Seul les morts s'en sortiront. Un vaisseau spatial minier fait la découverte d'un étrange objet sur une planète inconnue et ne donne plus signe de vie peu après. Vous êtes l'ingénieur Isaac Clarke et vous avez pour mission de réparer le vaisseau. Vous vous apercevez rapidement que l'équipage a été décimé.
Évaluations des utilisateurs : très positives (5,273 évaluation(s)) - 89% des 5,273 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 20 oct 2008

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Dead Space

LUNAR NEW YEAR SALE! Offer ends 12 février

-66%
$19.99
$6.79

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Dead Space Pack

Inclut les 2 articles suivants : Dead Space, Dead Space™ 2

LUNAR NEW YEAR SALE! Offer ends 12 février

 

À propos de ce jeu

Seul les morts s'en sortiront.
Un vaisseau spatial minier fait la découverte d'un étrange objet sur une planète inconnue et ne donne plus signe de vie peu après. Vous êtes l'ingénieur Isaac Clarke et vous avez pour mission de réparer le vaisseau. Vous vous apercevez rapidement que l'équipage a été décimé. Prisonnier du vaisseau vous allez vous battre pour votre survie.
  • Démembrez stratégiquement vos ennemis, les Necromorph.
  • Gravité zéro les attaques peuvent venir de partout.
  • Découvrez la vérité et l'horreur dans cette aventure.

Configuration requise

    • Interface : Microsoft Windows® XP SP2 ou Vista
    • Processeur : 2.8 GHz ou plus rapide
    • Mémoire : 1 Go RAM ou plus pour Windows XP (2 Go pour Vista)
    • Graphismes : Carte compatible DirectX® 9.0c avec Shader Model 3.0, 256 Mo ou meilleure, NVIDIA GeForce 6800 ou meilleure (7300, 7600 GS, et 8500 sont sous le minimum requis), ATI X1600 Pro ou meilleure (X1300, X1300 Pro et HD2400 sont sous le minimum requis)
    • Disque dur : 7.5 Go d'espace disque
    • son : compatible DirectX® 9.0c
    • CONNEXION INTERNET, ACCEPTATION DE L'ACCORD EULA (END USER LICENSE AGREEMENT) ET ENREGISTREMENT EN LIGNE SONT REQUIS. EA SE RÉSERVE LE DROIT DE SUPPRIMER DES FONCTIONS EN LIGNE DANS UN DÉLAI DE 30 JOURS APRÈS NOTICE.
Évaluations intéressantes des utilisateurs
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
20.2 heures en tout
Posté le : 16 septembre 2015
C'est tellement bon de retrouver de tels survival-horror, où le mot "horror" prend toute son ampleur. L'angoisse est palpable, le héros est fragile, les munitions rares (en mode difficile). Du tout bon, le premier Dead Space reste un monument de l'horreur. Il est arrivé au moment où le genre était en perte de vitesse, et a magistralement donné un second souffle à toute une série de jeux qui allaient sortir plus tard.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
31.3 heures en tout
Posté le : 4 décembre 2015
Dead Space est une réussite même en 2015, il se porte bien et n'a pas pris une ride.

Il s'agit là d'un Survival-horror futuriste proposant un gameplay bien huilé et pas mesquin. Dans certains jeux de ce type il faut compter ses munitions et éviter les ennemis comme on peut pour en économiser ce qui n'est pas le cas de Dead Space (même s'il ne faut pas gaspiller les munitions). Dans certaines phases de jeux il est même obligatoire de nettoyer une salle pour progresser par la suite. Les ennemis éliminés donnent des munitions et on peut en acheter également au "stock".


Dead Space nous plonge dans son univers via une ambiance et une mise en scène habile et efficace. Si on devait comparer Dead Space je dirai qu'il me fait penser à des jeux comme System Shock ce qui n'est pas une mauvais chose (!).

Le plus surprenant étant sa capacité à se renouveler sans cesse au fil des niveaux. Un véritable tour de force face aux jeux qui font dans la facilité en imposant un gameplay linéaire.

Au niveau gameplay justement, pour un FPS, on peut être perturbé par cette vue par dessus l'épaule du personnage en décalé sur la droite (bien que Resident Evil 4 nous a habitué à cela et un peu Gears of War avec un plan plus large) et les informations vitales telles que le niveau de vie, de Stase et d'oxygène sont directement implémentés dans le dos de l'armure du héros que l'on dirige mais on s'y fait très bien par la suite.

Au Stock (marchand du jeu se présentant sous la forme d'un distributeur) on peut acheter armes, armures et items (recharge de vie, d'oxygène, de Stase, Pointe de force...) si l'on a découvert les plans de fabrication au sein du vaisseau.

On peut récupérer des points de force permettant d'améliorer son équipement et ses armes (dégâts, capacité d'un chargeur de munitions, temps de recharge, vitesse de tir...). A noter que les améliorations apportées au RIG (l'armure du héros) sont transférées si vous changez d'armure (il existe 6 niveaux d'armure).

Il y a aussi la Stase qui permet de ralentir les ennemis. Pour ce faire on dispose d'une jauge qui diminue à chaque utilisation et on peut la recharger soit si le niveau propose des pompes à Stase, soit en obtenant une recharge sur un ennemi ou au stock. A noter que l'on peut développer la compétence de Stase (augmentation de la capacité maximale de la jauge et durée de l'effet de la Stase). C'est même recommandé tant cet élément de gameplay deviendra indispensable au fil de l'aventure.

Enfin, le module Macro-PK permet d'attirer les objets vers soi, à l'image du célèbre pistolet anti-gravité d'Half-Life 2, mais aussi de bouger des objets lourds prévus à cet effet. Astuce : s'il s'agit d'un objet que vous pouvez mettre dans votre inventaire vous pouvez appuyer sur la touche "E" dès que vous attirez l'objet vers vous, donc inutile d'attendre qu'il soit à vos pieds pour le prendre.

Concernant le level-design on est, étonnamment, sur un jeu à l'ancienne dans le sens où l'on joue dans des niveaux plutôt qu'un open world mais cela est introduit par le fait qu'il faille se déplacer dans les diverses parties du vaisseau USG ISHIMURA via une sorte de métro/train/tramway (faites votre choix!). Cela donne un certain intérêt au jeu au niveau du gameplay.

Ce qui différencie également Dead Space ce sont également ces phases de jeu en extérieur sans oxygène, ce qui confère une pression sur le joueur qui doit évoluer dans une partie du niveau dans un temps limité (mais prolongeable via pompe à oxygène ou une recharge dans l'inventaire). En revanche, on notera que les ennemis ne sont pas affectés par le manque d'oxygène et ont tout leur temps pour vous embêter!

L'autre point fort sont les phases de jeu sans gravité. Isaac, le héros que l'on incarne, reste bien les pieds aimantés au sol et il lui est possible de sauter pour atteindre une autre partie du décor. Ces phases sont l'occasion d'évoluer véritablement en trois dimensions dans des environnements tortueux et qui font tourner la tête lorsque l'on marche sur ce qui au départ était le plafond ou la paroi d'une pièce.

Pour finir, j'ai joué à ce jeu sur sa version PC. De nos jours on peut tout mettre à fond au niveau des options sans problèmes (ce qui est quasiment toujours l'avantage lorsque l'on joue à des jeux qui ont plusieurs années). En outre, il s'agit d'un portage console et cela se ressent sur la maniabilité clavier/souris où il faut bien régler la sensibilité de la souris et prendre vos marques.

Attention, dans les options graphiques, le V-Sync a une incidence assez forte sur la sensibilité de la souris. A vous donc de jongler avec la sensibilité de la souris et avec ou sans V-Sync.

Dead Space reste une aventure passionnante entre FPS, horreur, gameplay varié et coup de théâtre scénaristique.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
25.5 heures en tout
Posté le : 30 décembre 2015
flippant et rythmé du début à la fin!!! ce jeu est une merveille!!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
119 personne(s) sur 128 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
26 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
70.0 heures en tout
Posté le : 23 août 2015
Alien + The Thing + Event Horizon = Dead Space


Top-notch atmosphere and a compelling story.

Mouse sensitivity is crap, though turning v-sync off at the NVIDIA Control Panel fixes that right up.


10/10 would planet crack in restricted system again.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
94 personne(s) sur 104 (90%) ont trouvé cette évaluation utile
115 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
10.2 heures en tout
Posté le : 31 octobre 2015
Dead Space is pretty cool, I guess.

Set in the distant future of 2002, you play as Isaac Clarke, a man with two dads: Isaac Newton and Arthur Clarke. Unlike many Sci-Fi protagonists, Isaac is a space Engineer, which is like a normal Engineer but in space. And if EA promotional content is anything to go by, Isaac is also a golfer, a skateboarder, a mercenary, a world famous pugilist, and probably a really good kisser.

One day, Isaac and friends go to fix a bunch of broken stuff aboard the USG Ishimura, a ship that's literally named "Rock Village". Unfortunately it does the opposite of make villages out of rocks and instead cracks planets open to eat the sweet sweet planet juice hiding inside. Ooh baby. Unfortunately, someone opened the space zombie can and now there are space zombies everywhere.

On the bright side, even though Isaac majored in engineering, he also apparently minored in being a unkillable death god from the 4th dimension because Isaac's right hook hits with about enough force to send the moon out of orbit and crashing into the planet below. When this game was still coming out back in 2008, the developers boasted that Isaac was at a disadvantage because he was an engineer and not a space marine. But Isaac still opens up more cans of Whoop A than the entire Earth military combined. It must be all that pent up space sexual frustration. Because he's in space.

The most unique aspect is that, outside of maybe one or two weapons, Isaac remains in his field of expertise in terms of equipment. But then again, his first weapon is called a plasma cutter. As in a tool that cuts things with plasma. Why don't you just give him a asteroid chainsaw while you're at it?
Actually, do that, that would be awesome.

But outside of developer words, Isaac is a huge faker. Sure he screams at everything and runs like a girl. But at the same time the guy can quick draw and open fire like the best of them. But lets stop talking about that hunk of murder for a moment and talk about the Ishimura itself.

The Ishimura is the largest and oldest ship of it's class. Roughly 1.6 Km in length if the wiki is to be believed. When you're inside it's dark, dingy, Event Horizon inspired interior, you can actually kind of believe that people lived in there. Outside of the workbench and the machine that sells you murder tools for money. There are constant reminders that the Ishimura at one point, had it's own ecosystem and community. The ship seems to have everything from accommodations, recreational areas, movie theaters, video games, posters of products, vending machines, and even a restaurant. My favorite was the Zero-G basketball. Get dunked on, son.

The Necromorphs, Daughter Space's antagonists, are gross little ♥♥♥♥♥♥♥s. Originally the inhabitants of the USG Stonetown, the necromorphs now hunt through the halls, killing anything that doesn't look like them as well as spreading this weird mossy flesh stuff that looks like the stuff I find on my toilet seat.

But now that everyone is dead, outside of a few induviduals, as well as all of the angry space zombies onboard, is the Ishimura scary? Well, outside of the atmoshpere, no, not really. If anything the game is like a reverse horror story about alien lifeforms doing their best to try and stop an angry man covered in metal bits, jacked up on blue milk and packing more heat than the Detroit police department.

Is Dad Space a good horror game? No. Is it fun? Yes, I would say so. The weapons are crunchy and fun to use, the enemies have enough variety to make you switch up your strategies, and there's enough bread crumbs and rewards for exploration to get you into finding audio logs and picking up space money to buy space stuff.

I'm not saying that Dude Space would be scarier if Isaac was defenseless. I happen to not enjoy horror games where you run away a bunch very fun because I'm already very good at running away from my problems. I'm just saying that maybe they should have turned it down a bit, maybe even gave Isaac less equipment but more evasion options, such as hiding or sweet slide tackles. Not even half way through the game I had to start putting health items away because my aim is as perfect as I am handsome and I was losing space for ammo in favor of the blue milk boxes.

But should you play Father Area?
It's a fun game, just not a scary one. I did not find myself pooping my pants or screaming really loudly for YouTube money. But I did find an appeal in going from room to room exterminating the space Vampires. It's almost like a natural selection thing.
Man eat planet.
Space zombies eat man.
Immortal war god eat space zombie.

DeDe Laboratory is on the cheap, and usually goes down in price during sales. Give the game a looksy, maybe it'll hook you in for the sequels, which I'm heading to next. It's definitely one of EA's better games, but that's probably not saying much considering the crimes they commit on a regular basis.

Ded Sposs gets 8 irate space miners out of 10.

Also, apparently the game had really gory death scenes but I didn't get any of those because I'm objectively the best.

Just the best.

The best Curator: http://steamcommunity.com/groups/Dickbuttexperience
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante