Cities in Motion 2 is the sequel to the popular mass transit simulation game Cities in Motion. Build, manage and lead your transportation network to provide cities with their ever changing needs. CIM2 introduces new features including multiplayer game modes, day and night cycles, timetables and dynamic cities.
Évaluations des utilisateurs : Variable (1,171 évaluation(s))
Date de parution: 2 avr 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Cities in Motion 2

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Cities in Motion 2 Collection

Inclut les 8 articles suivants : Cities in Motion 2, Cities in Motion 2: Trekking Trolleys, Cities in Motion 2: Back to the Past, Cities in Motion 2: Bus Mania, Cities in Motion 2: Lofty Landmarks, Cities in Motion 2: Metro Madness, Cities in Motion 2: Olden Times, Cities in Motion 2: Wending Waterbuses

Acheter Cities in Motion 1 and 2 Collection

Inclut les 20 articles suivants : Cities in Motion, Cities in Motion 2, Cities in Motion 2: Trekking Trolleys, Cities in Motion 2: Back to the Past, Cities in Motion 2: Bus Mania, Cities in Motion 2: Lofty Landmarks, Cities in Motion 2: Metro Madness, Cities in Motion 2: Olden Times, Cities in Motion 2: Wending Waterbuses, Cities in Motion: Design Classics, Cities In Motion: Design Dreams, Cities in Motion: Design Marvels, Cities in Motion: Design Now, Cities in Motion: Design Quirks, Cities in Motion: German Cities, Cities in Motion: Metro Stations, Cities in Motion: Paris, Cities in Motion: Tokyo, Cities in Motion: Ulm, Cities in Motion: US Cities

 

Recommandé par les curateurs

"A decent transportation simulation game. Has some issue for many people and you could also just instead play Open Transport Tycoon Deluxe."

Steam Workshop



Now you can create and share new rules, scenarios, and maps for your cities and vehicles. Tweak game values to increase bus capacity, create new objectives, or create entirely new custom city maps. Subscribe to other modifications made and shared by the community to expand your game.

À propos de ce jeu

Cities in Motion 2 is the sequel to the popular mass transit simulation game Cities in Motion. Build, manage and lead your transportation network to provide cities with their ever changing needs. CIM2 introduces new features including multiplayer game modes, day and night cycles, timetables and dynamic cities.

Building the transportation network will directly affect how the city grows. Affordable transportation brings middle class housing and work places, while more expensive and exotic choices bring high end businesses. Take advantage of many different types of vehicles including buses, trams, ferries and more.

Build alone or play cooperatively with a friend. Use the newly implemented bus lanes to build efficient traffic free roadways. Tackle rush hour by managing transportation timetables and meeting the needs of the citizens.

Key Features

  • Dynamic cities
  • Player’s choices effect city growth
  • Day and night cycle
  • Manage the timetables
  • Multiplayer with both co-operative and competitive modes
  • Campaign and sandbox modes

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimum :
    • Système d'exploitation : Microsoft Windows XP / Vista / 7 / 8
    • Processeur : Double-cœur 2 GHz
    • Mémoire vive : 3 Go de RAM
    • Carte graphique : nVidia GeForce 8800 comportant 512 Mo de mémoire vidéo ou ATI Radeon HD 3850 comportant 512 Mo de mémoire vidéo
    • DirectX® : DirectX 9.0
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Autres prérequis : Connexion Internet haut débit
    Recommandée :
    • Système d'exploitation :: Microsoft Windows 7 / 8
    • Processeur : Quadri-cœur 3 GHz
    • Mémoire vive : 4 Go de RAM
    • Carte graphique : nVidia GeForce GTX460 comportant 1 Go de mémoire vidéo ou AMD Radeon HD 6850 comportant 1 Go de mémoire vidéo
    • DirectX® : DirectX 9.0
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Autres prérequis : Connexion Internet haut débit
    Minimum :
    • Système d'exploitation : Mac OS X 10.6.3 Snow Leopard
    • Processeur : Double-cœur 2 GHz
    • Mémoire vive : 3 Go de RAM
    • Carte graphique : nVidia GeForce 8800 comportant 512 Mo de mémoire vidéo ou ATI Radeon HD 3850 comportant 512 Mo de mémoire vidéo
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Autres prérequis : Connexion Internet haut débit
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : Mac OS X 10.6.3 Snow Leopard ou ultérieur
    • Processeur : Quadri-cœur 3 GHz
    • Mémoire vive : 4 Go de RAM
    • Carte graphique : nVidia GeForce GTX460 comportant 1 Go de mémoire vidéo ou AMD Radeon HD 6850 comportant 1 Go de mémoire vidéo
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Autres prérequis : Connexion Internet haut débit
    Minimum:
    • OS:Ubuntu 12.04 LTS
    • Processor:Intel Core Duo Processor (2GHz or better)
    • Memory:3 GB RAM
    • Graphics:nVIDIA GeForce 8800, 512 MB RAM or ATI Radeon HD 3850, 512 MB RAM
    • Hard Drive:2 GB HD space
    • Other Requirements:Broadband Internet connection
    • Additional:GLSL 1.3, OpenGL 2.1. Controller support: 3-button mouse, keyboard and speakers. Internet Connection or LAN for multiplayer
    Minimum:
    • OS:Ubuntu 12.04 LTS
    • Processor:Intel Core Duo Processor (2GHz or better)
    • Memory:4 GB RAM
    • Graphics:nVIDIA GeForce 8800, 1024 MB RAM or ATI Radeon HD 3850, 1024 MB RAM
    • Hard Drive:2 GB HD space
    • Other Requirements:Broadband Internet connection
    • Additional:GLSL 1.3, OpenGL 2.1. Controller support: 3-button mouse, keyboard and speakers. Internet Connection or LAN for multiplayer
Évaluations intéressantes des utilisateurs
225 personne(s) sur 264 (85%) ont trouvé cette évaluation utile
5 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
265.4 heures en tout
Posté le : 29 novembre 2014
100% City Coverage by trams
Replace all roads with pedestrian roads
Charge people 300 for tram passes, regardless what zones
Making 600,000/week estimated
0 Reputation, but people take your vehicles anyways, because your their only means of transportation.

Congratulations, you just took over the city with public transportation, and there's nothing they can do about it.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
50 personne(s) sur 65 (77%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
4.5 heures en tout
Posté le : 3 décembre 2014
Great graphics. It's surprising how much you can zoom and watch the little details in the city. Amazing ideas in this game but the execution is very poor in some areas.

The average speed of a bus is 1.7km/h (in game hours). That means that timetables are practically useless since your night buses will get back to the depot at 3pm since some 9km lines will take 15 hours to finish. I don't understand what the developers were thinking. Is this supposed to be a simulator or not? Why would anyone use a bus that needs 4 hours to take him from his house to his work? What's the purpose of "rush hour" when buses take 1 hour to reach the first stop and then spend another 3 hours picking up people in the morning that want to go to work. I don't know, time in this game makes NO sense at all. It's an insane oversight that simply ruins the game.

If you use the custom rules you can set the time to run at 3%-4% of the normal rate which brings it to a real time simulation with buses driving around the city as they would in real life, taking the proper amount of time to reach places, and timetables become again useful. But that way, when you run out of money good luck waiting 5+ hours on your computer (with the high speed setting ON in-game) for an in-game week or so to pass so that you can buy a few more kilometers of metro rail. If we had more levels to the "high speed" buttons this "custom rules" scheme could actually work.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
26 personne(s) sur 33 (79%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
15.8 heures en tout
Posté le : 7 décembre 2014
The first Cities in Motion was an interesting enough game, more of a proof of concept than anything else, but it lacked a lot in the long-term game.The changes in Cities in Motion 2 are few, but pointed, and stand as a fairly significant departure from how things were in the first game. For starters, you don’t start in the past and progress through the ages – everything is fixed in the modern era. City maps are also much, much larger, and give a more varied and interesting landscape for you to work around. Cities also evolve dynamically now, instead of via a set progression path – players can plonk down their own roads and access-ways, and houses will spring up around them. The City AI will also react to where you start plonking down transport lines as well, so there’s a very to-and-fro dynamic going on. There are also a lot of minor tweaks, most notably in the management of your company and the lines themselves. Such a departure is not without its consequences though – what Cities in Motions 2 gains in more long-term, large scale gameplay, they lose in short-term, focused gameplay. When presented with your first, large city, it can be quite hard to know where to start.The campaign is largely forgettable, offering up a number of generic, unimaginative missions that you will also get during the sandbox game. In the latter, at least, you can decide to forgo a mission when it bores you, during the campaign you cannot.Much of its appeal lies in its commitment to the day-to-day workings of contemporary fictional cities over Cities in Motion's 100-year timelines for mostly unalterable maps of Berlin, Helsinki, Vienna, and Amsterdam – particularly in the way traffic patterns correspond to a day-and-night cycle and the way you can expect bursty rush hours on Monday mornings and Friday evenings.These additions provide a richer and more realistics experience that extends far beyond mere cosmetics.Yet the new commitment to realism also means that the pacing might seem unbearably slow, even with accelerated time.Cities in Motion 2's more realistic approach may leave it looking a little drabber than its predecessor, but its focus on dynamic cities, timetables, and ticket prices in a contemporary city in real time make it a significant improvement over its predecessor.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
11 personne(s) sur 12 (92%) ont trouvé cette évaluation utile
1.9 heures en tout
Posté le : 9 mars
This is a pretty game, a detailed game, and a game with some interesting and simple innovations like an amazing wealth of charts and graphs that you can really dig into to understand the city you're planning. Unfortunately, there are enough little quirks that made it difficult enough for me to play that I have to give it the thumbs down.

I didn't want to... I WANTED to build cool bus and trolley routes, but half the time my depots just wouldn't connect to the street they were right next to no matter how much I zoomed in and shifted roads around. I would like to say that building ferries made my city magically accessible, but it was dang hard to find a place where a pier would actually fit, much less a ferry depot, whatever that was called, and the silly ferry drivers couldn't manage to find their own way around a peninusla without a few straight line waypoints. People digging tunnels for the metro, on the other hand, were somewhat troubled by both straight lines and curves that were too tight... also, it's not clear to me how you can have underground metro stations but a metro line that can't cross under streets. Or was it just some streets?

I dislike writing negative reviews -- I'd give this a middling score if there were options between yes and no -- but I think this game could be made much better with some simple tweaks -- if I want to bulldoze a station, it's OK if I scrap a few vehicles in the mix; or just pop up a window asking me to sell or move them. Recommend some nice paths for overlapping lines that actually work, or give some tutorials that explain when and how a trolley line and a metro line can cross, because I really just couldn't figure out why some of my intersections were disallowed.

Oh well.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
11 personne(s) sur 17 (65%) ont trouvé cette évaluation utile
29.1 heures en tout
Posté le : 19 décembre 2014
Cities in motion 2 is a game where you have to build a transportation system.

When I first purchased the game, my friends were saying to me 'Why did you buy this, not Sims?'

This game is NOT like sims. The sole objective is to move people around, and this aspect of the game has been greatly presented, as there are loads of types of transport you can use. This game also has lots of DLC, which is not needed to have a good time but can greatly expand the game.

The community is great, and the Steam Workshop means you can download custom maps- and on top of all of this, it even has Steam trading cards!

Overall, I would give this game 9.5/10.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 10 (60%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
63.4 heures en tout
Posté le : 2 février
This isn't your typical sim, it wasn't what I was expecting at least. The entire goal of this is to create public transport routes for different parts of the city while making a profit. How it determines the % you've covered isn't always clear, it was an enjoyable game for what it was.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
7 personne(s) sur 12 (58%) ont trouvé cette évaluation utile
136.5 heures en tout
Posté le : 3 avril
I enjoyed the first Cities in Motion and completed 100% of the achievements and campaigns. CIM2 retains some of the themes but rearchitects the engine and simulation. I eagerly picked it up, played through a little bit, enjoyed what I saw but found some of the controls difficult and frustrating, so it languished for awhile.

Then I started reading all of the excitement about Cities: Skylines in its prerelease phase, saw the simularities in the look and feel of C:S, and thought I'd take another look. Applying myself a little more, I found I was able to overcome some (but not all) of the frustration with the user interface of CIM2 and in belated retrospect, it is a very enjoyable simulation.

I'm planning to finish the campaign (and in a sale, maybe pick up some DLC) before moving on to Cities:Skylines, which I fully expect to build and expand on the CIM2 experience.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
11 personne(s) sur 20 (55%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
10.1 heures en tout
Posté le : 1 décembre 2014
I really tried to like this game. And it does have its good points. The cities look really nice, there's a decent variety in the types of cars and boats you can put out on the streets, and I even enjoyed messing up and starting over when I realized the routes I set down wouldn't work. It was decently challenging, but not hopelessly so.

But! But my real problem is that unless I wanted to sit there with the game running for hours without doing anything, well...I couldn't do anything. I build a few things, I run out of money. Ok! My budget is all in the green, I'll just wait for more money to come in, right? So I wait. And wait. And wait. And then I quit.

Would it have killed them to add one more faster game speed? :/
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 8 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
7.2 heures en tout
Posté le : 28 décembre 2014
I remember an old german game called "Verkehrsgigant". This looks like it just better. There is a lot of traffic management you can do. Ticket prices, zones, timetables. The game has powerful tools for line and vehicle management and so many ways to present data. It's a really complex simulations. You can even build roads to direct car traffic.

Some things are not so good. The interface is cumbersome and the tutorials are rather light on the subject matter (as in all Paradox games). There is a distinct lack of small cities or landscapes with several small cities. Getting thrown in a huge metropolis does feel overwehleming.

When I play it I do enjoy myself...but the interface kind of stops me from continuing, which is sad. You probably need time and patience for this game which I currently don't have. I would still buy it again.

---
Have a look at my channel
https://www.youtube.com/user/phoppe1980
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 4 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
240.3 heures en tout
Posté le : 28 avril
Good Game for City Transit, Would Recommend
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 6 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
2.8 heures en tout
Posté le : 1 mai
Simply not Worth it!

-Horrible and disturbing gameplay
+Good concept
+Nice graphics
-Bad camera
-No value

You better buy another game like: Tropico 4 or Cities Skylines. This is bad.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
20 personne(s) sur 21 (95%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
99.9 heures en tout
Posté le : 9 octobre 2014
A lire les caractèristiques de CIM2, je n'avais pas été aussi excité par un jeu de transport urbain depuis... euh... SimCity 4 Rush Hour. Non parce que c'est bien gentil le transport urbain sauce CIM1 mais il manquait juste les fondamentaux : gestion des horaires, gestion des voies spéciales. Avec CIM2, on touche au Graal :
- gestion des horaires, enfin on peut caler des correspondance et gérer le mouvement pendulaire,
- construction de routes, enfin on peut définir nos voies de bus et autres en site propre et qui plus est la ville évolue en fonction de notre réseau.
- points de passage, enfin nos chauffeurs de bus acceptent de prendre la petite parallèle dégagée sans qu'on soit obligé de poser un arrêt au milieu de nulle part.
Cerise sur le gateau on est enfin débarassé de l'aspect musée du transport à travers les siècles que je trouve bien sympa dans un jeu de transport générique mais totalement hors de propos dans le cadre du transport urbain, Dans CIM2 on se consacre aux fondamentaux et puis c'est tout. Autre différence avec le premier opus, la gestion financière a été recalibrée, l'argent coulent à flot (relativement) et on peut vraiment s'amuser en quasi-toute liberté.

Le Graal je vous dis. Et en plus à l'usage ça marche. Les bus partent à l'heure et respectent à peu de chose près les temps de trajets.

Et c'est là où ça se gâte et pas qu'un peu. La gestion du temps de ce jeu est totalement débile (même si les concepteurs du jeu ont certainement eu d'excellentes raisons de faire ces choix). Alors de quoi retourne-t-il :
- les temps de trajets sont extrémement longs, et quand je dis extrémement je suis gentil, pour arriver à l'heure au boulot à l'autre bout de la ville, le cim lambda va devoir partir bosser l'avant-veille au soir. Pour peu qu'il ait une correspondance à prendre, ça vous oblige à prévoir un départ de l'autre ligne la veille à l'heure du goûter. Bref c'est vite ingérable et on se contentera vite de flooder les timetables; avec un bus toutes les 20 minutes on va pas se laisser enquiquiner par les correspondances.
- l'accélération du temps est aussi ridicule mais dans l'autre sens. J'ai fait la moitié de la campagne sans rembourser un seul emprunt à 10 semaines. Toujours fini les missions avant. Même en accéleration maxi, c'est long, long, long et encore long.
- du fait des 2 points ci-dessus, on joue toujours à fond ce qui signifie que les tarifs ne sont valides que quelques secondes. Je joue avec le panneau tarifs ouvert en permanence et c'est un véritable arbre de Noël.
Bref une gestion du temps tellement calamiteuse que le jeu en est complétement pourri. A tel point que dans les outils on nous fourni un réglage du temps pour les parties en mode bac à sable. Super on peut effectivement donner de sens aux tables d'horaires. Et là ça redevient génial. Sauf que régler le temps pour avoir des temps de trajets exploitables va encore plus ralentir l'accèlération. Reste à tatonner pour trouver un compromis pour ne pas en être réduit à jouer en vrai temps réel^^
Voilà voilà je m'éclate bien avec ce jeu mais ce n'est malheureusement pas la tuerie que cela promettait d'être.
A côté de ça quelques remarques vite fait :
- j'ai vu beaucoup de gens se plaindre de l'interface, perso je la trouve tout à fait correcte, il m'a juste fallu prendre le temps de configurer les controles pour mon clavier français. A côté de Transport Tycoon ou X3 c'est du gateau.
- ce n'est pas en français. Bah oui ça m'embête aussi mais les jeux de gestion sont de plus en plus des jeux de niche, j'ai bien peur qu'il faille faire avec. Celui-là n'est pas technique au point que ça pose de gros problème. Si vous parlotez un peu anglais ça devrait aller, bus ce dit bus, trolley se dit trolley, tram se dit tram et métro se dit metro (hum oui j'arrête mes âneries^^).
- la pose de voies de métro est tout un poème. Oui et non, il y a de bonnes video qui trainent et le seul truc à piger est que les voies ont un sens. Avec une voie unique A-B-C se fait par AB puis BC même si ergonomiquement ça vous tente de tirer un CB qui serait plus facile. Et faut prévoir un peu large pour les boucles. On s'y fait assez vite. D'autant que perso je trouve la gestion des hauteurs PgUp/PgDwn bien meilleure que le système habituel de niveaux.
- les maps ne sont pas réelles. Alors là dans le genre faux problème : quel que soit le jeu à part les 4 ou 5 grosses capitales occidetales, c'est toujours par la communauté que sortent les meilleures cartes et celles qui ont le plus de chances de nous concerner. Je n'ai pas étudié le net en détail mais je suppose qu'il y a au jour d'aujourd'hui pas mal de chose à disposition.
- les objectifs de couverture sont perturbants. Faut comprendre que ce n'est plus une couverture géographique mais un pourcentage du volume total de "traffic". Ca aussi on s'y fait vite.
- il n'y a plus de traffic. Alors ça c'est vraiment surprenant, parce que c'est quand même un des intérêts de ce type de jeu. Je dois avouer que je ne comprends pas vraiment leur choix. C'est vrai que la congestion était un souci chronique du premier opus, je suppose que les concepteurs ont souhaité moins effrayé les joueurs plus généralistes que les purs accrocs aux transport. Bon, il me reste bien quelques bouchons mais la plupart sont générés par mes propres erreurs (genre 3 lignes empruntant le même axe, vive le waypoint !). Surprenant. Je crois que ça ausi c'est réglable par ruleset en mode sandbox mais je n'ai pas essayé.
- les perfs, je n'en dirai rien vu que je viens de changer de PC, encore heureux que ça tourne bien. Donc sur un PC récent pas de souci.

Conclusion si vous cherchez une suite à CIM (une suite comme les éditeurs les aiment de nos jours style je ne change rien, j'améliore 3 gouttes de graphique et je détruis les perfs et la jouabilité par la même occasion^^), passez votre chemin CIM2 est un autre jeu. Si vous cherchez un vrai jeu de gestion de réseau urbain lancez-vous vous allez adorer la gestion d'horaire (perso je n'avais jusqu'à présent vu ça que dans A-Train mais je le considère plus comme un jeu de construction que de transport urbain).
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
15 personne(s) sur 17 (88%) ont trouvé cette évaluation utile
104.2 heures en tout
Posté le : 17 août 2014
Plante souvent.

Sauvegardes corrompues
Construction tram et métro malaisée.
La gare terminus devrait permettre un demi tour comme dans la version 1.

De bonnes idées pourtant, vraiment dommage.

La version 1 était bien meilleur.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
16 personne(s) sur 19 (84%) ont trouvé cette évaluation utile
4.0 heures en tout
Posté le : 25 novembre 2013
Dans l'ensemble, le jeux est très bien, mais c'est regrettable que quelques détails qui s'accumulent, s'accumulent ... nuisent grandement à l'expérience de jeu.

POINTS POSITIFS :

- Graphismes très beaux dans l'ensemble, mention particulière pour le cycle jour/nuit qui est vraiment sympathique. Les bâtiments sont très bien, mais la réalisation de l'eau l'est un peu moins.
Par contre, quand on commence à un peu zommer sur les textures, on se rend compte qu'elles ne sont pas vraiment terribles...
Quelques bugs graphiques remarqués au niveau de l'affichage des arbres, mais rien de bien méchant.

- Les cartes sont plus grandes que dans CIM 1, c'est très appréciable !

- Le gameplay donne une certain impression de réalisme. Après, je ne sais pas trop si on peut parler pour autant de simulation, mais il faut avouer que les fonctionnalités sont complètes et balaient pas mal d'aspect, économiques ou sociaux.

- Le prix, plutôt léger, donne après la possibilité d'acheter les DLC sans avoir l’impression d'être un pigeon. Je préfère payer 20€ le jeu de base + 5/10€ ensuite par DLC qui me plaisent, plutôt que de banquer tout de go 50€ pour des contenus qui ne me plairaient pas tous.

- Le système est beaucoup plus équilibré que dans le premier CIM. Alors que dans celui-là j'avais trouvé que les véhicules n'étaient que peu rentable alors que le métro l'était beaucoup trop, dans ce deuxième tout a été réglé et le jeu en devient beaucoup plus agréable.

POINTS NEGATIFS :

- Le jeu ne dispose pas d'une traduction Française, don c'est tout en anglais, ou allemand et quelques autres. Jouer dans une autre langue est tout à fait possible (en terme de compréhension), mais pour moi ça reste inconfortable.
J'espère seulement qu'ils vont sortir un patch correctif amenant plusieurs nouvelles traduction dont le français, mais pour l'instant je ne trouve pas ça très sérieux de leur part...
(A noter que certains français ont commencé à proposer des traductions françaises faites par leur soin, ça peut être une bonne solution en attendant une possible version officielle)

- Le gameplay n'est pas forcément très intuitif, donc c'est un peu déroutant au départ, c'est dommage...

- Pas mal de détails ratés dans l'interface. Individuellement, ce n'est pas forcément pas grand chose (raccourcis clavier pas forcément très pratiques à changer ; changement des prix des tickets fatiguant à la longue, ils auraient dû mettre un système automatique ; etc...) mais à la longue, ils viennent réellement parasiter le jeu.
De plus, l'interface générale est assez lourde, et pas forcément très ergonomique à utiliser.

- Le multi se départage entre Coop et Compétition : en gros, vous construisez un réseau, soit avec un "allié", soit avec un concurrent. Franchement pas convaincus, puisque d'une part le Coop n'est pas des plus intéressant (on se marche souvent sur les pieds), et il est assez difficile de trouver des joueurs...

La bande son est plutôt moyenne, sans plus ; et certains bruitages sont vraiment mauvais (les sirènes de police par exemple).
J'ai été par ailleurs victime d'un crash soudain (qui ne peut provenir que du jeu car la config de mon PC est largement suffisante pour le faire tourner). C'est dans un cas comme celui-là qu'on regrette que le jeu n'ait pas de fonctionnalité d'auto save...

A noter pour finir que le jeu n'est pas du même genre que SimCity : dans Cities In Motion, vous gérez votre réseau de transport, à la limite gérer un peu les routes/autoroutes/voies ferrés de métro, mais ça s'arrête là.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
13 personne(s) sur 20 (65%) ont trouvé cette évaluation utile
1.6 heures en tout
Posté le : 12 décembre 2013
Tu vois un jeu de gestion? Ben tu vire tout ce qui est cool et tu le remplace par une interface illisible, un gameplay sortie de l'imagination d'un prof de comptabilité de toute évidence faché avec le français car on peut jouer en anglais en polonais en allemand ou en italien pour que le français moyen aille se faire foutre, devoir prendre trois plombes rien que pour configurer les touches afin que ça soit "jouable", tout ça pour que au final un groupe de féministe te file 3000$ pour construire une ligne de métro entre trois point de la ville qui sont suffisamment proche les uns des autres pour pouvoir y aller à pied en moins de 5 minutes. Enfin, ce jeu nous prouve qu'un PNJ peut être féministe ET une grosse feignasse. Tout ça pour dire, si tu veux jouer à ce jeu, appelle tes potes et faites vous une partie de Risk.
Heureusement que ce jeu m'a été offert à contre-coup par un humble-bundle, j'aurai au moins donné 5$ à un pauvre développeur de vaccin contre le cancer.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 7 (86%) ont trouvé cette évaluation utile
279.3 heures en tout
Posté le : 8 novembre 2014
Cities In Motion était déjà très bon, mais j'ai toujours trouvé qu'une chose manquait à ce jeu : la possibilité de détruire et construire des routes à volonté. Et voilà, le 2 arrive, et c'est chose faite !
Nous voici donc devant la meilleure simulation de transports en commun existante à l'heure actuelle : le système de jeu est proche de la perfection. Il est possible de passer des heures et des heures en mode bac à sable pour élaborer le réseau de transports le plus parfait qui soit.
Le seul bémol : un gros manque de contenu. Peu de véhicules (même si de récents DLC ont commencé à pallier ce manque...), peu de villes (mais heureusement il y a la communauté pour ça !), et surtout peu de contenu historique par rapport au 1.
Espérons donc juste que le 3 prendra le meilleur des deux premiers !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 8 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
316.4 heures en tout
Posté le : 19 février 2014
Malgré quelques défauts de conceptions, dus au moteur du jeu, CIM2 se présenter comme le Transport Tycoon moderne, transcandé par la puissance du moteur UnityEngine qui permet d'exploiter des très grandes villes! Le tout supporté par une communauté assez active, je recommande grandement ce titre!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
79.8 heures en tout
Posté le : 24 octobre 2014
Ce jeu n'est pas parfait mais je n'en connais pas d'autre de gestion de transport collectif. C'est assez bien malgré que je trouve assez facile de faire de l'argent. Il est possible de modifier tous les paramètres comme la durée d'une journée ou la densité de population.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
264.5 heures en tout
Posté le : 4 avril 2013
Le meilleur jeu de gestion et de simulation de Transport Urbain. Recommandé !
Malheureusement ce jeu n'est pas en Français, mail il y a possibilité de trouver des traductions sur les forums du jeu.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
30.1 heures en tout
Posté le : 25 novembre 2013
Malheureusement, le deuxième essai n'est toujours pas le bon et le titre est toujours aussi éloigné des promesses qui sont faites. Certes, il corrige certains défauts du premier volets, créant bien moins d'embouteillages par exemple. Mais il en ajoute de nombreux, comme ceux qui permettent un déficit infini sans que personne ne s'en inquiète. Coupez toutes vos lignes, laissez vos dettes s'accumuler, et vous aurez encore des messages du maire félicitant votre travail alors que rien est fait.

Pire que tout, le prix bas du jeu camoufle un manque de contenu et l'obligation d'achat de DLC pour trouver un jeu « normal ». Tous les véhicules présents sont lents, ou moyennement lent, ne vous permettant pas d'établir les meilleures lignes et de progresser correctement. Pour d'autres véhicules plus performants, il faudra forcément passer par la boutique.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante