamersGlobal

“Goodbye Rufus and goodbye Deponia. Even 20 years from now, I certainly will remember our trip fondly, telling everyone what a good ride we've had. You will be missed, but not forgotten. Farewell!”
9/10 – Gamereactor

“The dialogue, the bizarre characters and the slapstick humor measure up to those of 'Day of the Tentacle'.”
91% – GameStar

More games from the Deponia series!



Deponia: Available Content Packages Overview

À propos de ce jeu

Toujours plus de chaos, de destructions... et de Rufus. Non pas un seul Rufus, ni même deux, mais trois Rufus, bien (mal) à l'oeuvre pour causer tout un tas de catastrophes dans Goodbye Deponia, le dernier épisode du jeu d'aventure point & click bien connu : d'un côté l'Organon veut tout simplement anéantir Deponia, de l'autre l'adorable Goal a (une fois de plus) disparu, et entre les deux cet anti-héros de Rufus semble tout juste capable de se créer les pires ennuis possibles.

Pourtant tout ce que veut ce libre-penseur (et inventeur) de Rufus c'est s'extirper de Deponia, cette planète dépotoir, et atteindre enfin Elyséum, ce paradis en orbite autour de Deponia dans un vaisseau spatial réservé à la plus haute société. Goal, la donzelle tombée d'Elyséum (perdant la mémoire au passage) et dont Rufus est tombé (bêtement) amoureux, semble être la clé de tous ses plans (tordus) ainsi que de son ascenseur (ou ascension) vers l'espace. Mais cette fois-ci, Rufus a un plan, un bon plan, qui semble parfait.

Bien entendu, tout ce qui pouvait tourner mal ne manque pas de tourner mal au pire moment. Rufus (initialement déguisé) se retrouve sous le regard suspicieux de la police de l'Organon, pendant que Goal disparaît du paysage. Lorsque Rufus découvre par hasard une machine à cloner, il croit avoir trouvé son billet pour le paradis. Un clone devrait l'aider à résoudre tous ses problèmes. Hélas, une erreur "inexplicable" ne fait qu'ajouter son (gros) lot de complications et Goal échappe une fois de plus aux mains de notre héros. Maintenant, il a TROIS problèmes sur les bras : Retrouver Goal, atteindre Elyséum et empêche Organon de détruire toute la planète Deponia.

Trois problèmes... aussi il faudra bien trois Rufus pour s'y attaquer, et notre loser d'inventer décide de se cloner lui-même ! Et c'est maintenant au joueur d'agir, en essayant de s'y retrouver : dans Goodbye Deponia, il devra contrôler les TROIS
Rufus afin de faire tout ce qu'il faut faire, malgré cet idiot de Rufus qui a maintenant trois fois plus d'occasions pour s'emmêler les pinceaux.

Goodbye Deponia est le troisième volet et la conclusion épique de la saga Deponia, sacrée meilleur jeu allemand 2013 (Deutscher Computerspielpreis).
Les trois volets se déroulent sur la planète dépotoir Deponia. Cette aventure classique de type point & click a ravi les amateurs de comédie tout comme les vétérans et les débutants de ce type de jeu. Deponia se distingue par un graphisme superbe en 2D à la main, dans le style bandes dessinées, avec des dialogues sarcastiques et plein d'humour noir. La Série a reçu de nombreuses distinctions, notamment celle de meilleur jeu allemand (Deutscher Computerspielpreis) et bien d'autres prix pour développeurs en Allemagne.

CARACTÉRISTIQUES


  • Une aventure dans le style classique point & click, à la Douglas Adams, Terry Pratchett ou Matt Groening
  • Par les programmeurs de Memoria, Edna & Harvey s'évadent, Un nouveau départ pour Edna & Harvey
  • Une conclusion épique de la saga Deponia
  • Un graphisme unique, en HD tout à la main, dans le style bande dessinée
  • Des scènes de transitions musicales animée avec amour

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimum:
    • OS: Windows XP/Vista/7/8
    • Processor: 2.5 GHz Single Core Processor or 2 GHz Dual Core Processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: OpenGL 2.0 compatible with 256 MB RAM (Shared Memory is not recommended)
    • Hard Drive: 3 GB available space
    • Additional Notes: Mouse
    Recommended:
    • OS: Windows Vista/7/8
    • Processor: 2.5 GHz Single Core Processor or 2 GHz Dual Core Processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: OpenGL 2.0 compatible with 512 MB RAM (Shared Memory is not recommended)
    • Hard Drive: 3 GB available space
    • Additional Notes: Mouse
    Minimum:
    • OS: Lion (10.7)
    • Processor: 2 GHz (Dual Core) Intel
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: 256 MB RAM
    • Hard Drive: 3 GB available space
    • Additional Notes: Mouse
    Minimum:
    • OS: Linux x86_64
    • Processor: 2.5 GHz Single Core Processor or 2 GHz Dual Core Processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: OpenGL 2.0 compatible with 256 MB RAM (Shared Memory is not recommended)
    • Hard Drive: 3500 MB available space
    • Sound Card: OpenAL compatible
    • Additional Notes: Mouse
Évaluations intéressantes des utilisateurs
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
9.6 heures en tout
Posté le : 10 mai
Très sympa, peut-être un peut trop dur par moment
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 3 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
0.7 heures en tout
Posté le : 3 juin
Le dernier volet d'une des meilleures trilogie de point and click qu'il m'ai été donné de jouer, énigmes toujours farfelues mais après deux épisodes, vous devriez avoir compris la logique et progresser sans trop de mal. A faire et à refaire.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
11 personne(s) sur 12 (92%) ont trouvé cette évaluation utile
3.1 heures en tout
Posté le : 30 juin
Worst. Ending. Ever.
Still 10\10
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 7 (71%) ont trouvé cette évaluation utile
14.4 heures en tout
Posté le : 24 mai
It is finally time to say goodbye in this final episode of the Deponia trilogy. This game was classy in the first episodes and it stays classy in this one.

As everyone knows by now: Deponia is on it's way to get extinguished for higher reasons and lower thinking. Rufus needs to escape or, yeah, maybe he needs to rescue his planet. There are hard times for everyone in this episode and it kind of feels a little bit darker than the other games, but not that much that you couldn't enjoy it.

You can't miss this game if you played the first two and if you didn't play the others, well I only got one question than:
ARE YOU INSANE!?! Don't miss out on one of the best point&click-adventures out there on earth (which probably means in the whole universe as well)


10/10 Rufus, you get the girl. Rufus, you get the code. Rufus... oh... right, that's me.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 5 (60%) ont trouvé cette évaluation utile
30.5 heures en tout
Posté le : 24 février
The third installment of the tale of Rufus and Goal brings to its final conclusion a story about the survival of the fittest at the expense of the weak, the personal drama of an anti - hero who tries to make amends for his mistakes though he never learns from them, and a vortex of explosions, disasters and failed stratagems that began with the first game in the series. Although it falls somewhat short compared to the superb Deponia (1) and despite some flaws in its execution, this 18-hour long game that features a solid allegorical background and great puzzles is anything but a failure.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante