À la une
Jeux
Logiciels Démos ACTUALITÉS Recommandations
Toujours plus de chaos, de destructions... et de Rufus. Non pas un seul Rufus, ni même deux, mais trois Rufus, bien (mal) à l'oeuvre pour causer tout un tas de catastrophes dans Goodbye Deponia, le dernier épisode du jeu d'aventure point & click bien connu : d'un côté l'Organon veut tout simplement anéantir Deponia, de l'autre...
Date de parution: 17 oct 2013
Regarder les 3 vidéos

Acheter Goodbye Deponia

Acheter Goodbye Deponia Premium

Includes the soundtrack, concept art, deponia animation workbook and “Introduction to the Deponia world” book.

Articles

“A cool story with many twists, relatively complex puzzles, but most of all the brilliant, omnipresent humor make Goodbye Deponia the best part of the trilogy - and Daedalic finally a worthy heir of LucasArts.”
9.5/10 – GamersGlobal

“Goodbye Rufus and goodbye Deponia. Even 20 years from now, I certainly will remember our trip fondly, telling everyone what a good ride we've had. You will be missed, but not forgotten. Farewell!”
9/10 – Gamereactor

“The dialogue, the bizarre characters and the slapstick humor measure up to those of 'Day of the Tentacle'.”
91% – GameStar

More games from the Deponia series!



À propos du jeu

Toujours plus de chaos, de destructions... et de Rufus. Non pas un seul Rufus, ni même deux, mais trois Rufus, bien (mal) à l'oeuvre pour causer tout un tas de catastrophes dans Goodbye Deponia, le dernier épisode du jeu d'aventure point & click bien connu : d'un côté l'Organon veut tout simplement anéantir Deponia, de l'autre l'adorable Goal a (une fois de plus) disparu, et entre les deux cet anti-héros de Rufus semble tout juste capable de se créer les pires ennuis possibles.

Pourtant tout ce que veut ce libre-penseur (et inventeur) de Rufus c'est s'extirper de Deponia, cette planète dépotoir, et atteindre enfin Elyséum, ce paradis en orbite autour de Deponia dans un vaisseau spatial réservé à la plus haute société. Goal, la donzelle tombée d'Elyséum (perdant la mémoire au passage) et dont Rufus est tombé (bêtement) amoureux, semble être la clé de tous ses plans (tordus) ainsi que de son ascenseur (ou ascension) vers l'espace. Mais cette fois-ci, Rufus a un plan, un bon plan, qui semble parfait.

Bien entendu, tout ce qui pouvait tourner mal ne manque pas de tourner mal au pire moment. Rufus (initialement déguisé) se retrouve sous le regard suspicieux de la police de l'Organon, pendant que Goal disparaît du paysage. Lorsque Rufus découvre par hasard une machine à cloner, il croit avoir trouvé son billet pour le paradis. Un clone devrait l'aider à résoudre tous ses problèmes. Hélas, une erreur "inexplicable" ne fait qu'ajouter son (gros) lot de complications et Goal échappe une fois de plus aux mains de notre héros. Maintenant, il a TROIS problèmes sur les bras : Retrouver Goal, atteindre Elyséum et empêche Organon de détruire toute la planète Deponia.

Trois problèmes... aussi il faudra bien trois Rufus pour s'y attaquer, et notre loser d'inventer décide de se cloner lui-même ! Et c'est maintenant au joueur d'agir, en essayant de s'y retrouver : dans Goodbye Deponia, il devra contrôler les TROIS
Rufus afin de faire tout ce qu'il faut faire, malgré cet idiot de Rufus qui a maintenant trois fois plus d'occasions pour s'emmêler les pinceaux.

Goodbye Deponia est le troisième volet et la conclusion épique de la saga Deponia, sacrée meilleur jeu allemand 2013 (Deutscher Computerspielpreis).
Les trois volets se déroulent sur la planète dépotoir Deponia. Cette aventure classique de type point & click a ravi les amateurs de comédie tout comme les vétérans et les débutants de ce type de jeu. Deponia se distingue par un graphisme superbe en 2D à la main, dans le style bandes dessinées, avec des dialogues sarcastiques et plein d'humour noir. La Série a reçu de nombreuses distinctions, notamment celle de meilleur jeu allemand (Deutscher Computerspielpreis) et bien d'autres prix pour développeurs en Allemagne.

CARACTÉRISTIQUES


  • Une aventure dans le style classique point & click, à la Douglas Adams, Terry Pratchett ou Matt Groening
  • Par les programmeurs de Memoria, Edna & Harvey s'évadent, Un nouveau départ pour Edna & Harvey
  • Une conclusion épique de la saga Deponia
  • Un graphisme unique, en HD tout à la main, dans le style bande dessinée
  • Des scènes de transitions musicales animée avec amour

Configuration requise (PC)

    Minimum:
    • OS: Windows XP/Vista/7/8
    • Processor: 2.5 GHz Single Core Processor or 2 GHz Dual Core Processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: OpenGL 2.0 compatible with 256 MB RAM (Shared Memory is not recommended)
    • Hard Drive: 3 GB available space
    • Additional Notes: Mouse
    Recommended:
    • OS: Windows Vista/7/8
    • Processor: 2.5 GHz Single Core Processor or 2 GHz Dual Core Processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: OpenGL 2.0 compatible with 512 MB RAM (Shared Memory is not recommended)
    • Hard Drive: 3 GB available space
    • Additional Notes: Mouse

Configuration requise (MAC)

    Minimum:
    • OS: Lion (10.7)
    • Processor: 2 GHz (Dual Core) Intel
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: 256 MB RAM
    • Hard Drive: 3 GB available space
    • Additional Notes: Mouse
Évaluations intéressantes des utilisateurs
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
198 produits enregistrés
49 évaluations
13.3 heures en tout
GoodBye Deponia est toujours aussi génial que les deux premiers, si ce n'est mieux. L'humour est omniprésent, Rufus est un personnage purement génial, et les énigmes sont très travaillées. On a le droit à de l'assemblage d'objets classiques, mais également des puzzles plus élaborés.

De plus, il a une très bonne durée de vie (j'ai mis 13h à le finir).

Vive Daedalic, le successeur spirituel de Lucasarts, et la saga Deponia : un véritable joyau.
Posté le : 13 mars 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
22 personne(s) sur 28 (79%) ont trouvé cette évaluation utile
9 produits enregistrés
1 évaluation
13.5 heures en tout
The Deponia Trilogy is perhaps one of the best point-and-click adventure games I've played in a long time. Great comedy, fun characters and several genuinely heart-felt moments, all wrapped together in a well-animated package.

Definitely a must have if you're ever curious about the genre. =3
Posté le : 9 mai 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
20 personne(s) sur 29 (69%) ont trouvé cette évaluation utile
763 produits enregistrés
25 évaluations
13.1 heures en tout
Love the series, the third part is great too.The main character is funny as hell,and the voice acting is great.Best adventure series in history! I love it more than Syberia,Still life,Runaway ...

10/10

If you like adventures,you must not miss it.
Posté le : 16 avril 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
41 personne(s) sur 70 (59%) ont trouvé cette évaluation utile
90 produits enregistrés
1 évaluation
13.3 heures en tout
Definitely I recommend playing the first and second game of this series, but not this one. Although I enjoyed the puzzles, the absurds Rufus did on Goodbye Deponia, the end was absolutely terrible. I just stared the computer screen amazed how a terrible ending can ruin the whole series.
Posté le : 14 avril 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
15 personne(s) sur 25 (60%) ont trouvé cette évaluation utile
373 produits enregistrés
1 évaluation
13.4 heures en tout
This was a hugely disappointing conclusion to the amazing Deponia series. Not just because of the lacklustre ending to the plot, but also because of the ugly nature of many of the acts of Rufus. In previous games he was a crazy but lovable hero, whereas in Goodbye Deponia, he is responsible for selling a black woman into slavery to a monkey who forces her to dance in a skimpy outfit, whilst you feed her boyfriend to some sort of mutant parasitic monster burrito vendor. He also is responsible for the deaths of a group of orphan children that he comes across, and feeding a baby an entire bottle of anti-depressant drugs. At the end he is also finally responsible for the death of his biggest fan, who jumps off the Highboat when Rufus falls.
Overall, this game was a massive let down, and the ending to the plot made it even more of a waste of time, as the eventual result could have been achieved by just letting Cletus and Goal return to Elysium in the very first game, but many more lives would have been saved in the process.

If you love the Deponia series - Do. Not. Play. This. Game.
Posté le : 12 juin 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non