Les dragons : après avoir été chassés durant des siècles, ils sont de retour, et ils ne sont pas contents.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
très positives (28 évaluation(s)) - 82% des 28 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
très positives (1,180 évaluation(s)) - 84% des 1,180 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 29 oct 2012

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Divinity II Developer's Cut

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Divinity Anthology

Comprend 3 articles : Beyond Divinity, Divine Divinity, Divinity II: Developer's Cut

 

Articles

“Divinity II is a wonderful, welcome surprise. It's been a long time since I've played an RPG that manages to balance a lengthy, in-depth story with such a self-aware and hilarious script”
IncGamers

“The writing is consistently terrific, from the genuinely creative quests with multiple solutions to the NPCs which are all hand-crafted and infused with personality. Where other games would have copy + pasted Unclickable Villager A and B a few dozen times, Divinity 2 gives you an actual village, complete with gossipers, philanderers, military deserters, the occasional secret murderer, and even a few normal people”
9/10 – SomethingAwful

“It's amazing such a good game remained undiscovered until this "remastered" version was released. (...) The quests are surprisingly good, with charming voicework and a great sense of humour - and then there's the exploration, with hidden caverns and keys rewarding diligent players”
RPGWatch

À propos de ce jeu

Les dragons : après avoir été chassés durant des siècles, ils sont de retour, et ils ne sont pas contents. Libérez-vous de votre corps étriqué d'être humain et envolez-vous dans ce jeu de rôle et d'aventure épique bourré de défis dans lequel vous devrez affronter des milliers d'ennemis. Déployez vos ailes, calcinez vos adversaires : vous êtes un dragon !

Cette édition Developer's Cut inclut l'édition ultime de Divinity II, comprenant plus de 100 heures de jeu dans ce RPG acclamé par la critique. Vous aurez également accès au tout nouveau Mode développeur, et à de nombreux bonus exclusifs !

Caractéristiques :

  • Mode développeur : Jouez à la version originale ou parcourez le jeu comme si vous en étiez le concepteur et amusez-vous avec les commandes de la console ! Vous avez toujours rêvé de tester une nouvelle compétence sur une horde de gobelins ? C'est possible ! Vous vous êtes toujours demandé ce qu'on peut bien ressentir à parcourir le monde sous la forme d'un troll ? Faites-en l'expérience par vous-même ! Profitez des nombreuses commandes habituellement réservées aux développeurs et devenez le dieu de l'univers du jeu !
  • La genèse d'un Dragon : Un documentaire exclusif présentant tout le processus de développement de Divinity II : ses hauts, ses bas, ses victoires et ses défaites.
  • Coffre au trésor : RDes tonnes de documents de conception, des concept arts, des vidéos vous donnent un accès intégral à Divinity II, non pas comme une œuvre terminée, mais comme une œuvre qui s'améliore au fil du temps. Devenez un témoin privilégié de la création d'un jeu vidéo !
  • Combattez en tant qu'humain et dragon : Pour la première fois dans un RPG, ressentez le pouvoir du Dragon ! Prenez de la hauteur, pulvérisez tout ce qui se trouve sur votre passage, et usez stratégiquement de vos formes humaine et draconique pour vaincre l'ennemi et devenir le Chevalier dragon ultime !
  • Un scénario dynamique influencé par vos choix et vos compétences :Au cours des quêtes de Divinity II, une grande variété de choix cornéliens s'offre à vous.
  • Faites de votre puissante Tour de guerre la base de vos opérations :Imposante serre de pierre dominant l'Île de la Sentinelle, la Tour de guerre est une immense citadelle érigée il y a des siècles par un mage-dragon, tombé dans l'oubli. Regagnezà tout moment votre Tour grâce à une relique mystique appelée pierre draconique.
  • Créez votre propre créature de combat : Conjurez les esprits et donnez vie à une créature à partir des membres récupérés au cours de vos batailles. Son pouvoiréquivaut à la somme des membres qui la composent. Une fois l'abomination créée, invoquez-la pour qu'elle combatte à vos côtés !

Configuration requise

    Minimum :

    • Système d'exploitation : Windows XP SP3 ou plus récent
    • Processeur : Intel Core 2 Duo 1.8 Ghz ou équivalent
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM
    • Affichage : Nvidia GeForce 7600 avec 256 Mo de mémoire vidéo
    • DirectX® : 9.0c
    • Disque dur : 15 Go d'espace disque disponible
    • Son : Compatible DirectX9.0c
    • Supplémentaire : Si vous utilisez Windows Vista ou plus récent, doublez la mémoire vive requise

    Recommandée :

    • Système d'exploitation : Windows XP SP3 ou plus récent
    • Processeur : Intel Core 2 Duo 2.6 Ghz ou équivalent
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Affichage : Nvidia GeForce 8800 avec 512 Mo de mémoire vidéo
    • DirectX® : 9.0c
    • Disque dur : 15 Go d'espace disque disponible
    • Son : Compatible DirectX9.0c
    • Supplémentaire : Si vous utilisez Windows Vista ou plus récent, doublez la mémoire vive requise
Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Récentes :
très positives (28 évaluation(s))
Globales :
très positives (1,180 évaluation(s))
Publiées récemment
Djip
22.3 hrs
Posté le : 7 août
A savoir avant l'achat
Divinity 2 est un RPG qui ne se prend pas au sérieux. Si vous cherchez un RPG possédant une véritable dimension dramatique, vous aurez du mal à la trouver ici. Les personnages sont volontairement caricaturaux, très souvent cons comme des pelles à tartes et le doublage est (volontairement?) peu inspiré.

Sinon ...
Ca reste un bon hack'n slash à la troisième personne, parfois maladroit, parfois très difficiles mais globalement plaisant. Visuellement c'est assez inégal et les quêtes secondaires sont à l'image des NPC : niaises; mais ceci dit on s'y amuse.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
jakain
45.2 hrs
Posté le : 24 juillet
3 fois que j'finis le jeu, ce jeu reste pour moi dans mon top 6 des rpg après les Final Fantasy ,Witcher, Elder scroll.

1 ans après The witcher et 2 ans avant Skyrim sortait Divinity 2 ego draconis et par la suite son extension Flame of vengeance. On ressort finalement avec cette version regroupant les deux + une console de commande de dev.

Si vous aimez bien les rpg à la 3ème personne, ce jeu est fait pour vous.
Vous avez le choix entre les voies principales du sorcier,archer, ou combattant. On peut choisir ensuite un peu de tout comme dans les potions, crochetage, magie, dégât, nécromantie etc... Possibilité aussi par la suite de jouer un dragon, et cela dans la seconde partie de ego draconis. Cà reste fun et on peut rechanger de voie par la suite si on veut tester autre chose.

Graphiquement ça reste beau malgré les années passées. Assez coloré ou sombre, on passe par tout les endroits possibles aussi espacé que confiné.
Pour la sélection du personnage et sa beauté faudra cependant oublier, ce n'en est pas une priorité.

Plusieurs quêtes principales et secondaires vous demanderons une bonne 50aine d'heures de jeu avec des choix multiples. Cela vous laissera le temps aussi de faire pas mal de combat pour augmenter votre exp. Le scénar' est correct pour un RPG, ça vole pas haut mais on continu jusqu'au bout.

Mauvais point pour le doublage par contre, les voix sont assez répétitive, pas assez de doubleur mais ça passe.
La Bande originale est énorme. Cà vous restera en tête tel les musiques de la triologie The witcher. Par exemple :
"Broken Valley Wakes","Fly, Dragon, Fly","Carmina","Troll's Village" ou encore "Healer's House"


Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Asmodeus
16.1 hrs
Posté le : 4 juillet
bon jeu
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Talanan
28.9 hrs
Posté le : 26 juin
Plus on avance dans le jeu, plus on se sent impliqué et plongé dans cet univers medieval fantastique.
Génial
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
chouan31
46.9 hrs
Posté le : 28 mai
bon jeu de role. un peu difficile a prendre en main au debut et debut de jeux assez lent. mais une fois l'aventure avancé tres difficil de decrocher.
a acheter les yeux fermés si vous aimez les rpg occidentaux
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Thib Le Dude
15.0 hrs
Posté le : 25 mai
Wow this game is really hard but so good !
The gameplay and movements are a bit old, like the graphism but it's a real pleasure to play.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
SlyTheSly
50.9 hrs
Posté le : 16 mai
"Divinity II: Developer's cut" de Larian Studios est sorti en 2012.
Cette édition du jeu regroupe en fait le jeu original "Ego Draconis" (2009), son extension "Flames of Vengeance" (2011), le tout étant remasterisé.

Divinity II est un action-RPG se déroulant dans l'univers de Rivellon, un monde de fantasy relativement classique, à l'histoire très riche, peuplé principalement d'humain et de créatures plus "sauvages" tels que trolls, gobelins, etc.

Au début du jeu, le protagoniste est un "dragon slayer", un tueur de dragons, qui s'apprête à terminer sa formation. Mais très rapidement il va se retrouver sans le vouloir dans l'autre camp, embarqué dans une mission essentielle pour la survie de Rivellon.

Je ne vais pas mentir, j'ai plusieurs fois failli abandonner en cours de route : la faute d'abord à un système de combat auquel je n'ai jamais vraiment accroché. Très action, très "hack'n'slash" (à l'image du système de loot aléatoire d'ailleurs), j'ai trouvé qu'il favorisait une approche assez bourrine et tendait à inciter le joueur à délaisser certaines compétences au profit de celles étant les plus efficaces (certains diront "les plus cheatées"...).
Dommage, car le système de compétences libres, qui n'enferme pas le joueur dans un archétype et permet une personnalisation importante, est plutôt intéressant.
Et la difficulté n'aide pas : le jeu est un challenge même en "normal" et il ne faudra pas hésiter à user et abuser des potions.

Autre défaut : le jeu (qui utilise une vue TPS) est en "open world". Mais il vous tient un peu par la main malgré tout et à mon avis trompe un peu son monde : les ennemis ont un niveau et il est souvent impossible d'affronter des groupes qui en ont un trop éloignés du vôtre, sous peine de se prendre une raclée aussi rapide que mémorable. On a donc tendance à aller où on est apparemment supposé aller.
De même, dans les dialogues, il arrive régulièrement que les choix soit un peu une illusion et que discuter vous emmène de toute façon là où c'est prévu.

Alors pourquoi recommander Divinity 2 ? Parce que malgré tout il possède son charme et il est très attachant.
Attachant grâce à son atmosphère plutôt légère, avec un second degré souvent présent.
Mais surtout grâce à un scénario, des personnages et des dialogues remarquablement bien écrits, qui font beaucoup sourire (dommage que le doublage soit moyen, par contre). Le jeu ne se prend jamais trop au sérieux et si une situation paraît ridicule, ou cliché, c'est souvent tout à fait assumé.
On prend donc beaucoup de plaisir à parler à tous les PNJ et à enchainer les très nombreuses quêtes secondaires. Pas toujours si secondaires que ça d'ailleurs, on découvrira régulièrement qu'en compléter certaines aide voire débloque les quêtes principales. Une bonne idée, qui évite d'avoir trop de quêtes complètement déconnectées du scénario principal.

Divinity 2 possède aussi un certains nombre d'originalité dans son gameplay : la lecture dans les pensées pendant les dialogues, par exemple, contre un paiement en points d'expériences. Une mécanique bien fichue dont l'utilisation doit être pondérée mais qui peut parfois se révéler un passage obligé.
La transformation en dragon, si elle ne donne pas lieu aux séquences les plus passionnantes, a quand même un coté jouissif par moment. Et le fait d'offrir au joueur un quartier général améliorable, d'une manière bien intégrée dans le scénario, est plutôt sympa.

Graphiquement le jeu fait un peu son âge, il a un peu vieilli, mais reste agréable à l'œil malgré des environnements qui sont un peu répétitifs à certains endroits. On notera une optimisation décevante, chose qui semble corrigé à partir du moment où on atteint la partie "Flames of Vengeance" (qui semble globalement plus joli que "Ego Draconis").

La bande-son possède aussi sa pointe d'originalité, avec une sonorité particulière qui évite le grandiloquent et donne un résultat vraiment plaisant .

Au final je recommanderai Divinity 2 plutôt aux fans du genre. Ses combats bourrins le desservent, son côté hack'n'slash ne plaira pas à tout le monde, mais une fois ces défauts surmontés on profitera d'un RPG très bien écrit et accrocheur.
Compter au minimum 35h pour terminer Ego Draconis et 15h pour Flames of Vengeance, en difficulté normale et sans avoir complété toutes les quêtes.

https://www.youtube.com/watch?v=pMBz4GGat80
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
FloBoy_Killer_Fr
1.3 hrs
Posté le : 9 mai
Très Bon jeu :

Une histoire à suivre, evasion garantie.

Rejouabilité : Grande (version DC).
La version classique (qui n'est plus dispo sous steam) n'a pas la même rejouabilité.


Graphisme : Très bon.
Plaisant, joli.

Son / Musique : Très Bon.
Voix en francais !!!

GamePlay : Limite.
La prise en main est facile. Le vol de dragon est génial.
Présence de bugs. Le jeu rame pas mal (mauvaise optimisation).
L'activation des options augmentant la durée de vie (version DC) fait planter le jeu :/

Scénario : Très Bon
Tient la route. Plaisant, Rebondissement.
Il peut être compliqué de rouver les quêtes annexe.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
maudoux
67.2 hrs
Posté le : 10 avril
Ayant effectué que la premiere partie de l'aventure je donne mon avis sur ce segment du jeu. Graphiquement cela a plutot bien vieilli et l'histoire ainsi que les dialogues sont bien écrits. La fin est abrupte mais heureusement on peut aussitot enchainer avec la suite pour calmer sa frustration.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Nox Oculis
121.3 hrs
Posté le : 3 avril
Trés bon jeu , je recommande !!
Les points forts :
un rpg avec ce qu il faut pour plaire a tous , enfin presque a tous !
coté graphismes de beaux skins d'armes armures , perso ça j 'adore !
une bonne centaine d'heures de jeu au minimum deja cela est appréciable !
(si on prends son temps et on exploite les possibilités du jeu)
et ca donne envie ..
le scénario n 'est pas extraordinaire , mais on s'amuse !
vu le prix ! a posseder dans sa bibliothéque pour les amoureux du rpg heroic fantasy ;)

Les points moyens :
les paysages acceptables ça manque de polygone mais c'est mignon !
les mobs un peu baclés surtout les dragons !
les animations moyennes , mais suffisantes
les combats peut-etre un peu trop hack n 'slash ? , mais bon ça défoule !


Les points faibles :
C'est bien le seul jeu ou mon héroine est moins jolie que la plupart des pnj ! ^^

Conclusion : ce jeu est sacrement bien foutu globalement
un des meilleurs du genre !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Dans les 30 derniers jours
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
22.3 heures en tout
Posté le : 7 août
A savoir avant l'achat
Divinity 2 est un RPG qui ne se prend pas au sérieux. Si vous cherchez un RPG possédant une véritable dimension dramatique, vous aurez du mal à la trouver ici. Les personnages sont volontairement caricaturaux, très souvent cons comme des pelles à tartes et le doublage est (volontairement?) peu inspiré.

Sinon ...
Ca reste un bon hack'n slash à la troisième personne, parfois maladroit, parfois très difficiles mais globalement plaisant. Visuellement c'est assez inégal et les quêtes secondaires sont à l'image des NPC : niaises; mais ceci dit on s'y amuse.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
34 personne(s) sur 34 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
7 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
71.9 heures en tout
Posté le : 19 août 2015
Magnifique et insoupçonné RPG / hack and slash (Si je vous jure c'est quand même un peu du hack and slash parfois mais pas au point d'en devenir navrant.)

- Une histoire pleine de rebondissement ! (En deux parties, sérieux lancez pas une nouvelle partie de Flames of vengences quand vous commencez ou vous risquez de vous spoiler violemment quand même.)

- Une bonne personnalisation de personnage, pas de type d'armures ou d'armes vous portez ce que vous voulez quand vous voulez et vous y changer deux trois stats à votre guise. Vous pouvez aussi mixer les compétences des quatre disciplines Pretre, Mage, Guerrier, Rodeur comme bon vous semble avec possibilité de vous restat moyennant finances à un certains stade du jeu.

- Une très bonne VF avec de bons doubleurs.

- Une très bonne durée de vie pour les perfectionniste (de toute façon si vous prenez pas le temps de monter votre perso vous partez pas gagnant pour certains passages.)

- Et le mieux de tout, une bande son GENIALE (et en plus, vous avez toutes les OST offertes avec d'autres trucs sur le jeu dans un dossier.)

Seul point faible c'est les graphismes pas trop dégueux même bons dans certains cas mais qui m'ont tout de même filé la nausée par moments (après ça c'est peut être que chez moi.)

Non mais sérieux si vous aimez les RPG il vaut le coup même à 20€.

Ajout de dernières minutes: Je viens de remarquer l'espèce d'hérésie qu'est le synopsis du jeu sur la page du magasin je cite:

"Les dragons : après avoir été chassés durant des siècles, ils sont de retour, et ils ne sont pas contents."

Juste pour ajouter que l'espèce de débile qui a trouvé cette punchline digne d'un vrai nanard pour présenter le jeu ne rend vraiment pas service à ce dernier tant il a du potentiel.

Alors passez outre cette phrase à deux ronds et si vous êtes déjà en train d'hésiter achetez le, c'est l'un des rare jeu qui rend bien l'amour qu'on lui donne.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
24 personne(s) sur 25 (96%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
84.3 heures en tout
Posté le : 27 août 2014
Personnellement, je préfère les jeux JDR du genre Risen (ou Gothic) mais Ego Draconis a du charme et j'ai finallement accroché en finissant deux fois la campagne initiale et une fois la suite.

On sent que ce jeu a été bien écrit, les quêtes, les dialogues, les clins d'oeil... C'est un bel univers de jeu de rôle (avec ce qui faut de "plaisanteries" sans tomber dans la caricature outrancière).

L'histoire, plutôt longue (j'ai mis plus de 80 heures !) a été également bien pensée dans les variations de cheminement :

1) début : partie à pied en solo avec son sac à dos
2) prise de possession d'une tour... avec serviteurs
3) nouvelle zone avec : utilisation de la forme dragon alternée avec la forme humaine pour les quêtes
4) extension : essentiellement des "enquêtes" dans un espace plus fermé (une grande ville)

En mode "Normal" (en tant que Guerrier) j'avais trouvé les combats relativement faisables, j'ai donc recommencé la seconde fois en mode "Difficile" (en tant qu'Archer) en poursuivant la campagne avec l'extension. Ce fut une belle expérience, j'ai quasiment fouillé tous les recoins et réalisé toutes les quêtes non cachées (car il y en a quelques unes qui ne sont pas réellement "données" et que je n'ai pas résolues : l'homme lié au poulet par exemple...). J'ai fini le jeu initial au niveau 36 et l'extension au niveau 46.

Précision : la transformation en dragon permet de changer d'air et de casser la monotonie d'être au sol, une bonne idée assez bien rendue mais ce n'est pas réellement un "autre" personnage à monter (car les pièces d'armure et les compétences sont plutôt limitées).

Le système de compétences et d'attribut est un peu déroutant au début mais il ne faut pas trop sans faire : il faut choisir son type de personnage et choisir en conséquence.

Un conseil : user de "l'anticipation" ce pouvoir vous ouvre l'accès à de nombreuses quêtes.

Les enchantements sont bien vus et faciles à mettre en oeuvre car il peuvent être effacés et remplacés.

Les charmes, une bonne idée mais... ils sont permanent! pas possible de les remplacer par des plus forts (note : on met des charmes par un menu contextuel directement sur l'objet, je ne m'en suis aperçu que très tardivement).

Les équipements sont sympas car nombreux et variés (peu être un peu semblables dans les aspects).

Je conseille donc ce jeu, à noter que les combats sont moins nombreux dans l'extension et qu'il-y-a plus de situations de mini-énigmes (mais pas très compliquées).
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
21 personne(s) sur 22 (95%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
61.3 heures en tout
Posté le : 2 décembre 2013
Divinity II fait partie de ces jeux qui vous volent impunément votre vie et ne vous la rend que bien plus tard, vous laissant nostalgique des moments passé dans cet univers héroic-fantasy.

Qu'on se le dise, Divinity II possède tout les attouts des plus grand RPG, et nous offre un monde ouvert ou le tranchage, découpage, perçage de bandit et autres gobelins est notre passe-temps favoris.

Ni trop court pour rester sur sa faim, ni trop long pour se lasser, Divinity frappe fort en nous offrant la possibilité de se transformer en dragon. Profitant de combats aériens épiques, et d'exploration de donjon addictive, l'ennuie ne pointera jamais le petit bout de son nez...

Cette édition Developer's Cut possède également l'add-on de Divinity, qui procure à lui seul une vingtaine d'heure, suivant scénaristiquement la fin du jeux de base, ainsi que le fameux Dev Mod, utile pour se donner quelques petits coup de pouce, ou tout simplement pour s'amuser à combattre sous la forme d'un troll, d'un gobelin ou toute autre créature rencontrée dans le jeu.

Rien à redire, Divinity II prouve que l'Amérique et le Japon n'ont pas le monopole du RPG et que le Benelux possède au moins une valeur sûre sur le marché du jeu vidéo.


L'affreux
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
9 personne(s) sur 9 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
35.9 heures en tout
Posté le : 23 avril 2014
+ RPG grandiose aux mécaniques solides
+ Challenge solide mais jamais impossible
+ Univers riche et humour omniprésent
+ Se transformer en dragon à volonté!
- Lent à démarrer, la première moitié est plus classique

EXCELLENT si vous cherchez :
+ Un univers épique et/ou humoristique
+ Un gameplay riche en évolution constante
+ Un bon défi

À ÉVITER si vous cherchez :
- Un jeu original s'éloignant des conventions établies
- Un jeu rapide qui va droit au but

9/10 Shnapennhausen's Choice 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
10 personne(s) sur 11 (91%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
24.1 heures en tout
Posté le : 22 août 2014
Ce n'est pas un "grand" RPG, un jeu qui vous marquera à jamais. Mais c'est un jeu très sympathique, avec une bonne ambiance, agréable à jouer, et plein d'humour (lisez les descriptions des compétences, ou bien intéressez-vous aux intrigues des fermiers...). Graphiquement, il n'est pas gourmand, et assez joli.
Si vous cherchez un RPG sympathique pour vous détendre, je vous le conseille. Son principal point fort est vraiment l'humour omniprésent, ça change d'un Skyrim ou des autres RPG AAA.

PS : et puis, à ma connaissance, c'est le seul RPG qui permet de se transformer en dragon :-D
PPS : et c'est aussi le seul jeu où on peut changer de sexe !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
8 personne(s) sur 10 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
4 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
30.3 heures en tout
Posté le : 15 février
Pourquoi c'est un bon jeu :
- La capacité a pouvoir jouer ce que l'on veut , c'est à dire que si vous voulez jouer un personnage avec une épée a deux mains mais vous vous voulez aussi être un mage , pourquoi ne pas être les deux alors ? Oui le jeu offre une grande liberté par rapport aux choix des compétences
- Être un dragon (pas besoin d'argumenter UN DRAGON NOM DE DIEU)
- La gestion de sa tour de guerre (sa base si vous préférer) qui permet de s'entraîner , de faire des potions et même créer une créature capable de vous aider en combat
- L'histoire sans être excellente donne au joueur l'envie d'avancer dans le jeu

Pourquoi je suis un peu déçu :
- Presque tous les personnages de ce jeu sont des clones , le chara-design est extremement rudimentaire
- Quand je vous dit que le chara-design est rudimentaire j'ai presque envie de vous dire qu'il est médiocre car si vous voulez vous démarquez des autres personnages par votre apparence vous êtes au mauvais endroit car la création de votre personnage se limite a 4 types de coiffures (brun ou blond) avec quelques modifications au niveau du visage

En gros ce qui fait la puissance du jeu c'est la liberté de jouer ce que l'on veut et d'être un dragon , au dela de cela , Divinity II reste un RPG moyen qui m'a laissé sur ma faim .
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
0.1 heures en tout
Posté le : 7 mars 2014
Une très bonne surprise.

Malgré un début un peu lent, cet action RPG arrive à prendre son envol et offrir un monde si pas aussi grand qu'un (fade) Elder's scroll, relativement ouvert (regardez plutôt du côté de The Witcher et dense en activités et personnages hauts en couleur. Un point très positif pour moi, c'est que même le simple garde possède un nom, même si c'est seulement pour nous dire bonjour à l'entrée d'un village, ce qui rend l'univers crédible et attachant. À ça s'ajoute la géniale possibilité de lire dans l'esprit des gens (pour un cout en XP), ce qui peut ouvrir des nouveaux dialogues, en apprendre plus sur nos interlocuteurs, donner des indices pour une énigme et même réduire les prix d'un marchant.
Le scénario, sans être d'une énorme originalité, est agréable à suivre, et certains twists sont bienvenus. Les quêtes ont généralement plusieurs fins, certaines peu évidentes ou entrant en conflit avec d'autres.

Point de vue gameplay pur, le jeu souffre d'une certaine rigidité dans les mouvements, mais ça s'améliore avec le temps et la pratique. Il offre une évolution sur trois axes (guerrier, mage, ranger) ainsi qu'un axe généraliste avec des compétences utilitaires. Il est intéressant de noter qu'il n'est pas nécessaire de débloquer les compétences inférieures pour apprendre les autres, ce qui permet, même si on se dirige dans la voie du guerrier par exemple, de piocher dans l'évasion du ranger, ou la gestion de mana du mage. Une autre partie du gameplay s'ouvre après quelques heures de jeu et permet de se transformer en Dragon. Outre le sentiment de puissance que cela procure, cette transformation permet aussi d'ouvrir le monde, donnant l'occasion de visiter endroits sinon inaccessibles. À noter que même s’il est possible de passer de la forme humanoïde à dragon presque partout, il n'est pas possible de combattre les hordes de gobelins en dragon, et inversement, il n'est pas non plus possible de chasser les wyvernes à l'arc. Bien que ça déçoive un peu au départ, ça s'explique d'un point de vue d’équilibrage.

L'extension du jeu (Flame of Vengeance) offre un gros contraste par rapport à la première partie, se déroulant presque exclusivement en ville et dans les catacombes, ce qui ne m'a pas posé de problème, étant un grand fan de l'acte se déroulant à Wyzima dans The Witcher. Bien que plus sombre dans son ambiance générale (invasion de morts-vivants, meurtres en série...) le jeu n'oublie pas son côté loufoque et se permet même de briser certaines fois le quatrième mur. Bien sûr, je vous conseille de commencer par la première partie, votre personnage sera automatiquement importé dans l'extension à la fin.

Ma conclusion, malgré ses défauts, j'ai beaucoup aimé ce Divinity II, surtout pour son écriture, ses personnages attachants, ses références nombreuses, sans être lourdes, et son gameplay, qui même s’il n'est pas parfait, offre pas mal de possibilités dévolution et de style de jeu.

À l'heure où certains comme Skyrim s'efforcent d'avoir un monde certes de plus en plus grand et ouvert, mais vide de toute chaleur et vie (oui, j'ai arrêté Skyrim quand le chef d'un village m'a envoyé chercher leur couronne sacrée pour la 5e fois, anecdote que j'ai du raconter à la moitié de mes connaissances, mais si caractéristique de cette peinture qui s'accroche dès qu'on gratte un peu), Divinity II lui se permet d'avoir un monde plus fermé certes, mais bourré de vie, d'anecdote et de souvenir.

Maintenant, je suis là à attendre une suite. Certes, il y a Original Sin qui s'annonce grandiose, mais j'ai cette envie de suivre la suite des aventures du chevalier dragon, alors Larian, continuez comme ça ! En Belgique, nous n'avons pas beaucoup de jeux, mais au moins, nous ne sortons par un Assassin Creed tous les ans.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
7 personne(s) sur 9 (78%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
0.4 heures en tout
Posté le : 3 janvier
Un bon jeu, il se hisse pas au niveau des grands mais il mériterait d'être plus connu

Un bon gameplay qui permet de combiner sans restriction les différentes compétences, des grahpismes correct avec quelques jolis designs une histoire correct qui aurait surement put aller plus loin (meme si les perso sont un peu a la ramasse je trouve, surtout notre avatar d'ailleurs !) mais il y a un pas mal humour quand meme pour rattraper, les deux "parties" sont distingués et toute deux sympatiques; oh et

VOUS POUVEZ VOUS TRANSFORMER EN DRAGON ♥♥♥♥♥♥
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
33.8 heures en tout
Posté le : 19 octobre 2014
Un rpg complètement immersif & qui posséde un charme fou,toutes les quêtes sont scénarisées & passionnantes,pricipales ou secondaires.Chaque pnj a sa personnalité propre avec un humour décalé habilement bien dosé,la possibilité de lire leur pensés fait qu'on ne souhaite rater aucun dialogue.Ce jeu assez peu méconnu est une agréable Surprise & Découverte sur tous les plans qui surclasse la plupart des rpg,perso j'y es prit plus de plaisir que sur Skyrim...le jeu que je recherchais depuis un certain Dragon age Origins...Chapeau bas pour ce studio Belge.Bon jeu à tous :)
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante