Paris en automne... un horrible meurtre au Palais Royal. Lorsque Nico Collard est invitée pour interviewer Pierre Carchon, un haut fonctionnaire de l’État, elle se retrouve malgré elle en plein milieu d'une terrifiante conspiration.
Évaluations des utilisateurs : Très positive (585 évaluation(s))
Date de parution: 2 sept 2010

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Broken Sword 1: Director's Cut

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Broken Sword Trilogy

Inclut les 3 articles suivants : Broken Sword: Director's Cut, Broken Sword 2 - the Smoking Mirror: Remastered, Broken Sword 3 - the Sleeping Dragon

 

Recommandé par les curateurs

"RPS's 15th best adventure game ever"
Lire la critique complète ici.

Articles

A – Just Adventure

8/10 – Alternative Magazine Online

“Superb”
92% – Gamespot (all formats)

Localized Titles

Titre français : Les Chevaliers de Baphomet - The Director's Cut
Titre allemand : Baphomets Fluch - The Director's Cut

À propos de ce jeu

Paris en automne... un horrible meurtre au Palais Royal. Lorsque Nico Collard est invitée pour interviewer Pierre Carchon, un haut fonctionnaire de l’État, elle se retrouve malgré elle en plein milieu d'une terrifiante conspiration.

Dans 'Les Chevaliers de Baphomet : Director's Cut', l'un des meilleurs jeux d'aventure classique de tous les temps, accompagnez l'audacieuse journaliste Nico Collard et l'intrépide touriste américain George Stobbart dans un voyage mystérieux, intrigant et périlleux. Incarnez George et Nico et guidez-les dans leur aventure autour du monde, explorez des lieux exotiques, résolvez des énigmes antiques et déjouez une sombre conspiration pour dévoiler la vérité sur l'ordre des Templiers.

"Une partie encore inédite de l'histoire des 'Chevaliers de Baphomet' vient compléter le scénario original qui a fasciné des millions de joueurs. Vivez les aventures de George et Nico de nombreuses nouvelles énigmes, un humour omniprésent et la trame passionnante qui ont fait de ce jeu un incontournable du genre, un véritable régal pour les amateurs de jeux d'aventure.

Comprend :

Le classique Director’s Cut revisité :
  • Une nouvelle trame avec 2 heures de jeu en plus
  • Mini jeux en perspective à la première personne
  • Animations du visage par Dave Gibbons, co-créateur des Watchmen
  • Système d'aide incorporé pour faciliter la progression du joueur
  • Audio améliorée - voix et musiques

Configuration requise

    • Interface : Windows XP/Vista/Windows 7
    • Processeur : Pentium
    • Mémoire : 64 Mb
    • Disque dur : 1.5 Go
    • Carte graphique : Carte vidéo avec 64 Mo RAM
    • Son : Tous types de carte son
Évaluations intéressantes des utilisateurs
11 personne(s) sur 11 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
10.9 heures en tout
Posté le : 17 février
Les Chevaliers de Baphomet. Je ne veux ni ne peux croire qu'il y ait un seul amateur de point & click dans cet hexagone ou cette planète pour ne pas saliver à cette simple évocation. Prononcer son nom c'est invoquer des souvenirs impérissables. Son enquête fascinante, traversée par l'humour finement écrit de son héros George Stobbart, lui-même appelé à la vie par un doublage français devenu culte, est une ode au voyage et au sourire en coin. On s'amuse des clichés qui s'entrechoquent, se fascine pour la toile de fond historique d'un Paris de catacombes et de romance, de fleur fanée, belle et vénéneuse. Un style graphique rond et vivant venu tout droit d'une époque où le granuleux des VHS apportait de la chaleur à son image. Des énigmes à mi-chemin entre la logique et l'irrationnel d'un LucasArts qui déterrent enfin la juste mesure de là où tant d'autres l'avaient abandonnée au profit d'un farfelu de tous les instants, respectant l'héritage du point & click ancien et cruel tout en ayant déjà un pied dans ce que sera le jeu d'aventure moderne et accessible. En un mot : ludique. Baphomet, c'est aussi une collection de rencontres. Des personnages rocambolesques enracinés dans des tableaux magnifiques qu'on essaiera tous de piéger avec un mouchoir usagé ou un farce-et-attrape avant de se tuer le sourire et les interroger sérieusement pour grappiller les miettes d'une enquête captivante. Une musique à tomber qui se dévore les yeux fermés. En résumé, ce qu'aurait donné Runaway s'il avait été génial.

Quant à cette Director's Cut, elle a d'autres intérêts que de servir de prétexte à racheter un énième ticket pour raccompagner George Stobbart et le voir s'efforcer de prononcer à la française le mot "clown". Revolution Software a retravaillé son bijou, ajoutant certaines séquences de gameplay et énigmes intéressantes, enrichissant son histoire du point de vue de Nico, la partenaire de George, qui gagne en ampleur dans cette réédition. Un système d'indices optionnel permettra aux débutants impatients de se débloquer sans endurer la honte d'aller fouiller les solutions sur internet. Ces ajouts sont pourtant porteurs de mauvaises nouvelles : si les développeurs ont eu la bonté de faire appel à la même équipe de doubleurs pour reprendre leurs rôles respectifs à travers différentes localisations dans le monde, on se retrouve fatalement avec une disharmonie sonore entre les nouveaux doublages d'une qualité impeccable et le grésillement so 90's des anciens. Passer d'une nouvelle séquence enregistrée en 2011 à un dialogue de 1996 ne se fait pas naturellement pour les oreilles. Déroutant cinq minutes tout au pire, ce soucis ne relève que du détail. Il y a plus grave : pour suivre une tendance actuelle, Charles Cecil a eu la mauvaise idée d'habiller inutilement ses dialogues de vignettes montrant le visage des interlocuteurs. On assiste pantois à l'émergence de petits encadrés remplis par des artworks d'une fadesse incroyable, des visages taillés à la serpe dans le respect rigoureux d'une raideur qui trahit le style graphique originel et sa souplesse humaine, jaillissant à l'écran comme des pop-up indésirables qu'on ne peut pas fermer ; la symétrie parfaite, froide, presque robotique de ces nouveaux visages détourne à chacune de ses apparitions notre regard de la rondeur des personnages qu'elle insulte. Une vraie piraterie. Tout ça pour dire qu'ils ont rajouté des avatars moches à côté des dialogues ; j'en fais trop ? Peut-être. Ca peut paraître un détail mais le George Stobbart qui m'a fait découvrir l'univers du point & click était bien plus charismatique, une vraie gueule vissée sur les épaules, que ce blondinet amputé de sa chair, redessiné comme si on lui avait arraché la vie pour l'empailler. Et des dialogues il y en a forcément beaucoup dans Broken Sword, rendant ce nouveau défaut cosmétique omniprésent. Ce ne sera cependant pas assez pour gâcher les innombrables qualités du jeu d'origine ni les bonnes surprises de sa réédition. Au final, cette Director's Cut mi-tiède reste un achat indispensable. On regrettera juste de ne pas pouvoir profiter de l'original comme cela se fait dans d'autres remakes de jeux d'aventure.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
12.1 heures en tout
Posté le : 15 mars
C'est quoi ce jeu nous diront les plus jeunes d'entre nous ? Et bien ce jeu, jeune néophyte inculte, c'est tout simplement un retour au sources sacrées du jeu d'aventure, du point'n'click, c'est un hommage à ce genre ! Des graphismes en 3D sur un décor 2D, pour faire moderne sans trahir le vieux, changer la forme sans en changer le fond, car c'est la question que je me posais, est-ce possible de retrouver l'univers des deux premiers opus ? Oui, oui et oui le challenge est relevé, mais en plus remporté haut la main via un kickstarter réussi, rien que ça !

Sinon on retrouve la bonne vieille version française originelle, George et Nico sont de retour pour le grand bonheur des fans, et mince que c'est bon !

En clair, si vous avez connu la série par les épisodes 3 et 4, ce n'est clairement pas la même chose, c'est comme dire que du vrai Star Wars, c'est la prélogie, de un c'est ridicule, et deuxièmement c'est faux, donc pour du Broken Sword, tu ressors ton vieux PC avec Win 98 et c'est tout !

Fan des point'n'clicks, fan des jeux rétros qui restent beaux, c'est sûr vous allez devenir fan d'une très belle série que sont les Chevaliers de Baphomet ! >> 18/20
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
6.9 heures en tout
Posté le : 6 mai
Les Chevaliers de Baphomet, rien qu'à entendre je recommande !

Point & Click de mon enfance, le scénario est juste magique, ça se passe à Paris et dans le monde entier, ça fait voyager et surtout le héros principal est mythique !

Si vous aimez l'histoire médiévale, les Templiers ainsi que la conspiration, ce jeu est fait pour vous ! En 2D à l'ancienne, juste une souris pour jouer.

Résoudre des énigmes qui sont parfois sans queue ni tête mais au moins ça fait réfléchir ! Je recommande
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
8.4 heures en tout
Posté le : 8 mai
Français :

Je pourrais parler un bon moment de ce jeu mais, je vais être bref.
Je recommandece jeu très vivement, mais en plus, je dis : ce jeu est un chef d'oeuvre et cette version remasterisée apporte un plus non négligeable au jeu originel : jouer avec Nicole et les énigmes avec elle ne sont pas si simple et tant mieux.
Je ne parle plus de l'histoire du jeu , des templiers, de l'intrigue, des énigmes et du systèmes du jeu : ils sont remarquables tout comme dans la version de 1996.
Ce jeu est un grand jeu. A posséder même pour ceux qui ne sont pas trop point and click.


*English version of my evaluation note*

I could talk about this game for a while, bu i'll not spread on too MANY details.
I DO recommand this game and i add this " This is a real masterpiece and this remastered version bring us a very great plus on the original 1996 game : we can play as NICOLE COLLARD and the plots we have to solve with her are not so easy and this is great indeed.
I don't even mention the history of the game, the history of the templars, the main plot, the puzzles and the system of the game wich are very good as in the initial version of 1996.
This game is a GREAT GAME. A MUST HAVE even for those who are not especailly interessed in Point&click games.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
8.3 heures en tout
Posté le : 19 juin
Je suis heureuse de retrouver la série des chevaliers de Baphomet. C,est l'un des premiers jeux auxquel j'ai joué sur ma ps1 et j'ai jamais su vraiment aller au bout. C'est une bonne occasion de recommencer aujourd'hui.

Pourtant ce n'est absolument pas la version de ma ps1 et j'en suis vraiment désolée.
L'ajout de l'histoire de Nico et son père, on s'en fout clairement. Je n'entends plus les petites blagues de George - ce qui fait quand même tout le charme de la série. On avance très vite aussi.
Je vois pas trop l'intérêt des grandes icones pour voir les expressions des personnages surtout qu'ils ne bougent même pas en même temps que les paroles...

Et sérieux l'audio est chiant ! TRES CHIANT ! On passe d'une voix par telephone, à une voix radiophonique, à une voix normale... c'est bien de mélanger ancien et nouveau mais faudrait ptet voir à tout lisser.

J'irai quand même au bout du jeu parce que je l'ai acheté mais je suis heureuse de l'avoir eu en promo dans le package. Je pense que ça vaut le coup seulement comme ça.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante