FBI agent Erica Reed has an uncanny talent: she can see the past and piece together how a crime unfolded. But not even this sixth sense could save her younger brother, Scott, from a brutal serial killer. Three years later, the investigation into Scott’s murder has gone cold -- but Erica’s work has only just begun.
Évaluations des utilisateurs : Très positive (254 évaluation(s))
Date de parution: 19 sept 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Cognition: An Erica Reed Thriller - Season One + OST Vol 1

 

Recommandé par les curateurs

"Cognition: An Erica Reed Thriller is an exceptional adventure with a dark and mature plot, comic artwork and harmonious soundtrack. "
Lire la critique complète ici.

Articles

“Greater and more sinister things await us in the following episodes. I can't wait.”
http://indiegames.com/2013/01/cognition_an_erica_reed_thrill.html

“It is soaked with gloomy style, is gorgeous to look at and listen to, sets up its plot points with great precision, and takes off in the third act as it builds to a huge climax with a disquieting final shot that makes me genuinely eager to play the second episode.”
3.5/5 – Adventure Gamers

“An exciting story, an interesting main character, challenging puzzles, and a grandiose. atmosphere make for me this first episode a worthy spiritual successor of the Gabriel Knight series, which hopefully will be even better with each new episode. Besides The Walking Dead is the best for me so far (serious) Adventure game experience of the year.”
85% – Adventure-Treff

Season One

Order the Cognition: An Erica Reed Thriller - Season One to get all four episodes (The Hangman, The Wise Monkey, The Oracle, and The Cain Killer), plus the prequel e-comic, Provenance!

Steam Greenlight


This game was picked with help from the Steam Community. To vote for other games you’d like to
see made available on Steam, please visit Steam Greenlight.

À propos de ce jeu

FBI agent Erica Reed has an uncanny talent: she can see the past and piece together how a crime unfolded. But not even this sixth sense could save her younger brother, Scott, from a brutal serial killer. Three years later, the investigation into Scott’s murder has gone cold -- but Erica’s work has only just begun.

Jump into Cognition: An Erica Reed Thriller, the exciting four-part series that brings Erica face to face with the deranged demons of her past. A serial killer is loose in Boston -- one who seems to be leaving deliberate clues that only Erica, with her unique post-cognitive abilities, can uncover. Is she finally on her way to solving Scott’s murder? Or, blinded by vengeance, is she falling into a trap that could cost Erica her life? And how does this new killer know her secret?

Winner of six 2013 Reader’s Choice Aggie Awards, including Game of the Year, this edition of Cognition includes everything in the original game, plus brand new director commentary for all 4 episodes and exclusive content including concept art, storyboards, outtakes and other behind-the-scenes material about the development!

Developed by Phoenix Online Studios (makers of the King’s Quest spin-off The Silver Lining), with contributions from veteran game designer Jane Jensen (Gabriel Knight, Gray Matter) and comic book artist Romano Molenaar (Batman, X-Men, The Darkness), Cognition is a thrilling adventure that grips you and won’t let go.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
    Minimum:
    • OS: XP/Vista/7
    • Processor: 2.0 GHz
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: ATI or NVidia with 512 MB RAM**
    • Hard Drive: 7 GB available space
    • Additional Notes: ** - Not recommended for play on Intel systems with integrated/shared video memory
    Recommended:
    • OS: XP/Vista/7
    • Processor: 2.0 GHz
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: ATI or NVidia with 1 GB RAM**
    • Hard Drive: 7 GB available space
    • Additional Notes: ** - Not recommended for play on Intel systems with integrated/shared video memory
    Minimum:
    • OS: Snow Leopard (10.6.X)
    • Processor: 2.0 GHz*
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: ATI or NVidia with 512 MB RAM**
    • Hard Drive: 7 GB available space
    • Additional Notes: * - For Mac systems, an Intel-based processor is required., ** - Not recommended for play on Intel systems with integrated/shared video memory
    Recommended:
    • OS: Snow Leopard (10.6.X)
    • Processor: 2.0 GHz*
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: ATI or NVidia with 1 GB RAM**
    • Hard Drive: 7 GB available space
    • Additional Notes: * - For Mac systems, an Intel-based processor is required., ** - Not recommended for play on Intel systems with integrated/shared video memory
Évaluations intéressantes des utilisateurs
10 personne(s) sur 10 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
21.0 heures en tout
Posté le : 15 février
En guise de prologue Jane Jensen nous livre un petit pdf ; on y entrevoit les prémices d'une chasse à l'homme, d'une enquête presque aussi sombre que celle d'un Condemned, On feuillette virtuellement les bulles de cette histoire noir néant en se disant que tout ceci a de la gueule. Puis vient le moment d'attaquer l'épisode 1. Cognition démarre en grande pompe avec une entame complètement folle, survoltée qui laisse miroiter le meilleur. Une entrée in medias res dans l'univers de l'agent Erica Reed, une tension immédiate portée par une mise en scène mélangeant astucieusement modélisations 3D et artworks ; le joueur est secoué par une musique virevoltante. Les poils hérissés et dévorés par l'envie de plonger dans cet univers pour quelques nuits, on assiste friands au générique d'ouverture qui nous confirme que le jeu va mimer les shows télévisés américains, se tapotant les cuisses de bonheur, tout excités d'en découdre avec les criminels. En une trentaine de minutes, An Erica Reed Thriller nous monte un gâteau à huit étages surmonté de la plus belle des cerises. Pour mieux nous décevoir et retomber comme un soufflé. Il faut grimper très haut pour pouvoir chuter très bas. Mais Erica a le coccyx solide.

On se retrouve alors surpris par une foule de défauts rédhibitoires qui nous frappent en pleine face et nous font moucher du sang. A commencer par une faiblesse technique inacceptable. Si avec la vue éloignée (qui met en scène le gros des phases de gameplay) les personnages incrustés dans un décor en deux dimensions rendent très bien, les développeurs ont eu la terrible idée (et l'excès de confiance) de se la jouer jeu d'aventure moderne avec des zooms qui collent aux trognes des interlocuteurs pour donner aux dialogues un aspect cinématographique plus contemporain...la manoeuvre ne fait que mettre en valeur la laideur des personnages hideux qui perdent tous 20 points en charisme sur leur fiche de compétences - pour les plus chanceux. S'ajoute à ça une animation absolument innomable avec des personnages désarticulés et rongés par les puces : ils ne peuvent pas s'arrêter de bouger pour feindre la vie mais répètent les mêmes gestes toutes les cinq secondes, ce qui ne fait que les rendre plus robotiques encore, quand ils ne sont pas carrément possédés par le Malin avec des cous étrangement souples. Ajoutons-y des gestes tirés d'un mauvais dessin animé, à l'instar de ces poings régulièrement serrés en l'air la mâchoire contractée façon "t'as osé cracher dans mon Nesquik". De plus, la lenteur des personnages contraste parfois avec l'urgence de la situation au point qu'on pense souvent qu'il y a des pieds qui se perdent loin des culs qui leur sont promis. Ces failles techniques ne sont pas que cosmétiques : elles contribuent à ruiner le sérieux d'une histoire déjà bien fragile.

Le scénario est mal écrit. Inutile de louvoyer autour du pot pour plonger la tête dans le seau de ♥♥♥♥♥. Les personnages sont tous de vilaines caricatures (au point qu'ils sont parfois rebutants - certains seront même abandonnés par les scénaristes en cours de route ; ouf !) et les rebondissements sont souvent prévisibles quand ils ne sont pas carrément des cas d'école. Ou pire, invraisemblables. Il faut souvent accepter de fermer les yeux sur des incohérences ou des facilités monstrueuses pour progresser sans pouffer sur sa chaise si fort qu'on risquerait se déconnecter de l'aventure. Ajoutez à cela des énigmes parfois stupides du genre "je monte un plan amusant pour t'emprunter un lecteur cassette qui me permettra de résoudre une affaire sur laquelle nous travaillons tous les deux au lieu de simplement t'expliquer pourquoi j'en ai besoin" (et il y a bien pire). So point & click. Dans le sens farfelu du terme. Ce genre d'énigmes est habituel dans beaucoup de jeux du genre mais elles sont ici tellement fréquentes et mal incrustées dans le scénario qu'elles ruinent la crédibilité d'une enquête qui se veut rigoureusement premier degré. De plus, certains passages clés sont traités par-dessus la jambe.

Alors pourquoi le recommander ? Parce que Cognition a l'intelligence de soigner son début et sa fin et ainsi de capturer tous ses défauts, de les faire prisonniers entre ce qu'il a de meilleur et les enlacer de tout son éclat. Parce que si le surnaturel est incrusté d'une façon très aléatoire aussi bien dans l'histoire que dans le jeu (on a déjà vu tellement mieux dans des jeux d'enquête comme Another Code, Blackwell ou Phoenix Wright), il apporte des phases de gameplay intéressantes et enrichit considérablement certaines énigmes ; même celles qui n'ont pas leur place dans le scénario sont souvent captivantes à déjouer. Parce que sa bande sonore de grande qualité adoucit bien des maux et arrondit beaucoup d'angles, fait émerger des sentiments de peine et d'urgence quand le ridicule et la lourdeur de certaines scènes ne seraient que frustration. Parce que Cognition est l'une de ces histoires convaincues que pour danser avec de grands enjeux il faut plonger dans l'intime. Parce que certains cliffhangers et rebondissements réveillent régulièrement l'intérêt en même temps que le joueur assoupi ; que certains passages nous arrachent hors de la lassitude et du burlesque pour nous replonger et nous maintenir la tête au fond de la noirceur. Parce que le format épisodique lui sied bien. Pour sa montée en puissance ; si médiocre puisse objectivement être l'enquête, il est difficile d'en détourner les yeux. On est tenus en haleine, affamés du prochain rebondissement qui arrivera aussi discrètement qu'une fratrie de veaux multicolores s'invitant dans une Eglise, prisonniers des scénaristes et de leur magie. Un peu comme quand on se surprend à dépenser une nuit entière à dévorer la 101ème rediffusion de la saison 2 d'Hélène et les Garçons (inutile de nier, on est entre nous). Au final, j'aurais des bibliothèques entières de raisons de pester contre Cognition. Il est pourtant l'un de ces jeux que j'ai regretté d'avoir terminé. Comme le tatouage au-dessus des fesses de votre voisine, c'est un signe qui ne trompe pas.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
16.1 heures en tout
Posté le : 21 janvier
Cognition est vraiment un bon jeu. Son atout principal est un scénario bien ficelé, prenant et surprenant. On se laisse entrainer dans les enquêtes d'Erica Reed avec un drame familial non élucidé comme toile de fond, on suit donc deux intrigues parallèles avec leurs points de convergence. http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=379244229 Personnellement j'ai trouvé l'intrigue assez complexe et au bout d'un moment il y avait des zones d'ombre, dommage.
Les pouvoirs d'Erica sont intéressants et bien exploités, on peut voir le passé de certains objets, voir les souvenirs des témoins, voir des connections entre des objets... http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=379246306
Les puzzles présents dans le jeu sont bien pensés et l'aide optionnelle est très bien amenée dans le gameplay avec le système de SMS à un proche et non un menu d'indices.
La durée de vie est très bonne : 4h sur les 3 premiers épisodes, un peu moins de 3h sur le 4eme.
Un autre point fort : la musique. J'ai adoré la musique du générique et celle des visions prémonitoires !
Les graphismes ne sont pas parfaits, j'ai trouvé que les personnages se détachaient trop des décors de style peints à la main mais honnêtement dans ce type de jeu ce n'est vraiment pas le plus important. http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=379244666
J'ai aussi eu des retours Windows durant le jeu mais en allant sur le forum j'ai tout de suite obtenu de l'aide et réussi à faire fonctionner le jeu normalement jusqu'à son terme.
J'ai vraiment bien aimé ce jeu d'autant plus que je l'ai obtenu pour presque rien ! Dans la même veine je vous conseille Still Life.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
16 personne(s) sur 16 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
19.2 heures en tout
Posté le : 4 juin
Review: Cognition: An Erica Reed Thriller

"Cognition promises to be an exciting game for adventure fans with a rich story and beautiful (and creepy) visuals!"

This is what Jane Jensen says about this game. If the mastermind of Gabriel Knight: Sins of the Fathers would make such an appraisal, why would you even care about reading my own opinion? Well, maybe you have never heard of Jane Jensen. You have never played Gabriel Knight. You may have never even played a Point-and-Click Adventure at all. Go ahead, read further.

You will find yourself taking the role of Erica Reed, a Boston FBI Special Agent, accompanied by her partner John McCoy. Right after the start they are rushing to a cemetery in order to rescue Erica’s brother Scott, who is being held captive by a psychopath called "The Cain Killer". He is known for gruesome murders involving siblings who get tortured with devices you would only expect to see in a Saw movie. Erica owns a special power, the cognition, that only she and her partner John know about. Explained simply: She sees what others did in the past, trying to use this to her own advantage. Right now you, the player, will make her use of it to get into the crypt where Scott is being held. If you read the Official Description carefully, you will already know how this is going to end..

3 Years Later..
Erica spent the last 3 years trying to find the man who did this to her brother. Having not found him and losing control of her life she is forced to close the Cain Case and move on. But soon after she begins to investigate the next murder, she finds clues - left for her. Clues pointing out that whoever killed that person knew about Erica’s "special gift". Is it the Cain Killer again? A new serial killer? And why would he know about Erica’s Cognition Ability? With the help of Rose, the owner of an antique shop, medium and expert for psychic abilities, and her Partner John, Erica tries to solve this puzzle in the four acts of Cognition: An Erica Reed Thriller.

Use your mouse to click, Erica moves, doubleclick and she runs. Press Space to highlight Objects to interact with. Congratulations, you just learned the basic controls. Some objects can be used, others can even be combined in your inventory. This is the bread and butter of Adventure Games but learning to use this efficiently will save time, time you will need to solve some of the puzzles this game has to offer. I had a tough time with some of them but if you get stuck there is a really nice hint system. This games story is amazing and it knows how to keep you engaged if you get stuck. Ericas special power, the cognition, is key for nearly every problem you will get confronted with. It requires some trial and error but it adds possibilities other games simply can’t offer. Your power will evolve while progressing, forcing you to rethink situations, finding new ways to solve puzzles.

The overall setting is dark and stylish, combined with cutscenes that appear in nicely drawn comicstrips. I must admit that I encountered some bugs while playing like mouths that looked like broken boxes. This is nothing that breaks the game but tends to look a bit funny sometimes. What keeps you really entertained instead is the amazing soundtrack which all of you should give a listen even after finishing Cognition. Whether your heart needs pumping or your soul cries for relaxation, this games music makes sure that things start to get emotional. Believe me.

Big Text, Quick Facts:

Pro:
  • An intriguing, dark and mature story with an exceptional plot.
  • Interesting main protagonist..
  • ..and many antagonists
  • Dark graphics with comic looks
  • Veterans AND Newbies will quickly get used to controls and mechanics
  • Fresh take on problem solving with Ericas Special Powers
  • Rewarding puzzles
  • Nice hint system
  • Amazing soundtrack
Con:
  • Comic Look (listed as pro but not everybody likes that kind of style)
  • Puzzles might get tough sometimes, literally forcing you to use the hint system
  • Graphical bugs
  • At some points I simply felt overwhelmed with where to go or start
  • Too hard for kids eyes and ears

Summary:

If you haven’t shut your mouth with shaking hands, asking how all of this could have happened, you haven’t played Cognition yet. Be prepared for a clever, dark and brutal thriller that plays with emotions - but brace yourself for some tough puzzles that might discourage you at first sight. Do not let this happen. Use your Hint System if it gets to hard and enjoy the plot.

There is something I have to add for those of you still hesitating. I haven`t played Gabriel Knight or any game connected with Jane Jensen before either, so my praising words should be an assurance for all of you.

8,5 / 10

No drama, Just Reviews
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 7 (86%) ont trouvé cette évaluation utile
12.6 heures en tout
Posté le : 29 mars
Visceral and gripping story, tough puzzles, tight and focused game mechanics. This is a must-have for any fan of the point & click adventure genre.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
7 personne(s) sur 9 (78%) ont trouvé cette évaluation utile
32.6 heures en tout
Posté le : 7 mars
It's a very good psychological thriller game which I will remember for a long time.

I'm really glad that I could play in it, we need more games like this one :)

Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante