With Wasteland 2, the impressive lineage of the series has been preserved but modernized for the fans of today. Immerse yourself in tactical turn-based combat, RPG-style character advancement and customization, and deep choices that affect the narrative and memorable cast of characters.
Évaluations des utilisateurs : Très positive (4,713 évaluation(s))
Date de parution: 18 sept 2014

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Wasteland 2 - Classic

Acheter Wasteland 2 - Digital Deluxe Edition

 

Recommandé par les curateurs

"An excellent RPG despite its glitches, with combat and writing as good as its predecessors'."
Lire la critique complète ici.

Mises à jour récentes Tout voir (24)

9 février

Wasteland 2 Patch 6 (65562) Released!

Greetings, Rangers! Wasteland 2's newest patch is now live. What's to tell? We've introduced Steam Achievements for Mac OS X and Linux players, for one!

Additionally, we've corrected a couple of critical quest bugs, plus an absolutely massive number of smaller issues with in-game object details, cleaned up behavior when the player does unexpected stuff (like poking new air-holes in an NPC's head with an SMG right after accepting their quest to track down that family heirloom), and have updated the game's text in both English and other languages. This one is in the running for being our biggest Wasteland 2 patch so far - and certainly of the new year.

Highlights
  • Added Steam Achievements for Mac OS X and Linux! Now, your friends, family, and vague acquaintances can all enjoy unlocking Achievements regardless of their choice in computer operating system.
  • Fixed a bug in identifying the Broken Man during the Hollywood/Griffith questline that could in some cases render the peace outcome unattainable.
  • Updated Prison HQ. A large rolling gate now blocks the Prison HQ to prevent quest sequence breaks. The gate is opened by Danforth at the appropriate time during the story, or when the player fixes the broken robot to destroy the turrets and gate.
  • Huge bug fix pass - nearly our biggest patch ever!?
  • Large English text updates.
  • Localization fixes and updates across all languages.

For full release notes, see here: http://wastelandrpg.tumblr.com/post/110571021686/wasteland-2-patch-6-changelog-65516

59 commentaires Lire la suite

30 décembre 2014

Wasteland 2 wins PCWorld Game of the Year and more

As the year comes to a close, we look back to an amazing period for PC games and RPGs in particular. Given so many great titles came out this year, we were absolutely thrilled and humbled to hear that PCWorld has selected Wasteland 2 as their Game of the Year. It is gratifying to see the strong response from fans matched by the press, and it's thrilling to close out this year being recognized among the best of what the gaming world had to offer!

PCWorld's honors are joined by John "TotalBiscuit" Bain's Best Thing to Come Out of Crowdfunding, Gamers Honest Truth's Indie Award and an entry in Shacknews' Games of the Year list.

Once again, our thanks go out to our backers and fans, without you this never would have been possible. And the book is not quite closed yet, we have high hopes for the future and plan to continue supporting Wasteland 2 beyond this year and into 2015. And with Torment: Tides of Numenera, computer RPG fans have much, much more to look forward to from us as well!

46 commentaires Lire la suite

Articles

“This really does feel like Fallout 4, if Fallout were to go back to its CRPG roots.”
TotalBiscuit/The Cynical Brit

“Along with Bard's Tale, Wasteland was one of the games that made me want to make games. I was privileged that Brian gave me the opportunity to work on Fallout, and I have missed those games. Getting to play Wasteland 2 is like getting to return to your past and finding out that it is still as fun as you remember.”
Feargus Urquhart/CEO Obsidian & Lead Designer Fallout 2

“InXile can be really proud. Not only did they pave the Kickstarter road for CRPGs, they over-delivered with the end result and crafted a rich experience which will keep me busy for a long time.”
Swen Vincke/Creative Director of Divinity: Original Sin

Classic Edition

  • A free copy of Wasteland 1 - The Original Classic.
  • Mark Morgan's Wasteland 2 original sound track in digital format.
  • An incredible digital concept art book showcasing many of the world's characters and environments.

The extras can be found in your Steam installation location for Wasteland 2. (e.g. C:\Program Files\Steam\SteamApps\common\Wasteland 2)

Édition numérique de luxe

  • A free copy of Wasteland 1 - The Original Classic.
  • A free copy of The Bard's Tale.
  • Three digital novellas set in The Wasteland world.
  • Mark Morgan's Wasteland 2 original sound track in digital format.
  • An incredible digital concept art book showcasing many of the world's characters and environments.

The extras can be found in your Steam installation location for Wasteland 2. (e.g. C:\Program Files\Steam\SteamApps\common\Wasteland 2)

À propos de ce jeu

Welcome back to the Citadel, Rangers! After 2.5 years in development and with the help of over 70,000 Kickstarter backers, the Wasteland's hellish landscape is now waiting for you to make your mark… or die trying.

Awarded Game of the Year by PCWorld, Wasteland 2 is the direct sequel to 1988’s Wasteland, the first-ever post-apocalyptic computer RPG and the inspiration behind the Fallout series. Until Wasteland, no other CRPG had ever allowed players to control and command individual party members for tactical purposes or given them the chance to make moral choices that would directly affect the world around them. Wasteland was a pioneer in multi-path problem solving, dripping in choice and consequence and eschewing the typical one-key-per-lock puzzle solving methods of its peers, in favor of putting the power into players’ hands to advance based on their own particular play style.

The Wasteland series impressive and innovative lineage has been preserved at its very core, but modernized for the fans of today with Wasteland 2. Immerse yourself in turn-based tactical combat that will test the very limits of your strategy skills as you fight to survive a desolate world where brute strength alone isn’t enough to save you. Deck out your Ranger squad with the most devastating weaponry this side of the fallout zone and get ready for maximum destruction with the RPG-style character advancement and customization that made the first Wasteland so brutal. Save an ally from certain death or let them perish – the choice is yours, but so are the consequences.

Key Features


  • One Size Does Not Fit All: Don't feel like finding the key for a door? Why not try a Rocket Launcher! Basically the same thing... right?
  • Enhanced Classic RPG Game Play: Classic RPG game play ideas updated with modern design philosophies.
  • Decision Making... with Consequences: With both short and long term reactivity to the players choices, every decision matters in the outcome of the story.
  • Huge & Customizable: Dozens of hours of game. Hundreds of characters. Thousands of variations on your Rangers' appearance. Over 150 weapons. Dozens of skills. Even the UI can be customized.
  • Steam Features: Wasteland 2 supports Cloud Saving so you can sync your saves across multiple computers!
  • Enhanced Audio: Immerse yourself in the post-apocalyptic soundscape with Razer Surround.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimum:
    • OS: Windows XP/Vista/7/8/8.1 (32 or 64 bit)
    • Processor: Intel Core 2 Duo or AMD equivalent
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce GTX 260 or Radeon HD 4850 (512 MB VRAM)
    • DirectX: Version 9.0c
    • Hard Drive: 30 GB available space
    • Sound Card: DirectX compatible sound card
    Recommended:
    • OS: Windows 7/8/8.1 (64 bit)
    • Processor: Intel i5 series or AMD equivalent
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce GTX 460 or Radeon HD 5770 (1 GB VRAM)
    • DirectX: Version 9.0c
    • Hard Drive: 30 GB available space
    • Sound Card: DirectX compatible sound card
    Minimum:
    • OS: Mac OSX 10.5 or higher
    • Processor: Intel Core i5 2.4 GHz
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce 300 Series or Radeon equivalent (512 MB VRAM)
    • Hard Drive: 30 GB available space
    Recommended:
    • OS: Mac OSX 10.5 or higher
    • Processor: Intel Core i7 2.66 GHz
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce 400 Series or Radeon equivalent (512 MB VRAM)
    • Hard Drive: 30 GB available space
    Minimum:
    • OS: Ubuntu 12.04 or later
    • Processor: 2.4ghz Intel Core 2 Duo or equivalent
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce GTX 260 or Radeon HD 4850 (512 MB VRAM)
    • Hard Drive: 30 GB available space
    Recommended:
    • OS: Ubuntu 12.04 or later
    • Processor: Intel i5 series or equivalent
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce GTX 460 or Radeon HD 5770 (1 GB VRAM)
    • Hard Drive: 30 GB available space
Évaluations intéressantes des utilisateurs
143 personne(s) sur 145 (99%) ont trouvé cette évaluation utile
75.1 heures en tout
Posté le : 16 octobre 2014
Quand j'ai vu Wasteland 2 arriver, je me suis dit, chouette, un jeu de combat tactique à la Jagged Alliance, XCOM, ou Fallout Tactics ! J'adore ce genre sous représenté.

Ensuite, j'ai vu que beaucoup le considéraient comme un RPG et en attendaient un genre de Fallout (ce qui n'est pas fondamentalement idiot, Fallout s'étant beaucoup inspiré du premier Wasteland).

Du coup, je ne savais pas trop à quoi m'attendre, et j'ai acheté quand même, car de toute façon j'adore le post apo, j'adore les jeux de combats tactiques, j'adore les RPG, et plus que tout, j'adore Fallout. Impossible pour moi de ne pas aimer.

Et pourtant... j'ai eu de gros doutes durant les premières heures de jeu sur l'early access : pas de tir ciblé, peu d'options tactiques, on pouvait juste s'accroupir... Le jeu semblait matiné de dialogues et de choix, sans doute impactants, mais cette profondeur potentiel me paraissait être là pour compenser le coté tactique un peu simplet.

J'ai arrété, j'ai attendu la version finale. Et je pense que j'ai très bien fait.

Alors... est ce un RPG, ou un tactical ? Ben ... en quelque sorte les deux. Et dans les deux cas, c'est du bon !

Coté Tactical, on a maintenant des tirs visés à la tête (ça manque de variété pour le fun mais c'est suffisant), une gestion du couvert qui tient la route, un mode embuscade, une gestion sympa de l'initiative, plein de types d'armes, ayant tous leur intérêt, plein de modèles d'armes, des mods, les skills qui vont avec.
Il y'a toujours quelques manques, surtout par rapport à ce que proposent les Fallouts (le mode Stealth, la possibilité de poser des pièges, etc..), mais globalement, ca donne un truc simple mais efficace.

Coté RPG, on a de très bons dialogues (la trad Fr est maintenant tout à fait potable, à quelques oublis de traductions près), un scenar globalement classique mais qui offre sont lot de petites surprises, des skills checks sournois, un énorme interêt aux skills sociales ou utilitaires (un groupe composé uniquement de bourrins expert en combat va surement galérer). Et on a un univers cool. Avec des factions débiles mais crédibles. Avec des conflits absurdes mais dont on peut être amené à comprendre les raisons.
Et surtout... on a des choix. Les conflits ci-dessus, on peut tenter de les régler. Par la force, la persuasion, la ruse, la trahison, la diplomacie, en rendant service, allez savoir. On peut aussi l'ignorer. Ou générer une catastrophe. Volontairement. Ou en pensant bien faire.

Et.. c'est... génial.

J'ai terminé ma partie au bout d'environ 90h de jeu, et cela faisait longtemps que je n'avais pas éprouvé autant de plaisir à découvrir mon bilan. Ce que je pensais avoir réussi qui avait eu des conséquences désastreuses. Ce que je pensais avoir raté, mais qui n'a pas si mal tourné. Plein de choix, toujours des conséquences, rarement totalement prévisibles.
Et les conséquences ne sont pas seulement de l'ordre d'un texte ou un autre sur un bilan. Il ne s'agit pas de petits arcs pointant au final sur le même noeud scenaristique.

Certains choix changent toute une portion du jeu. On peut passer à coté de plein de choses. Probablement, même, on est forcé de le faire, on ne peut pas tout voir.
Du coup, j'ai envie de recommencer. Aussi sec. Et ça, ça n'arrive pas souvent !

Alors oui, y'a des encore parfois un ou deux bugs de script. Oui, la caméra est merdique. Oui, le début est un peu chiant (conseil, montez un peu survie, afin d'esquiver de temps en temps les interruptions pendant les voyages). Oui, le moteur de jeu n'est pas hyper beau.
Mais ça n'a pas grande importance.

Non, on ne peut pas ouvrir tous les coffres, tout looter, tout résoudre. Une escouade, même optimisée et bien équilibrée, n'aura jamais tout les skills nécessaires pour tout faire à l'aise.
Mais c'est fait exprès !
Il y'a toujours plusieurs solutions. Au pire on peut toujours repasser plus tard, ça peut permettre de récuperer quelques trucs qu'on avait manqué, mais non, on ne peut pas tout voir, tout faire, tout réussir. On trace SON chemin dans le jeu, et les ratés importent autant que les réussites. Et c'est ça la clé d'un bon RPG ! Et c'est ça qui est rare.

C'est un grand jeu, bravo inXile, j'espère que vous en ferez bien d'autres de ce calibre.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
72 personne(s) sur 74 (97%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
80.2 heures en tout
Posté le : 7 octobre 2014
Wasteland 2 vaut-il son prix d'achat ? Les oiseaux se cachent-ils pour mourir ? Les androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?

Trois fois oui. Han.

Plus sérieusement, Wasteland 2, pour le joueur old-school, est un vrai bonheur. Un jeu comme on en fait plus, dans tous les sens du terme.

Un jeu où on se fait chier à ramasser des skills improbables (réparation de grille-pain), où on clique dans tous les sens pour faire la moindre action, où chaque obstacle a à peu près trouzemille manières d'être abordé, où les conversations (en mode pur texte ou pas loin) sont kilométriques, où la caméra est à se taper la gueule au mur, où la BGM n'est qu'une ambiance sonore spartiate, morne, dévastée tout autant que le paysage, où les quêtes sont planquées dans tous les coins et possibles à rater de mille manières.

Un jeu où il faut des heures pour passer le moindre donj', où le F7U12 pointe le bout de son nez au détour de chaque round de combat ou presque, où l'on sue sang et eau pour monter des badass bien comme il faut, où on jouit de sa puissance lorsqu'enfin on traverse ce damné palier de difficulté à la vitesse d'une balle de 9mm fracassant le crâne d'un Raider imprudent, où les références fleurissent à tous les coins de rue déserte (qu'il s'agisse des eighties aussi propres à Wasteland que les fifties sont la marque de fabrique de Fallout, de Wasteland premier du nom, de Goat Simulator (si si) ou pire encore), où l'héritage quasi oublié dudit premier opus se fait omniprésent (mais jamais dérangeant pour ceux qui n'y auraient jamais goûté, le contexte étant rabâché bien comme il faut et plus encore).

Un jeu, aussi, où le budget se fait sentir - on est loin de la débauche pharaonique d'un GTAV - dans le faible nombre d'assets. Mais qu'importe le flacon pourvu qu'on ait l'ivresse. À dire le vrai, cela ne se ressent que dans des cas bien particuliers (typiquement, les maps des shrines sont parfaitement identiques, et ça c'est moche). En général, ça ne fait que renforcer la sensation de dévastation du contexte post-apocalyptique. Du brun partout. Mais pas le brun chiant et terne d'un Call of Medal of Battlefield CLXIII, le brun accueillant de la terre post-apo, typée "bienvenue chez vous, Fallout vous a manqué, hein ?"

Un jeu pas avare de longueur et qui tient ses promesses... Un peu l'antithèse, sinon la nemesis, d'un Spacebase DF-9. Un jeu qui vous met dans le bain dès le début en vous balançant des dilemmes à la gueule cash, sans gants et sans préambule, dès les premières minutes, et ne vous met face aux conséquences de vos actes que plus tard. Toujours plus tard. De plus en plus tard, jusqu'à l'épuisement. Le save-scumming demanderait ici une dose de patience digne d'un fakir sous psilocybes - ou quelque chose comme ça. Et de toutes manières là n'est pas le but, là n'est pas le cœur du jeu. Le cœur du jeu, c'est la partie à une seule sauvegarde, et tant pis si un perso créé avec amour et attention pendant vingt minutes, à la paluche et à l'ancienne, se fait carrer une balle de 12mm dans les gencives. Ça vous apprendra, et nombre de compagnons sont prêts à prendre sa relève au pied du même genre.

Un jeu par essence rejouable une bonne poignée de fois, la faute aux quêtes qu'on rate, aux actions foirées, aux persos qui crèvent, et on en passe.

Le genre de jeu qui ne fera rêver que les nostalgiques, les viocs et les masos contemporains. Ceux qui ne supportent pas d'être traînés de force à travers des tutoriels insipides autant qu'allongés au possible, qui n'ont pas oublié qu'un vrai, bon jeu - a fortiori un RPG - ça se joue avec une main sur la souris, l'autre sur le carnet de notes ou les ZQSD.

Ce qui ne veut pas dire que le jeu est exempt de défauts. Une fois encore, la caméra est putassière ; les combats, bien qu'engageants et amusants, manquent quelque peu de profondeur ; les déplacements "rapides" ne sont de mise que par endroits (entendez, si vous devez juste rentrer une quête dans un donj'/lieu que vous avez déjà essoré, vous pourrez faire un teleport vers la sous-zone où se trouve le PNJ, mais vous devrez vous taper le trajet retour à pinces) ; les cartes de zones pêchent un peu dans leur lisibilité ; les déplacements sont d'une lenteur parfois horripilante (particulièrement, justement, quand vous êtes en plein trajet retour ou devez retourner à l'entrée d'une map que vous venez juste d'essorer) ; les zones de combat des rencontres aléatoires sont de la taille d'un timbre-poste ; et le pire de tout : le DLC "Red boots" à 50 boules est un hoax.

En d'autres termes : c'est old-school à en crever. Par un vieux de la vieille, pour les vieux de la vieille ou, ironiquement, "by gamers, for gamers".

Il n'en faut pas vraiment plus pour le recommander chaudement à tout amateur de RPG à l'ancienne. Voire tout court. Et puis ce serait con de ne pas supporter un studio qui pense à sa niche de gamers, et elle uniquement. C'est ça aussi, le gaming PC. Enfin... Ça l'était, de mon temps.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
16 personne(s) sur 17 (94%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
118.1 heures en tout
Posté le : 9 décembre 2014
Je suis fan de RPG en tour par tour et pause tactique, catégorie dans laquelle Wasteland 2 se place.
Mais je n'ai pourtant pas joué à Fallout 1 et 2, et encore moins à Wasteland 1 (pas taper, pas taper), je suis donc dans l'incapacité de faire toute comparaison entre les deux séries.

Wasteland 2 met en scène un univers post apocalyptique au background bien construit et cohérent.
Il nous présente différents groupes humains plus ou moins organisés, aux philosophies et règles assez originales.
Cela transparaît dans les messages radio que l'on reçoit à longueur de temps, et qui sont un petit régale à écouter.
L'histoire principale est intéressante, mais son rythme n'est pas très soutenu, et elle ne révélera son lot de surprises et rebondissements qu'à la toute fin.
De plus le joueur doit créer son équipe de personnages lui même, et ces derniers ne seront jamais vraiment impliqués dans le scénario, c'est le choix qui a été fait, pas forcement un défaut car cela donne plus de liberté au joueur, mais cela ne plaira pas à tout le monde car cela rend l'intrigue moins personnelle.
Notre équipe sera rejointe d'autre protagonistes qui ont eux une véritable personnalité, et des lignes de dialogues multiples et dynamiques, mais ils n'auront jamais de quêtes annexes dédiées, ni quoi que ce soit qui les rendra suffisamment attachants ou intégrés à l'histoire.
En bref, le scénario de ce jeu est sympathique, mais n'a pas suffit pour me garder en haleine du début à la fin, et vu que le gameplay n'est pas non plus transcendant à la longue, la lassitude a fini par s'installer, heuresement les quêtes annexes rajoutent du piment au tout.

Ce qui nous amène donc au gameplay tour par tour: fun, facile à comprendre et à prendre en main, ce dernier manque malheureusement de profondeur tactique, et de possibilités.
A part mettre son équipe à couvert derrière du décor, et attaquer, les options sont en effet très limitées, ce qui fait qu'on fini vite par bourriner.
On fini vite par comprendre qu'attaquer sans mettre son équipe à couvert à est la meilleure solution, car cela permet d'éliminer les cibles ennemies le plus rapidement possible, et limite donc davantage les dégâts, adieu donc la finesse !
De plus le gameplay des affrontement ne se renouvellera jamais au court du jeu, un peu à l'image de l'histoire principale, et il ya donc de quoi finir par s'ennuyer...
J'ai tout de même trouver le gameplay de Wasteland 2 un poil plus convaincant que celui de Shadow Run Returns, qui propose pourtant davantage de possibilités (buff, debuff, invocations etc.), peut être parce que le système de combat de Wasteland 2 était plus fluide, ou la difficulté plus relevée.

Seulement cela n'a pas suffit, le challenge n'était pour moi pas assez élevé, et les combats ne m'ont pas vraiment pris aux tripes.
Je trouve d'ailleurs que les niveaux de difficultés sont un peu bancals.
On la le mode difficile (Ranger) qui lui est un peu trop facile et le mode très difficile (♥♥♥♥♥♥ suprême) qui est l'extrême inverse, quasiment impossible à surmonter à cause de ses ennemis surpuissants.
Ce mode vous forcera à optimiser à mort votre équipe pour le combat, et de faire l'impasse sur toutes les compétences utilitaires et sociales, ce qui va complètement à l'encontre de la philosophie du jeu, et se montre donc complètement incohérent.
Il manque pour moi un mode de difficulté intermédiaire entre le ranger et le ♥♥♥♥♥♥ suprême.

Il existe en effet une multitude de compétences utilitaires (crochetage, réparation etc.) qui vous permettent d'interagir avec votre environnement, et de résoudre des quêtes en évitant la confrontation directe, ou qui se montre tout simplement indispensables pour certaines.
Des compétences sociales offrent aussi des choix de dialogues supplémentaires pour résoudre des quêtes, ou obtenir plus d'informations.

Les très nombreux dialogues ont d'ailleurs une place aussi importante que les combats dans le jeu, et sont la plupart du temps un plaisir à lire, chaque protagoniste ayant une personnalité bien différente.
Les choix de résolution de quêtes sont nombreux, et la plupart du temps assez intéressants, et les conséquences réelles sur l'univers de Wasteland 2.
De plus ces conséquences de nos choix ne sont pas simplistes, en se limitant au bon choix et au mauvais choix "gentil / méchant" (même si cela arrive), car elles sont parfois inattendues et imprévisibles, le joueur devra donc y réfléchir à deux fois...et se lancer.
C'est pour moi le plus gros point fort du titre.
Raison de plus de développer les compétences sociales, et de ne pas jouer en mode très difficile, que je déconseille.

La durée de vie est généreuse, et les quêtes annexes nombreuses et intéressantes, mais cela n'a pas suffit à maintenir mon intérêt jusqu'au bout à cause des défauts cités ci-dessus.

Sinon malgré la certaines liberté dont on jouit, j'ai personnellement trouvé les allers retours à effectuer dans les différentes zones du jeu, parfois assez grandes, très barbants.

Les graphismes sont très correctes, et le tout assez joli.



* Points forts:

+ C'est plutôt joli
+ L'univers Post apocalyptique
+ Le scénario aux thématiques interessantes
+ Des groupes humains aux philosophies, politiques et organisations variées et originales
+ Les appels radio qui dynamisent l'aventure
+ Les dialogues, aussi importants que les combats
+ Des choix, tout le temps et leurs conséquences !
+ Pouvoir rédiger le background de ses personnages
+ Le système de combat fun et fluide
+ Les compétences sociales et utilitaires importantes
+ Bonne durée de vie
+ Quêtes annexes nombreuses et intéressantes


* Points faibles:

- Manque de rythme de l'histoire principale
- Système de combat qui manque de profondeur et qui ne se renouvelle pas
- Difficulté bancale
- Les allers retours dans les zones de jeu pénibles
- Un peu lassant à la longue...



15/20
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
14 personne(s) sur 15 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
87.8 heures en tout
Posté le : 27 octobre 2014
Wasteland 2 .. Que dire ..
Une bombe pour les amoureux des VRAIS RPG où CHAQUE acte a des conséquences sur l'histoire ..
Je suis à 68 heures de jeu et j'en suis à 60% du jeu, pour vous donner une petite idée de la durée de vie.
Niveaux créations des perso', c'est léger (question de point de vue), le plus c'est la biographie (pour faire un tantinet de Role Play) sinon c'est plutôt basique (Tête, corps, jambes, taille, âge) ensuite au niveau des skins c'est léger ( il y a plus de skin moche que de beaux) après je suis un gros kikoo, je veux que mes perso' déchirent haha
Au point de vue des compétences, c'est abusé(dans le sens AMAZING) du genre:
Armes blanches, Armes contondantes, fusil à pompe, pistolet, fusils mitrailleurs, secouriste, chirurgien, désarmement d'alarme, crochetage etc
Le petit plus est du côté réaliste, je m'explique:
Dans Fallout 3, combien de fois j'ai ragé comme un porc quand je pétais mes crochets quand j'essayais de crocheter une serrure pour tout les péter et me retrouver comme un con devant la porte sans pouvoir faire quoi que ce soit alors que j'avais des grenades à plasma, un lance roquette, une force psycho' ..
Là, dans Wasteland 2, le must est si votre voleuse elle se foire, le gros bourrin de votre équipe peut péter la porte à coup de latte ( pas n'importe quelle porte hein)
Perso' je suis fan, je cherchais un RPG qui en valait la peine, c'est chose faite !
Foncez si vous êtes fans du monde Post-Apocalyptique, des Fallouts et de RPG :D
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
10 personne(s) sur 11 (91%) ont trouvé cette évaluation utile
112.0 heures en tout
Posté le : 14 octobre 2014
Wasteland 2 est une réussite à tous les niveaux, depuis la construction réaliste de son univers jusqu'au système de combat, certes peu innovant mais efficace. Si vous n'aimez pas lire, passez votre chemin, tout l’intérêt du titre réside dans les dialogues et moins dans les combats. Critique complète sur indius.org : http://indius.org/tests/wasteland-2/
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
11 personne(s) sur 14 (79%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
3.5 heures en tout
Posté le : 4 décembre 2014
Wasteland 2, c'est cet amour de jeunesse disparu, qui revient d'entre les morts vous extirper de la torpeur et de la facilité dans lesquelles vous vous étiez oubliés toutes ces années loin de lui. Aujourd'hui, vous avez de l'embonpoint, une calvitie naissante et un crédit à rembourser, mais lui, il est comme au premier jour. Mystérieux, insaisissable, dangereux, difficile à comprendre, parfois. Mais vous l'avez dans la peau. Wasteland 2 est un chef d'oeuvre d'écriture et de narration. Et la preuve qu'un premier amour, ça ne s'oublie jamais.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
100.5 heures en tout
Posté le : 9 novembre 2014
If you like the fallout serie, the turn by turn combat and 80h+ RPGs (Think baldur's gates), youre going to love this game.

Weapons balance isnt perfect (i have to try a fan-made mod yet though), some skills are weirds (like you need to train a skill to bash a door, no matter what strengh you have), but these are probably the only flaws i found in this game after 100 hours to finish it.

This game and Divinity : original sins are the 2 best rpgs i played this year. The witcher 3 might be on this list soon though.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
54.7 heures en tout
Posté le : 5 octobre 2014
http://www.gamelove.com/test-jeux-video/test-wasteland-2-119927
Aux nostalgiques des premiers Fallout et aux nouveaux amoureux du tour par tour, lorsque vous aurez épuisé Divinity Original Sin, épinglez sans hésiter votre médaille de shérif et courez arpenter les dunes du Wasteland ! Il faut seulement s’aménager une grosse cinquantaine d'heures voire plus si vous voulez vous mêler de toutes les quêtes secondaires, et on ne va pas s'en plaindre. Malgré des défauts évitables, Wasteland 2 est la bonne pioche du moment. Décidément, le old school n'aura jamais été autant à la mode !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
68.0 heures en tout
Posté le : 10 décembre 2014
Wasteland 2 est sûrement l'un des meilleurs RPG de ces dix dernières années. Il est moche, le gameplay est basique (peut-être un peu trop) mais qu'à cela ne tienne: l'ambiance est excellente. Il est sale et moche ce qui le rend beau, les dialogues sont excellents, les lieux visités sont pratiquement une carte postale de ce que serait un monde post apo... Sans oublier les factions rencontrées pour la plupart originales, et surtout des personnages hauts en couleur complètement barrés. Ah ça, j'peux vous dire qu'on croise toute la crasse de l'humanité...

Les situations qu'on rencontre nous amènent à des choix rocambolesques, souvent terribles (dans les deux sens).
L'aventure se prolonge sur une bonne 60aine heures et même plus si on veut s'attarder à tous ces petits détails que dissimulent ce jeu. Un vrai RPG velu se veut fortement rejouable et W2 ne déroge pas à la règle.

Bon par contre il y a du hic, de la petite remontée gastrique de gnôle: Ce jeu souffre un fortement d'un effet entonnoir en ce qui concerne la trame narrative. On sent la fin arriver et surtout, les dernières heures ne se résument qu'à une suite de combats peu intéressants notamment à cause du gameplay simplifié sur cet aspect. En gros: on s'fait chier. Du coup, bah on reste un peu frustré comme après un excellent plat et pas de dessert. Alors à ça, moi je dis non. Quitte à ce que le repas soit bon, autant qu'il le soit jusqu'au bout. ♥♥♥♥♥♥.

Mais bon... J'l'aime bien moi ce W2. Il veut ressembler aux sacro-saints Fallout 1&2. Il y arrive souvent mais ne reste pas au même niveau. N'empêche que passer à côté de ça, même pour les amateurs de RPG, relèverait de la faute de goût honteuse.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 4 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
92.6 heures en tout
Posté le : 1 novembre 2014
Wasteland 2: Jeux basé sur une vue stratégique et un univers post apocalyptique, je n'ai pas jouer au premier mais en tout cas l'ambiance du jeux en vos la chandelle, vous pouvez formé un groupe de 1 à 4 personnes avec chacuns c'est capacités qui vous aidera à avancé dans le jeu, vous pouvez inventée un BackGround pour chaque personnages ainsi que les habits, que cela sois au départ ou bien en cours de route, pour évitez de spoiles pas mal de choses je préfères simplement vous dires que vous incarnerais des recrues d'une faction appellez les rangers du desert.

Niveau graphisme, parfait, malgré que aujourd'hui on fait une sacré évolution sur ça, mais ça colle bien à l'ambiance vieux et ruines de l'ancien temps, vous pouvez remarquer qu'il n'ai pas multijoueurs, je dirait même heureusement, car autant que chacuns ce face un avis différents sur ce magnifique jeu.

Bref... j'approuve totalement ce jeu, rares sont les jeux comme celui-ci qui propose un sacré bon moment.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
291.2 heures en tout
Posté le : 12 février
RPG au tour par tour, aux solutions multiples. Il n' y a pas toujours de bonnes ou de mauvaises décisions, mais seulement des décisions à prendre qui impacteront le résultat final. Un jeu qui vaut le détour avec une durée de vie trés acceptable (plus d'une centaine d'heure de jeu pour une campagne, et beaucoup plus si on veux explorer toutes les possibilités), et cerise sur le gateau il y a une version française.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
168.8 heures en tout
Posté le : 22 janvier
Un excellent RPG-aventure au tour par tour. Si ce n'est pas tout à fait le "Vrai Fallout 3" tant espéré, c'est encore ce qui s'en rapproche le plus.

Je suis un fan inconditionnel des deux premiers Fallout, et j'avais beaucoup aimé Fallout Tactics.
Fallout 3 et New Vegas étaient chouettes aussi, mais plus proches d'un "Oblivion avec des flingues" que d'une réelle suite aux vénérables Fallout 1 & 2. Avec Wasteland 2, on approche de ce qui faisait tout le sel de ces jeux cultes.

Le système d'armure est un peu foireux (les armures lourdes finissent par être plus handicapantes qu'autre chose à la fin du jeu), les différents attributs ne sont pas très bien équilibrés, et l'ensemble souffre encore de pas mal de bugs.
On regrettera aussi des combats dont le côté tactique aurait pu être un peu plus poussé - Jagged Alliance 2 faisait mieux de ce côté là, il y a... 15 ans.
Mais dans l'ensemble un énorme travail a été fait sur l'atmosphère du jeu, bourré de clins d'oeil et easter eggs.

Il ne faut pas avoir peur de lire des murs de texte (et lorsque je l'ai testé en beta, la VF était catastrophique), mais je prends plutôt comme un avantage le fait qu'un jeu s'attache autant à avoir un background fourni et des descriptions bien écrites, ce n'est pas si courant de nos jours.

J'y jouais en parallèle avec Divinity: Original Sin, et, si ce dernier est également très chouette, il n'a pas réussi à me captiver autant que Wasteland 2.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 3 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
182.3 heures en tout
Posté le : 3 octobre 2014
Excellent mais deuxième partie assez buggée ...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
124.0 heures en tout
Posté le : 21 décembre 2014
Ce jeu est une bombe !

Si vous aimez la série Fallout, vous aimerez Wasteland 2.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1,187 personne(s) sur 1,360 (87%) ont trouvé cette évaluation utile
34 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
54.0 heures en tout
Posté le : 5 octobre 2014
Imagine that you step into a bar with optimistic ideas of fun and casual tomfoolery. You are about to say hello to the bouncer, but just as you open your mouth, the bouncer punches you into that open stupid mouth. He then proceeds to beat you up viciously with no end in sight. But then after like 10 hours he will go, "Dude, you're alright" and let you in. Then it turns out to be like the best damn bar ever, with 1 dollar beers, Motörhead is playing Live and Kate Upton needs your help to untangle her bra with your teeth and you're like "Daaaaamn! that 10 hour beating was totally worth it!"

The first mutated frog killed my party about 20 times, then I got lucky and beat it. Played about 6 hours after the frog incident, realized my party sucks the ♥♥♥♥ of a Sumerian demon goddess and I had created just about everything wrong. Restarted the game, created a party with knowledge about useful and less useful skills. Now I'm the Terror of the wastes, The ambassador of Bad Assity and the Iron Chef of Pounding Vag. 10/10.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
212 personne(s) sur 244 (87%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
165.0 heures en tout
Posté le : 21 novembre 2014
Did they pull it off?

I don't quite know what I was expecting when I first backed the Kickstarter. Wasteland was a beloved classic, my first proper PC game, and it showed me just what games were really capable of. Problems with more than one solution, missions that could be failed without forcing a game over, the player's responsibility to build a balanced team, the combination of descriptive paragraphs with the limited graphics to paint a more vivid picture; the experience blew my fragile little mind at the time. A contemporary title can do many or even all of those things, but whether they can match that feeling - the impression that I'm playing something truly groundbreaking - is a much more loaded question.

Many positive reviews of Wasteland 2 frontload the criticism, ending with some variant of "but I liked the game anyway because etc." It's easy to see why: bugs still being ironed out, a rather clunky interface, widespread locks and traps with long skill use animations, overuse of a limited pool of music, some weak story elements, large chunks of wasted space... you don't have to look too hard to see some serious flaws. The enjoyable aspects are likely to be subjective: how well the combat clicks for the player, whether they like the setting and overall fiction, the extent to which building a proper team is enjoyable, and so on. Indeed, in their bid to create a classic-sized PC RPG, it seems inXile could have made the game play better without sacrificing its hardcore appeal.

For instance, the locks and traps thing: consider the Baldur's Gate games, which also made use of frequent locks and traps on obstacles. Where BG has the advantage is that skill usage is practically instantaneous; the character moves to the trapped item and, if successful, the trap field simply disappears. WL2 added some needless visual flair to the process - your ranger rubbing their hands before working on the object, or kicking it repeatedly as a meter fills, or whatever - which adds a few seconds to each skillcheck. In a game with hundreds of them, those seconds start to add up. Little changes to things like that could have smoothed out a lot of reviewer complaints, with few if any adjustments to the core mechanics. No doubt patches will address this and other issues over time, but the impression has set in nonetheless.

I'll be blunt: I put a fair chunk of change into the Kickstarter, and I can feel the little nagging doubts in the back of my head. Would I be fair if I saw something that bugged me, or read criticism? Would I go easy on the game, knowing that some of my own money was somewhere inside? Would my opinion be more biased than others? It's a reasonable question, and I never did come up with a good answer. Even putting that aside, I'm not gonna deny I was a little nervous when this came out. It's been a long time since the Infinity engine was king of the hill. Did I still have the stomach for a big PC game? What if my appetites had simply moved on? Doubts upon doubts upon doubts.

Did they pull it off?

Like putting up with the wizard fight at the Friendly Arm Inn while you're still level 1, the appeal persists: a game that won't pull its punches, that will try its best to bring me down. WL2 definitely has the spark of those classic RPGs, that hard-to-define something that makes them hard to put down once I start. Fights were tactical, kinetic affairs: cover got destroyed, enemies repositioned, backup weapons were handy, well-timed explosives turned the tide, and even a difficult encounter could be mitigated with the right preparation. Environments presented their own challenges, and with several ways through a given obstacle I was more often than not encouraged to work around a failed skillcheck rather than savescum. Uncooperative plot elements or even bugged out triggers could be answered by force-firing, and there was no problem that the right size bomb could not solve.

Arizona did drag and suffer from design problems - the Prison being chief among them - but it held its own curious charms, and it presents a neat contrast with California. At the start, you control a bunch of customizable scrubs whose mission rapidly spirals out of control. Echo Team starts in known territory and gradually pushes the boundaries, earning their stripes in the process. Water is precious, communities are scarce, and civilization is on the knife's edge atop a pile of late 80s-early 90s rubble. By the time I did get to California, Echo felt every bit the veteran ranger squad, doing what rangers do best: venture into wild territory and bring order to chaos. There, the script is flipped: water is everywhere, settlements are common, and it's on us to put our best foot forward. Every arrival the base, every interaction with the public, every time we stepped in to right some wrong felt like it mattered somehow, like it could have gone differently - and like everything we'd done before had shaped us for that encounter.

That's a key spice to those old titles: variety. What happens if I do this instead of that? What does this guy say or do if I mention this? What if I didn't have that skill, item, or party member? What are the consequences if we just kill everyone? Is there a way to get what I want peacefully, and if so how bad do I want it? I was constantly asking myself those questions during Wasteland 2, and it's for those reasons that I know I'll be back. There's more to see, even if I think I've seen it all; there's more to try, even if I've already sunk some 80 hours into the campaign. Old PC RPGs sometimes get a shot of life from modding communities, but even before I had heard thing one about mods, there were some games where I knew - just knew - that I'd be back, just to see what happened this time.

And god help me if I didn't get drawn in at times, just a little. I searched frantically during a hostage situation, wondering if there even was a third option between 'take down the enemy' and 'save the hostage.' I debated whether to intervene in a loophole-ridden religious dispute, and if so how. I paid attention to the radio broadcasts in LA, making mental notes of who's who in the neighborhood. The villain was something of a one-note antagonist - there were moments of good writing, but his was a stock grand scheme - but there was a respectable sense that something was tracking Echo and the Rangers. There's a strange appeal to being stuck in uncharted territory, surrounded by potential enemies, with friends well out of reach and one hell of a longshot goal ahead of us. It's predictable in the end, but not without its highs; the trick of bringing back everyone you've made friends with for the final battle is an old one, but no less effective.

Sometimes it's not the game I'm after, but the adventure, the challenge. Sometimes it's the sense that I am probably going to lose if I play this game like I play every other game. So it was with games like Arcanum: flawed to hell and back, difficult to recommend, but special in a way that most games simply aren't for me. So it is with Wasteland 2.

Did they pull it off?

In my humble, flawed, biased opinion: yeah, I think they pulled it off.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
175 personne(s) sur 206 (85%) ont trouvé cette évaluation utile
85.3 heures en tout
Posté le : 2 novembre 2014
Wasteland 2 – 8/10 (This review is based on PATCH 2)

The good:
  • Maps are often rewarding to explore
  • Overall art style
  • Tactical round based combats
  • A lot of weapons and items
  • A polished first act
  • Overall Writing (even though the quality varies)
  • Interesting (while also over the top) Factions
  • Companions
  • A good use of choices & consequences (Telltale/Bioware take a note here)
  • A lot of inside jokes and fan service
  • Music from Mark Morgan (not as memorable as what he did for Fallout/Planescape though)
  • Radio transmission (especially during first act)
The bad:
  • The second act of the game still has a lot of oddities, glitches and bugs
  • Some skills seems forced for the sake of re-playability, and would have been better off combined/graded or as perks
  • Not be able to shoot other parts of the body besides headshots (thus no enemy slow down or force a weapon drop)
  • Your base team will never develop beyond their skill stats and your fantasy
  • Heavy reuse of character portraits
  • You cannot set own traps
  • You cannot sneak
...and the ugly:
  • Chance evaluation feels broken to me (from weapon jams to critical misses to ...well everything)
  • Heavy quest items which you have to drag along
Verdict:
For lovers of classic RPG and the setting i surely can recommend it. I backed it two years ago with a good sum of money and I don't regret it. Will it be remembered a classic 10 years from now? Probably not, but it will sure find it's fans...at least I'm one of them now.

On a sidenote:
Even though Brian Fargo makes fun of DLCs in the game, I wouldn't mind to explore more maps and side-stories with my team. The hub like system seems so predestined for such things. It's a missed opportunity to not give fans and in the end Fargo the chance to continue refine Wasteland 2. Since he could live off it for years.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
137 personne(s) sur 172 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
82.5 heures en tout
Posté le : 19 octobre 2014
Wasteland 2 truly is a fantastic game, but you won’t see that until you’ve spent roughly 10-20 hours on this sprawling RPG.

The game suffers from an archaic user interface and the first half of the game isn’t very notable, I’d recommend having one character invest into the Outdoorsman skill, because random encounters can easily take off another 20 minutes of your time without really providing much of interest, plus you will likely find yourself walking away from your screen quite a few times as you wait for your characters to move all the way back on a map. It’s a slow, slow game.

Yet, Wasteland 2 has so much to offer. The second half of the game is an immediate improvement in quest and map design and features interesting factions and story choices. The second half opens up a lot more, giving you less directed main quests and giving you a good amount of freedom to solve your way through side quests at your own pace.

The roleplaying aspect of Wasteland 2 is great. Designing your specialized characters and seeing how they make their way through a story with real consequences offers a good deal of replay value.

If you are patient and give Wasteland 2 the time it needs to show its potential, it will be a tremendously enjoyable experience. Time definitely worth investing.

Full review: https://www.youtube.com/watch?v=040P1pqkjrM
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
458 personne(s) sur 669 (68%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
34.4 heures en tout
Posté le : 30 octobre 2014
This is a long review so let me give a tldr: I personally do not understand the plethora of positive reviews this game has garnered. If don't know about this game, save yourself some time and money and just boot up Fallout Tactics. For me, this game doesn't live up to it's reputation. It struck me as an unpolished and uninteresting product.

I kickstarted this game, and was excited to play it partly because of its purportedly stellar writing. Unfortunately, the basic format of tactics rpgs colludes with the lack of mechanical depth to severely limit the relevance of the writing. So while descriptions of areas that appear in a small text box are indeed well-executed and occasionally evocative, the lack of any meaningful interaction between your party members (or, indeed, any character or NPC) means that whatever that shows up in that little text box feels like window dressing. The lack of complexity in the gameplay means that what's contained in the textbox is also largely irrelevant to the experience of playing. The end result is pretty hollow. I suspect you could complete the entire game without ever glancing at the writing. This feeds into a more insidious problem, where the game's overall and immediate plots start to feel like a procession of meaningless skirmishes connected by an ephemeral charade of narrative, the kind you see in any MMO questline.

"But hey, this is a tactics RPG! Who cares about characters or writing or any of that crap?" Valid point. But unfortunately the game's shortfalls here are many, and worse. Where the writing was well-executed but irrelevant, the gameplay is unpolished and shallow. A problem for a game who's central focus is something like tactical combat. Combat in WL2 is a linear shootout, a numbers game where there are no meaningful tactical decision to be made once you're outside of a merchant's screen. I could make a really long list of gripes here, and cite the basically equidistant ranges of weapons, how gear is the single most important character element, aggressively incorrect "Hit %" in the UI, lack of any enemy AI outside of "rush up to face and use gun/crowbar", zero terrain relevance, and a hundred others. But the takeaway is that lack of polish I mentioned. The combat dies from a thousand of these tiny cuts, each of them trivial by themselves but fatally boring taken together.

And honestly, it could maybe have survived all those problems if the game had interesting choices to make. But. Remember that lack of mechanical depth I mentioned? In WL2, your only meaningful interaction with the world happens through skills. Skills have basically two purposes in the game: Opening Boxes and Murder. Social skills are a member of the former category. Maybe that doesn't seem like a problem, as hey, Fallout 1 and 2 come dreadfully close to doing the same thing. But compare this tactical rpg-elements game to other tactics classics like XCOM, Icewind Dale or Final Fantasy Tactics. Different Classes or Abilities on the battlefield dramatically change the landscape of any individual battle. "Should I Suppress or Flush?" is a question you have in XCOM only after you've acquired those abilities. Should I tank that group or kite them? Lightning Bolt or Fireball? No skill or weapon or indeed, any element in WL2 is going to approach altering your game choices, because all skills do is open boxes and give slight bonuses to hit chance.

Wasteland 2 relies on ancient game ideas with no new spin on them, and worse, seems to forget many lessons that've been learned about these systems in the last fifteen years. Which alone, would be acceptable, even enjoyably "retro". But the lack of polish or depth to these systems made playing the game aggressively monotonous. If this game had come out in 1999 it would have been a reasonable but ultimately forgettable companion to the then-game-market. But honestly, there are better places for your time and money, and if you're expecting a post-apocalyptic XCOM or Fallout experience then you're looking in the wrong place.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
94 personne(s) sur 122 (77%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
95.9 heures en tout
Posté le : 28 octobre 2014
If you're a fan of the original Wasteland, the long-awaited sequel hits just about all the right notes you'd hope for. It builds upon the original's style, writing, skill systems and combat in a completely logical way, without getting "too modern". It's also chock-full to the brim with references to the original, both in dialog and in the locations you visit (the whole first half of the game is basically a love-letter to the fans, as a matter of fact). So if you're coming into it from the same nostalgia-fueled background as me, you'll probably enjoy the game.

As for everyone else, I am really not so sure. The game is good, but far from perfect. The biggest issue is probably that the combat can get to be a bit simplistic and tedious after a while. Although there are elements of strategy to it, you almost never need to do anything "outside of the box" to successfully win a battle. The story is OK, but nothing you haven't seen before - a post-apocalyptic wasteland threatened by a megalomaniacal antagonist... yadda, yadda, yadda. The writing is good overall, striking a nice balance between serious and playful, though some of the dialogue ends up being a bit cheesy (especially towards the end). Two other big issues are the pace and length of the game. It really takes a while to get rolling. This is partly due to the aforementioned tedium in combat, but mostly because of the sheer size of the game. It becomes pretty obvious after a while that the developers just decided "screw it, this is our one chance to do this, and by god, let's go all out"... and "all out" they most certainly did. They threw everything they thought of in there, plus an extra kitchen sink. On one hand, that's admirable and I completely understand it. But I also just ended up feeling that maybe they should have scaled back their ambition just a tad, which would have allowed more time to tighten up and polish the experience overall. There are quite a few bugs in the game, at least as it initially launched. Thankfully, there was nothing completely game-breaking that I found, but there were definitely some bugs in various quests and dialogue options, and a few other glitches that popped up here and there. Finally, I also felt that the skill and weapon systems weren't quite balanced properly. After completing the game, it became kind of obvious that some of my skill, attribute and weapon investments were more or less useless. Again, not the end of the world, but the game could definitely use some additional balance in its systems.

Overall though, none of these minor issues greatly affected my personal appreciation and enjoyment of the game. I backed this Kickstarter project on day one, and don't regret it for a second. That said, I am also pretty forgiving when it comes to these sorts of things, especially when I know what a labor of love the project was for Brian Fargo and his team. So while I do recommend it overall, I would suggest it primarily for fans of old-school turn-based RPG/tactical-type games. Casual players, or those on the fence should probably check out some gameplay videos of the combat, in particular, to see if it's up your alley. If so, and if you are willing to look past a few minor flaws, definitely give Wasteland 2 a shot.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante