À la une
Jeux
Logiciels Démos ACTUALITÉS Recommandations
The Cat Lady follows Susan Ashworth, a lonely 40-year old on the verge of suicide. She has no family, no friends and no hope for a better future. One day she discovers that five strangers will come along and change everything...
Date de parution: 1 déc 2012
Regarder les 3 vidéos

Acheter The Cat Lady

Articles

“Amazing story that maturely delves into raw human emotion”
4.5/5 – Adventure Gamers

“The Cat Lady is the finest horror adventure I've ever played. In fact, it's one of the finest adventure games I've ever played, period.”
A+ – Just Adventure

“The Cat Lady is a refreshing, intelligent and intriguing game and one of the best I have played this year”
9/10 – Bloody Disgusting

À propos du jeu

The Cat Lady follows Susan Ashworth, a lonely 40-year old on the verge of suicide. She has no family, no friends and no hope for a better future. One day she discovers that five strangers will come along and change everything...

By author Remigiusz Michalski (Harvester Games) this suspenseful psychological horror game features stylized artwork, a simple keyboard control method and English voice acting, plus a compelling, atmospheric 70 minute soundtrack by micAmic and featured artists Warmer, 5iah and Tears Of Mars.

The Cat Lady contains strong adult themes and is recommended only for players over 18.

Configuration requise (PC)

    Minimum:
    • OS: XP, Vista, 7
    • Memory: 500 MB RAM
    • DirectX: Version 9.0
    • Hard Drive: 2 GB available space
    Recommended:
    • OS: XP, Vista, 7
    • Memory: 1 GB RAM
    • DirectX: Version 9.0
    • Hard Drive: 2 GB available space

Configuration requise (Linux)

    Minimum:
    • OS: Debian 7
    • Memory: 500 MB RAM
    • Hard Drive: 2 GB available space
    Recommended:
    • OS: Debian 7
    • Memory: 1 GB RAM
    • Hard Drive: 2 GB available space
Évaluations intéressantes des utilisateurs
14 personne(s) sur 14 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
7.1 heures en tout
Des bugs, des freezes, des crashs, un framerate complètement atroce si on utilise des filtres graphiques, des résolutions douteuses, tout comme le support plein-écran. Tout comme la traduction française qui est à oublier: approximations, lacunes, fautes... si vous maitrisez un minimum l'anglais, restez en VO, surtout avec le combo doublage (très convaincants) et sous-titres.

Et pourtant, je serais vraiment de mauvaise foi si je critiquais le jeu seulement pour ça. Je n'ai aucune idée de la résolution à laquelle tournait le jeu, mais honnêtement, c'était tout à fait propre et les graphismes n'étaient pas altérés. Pour ce qui est des quelques freezes au lancement, je ne vais pas râler, c'est pas comme si TCL était un rpg chronophage qu'on lance 4 fois par jours pendant deux mois. Et pourtant, pour un jeu d'aventure très largement axé sur l'histoire et l'ambiance, il a une durée plutôt honorable. Bouclé en 7heures, j'ai été assez peu bloqué. Les énigmes ne sont pas farfelues ou capillotractés, et ne poseront pas de graves problèmes. Pour les allergiques au point'n'click, sachez qu'on a là des commandes plus intuitives, les flèches gauches et droites permettent de se déplacer en temps réel, la flèche "haut" sert à interagir, celle du bas pour l'inventaire, et enfin entrer pour confirmer les choix.

Cela dit, là n'est pas le véritable intérêt du jeu.

TCL brille déjà par son originalité en terme de protagonistes, on y incarne une femme, la quarantaine, suicidaire. Le ton est donné, l'ambiance est tout sauf "bon enfant". C'est sombre, cauchemardesque, sale, crasseux. Tout comme l'héroïne, on se demande parfois où est la frontière entre ses crises qui la plongent dans les ténèbres ou la réalité. Dans l'ensemble, l'univers n'est pas sans rappeler Silent Hill (avec quelques petites références). Les graphismes, partiellement en noir & blancs, tantôt comic, tantôt issus de collages (faits avec de véritables photos apparemment) servent assez bien les décors en 2D. Tout le monde n'appréciera cependant pas forcément ce parti pris.

Une aventure qui plonge le joueur dans l'esprit complètement gangréné par la dépression de Susan Ashworth, avec une intrigue dont on ne décrochera que difficilement, tant le personnage principal est bien construit.
Posté le : 22 avril
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
6 personne(s) sur 6 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
10.2 heures en tout
Je ne suis pas du tout habitué aux point and clic, mais le pitch de ce jeu m'a poussé à franchir ce cap:
dans The Cat Lady, on vit le quotidien, et les mésaventures d'une femme dans la quarantaine, dépressive et au bord du suicide.
Elle est est loin d'être une femme attirante, aussi bien physiquement que relationnellement, et c'est pourtant à cela que j'ai été très réceptif, on est loin des clichés habituels des personnages féminins dans les jeux vidéos, et Susan Ashworth restera dans ma mémoire comme l'un des plus marquants.

L'ambiance qui se dégage du visuel, des musiques, et du récit qui nous est conté, mélange le glauque au mélancolique, ce qui rend le tout à la fois triste et beau.
Toutes ces facettes sont réussies, les graphismes ont une vrai patte artistique, et les musiques sont superbes (peut être pas assez variées ?).
J'ai définitivement trouvé un côté Silent Hillien au jeu, qui m'a fait un peu pensé à Silent Hill 2 sur certains points.

Le rythme du jeu est maitrisé, il passe de moments calmes et posés, à des rebondissements intenses qui vous prennent immédiatement au tripes.
L'histoire est vraiment le point fort du jeu: elle est originale, attirante, intense et belle.
C'est simple, je ne me suis jamais ennuyé en jouant à ce jeu, contrairement aux rares autres point and clic que j'ai pu commencer.

Cela est aussi du aux énigmes, principales composantes du gameplay, qui sont toutes logiques et plaisantes à résoudre, contrairement à d'autres point and clic, qui proposent une réflexion absconse, voir dénuée de sens, en guise de challenge...
Mais en contre partie, j'ai peut être trouvé The Cat Lady un peu simple car les énigmes sont toutes assez faciles.
Cela reste néanmoins un très bon point and clic pour les débutants comme moi, car ce titre m'a donné envie de jouer à d'autres jeux du même genre.

The Cat Lady est une expérience à vivre.

Le seul défaut reste les sous-titres français qui comportent très souvent de grosses erreurs de formulation.
Mais si vous comprenez bien l'anglais, vous les surmonterez très facilement grâce aux voix anglaises, et les sous-titres français restent appréciables pour le confort général.
Les dialogues doublés bug également parfois (tirade qui se répète deux fois d'affilé) mais rarement.


* Points forts :

+ la patte artistique
+ L'ambiance mélancolique et poétique
+ le pitch et la narration accrocheurs
+ L'histoire terriblement touchante et marquante
+ Les choix scénaristique
+ Susan...
+ Une bande son à tomber
+ Les énigmes agréables et logiques
+ Difficile de décrocher une fois qu'on a commencer


* Points faibles :

- Traduction française bourrée de mauvaises formulations
- Quelques rares bugs dans les dialogues audio
- Enigmes un peu trop faciles



17/20
Posté le : 29 mai
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
9.9 heures en tout
"The Cat Lady" n'est pas à mettre en toutes les mains. Il est noir, dur, violent sous de nombreux aspects, mais il est indéniablement réussi. J'ai trouvé ce jeu formidablement bien réalisé, et malgré le peu de moyens, je le trouve très esthétique. Esthétiquement dérangeant...

L'ambiance est tout bonnement sublime et une fois que vous serez plongé dans le jeu (surtout à partir du chapitre 3, en ce qui me concerne), vous aurez du mal à décrocher, comme si vous étiez dans un livre passionnant.

Au niveau des points négatifs, je citerai les contrôles au clavier pas très pratique, et la traduction française absolument infâme. Celui qui a traduit ne semble pas vraiment connaître l'anglais, et a probablement du traduire des textes sans avoir le contexte (donc sans faire le jeu). Il y a des contresens, des nonsens, des phrases non traduites, des phrases mal traduites (même simples), des absurdités... Le pire étant les choix de dialogue mal traduits, qui font que Sarah va dire quelque chose que nous ne voulions pas dire. Bref, jouez-y en anglais ! (mais jouez-y !).
Posté le : 30 août
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
15.8 heures en tout
Une perle du jeu indépendant, bien "gore" en plus avec une bonne durée de vie et en français. Je l'adore et vous le recommande.
Posté le : 8 août
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
9.6 heures en tout
Une ambiance terriblement prenante, des personnages attachants et un scénario bien ficelé. Définitivement un jeu à acheter!
Posté le : 13 juillet
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non

Récompenses

Winner "Best Story" - Adventure Gamers 2012
Winner "Innovation" - Adventure Treff 2012
Winner "Best Game World" - Adventure Treff 2012
Winner "Surprise" - Adventure Treff 2012
Winner "Indie-Adventure" - Adventure Treff 2012