Médiums de rue. Leurs néons clignotants sont partout, promettant amour, santé et bonheur. Ils se font une fortune à harceler les crédules et à les plumer. Alors lorsque ces victimes commencent à mourir et à laisser derrière eux des esprits confus, seul un médium authentique (et son guide spirituel rebelle) peut régler le problème.
Évaluations des utilisateurs :
Globales :
très positives (229 évaluation(s)) - 96% des 229 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 13 jan 2012

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Français non disponible
Ce produit n'est pas disponible dans votre langue. Veuillez consulter la liste des langues disponibles ci-dessous avant de l'acheter.

Acheter Blackwell Deception

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter The Blackwell Bundle

Comprend 4 articles : Blackwell Convergence, Blackwell Deception, Blackwell Unbound, The Blackwell Legacy

 

À propos de ce jeu

Médiums de rue. Leurs néons clignotants sont partout, promettant amour, santé et bonheur. Ils se font une fortune à harceler les crédules et à les plumer. Alors lorsque ces victimes commencent à mourir et à laisser derrière eux des esprits confus, seul un médium authentique (et son guide spirituel rebelle) peut régler le problème.
Des boites de nuit du centre-ville aux appartements pimpants en passant par un yacht luxueux sur l'Hudson River, Rosa et Joey vont déterrer la vérité sur le monde sous-terrain des médiums de rue. Y compris certains secrets que Joey aurait préféré ne pas déterrer.

Configuration requise

    • Système d'exploitation : Windows ME ou supérieur
    • Processeur : Pentium ou supérieur
    • Mémoire vive : 64 Mo de RAM
    • Affichage : 640x400, couleurs 32-bit : Système de 700 MHz minimum
    • DirectX® : 5.0
    • Disque dur : 350 Mo d'espace disque disponible
    • Son : N'importe quelle carte son compatible DirectX
Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Globales :
très positives (229 évaluation(s))
Publiées récemment
Solo & Kemar
9.4 hrs
Posté le : 28 mai
Mon premier contact avec Deception a été un peu une ♥♥♥♥♥♥ froide. Après Convergence, j'ai eu l'impression que les graphismes et surtout l'animation des personnages étaient revenus plusieurs crans en arrière (les Blackwell ont eu droit à des remises à jour grapiques qui expliquent peut-être ces écarts).
Mais l'histoire de Deception est très solide et nous embarque rapidement, faisant vite oublier la "déception" du début. Et au final j'ai vraiment apprécié cet épisode, même s'il pose plus de questions qu'il n'apporte de réponses.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
juliensoler
4.4 hrs
Posté le : 3 janvier
Toute la série est vraiment sympa... Mais n'est en définitive qu'un seul et même jeu
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Dexter Douglas
7.1 hrs
Posté le : 7 juillet 2015
Quatriéme volet de la série, The Blackwell Deception raméne Rosa et Joey sur le devant de la scéne.
Rosa a enfin lancé son "entreprise" de consultant spirituel sur internet, où des clients peuvent librement la contacter. (Mention spéciale à ses cartes de visites phosphorescentes).

Pour une raison que j'ignore, le jeu adopte ici des graphismes plus "dessin animé" (vulgairement dit) mais améliore le gameplay en réincluant le systéme d'association d'indice, mais également par la présence du nouveau smartphone de Rosa (fini les aller-retour à son appartement pour les recherches et les appels).

Le scénario de son côté suit son cours, que lui demander de plus.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
LouRagou
6.8 hrs
Posté le : 17 juin 2015
Blackwell Deception : la formule marche toujours autant après 4 épisodes !

Rosa Blackwell est à présent une Medium de profession, même si la plupart du temps elle passe pour une illuminée, elle arrive à gagner sa vie en résolvant de petites enquêtes avec l'aide de Joey. Mais des éléments troublants viennent semer le doute dans sa nouvelle routine, et de vieilles connaissances ressurgissent. Des dangers encore plus menaçants font surface, et un avenir peu encourageant se dessine petit à petit.

L'action se passe quelques années plus tard, en 2010 ou 2011, ce qui implique encore de nouveaux changements puisque la série évolue avec la technologie. Cette fois, plus besoin de faire des allers et venues entre les lieux d'investigation et la maison pour faire vos recherches. Grâce au nouveau smartphone de Rosa, vous pouvez tout gérer sur place, ce qui vous fait gagner pas mal de temps !
Et bonne nouvelle, le calepin a retrouvé toutes les capacités des anciens épisodes ! Il est de nouveau possible d'associer des idées pour débloquer des dialogues ou d'autres informations, ce qui faisait le charme des 2 premiers opus. Les énigmes sont maintenant plus variées, et la contribution entre Rosa et Joey est encore plus renforcée.
L'écriture est toujours au rendez-vous, et quelques scènes d'action viennent pimenter le tout. L'ambiance est vraiment solide et on s'y prend très vite !

En plus, on a tout le temps d'en profiter puisque cet épisode est bien plus long que ses prédécesseurs (entre 5 et 6 heures). Excellent épisode !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Kitsune-Musume
5.3 hrs
Posté le : 12 juin 2015
The Blackwell Deception est le quatrième et avant-dernier volet de la série des Blackwell. Habitués à des jeux de qualités cet opus ne déroge pas à la règle.

Rosa a commencé à offrir ses services en tant que médium "chasseuse de fantômes" et c'est l'appel d'un client qui va l'emmener sur un yacht qui chaque nuit part tout seul en mer. Cependant les aventures de Rosa et Joey ne font que commencer et c'est suite à la mort d'un ancien collègue journaliste qui enquêtait sur le milieu des médiums que nos deux acolytes vont se lancer sur la piste d'un mystérieux gourou... http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=459807080 L'écriture est à nouveau très bonne et on suit l'enquête avec beaucoup d'intérêt. Le passé de Joey ressurgit un peu mais cet aspect de l'histoire est laissé de côté, un peu dommage, peut-être pour le dernier épisode ?

Le système de mise en relation des indices qui avait disparu dans Blackwell Convergence réapparait mais ne sert que très peu à faire des déductions. Comme dans le jeu précédent Joey est aussi là pour donner des indices si on est coincés, ce qui est pas mal car il a quelques moment où on va tourner en rond sans savoir ce qu'on a manqué.

Globalement les mécanismes de jeu sont donc les mêmes, les changement sont vraiment minimes. http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=459807143 On retrouve aussi le mode avec commentaires des développeurs si on désire en savoir plus sur la conception du jeu, à faire lors d'une seconde partie de préférence.

Ce jeu était vraiment bon et comparé au premier Blackwell les histoires sont bien plus élaborées, même si parfois cela implique un peu de confusion on arrive toujours à comprendre le scénario au final. J'aime aussi le fait qu'il y ait toujours des clins d’œils aux épisodes précédents ainsi qu'un lien entre chaque jeu, même infime. D'ailleurs le jeu se termine sur un petit suspens qui laisse présager du début du dernier volet, je vais m'y mettre de suite !

Lisez d'autres avis sur ma page de curation : Kitsune's Guide
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Dandy
6.1 hrs
Posté le : 24 mai 2015
Ne vous laissez pas tromper par les graphismes old school. Lles Blackwell, ce sont de vrais point & click qui ont mieux à proposer que leur simple aspect rétro.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Mystère Orange
5.8 hrs
Posté le : 27 septembre 2014
Grande découverte que cette série indé de Point and Click, loin des canons du genre. Dave Gilbert (le créateur) a construit un univers mi-urbain mi-ésotérique, jazzy et mélancolique, entre Twin Peaks et Daniel Clowes, entre incommunicabilité des êtres et communication des esprits. On y incarne Rosangela Blackwell, new-yorkaise trentenaire, journaliste neurasthénique qui hérite d'un fantôme encombrant sorti d'un vieux film de gangster avec lequel elle va devoir composer pour renvoyer dans l'au-delà les esprits égarés. Plus que des énigmes, les jeux se présentent comme une série d'enquêtes dont les mécaniques évoluent au fil des épisodes (dialogues, recherches internet, switch entre Rosangela et Joey- le fantôme qui peut traverser les portes mais rien attraper). Ces enquêtes doivent mener à ce qui constitue le grand projet de ces jeux qui est de mettre à jour une connexion souterraine entre ces âmes broyées par la ville qui ont tenté en vain de résister à ses mécanismes impitoyables et qui s'accrochent à leur illusion (l'objectif est de faire réaliser aux fantômes qu'ils sont morts pour les diriger vers l'au-delà). C'est d'une grande humanité dans l'écriture et l'interprétation, fines et sensibles, qui se maintient d'épisode en épisode (me manque le dernier, sorti cette année, néanmoins). Vraiment une petite perle, perfectible dans ses mécaniques et son habillage mais qui sait faire exister ses personnages sans esbroufe conceptuelle et parler du monde humblement avec une grande justesse.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Tibetan Pop Star
5.1 hrs
Posté le : 11 juillet 2014
Jusqu'aux trois-quarts de ce Blackwell Deception, je me suis fait chier. Les mécanismes peinent à se renouveller et le schéma habituel du sauvetage de fantôme se répète à nouveau avec peu de variation. On a l'impression de jouer à n'importe quelle autre épisode de la série. Mais la fin conclut très bien le scénario et rattrape les 3h précédentes. La conclusion de ce Blackwell Deception est également beaucoup plus satisfaisante que celle de Blackwell Convergence.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Lia La Rouge
4.4 hrs
Posté le : 22 juin 2014
L'ensemble des Blackwell est une formidable histoire dont Deception en est la meilleure partie. La musique est poignante et les fantômes de cet opus sont les plus touchants.

Fan de point and click et de belles narrations, foncez sur les Blackwell !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Redd
4.2 hrs
Posté le : 29 novembre 2013
Blackwell Deception n'en est pas une. Le meilleur opus de la série. Finalement, à chaque épisode, le scénario s'améliore, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Les phases où les fantômes passent d'en l'au-delà sont riches en émotion. Très réussies.

La combinaison des notes est revenue (elle avait disparu dans l'épisode précédent) mais n'est pas encore assez exploitée à mon goût, même si j'ai trouvé Deception (légèrement) plus difficile que Convergence.

J'ai hâte de jouer à Epiphany pour avoir le fin mot de l'histoire.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
11 personne(s) sur 11 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
5.3 heures en tout
Posté le : 12 juin 2015
The Blackwell Deception est le quatrième et avant-dernier volet de la série des Blackwell. Habitués à des jeux de qualités cet opus ne déroge pas à la règle.

Rosa a commencé à offrir ses services en tant que médium "chasseuse de fantômes" et c'est l'appel d'un client qui va l'emmener sur un yacht qui chaque nuit part tout seul en mer. Cependant les aventures de Rosa et Joey ne font que commencer et c'est suite à la mort d'un ancien collègue journaliste qui enquêtait sur le milieu des médiums que nos deux acolytes vont se lancer sur la piste d'un mystérieux gourou... http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=459807080 L'écriture est à nouveau très bonne et on suit l'enquête avec beaucoup d'intérêt. Le passé de Joey ressurgit un peu mais cet aspect de l'histoire est laissé de côté, un peu dommage, peut-être pour le dernier épisode ?

Le système de mise en relation des indices qui avait disparu dans Blackwell Convergence réapparait mais ne sert que très peu à faire des déductions. Comme dans le jeu précédent Joey est aussi là pour donner des indices si on est coincés, ce qui est pas mal car il a quelques moment où on va tourner en rond sans savoir ce qu'on a manqué.

Globalement les mécanismes de jeu sont donc les mêmes, les changement sont vraiment minimes. http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=459807143 On retrouve aussi le mode avec commentaires des développeurs si on désire en savoir plus sur la conception du jeu, à faire lors d'une seconde partie de préférence.

Ce jeu était vraiment bon et comparé au premier Blackwell les histoires sont bien plus élaborées, même si parfois cela implique un peu de confusion on arrive toujours à comprendre le scénario au final. J'aime aussi le fait qu'il y ait toujours des clins d’œils aux épisodes précédents ainsi qu'un lien entre chaque jeu, même infime. D'ailleurs le jeu se termine sur un petit suspens qui laisse présager du début du dernier volet, je vais m'y mettre de suite !

Lisez d'autres avis sur ma page de curation : Kitsune's Guide
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
8.8 heures en tout
Posté le : 4 avril 2013
Dire que Blackwell Deception n'est pas une déception tiendrait à la fois de la mauvaise blague et de l'euphémisme. (un peu) Plus long et fort des mêmes qualités que ses aînés, il se paie le luxe d'être encore mieux maîtrisé que ces derniers. La série atteint enfin un niveau de finition digne des grands. Ce qui n'était au départ qu'une petite série sympathique est en si bonne voie que je me mets à baver en attendant le cinquième épisode, Epiphany, tout en rêvant que la saga Blackwell continue sur sa lancée.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
5.1 heures en tout
Posté le : 11 juillet 2014
Jusqu'aux trois-quarts de ce Blackwell Deception, je me suis fait chier. Les mécanismes peinent à se renouveller et le schéma habituel du sauvetage de fantôme se répète à nouveau avec peu de variation. On a l'impression de jouer à n'importe quelle autre épisode de la série. Mais la fin conclut très bien le scénario et rattrape les 3h précédentes. La conclusion de ce Blackwell Deception est également beaucoup plus satisfaisante que celle de Blackwell Convergence.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
4.2 heures en tout
Posté le : 29 novembre 2013
Blackwell Deception n'en est pas une. Le meilleur opus de la série. Finalement, à chaque épisode, le scénario s'améliore, ce qui n'est pas pour me déplaire.

Les phases où les fantômes passent d'en l'au-delà sont riches en émotion. Très réussies.

La combinaison des notes est revenue (elle avait disparu dans l'épisode précédent) mais n'est pas encore assez exploitée à mon goût, même si j'ai trouvé Deception (légèrement) plus difficile que Convergence.

J'ai hâte de jouer à Epiphany pour avoir le fin mot de l'histoire.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
5.8 heures en tout
Posté le : 27 septembre 2014
Grande découverte que cette série indé de Point and Click, loin des canons du genre. Dave Gilbert (le créateur) a construit un univers mi-urbain mi-ésotérique, jazzy et mélancolique, entre Twin Peaks et Daniel Clowes, entre incommunicabilité des êtres et communication des esprits. On y incarne Rosangela Blackwell, new-yorkaise trentenaire, journaliste neurasthénique qui hérite d'un fantôme encombrant sorti d'un vieux film de gangster avec lequel elle va devoir composer pour renvoyer dans l'au-delà les esprits égarés. Plus que des énigmes, les jeux se présentent comme une série d'enquêtes dont les mécaniques évoluent au fil des épisodes (dialogues, recherches internet, switch entre Rosangela et Joey- le fantôme qui peut traverser les portes mais rien attraper). Ces enquêtes doivent mener à ce qui constitue le grand projet de ces jeux qui est de mettre à jour une connexion souterraine entre ces âmes broyées par la ville qui ont tenté en vain de résister à ses mécanismes impitoyables et qui s'accrochent à leur illusion (l'objectif est de faire réaliser aux fantômes qu'ils sont morts pour les diriger vers l'au-delà). C'est d'une grande humanité dans l'écriture et l'interprétation, fines et sensibles, qui se maintient d'épisode en épisode (me manque le dernier, sorti cette année, néanmoins). Vraiment une petite perle, perfectible dans ses mécaniques et son habillage mais qui sait faire exister ses personnages sans esbroufe conceptuelle et parler du monde humblement avec une grande justesse.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
4.4 heures en tout
Posté le : 22 juin 2014
L'ensemble des Blackwell est une formidable histoire dont Deception en est la meilleure partie. La musique est poignante et les fantômes de cet opus sont les plus touchants.

Fan de point and click et de belles narrations, foncez sur les Blackwell !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
6.1 heures en tout
Posté le : 24 mai 2015
Ne vous laissez pas tromper par les graphismes old school. Lles Blackwell, ce sont de vrais point & click qui ont mieux à proposer que leur simple aspect rétro.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
6.8 heures en tout
Posté le : 17 juin 2015
Blackwell Deception : la formule marche toujours autant après 4 épisodes !

Rosa Blackwell est à présent une Medium de profession, même si la plupart du temps elle passe pour une illuminée, elle arrive à gagner sa vie en résolvant de petites enquêtes avec l'aide de Joey. Mais des éléments troublants viennent semer le doute dans sa nouvelle routine, et de vieilles connaissances ressurgissent. Des dangers encore plus menaçants font surface, et un avenir peu encourageant se dessine petit à petit.

L'action se passe quelques années plus tard, en 2010 ou 2011, ce qui implique encore de nouveaux changements puisque la série évolue avec la technologie. Cette fois, plus besoin de faire des allers et venues entre les lieux d'investigation et la maison pour faire vos recherches. Grâce au nouveau smartphone de Rosa, vous pouvez tout gérer sur place, ce qui vous fait gagner pas mal de temps !
Et bonne nouvelle, le calepin a retrouvé toutes les capacités des anciens épisodes ! Il est de nouveau possible d'associer des idées pour débloquer des dialogues ou d'autres informations, ce qui faisait le charme des 2 premiers opus. Les énigmes sont maintenant plus variées, et la contribution entre Rosa et Joey est encore plus renforcée.
L'écriture est toujours au rendez-vous, et quelques scènes d'action viennent pimenter le tout. L'ambiance est vraiment solide et on s'y prend très vite !

En plus, on a tout le temps d'en profiter puisque cet épisode est bien plus long que ses prédécesseurs (entre 5 et 6 heures). Excellent épisode !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
4.4 heures en tout
Posté le : 3 janvier
Toute la série est vraiment sympa... Mais n'est en définitive qu'un seul et même jeu
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
7.1 heures en tout
Posté le : 7 juillet 2015
Quatriéme volet de la série, The Blackwell Deception raméne Rosa et Joey sur le devant de la scéne.
Rosa a enfin lancé son "entreprise" de consultant spirituel sur internet, où des clients peuvent librement la contacter. (Mention spéciale à ses cartes de visites phosphorescentes).

Pour une raison que j'ignore, le jeu adopte ici des graphismes plus "dessin animé" (vulgairement dit) mais améliore le gameplay en réincluant le systéme d'association d'indice, mais également par la présence du nouveau smartphone de Rosa (fini les aller-retour à son appartement pour les recherches et les appels).

Le scénario de son côté suit son cours, que lui demander de plus.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante