Explorez l'une des grandes périodes de l'Histoire mondiale dans une expérience créée par les maîtres des jeux de stratégie.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
très positives (313 évaluation(s)) - 86% des 313 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
très positives (16,052 évaluation(s)) - 92% des 16,052 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 14 fév 2012

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Crusader Kings II

PROMOTION ! L'offre prend fin dans

-75%
$39.99
$9.99

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Crusader Kings II Collection

Comprend 43 articles : Crusader Kings II, Crusader Kings II: African Portraits , Crusader Kings II: African Unit Pack, Crusader Kings II: Byzantine Unit Pack , Crusader Kings II: Celtic Portraits, Crusader Kings II: Celtic Unit Pack, Crusader Kings II: Customization Pack, Crusader Kings II: Dynasty Shield II, Crusader Kings II: Dynasty Shield III, Crusader Kings II: Dynasty Shields, Crusader Kings II: Europa Universalis IV Converter, Crusader Kings II: Finno-Ugric Unit Pack, Crusader Kings II: Hymns of Abraham, Crusader Kings II: Hymns to the Old Gods, Crusader Kings II: Legacy of Rome , Crusader Kings II: Mediterranean Portraits, Crusader Kings II: Military Orders Unit Pack, Crusader Kings II: Mongol Faces, Crusader Kings II: Norse Portraits, Crusader Kings II: Norse Unit Pack, Crusader Kings II: Persian Portraits, Crusader Kings II: Persian Unit Pack, Crusader Kings II: Rajas of India, Crusader Kings II: Ruler Designer, Crusader Kings II: Russian Portraits, Crusader Kings II: Russian Unit Pack, Crusader Kings II: Saxon Unit Pack, Crusader Kings II: Songs of Albion, Crusader Kings II: Songs of Byzantium , Crusader Kings II: Songs of Faith, Crusader Kings II: Songs of India, Crusader Kings II: Songs of Prosperity, Crusader Kings II: Songs of the Caliph, Crusader Kings II: Songs of the Holy Land, Crusader Kings II: Songs of the Rus, Crusader Kings II: Sons of Abraham, Crusader Kings II: Sunset Invasion, Crusader Kings II: Sword of Islam, Crusader Kings II: The Old Gods, Crusader Kings II: The Republic, Crusader Kings II: Turkish Portraits, Crusader Kings II: Turkish Unit Pack, Crusader Kings II: Warriors of Faith Unit Pack

PROMOTION SPÉCIALE ! L'offre prend fin dans

Acheter Paradox Grand Strategy Collection

Comprend 4 articles : Crusader Kings II, Europa Universalis IV, Hearts of Iron III, Victoria II

Acheter Paradox Platinum Pack

Comprend 6 articles : Cities in Motion 2, Crusader Kings II, Europa Universalis IV, Knights of Pen and Paper +1 Edition, Magicka, Warlock 2: The Exiled

Contenu téléchargeable disponible pour ce jeu

 

Mises à jour récentes Tout voir (73)

25 août

Crusader Kings II: The Reaper’s Due available now!



STOCKHOLM - August 25, 2016 - Few things are more contagious than the stories people tell about Crusader Kings II. Tales of intrigue, piety, conquest and murderous sibling rivalry have circled the internet for over four years. Today, Paradox Development Studio adds the world’s greatest pandemic to the mix in The Reaper’s Due, the latest expansion to its best-selling medieval grand strategy-roleplaying game.

The Reaper’s Due adds a host of new mechanics centered on the Black Death and other world shaping epidemics. Lock your gates to keep the plague from infecting your court, even if it means cutting yourself off from your suffering citizens. Peace and good management will see your provinces reward you with greater wealth and manpower, but rampant disease may depopulate your countryside.

https://www.youtube.com/watch?v=u08K9uvRM3E

The Reaper’s Due introduces many new systems and features to what is already the richest medieval tapestry in gaming:

- The Black Death: New additions to epidemic system include this super destructive disease and a new map mode that track the expansion of deadly illnesses.
- Court Physicians: This new position for learned courtiers opens up a series of events tied to the diagnosis and treatment of diseases with medieval tech.
- Hospitals: Slow down the spread of epidemics by investing in these outposts that care for the sick and infirm.
- Prosperity and Depopulation: Watch your provinces thrive under your careful attention and degrade under the pressures of diseases run amok.
- Seclusion: Take a page from the Masque of the Red Death and hide yourself away with your court as plagues ravage the countryside.

And even more: New physical traits, new events chain and a host of smaller changes.

Are you a clever enough ruler to make it through one of humanity’s darkest moments? Invest wisely and avoid the plague, or shut yourself off and take advantage of the destruction later. The choice, as always, is yours.

http://store.steampowered.com/app/449980/

Free update patch 2.6
And as per usual the expansion is accompanied by a free patch that should have been downloaded by your Steam client already. You can read the patch notes here!

The Reaper’s Due Content Pack
Also a new content pack has been released and is available . You can see a preview of the content here!

http://store.steampowered.com/app/449981/

Full Plate Metal Music Pack!
From Tobias Gustavsson, composer of Viking Metal and Guns, Drums and Steel”, five completely original compositions have been created to add intensity to your Crusader Kings experience, with inspirations drawn from Viking music, the Main Theme, Nordic culture, and – of course – heavy metal. You can get it right here!

http://store.steampowered.com/app/472070/

14 commentaires Lire la suite

25 août

Patch 2.6.1 Released!

Hi all!

2.6.1 is finally out for you to enjoy. The release of the expansion The Reaper's Due, content pack and Full Plate Metal will be within an hour.

FYI: 2.6.0 + 2.6.1 were merged together and are released at the same time (now), that's the reason behind calling the patch "2.6.1".

Important information:
Older save games should work with 2.6 but if you want to be really safe you should finish off any games in 2.5.2 before updating

How to revert patch level: Right click CK2 in Steam, choose "Properties", click "Betas" tab, select 2.5.2 in the dropdown list and let it update
.

##########################################################
############ 2.6 The Reaper's Due 2016-08-25 #############
##########################################################

###################
# Free Features
###################
- Game Rules have been added to the game - Whenever you start a new game, you can change the rules to customize your experience:
- Major Epidemic (requires 'The Reaper's Due'): Dynamic/Delayed Dynamic/Historical/Deadly
- Gender Equality: Default/Historical/All
- Mongol Invasion: Historical/Random/off
- Aztec Invasion (requires 'Sunset Invasion'): 14th Century/Random/Off
- Shattered Retreat: On/Off
- Defensive Pacts: On/Off
- Dynamic De Jure Drift: Default/Restricted/Off
- De Jure Assimilation Duration: Very Short/Short/Default/Long
- Supernatural Events: On/Off
- Culture Conversion: Default/Restricted/Faster Melting Pots/Slower Conversion/Combination
- Religious Conversion Speed: Default/Slower
- Raiding: Historical/Unrestricted/Off
- Adventurers: Normal/Rare/None
- Interfaith Marriages: Restricted/Open
- Matrilineal Marriages: On/Off
- Custom Realms (requires 'Charlemagne'): On/Off
- Story Events (requires 'Charlemagne'): On/Off
- Vassal Republics: Restricted/Unrestricted
- Vassal Theocracies: Restricted/Unrestricted
- Invitation to Court: Default/Open
- Diplomatic Range: On/Restricted/Off
- Regencies: On/Off
- Provincial Revolts: Normal/Rare/None
- Defensive Attrition: On/Tribal Only/Off
- Pagan Reformation: Allowed/Disallowed/Players Only
- Assassination: Plots Only/Direct Action
- AI Seduction (requires 'Way of Life'): On/Off
- AI Intrigue (requires 'Way of Life'): On/Off
- Provincial Revolt: Normal/Rare/None

- The old succession screen has been replaced with one that is much more elaborate!
- The graphics and layout of the screen has been improved.
- A flavorful text will tell your more of the deceased character and what they will be remembered by.
- A picture representing the characters death has been added.
- You will now hear your own death sound when dying.

- Added events through which one can get female councillors, the women can either be talented relatives, vassals or strangers
- Added a 'Release Tributary' decision
- Added a decision to Recruit prisoners
- Added a decision to ask characters to leave your court (at the cost of prestige)
- Added decisions for Hindu Merchant Republics to claim the Vaishya caste
- Added a confirmation event whenever you expel a holy order to avoid expelling them by mistake
- Added a Continue button to the launcher, which boots the game into your latest save
- Added loads of new nicknames
- Added more autosave intervals: every 10, 25, 50, and 100 years
- Changed and optimized compression to improve Ironman saving (and saving in general) times. Unfortunately this means save files are also bigger. For reference, saving my test case file went from 29s to less than 6s.
- There is now an event informing the world when a Crusade/Jihad etc ends inconclusively
- Skilled or ambitious female vassals may now demand a seat on the council
- Added an event to rename "Middle Francia" to "Austrasia" if no longer held by a Karling

Way of Life:
- Added a bunch of new events for the War Focus (Way of Life) where you can get leader traits and teach them to your commanders
- Added a bunch of events for the Theology focus where you retreat into solitude to pray and reflect upon your life
- The Family Focus can now also remove rivalries between close family members

The Old Gods:
- Added some stronger versions of the Viking trait, Ravager and Sea King, which can be gain from further raiding.
- Added targeted decision 'Appoint Shieldmaiden' for Norse pagan rulers, which grants eligible female character the trait 'Shieldmaiden' as well as access to the Commander minor title
- Shieldmaiden training events
- Combat events where a Shieldmaiden can save her liege on the battlefield
- Event chain for befriending a Shieldmaiden
- Added two decisions for defensive pagans - one to worship the ancestors, where a sacrifice can lead to different outcomes in a chosen area, and one to summon a band of devout warriors when getting invaded by religious enemies.

There is more! Much more, but they don't fit in here, so please click here to continue reading...

27 commentaires Lire la suite

Articles

“...playing is winning, and there’s something quite satisfying about leading your house to power and glory through whatever means you can, for as long as you can.”
9,5/10 – Strategy Informer

“In short, Crusader Kings II is a majestic feudal sandbox, the greatest generator of hilarious medieval soap opera ever created and Paradox Interactive’s best title to date.”
90/100 – IncGamers

“It's perfectly possible to have made a few too many enemies, anger the Pope and find most of Europe out for your blood. That's really what makes the game so damn fun.”
9/10 – Destructoid

À propos de ce jeu

Alors que l'Europe sort péniblement de la période la plus sombre de son histoire, le vieux continent reste dans la tourmente. Les nobles conspirent contre des rois incapables d'asseoir leur autorité sur leurs royaumes morcelés. Le pape appelle à la croisade en Terre Sainte tout en refusant de céder le contrôle de l'investiture des évêques... et de leurs richesses. Il est temps d'écrire l'histoire. Étendez votre territoire et forgez le destin de votre dynastie. Remplissez vos coffres, nommez vos vassaux, déjouez les complots, rendez la justice tout en traitant avec des centaines de nobles aux multiples intentions.
Même le plus puissant des seigneurs aura besoin d'alliés. Prenez garde, car un vassal ivre de pouvoir pourrait bien se cacher dans vos rangs et il n'hésitera pas une seconde à usurper votre place sur le trône... Soyez fort, soyez juste et bientôt le monde entier acclamera votre nom. Serez-vous à la hauteur pour devenir un véritable roi ?
Conçu par les maîtres des jeux de stratégie à grande échelle, Crusader Kings II explore l'une des périodes clés de l'histoire du monde. Dans un mélange détonnant de chevaliers, de complots et de trônes, ce jeu redonne vie à l'Europe médiévale...

Caractéristiques :

  • Démarrez entre 1066 et 1337 et jouez jusqu'en 1453.
  • Choisissez un noble chrétien et assurez la survie de sa dynastie en jouant sa descendance au travers des âges
  • Gagnez du prestige grâce aux succès des descendants que vous incarnez et forgez la réputation de votre dynastie
  • Développez votre domaine féodal - et empêchez-le de se désagréger.
  • Déjouez les complots de vos courtisans dont les opinions et les intentions sont multiples.
  • Servez la Sainte Croix et combattez les maures, les païens et les hérétiques.
  • Repoussez les assauts des hordes mongoles.
  • Défiez le pape et prenez le contrôle des évêques.
  • Revivez le Moyen Âge en mode multijoueurs compétitif jusqu'à 32 joueurs.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    • Système d'exploitation : Windows XP / Vista / 7
    • Processeur : Intel® Pentium® IV 2.4 GHz ou AMD 3500+
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Carte graphique : Carte comportant 512 Mo de mémoire vidéo, nVIDIA® GeForce 8800 ou ATI Radeon® X1900.
    • DirectX® : 9.0c
    • Son : Carte son compatibleDirectX
    • Additionnelle : Souris à 3 boutons et clavier
    • Système d'exploitation : Mac OS X 10.6.8 ou ultérieure
    • Processeur : Intel Core Duo (2 GHz ou meilleure)
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Carte graphique : ATI Radeon HD 6750 / NVIDIA GeForce 320 / NVIDIA GeForce
      9600 ou supérieure
    • OS: Ubuntu 12.04 LTS
    • Processor: IntelR PentiumR IV 2.4 GHz or AMD 3500+
    • Memory: 2 GB
    • Hard disk space: 2 Gb
    • Video Card: ATI Radeon HD 6750 / NVIDIA GeForce 320 / NVIDIA GeForce
      > 9600 or higher, 1024MB graphics memory required.
Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Récentes :
très positives (313 évaluation(s))
Globales :
très positives (16,052 évaluation(s))
Publiées récemment
pixborn
120.6 hrs
Posté le : 28 août
Crusader Kings II est un jeu d'une profondeur et d'une richesse exemplaire tout en étant, étonnamment le jeu le plus accessible de Paradox Interactive. Le soft vous plonge en plein moyen-âge, au commande d'une dynastie féodale dont vous devrez affermir la position avant de vous asseoir sur un trône. Au final, les objectifs c'est le joueur qui se les fixe. En effet, il est tout-à-fait possible de prendre les commandes d'un comte et d'intriguer (par le biais de la politique ou de la guerre) dans le but de devenir Roi d'Ireland avant de prendre le contrôle de la Grande-Bretagne et former un Empire anglo-saxon. Il vous est aussi possible de prendre le contrôle de personnages historiques et de perpétuer l'Histoire, voir la modifier en conséquence. Les possibilités sont infinies et les nombreux DLCs sortis à ce jour renforcent une durée de vie déjà conséquente. Si le jeu n'est pas un monstre graphique, ce qu'il nous propose est très agréable compte tenu du temps passer à observer une carte du monde et des sprites 3D (assez pauvres graphiquement) représentant nos armées et nos conseillers. La map est assez fournie en terme de détail et c'est bien suffisant pour ce que nous allons y faire.

Le jeu est très rôle-play et vous implique réellement dans l'évolution de votre dynastie par le biais de micro-events (plutôt nombreux) et souvent drôles, qui orienteront votre partie et votre personnage selon vos choix. Par souvent, ceux-ci sont assez jubilatoire si vous décidez d'orienter votre personnage vers un caractère cruel et despotique. Oui, il est possible de contrôler (ou devenir) la pire des enflures devant lequel Vlad l'Empaleur serait susceptible de ployer le genoux...

Le jeu dans son état actuel est très complet et comme dit plus haut, les DLCs viennent enrichir une expérience de jeu déjà très convaincante. S'il est normal de froncer les sourcils devant la politique des DLCs esthétiques (Les skins, musiques etc.), les plus grands DLCs deviennent presque indispensables tant ils ajoutent du contenu. Le soft tombant très souvent en solde, il est aisé de vous prendre une majorité des extensions pour un prix rédhibitoire. Si vous désirez prendre le contrôle d'un personnage musulman avec l'ambition de reformer l'Empire Arabe voir un viking, il vous faudra passer par les extensions.

En plus de cela, le workshop du jeu et très fourni grâce à une communauté de moddeurs qui travaillent d'arrache-pied pour proposer un contenu supplémentaire. Parmi la ribambelle de mods, vous pourrez trouver un mod permettant de transposer le jeu dans l'univers de Game of Thrones ou Elder Scrolls.
Bref, des centaines d'heure de jeu en perspective. Si la prise ne main n'est pas forcément immédiate, elle s'avère assez rapide par rapport à d'autres softs de la firme suédoise. Si vous vous intéressez un tant soit peu à la période du Moyen-Âge et que les wargames ne vous rebutent pas, foncez ! Il y a très peu de déçus...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Bill69_Qc
231.2 hrs
Posté le : 27 août
très bon jeux des heures et des heures de plaisir.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
★ MaitreKorda ★
5.2 hrs
Posté le : 27 août
J'ai commencé une partie en tant que comte dans le petit royaume de Bretagne, histoire de commencer doucement.
Naifs que je suis. Dès le début, notre royaume se fait envahir par une armée bien supérieure en nombre. Bien entendu le roi se fait écraser.
Après la perte d'un comté et visiblement pas déterminé à mettre fin à la guerre, je décide de prendre les choses en main et négocier cette paix moi même, après un petit complot et un une menace à mon souverain (facile avec mes 400 hommes contre ses... bah, 0, ils sont tous morts ou blessés), il abdique en ma faveur.
Je négocie la paix.

Je suis roi d'un petit royaume et commence à régner.
Mais vous croyez que être roi est une position confortable? Nenni. Je me fais harceler chaque semaine par mes conseillers et courtisans qui se chercent des poux et veulent prendre la place des autres.
J'ai une fille qui nait au passage, mais apparamment, c'est l'incarnation de Satan, ou quelque chose comme ça. Le Clergé voulait que je la renie ou m'en débarasse, naturellement, j'ai refusé, même si c'est un démon, c'est quand même ma fille.
Non mais oh.

Visiblement, certains comtes sont pas satisfait de ce que j'ai fais et veulent le pouvoir pour eux. Les deux autres comtés de mon petit royaume entre en guerre civile, mais même pas unis contre moi, mais aussi l'un contre l'autre. *facepalm*
Évidamment, ils se font aussi défoncer par derrière par le même royaume qui nous avait attaqué au début.
Oh, et certains de mes courtisans prennent les armes contre moi car j'ai pas voulu leur accorder un poste.

Et ma fille qui fait peur aux gens.

Au final je perds, partie de mayrde, et c'est le cas de le dire, le seul éclat de lumière dans ce triste univers médiéval aura été la fierté que ma fille soit un p**ain de démon, elle au moins ira loin.



Bilan:
- CK II à l'air d'être un très bon jeu, mais l'esthétique est à revoir.
- La vitesse est rapide, du genre, très rapide. Vous aurez du mal à tout gérer en même temps.
- Trop réaliste, trop de complots et disputes, tout le temps, vous passez votre vie à ça.
- Cette politique de DLC est abjecte.
+ Le système de remboursement Steam marche. XD

Au final, si vous êtes un gros fan de hyper gestion, ce jeu est pour vous, auquel cas, passez votre chemin et vénérez Satan (cette gamine était adorable).
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Papa Schultz
171.0 hrs
Posté le : 27 août
Un jeu excellent ou vous jouez votre propre dynastie médieval. Les apects tant historiques que politiques sont enorméméent travaillé. Chacun de vos choix a sont importances et ces choix sont niombreux et variés. Amateur d'excellents jeu de stratégie politique et d'immersion dans un monde médieval a se procurer d'urgences pour une rejouabilité infini comme savent si bien l'être les jeux paradox.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Fredou
9.8 hrs
Posté le : 26 août
Best game ever
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Catopsis
72.3 hrs
Posté le : 25 août
How to destroy a game with one maj, education of the child is now completly random, they don't depend of tutor now.... completly stupod
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Valentin
979.3 hrs
Posté le : 23 août
Petite évaluation, arrivé à 1000 heures de jeu, je vais donner mon petit avis sur ce jeu.
Tout d'abord, il est excellent, même si sans les DLC, bien qu'intéressant et amusant, il reste vraiment rébarbatif et ennuyeux au fil de parties.

En ce qui concerne les DLCs justement, il y a du bon et du mauvais.
La limite de vassaux : Je n'ai jamais compris son intérêt. A quoi bon l'intégrer, puisqu'on se rend compte que 400 comtes vassaux est ingérable ? Laissez un minimum de liberté au joueur, il s'en verra reconnaissant et il gérera son propre bazar, c'est son problème.
La limite de vassaux devrait être réglable via les lois de centralisation, en toute logique.

Les factions : Illogiques, on peut t'aimer autant qu'on veut, yaura toujours des mécontents. Et même s'ils savent qu'ils vont se faire poutrer, ils viennent frapper à la porte.
Surtout qu'ils n'hésitent pas à afficher ouvertement leurs revendications. A revoir selon moi.

Conclave, Conclave, Conclave.
On en parle pas assez de celui-là. Quoique si, mais en mal.
Je ne dirais qu'une chose : n'achetez pas ce DLC. Tous sauf lui. Vraiment.
Même s'il ajoute un peu de réalisme, il a plombé le jeu à lui seul.
Vraiment.

Les juifs : Le fait que l'on puisse se blinder de tunes en empruntant aux "marchands juifs" puis les expulser pour annuler ses dettes m'a longtemps fais rire.
En fait non, c'est purement et simplement idiot, et à la limite de l'antisémitisme.
Ca déséquilibre le jeu, et c'est complètement idiot, ça ne devra pas être inclu selon moi. Interaction via la foi juive à revoir.

Les Factions : Alors là on en viens à un sujet sensible : L'Europauniversalisation de Crusader Kings.
Les coalitions, ça nous a tous fais chier sur ce jeu, mais les rajouter à Crusader Kings, sachant qu'historiquement on connaissait à peine le nom du Pays voisin, c'est idiot. Complètement, et ça prive de biens des plaisirs.

Les Alliances : Le fait que lorsque l'on est allié à quelqu'un on est obligé de rejoindre sa guerre.
On a plus le droit de trahir ses alliés quoi ? C'est lourd, mais à un point ...
La liberté de refuser pour du prestige était moyenne, c'est sûr ... Mais on pourrait au moins avoir la liberté de refuser au risque de la mort de la personne mariée qui a donné l'alliance.
Comme attaquer un PNA, fait par mariage, au risque de la mort du marié.

Pour finir, je dirais que ce jeu est vraiment bon, mais parfois vraiment plat, et certains DLC et fonctionnalités bouffent le plaisir qu'on peut y prendre. Je le recommande néanmoins aux passionnés d'histoire.



Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
MaThiEu מְדִינַת יִשְׂרָאֵל
3.5 hrs
Posté le : 16 août
C'est un très bon jeu il y a quelques défauts mais sa reste tout de meme un très bon jeu .
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Veteran_Ludo
1,584.3 hrs
Posté le : 15 août
Tres bon jeu
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Gold Finger
117.1 hrs
Posté le : 14 août
DE LA ♥♥♥♥♥ !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Dans les 30 derniers jours
8 personne(s) sur 9 (89%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
163.7 heures en tout
Posté le : 7 août
Crusader Kings 2 est une simulation extrêmement solide. Les developpeurs de Paradox Interactive nous avaient habitué à sortir des jeux pratiquement injouables à la sortie tant ils étaient buggés et mal équilibrés mais ils proposaient une profondeur de gameplay inégalée dans le domaine de la grande stratégie. Les temps ont changé ! La profondeur est toujours là, mais Paradox a désormais l'expérience et les moyens pour sortir des jeux techniquement à la hauteur de ses ambitions !

A ma connaissance, aucun jeu ne vous permet mieux de vous fondre dans la période féodale. On ne joue pas réellement un royaume mais une dynastie, la seule condition de défaite étant que la dynastie s'éteigne (ou perde tous ses titres). L'interface est certainement un peu chaotique et il y a une phase d'adaptation assez longue. On pourrait ajouter que le tout se réduit à des tableaux de données. Pourtant, celui ou celle qui adore réécrire l'histoire se prendra au jeu, et finira par se passionner pour les succès et les déboires de sa famille!

Autre force de ce CK2, une cohorte de DLC (s'ajoutant à un jeu déjà très complet à la base) apportant de réelles évolutions de gameplay (attention, il existe aussi des microDLC plus qu'optionnels et qui sont purement esthétiques). Paradox ne se contente pas d'ajouter la possibilité de jouer les musulmans, les païens ou encore les républiques, cela s'accompagne à chaque fois de nouvelles fonctionnalités approfondissant encore plus le jeu. Si cela ne suffit pas, il existe aussi de nombreux mods d'une grande qualité produits par une communauté très active !

Malheureusement, il n'est pas dénué de défauts. Comme dit plus haut, l'interface est assez austère et en rebutera plus d'un. Parfois on est aussi extrêmement frustré par l'IA qui triche horriblement. Ce problème n'est pas propre à CK2 mais à la plupart des jeux de stratégie, une solution pour compenser une IA trop faible pour défier les joueurs/joueuses avertis. Cette IA faible est un problème aussi, on a parfois bien du mal à comprendre le sens de ses actions.

Ces deux défauts suffiront à dissuader, mais CK2 est un jeu de niche. C'est un jeu qui sait à quel public il s'adresse et le fait magnifiquement. On espère que Paradox Interactive améliorera l'IA et l'ergonomie de ses jeux dans les années à venir autant qu'il l'a fait les années précédentes. En attendant, on passera quand même des dizaines d'heures sur cet ambassadeur de la grande stratégie !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
444.5 heures en tout
Posté le : 8 août
Empereur de Francie Occidentale qui devient fou et vire son chancelier, le roi de Bourgogne ... pour le remplacer par son cheval !! 10/10
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
120.6 heures en tout
Posté le : 28 août
Crusader Kings II est un jeu d'une profondeur et d'une richesse exemplaire tout en étant, étonnamment le jeu le plus accessible de Paradox Interactive. Le soft vous plonge en plein moyen-âge, au commande d'une dynastie féodale dont vous devrez affermir la position avant de vous asseoir sur un trône. Au final, les objectifs c'est le joueur qui se les fixe. En effet, il est tout-à-fait possible de prendre les commandes d'un comte et d'intriguer (par le biais de la politique ou de la guerre) dans le but de devenir Roi d'Ireland avant de prendre le contrôle de la Grande-Bretagne et former un Empire anglo-saxon. Il vous est aussi possible de prendre le contrôle de personnages historiques et de perpétuer l'Histoire, voir la modifier en conséquence. Les possibilités sont infinies et les nombreux DLCs sortis à ce jour renforcent une durée de vie déjà conséquente. Si le jeu n'est pas un monstre graphique, ce qu'il nous propose est très agréable compte tenu du temps passer à observer une carte du monde et des sprites 3D (assez pauvres graphiquement) représentant nos armées et nos conseillers. La map est assez fournie en terme de détail et c'est bien suffisant pour ce que nous allons y faire.

Le jeu est très rôle-play et vous implique réellement dans l'évolution de votre dynastie par le biais de micro-events (plutôt nombreux) et souvent drôles, qui orienteront votre partie et votre personnage selon vos choix. Par souvent, ceux-ci sont assez jubilatoire si vous décidez d'orienter votre personnage vers un caractère cruel et despotique. Oui, il est possible de contrôler (ou devenir) la pire des enflures devant lequel Vlad l'Empaleur serait susceptible de ployer le genoux...

Le jeu dans son état actuel est très complet et comme dit plus haut, les DLCs viennent enrichir une expérience de jeu déjà très convaincante. S'il est normal de froncer les sourcils devant la politique des DLCs esthétiques (Les skins, musiques etc.), les plus grands DLCs deviennent presque indispensables tant ils ajoutent du contenu. Le soft tombant très souvent en solde, il est aisé de vous prendre une majorité des extensions pour un prix rédhibitoire. Si vous désirez prendre le contrôle d'un personnage musulman avec l'ambition de reformer l'Empire Arabe voir un viking, il vous faudra passer par les extensions.

En plus de cela, le workshop du jeu et très fourni grâce à une communauté de moddeurs qui travaillent d'arrache-pied pour proposer un contenu supplémentaire. Parmi la ribambelle de mods, vous pourrez trouver un mod permettant de transposer le jeu dans l'univers de Game of Thrones ou Elder Scrolls.
Bref, des centaines d'heure de jeu en perspective. Si la prise ne main n'est pas forcément immédiate, elle s'avère assez rapide par rapport à d'autres softs de la firme suédoise. Si vous vous intéressez un tant soit peu à la période du Moyen-Âge et que les wargames ne vous rebutent pas, foncez ! Il y a très peu de déçus...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 3 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
1,584.3 heures en tout
Posté le : 15 août
Tres bon jeu
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
3.5 heures en tout
Posté le : 16 août
C'est un très bon jeu il y a quelques défauts mais sa reste tout de meme un très bon jeu .
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
266 personne(s) sur 271 (98%) ont trouvé cette évaluation utile
158 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
147.3 heures en tout
Posté le : 10 mai 2015
J'ai humilié mes vassaux pour affirmer mon autorité royale, j'ai tenté d'assassiner un de mes gosses demeuré et mis en demeure le suivant d'être à la hauteur de mon immense héritage, j'ai fait la guerre aux boches bien avant que les boches existent (sus au SERG !), j'ai combattu l'Empereur, car je suis le seul empereur en mon royaume, j'ai dilapidé le trésor royal et endetté mon peuple sur sept générations, je me suis marié avec un laideron pour que ma dynastie hérite un jour de l'Angleterre, j'ai envoyé chier le Pape, car il est aussi faible que l'Empereur, j'ai même trompé ma femme avec plusieurs courtisanes, eu des bâtards, parce que répandre ainsi ma semence, n'empêchera pas l'Eglise de me vendre ses Indulgences...

... en quelques siècles, j'ai élevé ma dynastie au sommet de l'Europe, j'ai consolidé le pouvoir central de mon Etat, et construit les fondements de ce qui deviendra plus tard une nation : la France.

Le génie de Crusader Kings II, c'est cela : simuler avec des mécaniques de jeu très complexes (à vous de les découvrir !) toute l'ambiguïté du Moyen Age, ou les états/les nations se sont construites par la volonté inébranlable de quelques hommes de pouvoir, certes, mais surtout par la félonie de ces derniers, et les conséquences hasardeuses de leur (votre !) comportement erratique.

En fait, CK II n'est pas vraiment un jeu vidéo, mais plutôt un jouet. Il n'y a pas d'autre objectif que celui que vous voulez bien vous donner en début de partie, vous n'êtes pas l'acteur central du jeu, mais juste l'un de ses multiples rouages, vous ne maîtrisez pas pleinement votre destinée, car vous êtes sans cesse ballotté par les événements de l'Histoire, et vous pourrez gesticuler à loisir, au final, vous serez toujours soumis aux contraintes des organisations humaines de l'époque : faiblesse des institutions, nécessité de ménager ses vassaux et/ou ses suzerains, incapacité chronique à lever les impôts et à convoquer le ban ; et la Mort vous convoquera suffisamment rapidement, pour vous faire comprendre qu'un seul homme ne vaut rien, fût-il le plus éclairé de tous les monarques. Dans CK II, vous dépendez des autres, du destin, de structures dont les rouages peuvent parfois être grippés, et même du hasard... oh mince, je suis stérile, je n'arrive pas à avoir d'héritier, ma dynastie va s'éteindre !

J'y retourne. Je dois d'urgence modifier les règles de succession de mon royaume. Enfin, quand je dis d'urgence... il va bien me falloir dix ans de tractations avec mes vassaux pour obtenir cela.

Parfois, j'ai l'impression de ne pas vraiment jouer à CK II ; c'est plutôt CK II qui se joue de moi. Et j'aime ça. Les jeux Paradox font partie de ces (trop) rares jeux qui obligent le joueur à se montrer humble, plutôt que de le flatter sans cesse. Ça fait du bien.

Ça ressemble à la vraie vie. Chienne, mais tellement intéressante. :)
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
121 personne(s) sur 127 (95%) ont trouvé cette évaluation utile
91 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
140.8 heures en tout
Posté le : 18 novembre 2014
Au travers mon aventure sur Crusaders Kings j'ai pu découvrir bien des choses qu'il m'aurait été impossible d'imaginer.

En effet, qui aurait cru que :

- Je serais resté les yeux rivés sur diverses cartes géopolitiques multicolores pendant des heures afin de trouver la meilleure alliance possible.
- J'aurais pu empoisonner mon voisin pour agrandir mon potager dans le fond du jardin.
- J'aurais pu emprisonner mon courtisan sous prétexte qu'il était laid.
- J'aurais pu obliger mon fils à vouer sa vie à la religion pour satisfaire ma cruauté.
- J'aurais pu légitimer le fils de ma maîtresse sans que ma femme me taillade le corps.
- Je serais mort lamentablement d'une pneumonie à 18 ans.

Et enfin qui aurait cru que j'aurais pu aimer ce jeu ?
En tout cas, pas moi...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
75 personne(s) sur 78 (96%) ont trouvé cette évaluation utile
74 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
505.3 heures en tout
Posté le : 15 décembre 2014
Crusader King II... le jeu qui vous semble de prime abord aussi passionnant que la stérilisation des huîtres en Nouvelle- Zelande et qui se révêle addictif et chronophage. Oubliez toute vie sociale. Votre femme vous tire la gueule, vos enfants sont insupportables, votre banquier lorgne sur votre fond de pension et votre femme? Oubliez vous dis-je! Ce soir vous êtes roi, ce soir vous écrivez l'histoire, ce soir vous jouez à Crusader King II, heureux veinards!

Parce que sous ses dehors rébarbatifs et peu instinctifs, les petits gars de Paradoxe jamais à cours de fourberie pour vous faire oublier que demain vous devez étudier, bosser, ou conduire votre femme chez votre banquier, ont cachés des trésors de petites perles. Vous voulez vous la jouer Philippe le Bel et chasser les juifs de vos terres alors qu'ils ont financés votre campagne? Faites vous plaisir! Votre femme est décidément trop âgée à l'âge de 17 ans, répudiez la, faites la tuer, accuser la d'adultère. Que diable un peu d'imagination! Vos enfants sont stupides, trop ambitieux ou homosexuels, que pense notre Sainte Mère l'Église de tout ceci? Vous l'aurez compris, voulant coller au plus près à l'esprit de l'époque, Crusader King II offre des montagnes d'humour noir à la pelle et de situations plus délicates à gérer qu'une femme amoureuse...

Ce jeu est une gageuse, venant de l'époque où la NES était Reine, difficile de croire que je puisse nommer Roi un jeu aussi simple graphiquement que Crusader King II et pourtant... Passer de longues nuits à tenter de se sortir d'une guerre civile, d'une complot visant à saper votre autorité, d'un pape voulant épouser votre fille de 13 ans ayant acquis le trait "Libidineuse" (Non j'invente pas!), vous procurera de longues heures de plaisirs et de vices. Rien de mieux que de jouer chaque descendant de votre lignée suivant ces attributs données pour éviter la lassitude de jouer un parfait Templier (Eux aussi fort appréciés de Philippe le Bel du reste!) ou un dictacteur paranoîaque avide de pouvoir pendant 400 ans!

Variez les plaisirs, faites vous plaisir, le jeu n'en sera que meilleur. Remodelez l'Histoire les enfants, Si Jérusalem eut été Viking, la face du monde eut été changée, et vu qu'il ne faut pas espérer que notre situation irl s'arrange, au moins pendant quelques heures vous avez le pouvoir de changer les choses!

Bon sur ce, je vous laisse, ma chère et tendre me demande de la conduire chez le banquier...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
66 personne(s) sur 69 (96%) ont trouvé cette évaluation utile
12 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
4,821.6 heures en tout
Posté le : 14 avril 2015
Comme le vin les jeux des studios Paradox se bonifient avec le temps, à sa sortit CKII pouvait se targuer d'être un jeu très complet et addicif mais Paradox n'en resta pas la depuis plus de trois ans le studio nous livrent des DLC de facture allant du correct au pur chef d'oeuvres.

Alors de quoi s'agit-il? CKII est un jeu de gestion dynastique se déroulant pendant le moyen age 1066 à 1453 pour la date par défaut.
Dans la peau d'un souverain allant d'un simple comte à un puissant Basileus/Empereur, vous devrez survivre et faire prosperer votre dynastie car vos ennemies sont légions: envahisseurs étranger, hérétique, paiens et même vassaux au dents longue qui convoitent vos titres survivre ne sera pas un parcourt de santé.

Malgré les nombreuse mises à jour je regrettes quelques petits défauts qui peuvent être agacant comme l'absence total de batailles naval chose selon moi vraiment indispensable quand l'ont sait qu'a cette époque Venise ou Gênes possèdaient les plus puissante flotte de la méditérannée cela changerait radicalement le jeu jeu et permetrait d'adopter des tactiques différente.
l'absence d'une partie commerce est aussi regretable, les échanges enttre le moyen orient et l'asie etait très nombreux cela mériterais un minimum d'exploitation dans le jeu.
dernier points qui est surement le plus facheux les rebellions des vassaux parfois complétement WTF, un exemple un comte n'hésite pas a se lancer seul dans une rebellion pour changer l'autorité ou la loi de succession royale heureusement les MAJ ont regler se soucis mais il arrive d'avoir ce genre de situation parfois.

Parmit les DLC je ne mentionerai spas les cosmetiques (Musique et skin) qui sont tout à fait dispensable mais apporte quand même de la variété plus que bienvenue quand l'ont passe des heures sur le jeu.
voila donc les DLC majeur:

Sword of islam: premier DLC majeur que je recommande vivement, il permet de jouer un souverain musulman ayant sont gameplay propre ainsi que des d'event apportant un changement très agréable si l'ont est lassé des monarque chrétiens.

Legacy of Rome: centrer uniquement sur l'empire Byzantin avec son lot d'event permetant de reformer l'empire romain un chalenge particulièrement passionant à tenter.

Sunset invasion: DLC assez contreversé parmit la communauté, pour ma part je l'aime bien il est complétement WTF: prends pour postulat une invasion des Aztèques en Europe de quoi donner des sueur au monarque Occidentaux qui était a l'abri des hordes Mongoles.

Republics: débloque les républiques marchandes, selon moi pas forcement le meilleurs DLC.

The olds gods: Que je considère comme le meilleur DLC du jeu, il dévérouille tous les souverain Paiens: Norse, balte, Finnois ou encore Zoroastrien mais de plus il ajoute 200 ans de jeu supplémentaire (an 867) Les paiens sont extrèment plaisant a jouer notament les norses il est aussi possible de reformer les religion paiens pour qu'elle resiste à la croix et la lune.

Son of Abraham: apportant pas mal de nouveauté pour les souverain Chrétiens: collège des cardinaux, ordre religieux et event. pour les musulmans il est possible de choisir entre deux école de pensé et pour les juif tenter de fonder de nouveau le royaume de Jérusalem.

Rajas of India: comme son nom l'indique il ajoute carrément tout un pays et quelques provinces au en ♥♥♥♥♥ et en Russie ainsi que 3 nouvelles religions, pas forcément le plus indispensable à reserver au accrocs du jeu.

Charlemagne: le DLC ajoute 100 ans de jeu supplémentaire portant le tout à environ 700 ans de jeu (768-1453) le DLC est principalement centrer sur Charles le grand dit "Charlemagne" parmit les autres nouveauté un nouveau sutème de tribu pour les paiens et une nouvelle religion le zunisme.

Way of life: DLC purement RP ajoutant des event et des ambitions personnel pour les souverains. Comme la séduction et tenter des faire des batards avec les femmes des vos rivaux pour les faire rager ou encore partir dans une chasse épic pour trouver un animal rare.


Pour conclure CKII est clairement un jeu indispensable pour tout amateur de wargame ou les passioner du moyen age qui se respecte, facile d'accès et plaisant pour les yeux paradox à fait des effort collosaux pour rendre le jeu "tout public" façon de parler evidement car les wargames sont des jeux de niches qui n'ont pas un grand succès auprès des masses.

Jeu absolument chronophage chacune de vos parties seront unique et passionante mais attention à votre vie social car il peu etre très difficile de décrocher ;)
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
53 personne(s) sur 55 (96%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
546.9 heures en tout
Posté le : 20 décembre 2013
Il y a quelques années, on m'aurait affirmé que je passerais des heures sur un jeu de stratégie de type wargame-géopolitique, j'aurais ri. Depuis j'ai passé des heures sur Civilization IV & V, et sur ce bijou qu'est Crusader Kings 2.

Je crois que c'est le jeu où j'ai passé le plus d'heure sur la *démo*. Je n'en revenais pas. Oh bien sûr, je ne comprenais pas grand chose à ce qui m'arrivais, et même après 400 heures de jeu, il m'arrive encore d'être surpris. Parce que le jeu auquel je joue aujourd'hui n'est plus le même que celui auquel j'ai joué au moment de son achat. Il ya eu une tripotée de patch, chacun ajoutant un sérieuse dose de contenu, et je ne parle même pas des DLC payant (ceux qui rajoutent du gamelplay, pas les crotouilles esthétiques). D'un jeu déjà riche on est arrivé à un monstre gothique, exhubérant et généreux, de quoi décourager les débutants qui n'ont jamais mis les mains sur un jeu de ce type (la courbe d'apprentissage est assez rude, et passe par des humiliations à base de Horde mongole en furie).

Je n'ai pas encore essayé le dernière extension en date, "Sons of Abraham", mais cela ne saurait tarder.

Je conseille ce jeu à tous les amateurs de stratégie, de géoplitique, de Moyen-Age, et de coup de poignards dans le dos. Et pour achever de vous convaincre, sachez qu'il existe un excellent mod sur "Game of Thrones" ; Eddard Stark Roi de Westeros ? C'est possible. A vous de manoeuvrer vers la victoire.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante