Bienvenue dans un monde de douleur. Le Paradis est une fois de plus en danger et est menacé par les hordes des Enfers qui ne s'arrêteront à aucun prix.
Évaluations des utilisateurs : Variable (210 évaluation(s))
Date de parution: 25 fév 2011
Tags populaires des utilisateurs pour ce produit :

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Painkiller: Redemption

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Painkiller Complete Pack

Inclut les 14 articles suivants : Painkiller Hell & Damnation, Painkiller Hell & Damnation: City Critters, Painkiller Hell & Damnation: Demonic Vacation at the Blood Sea, Painkiller Hell & Damnation: Full Metal Rocket, Painkiller Hell & Damnation: Heaven's Above, Painkiller Hell & Damnation: Medieval Horror, Painkiller Hell & Damnation: Operation "Zombie Bunker", Painkiller Hell & Damnation: Satan Claus DLC, Painkiller Hell & Damnation: The Clock Strikes Meat Night, Painkiller Overdose, Painkiller Redemption, Painkiller: Black Edition, Painkiller: Recurring Evil, Painkiller: Resurrection

 

Nouvelle mise à jour

Painkiller: Redemption a été mis à jour avec un tout nouveau contenu ! Les changements incluent :

  • Deux nouvelles cartes solo (Unholy Stronghold, Small Church)
  • Un nouveau niveau de difficulté a été ajouté : Sommeil Paisible
  • Plusieurs corrections de bugs et des améliorations

À propos de ce jeu

Bienvenue dans un monde de douleur. Le Paradis est à nouveau en danger, menacé par une armée implacable de monstres issus de l'enfer, prêts à aller jusqu'au bout. Cette fois-ci, seuls deux héros peuvent sauver le Paradis de la destruction totale : Daniel et Belial, deux champions d'histoires antérieures de Painkiller, doivent faire équipe et mettre fin à ce conflit de la guerre épique et éternelle entre les Cieux et l'Enfer. Malheureusement, les armées de l'Enfer sont encore plus puissantes et nombreuses qu'avant : la nouvelle chef des abysses s'est vu accorder tous les pouvoirs combinés des anciens généraux et elle est déterminée à mener cette nouvelle guerre jusqu'à la victoire. Ses légions ne battront pas en retraite sans avoir mené une longue et sanglante bataille. Pourrez-vous survivre aux attaques incessantes de ces serviteurs de cauchemars et ces démons terrifiants ?

Caractéristiques

  • Une nouvelle campagne qui vous garantit 7 à 10 heures d'authentique action Painkiller
  • Encore plus de bain de sang et d'action au mètre carré : plongez dans l'action en FPS d'un jeu terriblement intense et réellement redoutable
  • Encore plus de cartes bourrées d'ennemis délirants : tuez plus de 6 000 monstres cruels engendrés un par un
  • 6 nouvelles cartes et un éditeur de cartes facile à utiliser pour créer votre propre expérience Painkiller
  • Deux héros familiers avec des armes uniques et des pouvoirs spécifiques
  • Une amélioration des graphismes, de l'IA, des environnements ainsi qu'une nouvelle bande-son pleine d'ambiance

Configuration requise

    • Interface : Windows XP / Vista / 7
    • Processeur : 2.4GHZ+ (par core)
    • Mémoire : 2 Go ou plus
    • Graphismes : Radeon 3800 / Geforce 7800 ou meilleure
    • DirectX®: 9.0c (inclus)
    • Disque dur : 6 Go
    • Son : Requis
Évaluations intéressantes des utilisateurs
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1.1 heures en tout
Posté le : 9 mai
Le Copier/Coller de trop

Painkiller Redemption est sans aucune doute le pire épisode de la série, déjà car comme tout les autres épisodes il n'innove en rien ( mais c'est pas nouveau ), utilise le même moteur que le premier opus ( fallait sans douter ) mais en plus de tout ça à réussi à totalement rater ce qui faisait le fun des anciens opus. On reprend certes les mêmes armes et le même bestiaire mais avec une feature absolument divine... des arènes qui font 2m² ! Devoir se battre avec 150 ennemies dans des levels aussi petit et mal foutu est un vrai calvaire. Alors oui quand on est un adepte du bunny hop on arrive à s'en sortir mais du coup même en mode normal le jeux est très difficile et aussi très long ! Car en plus d'être chiant et mal construit chaque niveau dure une éternité, par exemple le tout premier level vous demande pas moins de 38 minutes ! Bref si les ancines épisodes était eux aussi des copier/coller eux au moins était fun à jouer car il rester dans l'esprit Painkiller, en revanche celui-ci est une vrai ♥♥♥♥♥.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
6.3 heures en tout
Posté le : 6 juillet
Painkiller Redemption is yet another "sequel" to Painkiller, single-player "old-school" FPS. This one was once again effort of "same fans" as those behind Resurrection and this time it also throws away multiplayer mode that no one would play anyway. Oh, and it was released in 2011, 7 years after original game. And it still uses old engine. And this time it becomes clear that developers wanted your money with zero effort.

Technically, game engine still works. It can support widescreen. Hud is still stretched this way. Performance is good, loading times are good. Bugs and crashes are low, aside from Tarot Cards. Any attempts to equip Tarot Cards resulted in fatal error. Not that you would care about cards anyway.

Storyline tells you about heroes of Painkiller and Overdose going to kill surprise villian, Ada, from Battle Out Of Hell. And it doesn't have anything interesting and it's only given through text at the end and beggining. Not even final boss, who is just reuse of final boss from BOOH, has anything to do with story. It really feel unrelated. Will not enjoy cutscenes either, as said, it's just text.
The only thing it does is stealing good story arc from potential proper sequel and trying to tell you that nightmare that is "resurrection" is canon with hero of that game appearing for no reason in a text, doing nothing good.

So, let's get to ripping and telling you what exactly this game is about.

Imagine that you are trying to put as little effort into creating Painkiller sequel just to sell something. You take Deathmatch maps from original Painkiller. It doesn't bother you that they are small and have no points of interest, being designed to allow players focus on killing each other. You just start placing enough of stuff to make it count as single-player level, just putting small details, that are boxes, here and there. You import weapons and monsters from previous Painkiller expansion packs and then you start to set off spawn. Since you want it to last few hours, you just insert 1000~ monsters into each level. Pretty much, you make it so player has to spend in each room 5-10 minutes, setting up spawns. Here and there you try to vary gameplay with sniping enemies. And then your commisioned generic metal music finally arrives, you hook it up and put a pricetag on your masterpiece.

Well, at least that's the way I imagine it went. So yes, lazy DM maps were edited and it spawns hordes in each rooms, making wave appear one after another until you get bored. Actually, no, it keeps spawning them even after you got bored. Not many players got past the first level. The only bright idea is that some levels make you use Painkiller game weapons (no, weapons from BOOH aren't included). Another half makes you use Overdose arsenal (minus two guns). Not that it matters.

And thus you got a horde gameplay right there. Here is a way that you play it:
1) Bunnyhop around until all enemies spawn and form a group. Try not to get too bored by collecting souls in meanwhile.
2) Shoot rocket/explosive into group.
3) Repeat back to step 1.
Now do it until you beat the game, while wondering that you could be playing better games in meanwhile.
The only difference between two heroes is that Belial (Overdose) got three anti-horde fire modes, one being good for tight hallways. Daniel (Painkiller) got only one, that is rocket, and nothing effective for tight hallways where you don't have space to bunnyhop around. Which will be the only interesting part. Unless you got enough ammo for rockets, then it doesn't matter anyway.

Erm, no, it's not old-school. Old-school FPS weren't just about gore, you had mazes, interesting encounters and, well, thinking. And don't say "As good as Serious Sam", that game handles horde/arena genre better than most notice. You can't just bunnyhop around there, melee monsters will catch up and beat you up, you actually have to respect monsters and do things depending on sitatuation. Painkiller Redemption on other hand doesn't require even situation awareness. Just do same thing unless you want to run out of ammo.
That, and spending 30 minutes killing 1000 monsters on tiny levels that don't have any points of interest would still be too dragged anyway.

And it still has demon mode, which you will get into after collecting 66 souls. You surely will actiavate it more often here, but since it slows down time, it will not do job better than rocket into horde. And yea, you can still collect Tarot Cards, if you want to do painful objectives like "use only melee weapon and shotgun" here. You can still use only 1 passive and only 1 "on-use" card. It also may crash the game.

Painkiller Ressurrection, previous work of this developer, had some ideas, but also was extremly broken from technical side. Painkiller Redemption isn't as broken, but it just has no soul. It doesn't even try to be unique or anything original, it just says "look, I have horde and gore" and reuses assets in such way that gameplay becomes extremely repetetive and bland. Don't bother, it's the worst.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 8 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
1.4 heures en tout
Posté le : 27 février
Hands down the most boring painkiller game. Possibly the worst, even put beside Painkiller: Ressurection. I have never played a game that has consistantly bored me on the first level so much to the point that after years of owning the game I have made zero progress.

The game locks you up in a small room and just unleashes wave after wave after wave, just never ending like its some sort of really ♥♥♥♥♥♥ mini-game you would find in some other, any other better game. I have never been bored so quickly as to lose all motivation or care to even proceed past the first ♥♥♥♥ing level.

This is a landmark in worthlessness.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 6 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
3.5 heures en tout
Posté le : 27 janvier 2014
Comme tout les Painkiller, si vous en aimez un vous les aimez tous. Mais celui la je l'ai trouvé particulierement dur... c'est tellement rare du challenge ds les fps !! Merci encore a Eggtooth Team pour le fun qu'ils nous procurent
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
4.6 heures en tout
Posté le : 6 décembre 2014
Je recommande ce Painkiller dans le cas ou vous aimez les jeux bourrins, que vous avez de l'argent à dépenser.
Malheureusement sa ne suffit pas, surtout quand on cherche une bonne expérience Painkiller (similaire à Black Edition)

J'ai plus l'impression de jouer à un Serious Sam qui se passerais en enfer plus qu'autre chose.

Pour faire simple, dans les autres Painkiller comme Black Edition, ou Overdose il y avais en moyenne 150 ennemis par niveau. Environ 300 pour les plus grands et les plus durs.

Mais la, premier niveau (il y en a que 8 aussi, plutôt decevant) on nous balance 1200 ennemis. 1200 !!!
Je passe mon temps à tourner autour des ennemis pour qu'ils s'agglutinent ensemble, et leurs balancer deux trois roquettes pour nettoyer le tout. Alors quand il s'agis aussi de vouloir faire les défis pour le Tarot noir, ♥♥♥♥♥♥ que ce qu'on s'emmerde!

La musique reste tout à fait dans le thème, et elle est bien, et colle à l'ambiance, de ce côté la, ca va.

le plus gros bémol est pour les maps, qui sont petites, bien trop pour les milliers d'ennemis qu'on nous balance.
Qui sont aussi franchement moche niveau architecture. J'ai toujours été agréablement surpris par la beauté de certains environnements et de certains plans dans les autres Painkiller, mais ici, c'est le néant total. J'ai aucun plaisir à me déplacer dans la map. Car il n'y a rien à voir.

On joue dans des endroit fermé, complétement cloitrés avec les milliers de monstres à tuer qui arrivent par vagues de 50, ouais, sa fait long quand y'as 1200 monstres et qu'ils arrivent 50 par 50. J'en suis venu à prendre l'habitude de check le tableau pour voir à combien de kills j'étais et donc savoir quand j'allais ENFIN finir le niveau...

J'ai acheté ce Painkiller quand il y as eu une promo de 90% sur la collection.
Alors à moins que vous soyez dans mon cas, ce Painkiller Redemption ne vaut pas sont pesant d'âmes.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante