New York, 2000... ...Sans savoir comment ni pourquoi, Brian, un étudiant à deux doigts d'obtenir son diplôme, est attaqué par des membres de la Mafia. Dans sa fuite désespérée, en compagnie d'une mystérieuse strip-teaseuse, il rencontre toute une palette de personnages loufoques. Mais sont-ils là pour l'aider ou pour l'enfoncer ?
Évaluations des utilisateurs : Plutôt positive (136 évaluation(s))
Date de parution: 18 août 2003
Tags populaires des utilisateurs pour ce produit :

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Runaway, A Road Adventure

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Pendulo Adventure Pack

Inclut les 5 articles suivants : Runaway, A Road Adventure, Runaway, The Dream of The Turtle, Runaway: A Twist of Fate, The Next BIG Thing, Yesterday

 

À propos de ce jeu

New York, 2000...
...Sans savoir comment ni pourquoi, Brian, un étudiant à deux doigts d'obtenir son diplôme, est attaqué par des membres de la Mafia.
Dans sa fuite désespérée, en compagnie d'une mystérieuse strip-teaseuse, il rencontre toute une palette de personnages loufoques. Mais sont-ils là pour l'aider ou pour l'enfoncer ?
Il vous faudra faire preuve d'ingéniosité pour le savoir, sans oublier que personne n'est vraiment ce qu'il prétend être dans ce cocktail détonnant de meurtre, d'argent, d'ambition, de rituels de Santeria et de trahison...beaucoup de trahison.
  • Environ 100 décors aux effets visuels riches avec 30 personnages interactifs.
  • Des personnages aux contours adoucis, des effets d'ombre et de lumière en temps réel, des changements de caméra, des vues panoramiques et bien plus encore.
  • Son stéréo haute qualité et bande-son originale avec plus de 24 titres.
  • Personnages en 3D à l'apparence inspirée des dessins animés et composantes visuelles à fort impact dotées d'un style 2D et 3D inégalé.

Configuration requise

    Minimale : Windows 95/98/ME/2000/XP, Pentium™ 200 MMX, 64 Mo de RAM, 630 Mo d'espace disque, écran et carte graphique (compatibles DirectX™) avec prise en charge des résolutions 1024 x 768 et couleurs 16 bits, carte son compatible DirectX™, souris et clavier
Évaluations intéressantes des utilisateurs
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
5.0 heures en tout
Posté le : 19 avril
Runaway: A Road Adventure est un jeu vidéo .
Il s’agit d’un jeu d'aventure en pointer-et-cliquer sorti en 2003 sur PC. Accroche: Le retour de la grande aventure.

Le jeu marque le grand retour au genre après une longue période de creux, où les aventures à la souris avaient cédé le pas à d'autres genres ou interface (notamment l'exploitation de la 3D dans Grim Fandango ou Escape from Monkey Island). Développé par un studio espagnol, le jeu raconte l'aventure de Brian Basco, un new-yorkais d'une vingtaine d'années qui, alors qu'il se rend dans sa future université à Berkeley fait la connaissance de Gina Timmins, une jolie jeune fille que l'on tente d'assassiner. Une grande aventure va alors commencer, aventure qui les mènera de Chicago aux plaines Hopis.

Histoire

Brian Basco est à la fois le narrateur de l'histoire et le personnage principal incarné par le joueur. Brillant étudiant, il s'apprête à rejoindre l'université de Berkeley en Californie pour poursuivre ses études. Décidant au dernier moment de passer par Manhattan pour y chercher un livre, il renverse en voiture une jeune fille troublée et effrayée qui s'est presque jetée sous ses roues. Un homme habillé en jaune observe la scène de loin.

Interface et système de jeu

Le jeu reprend les codes des derniers Pointer-et-cliquer, notamment une interface reprise de la série Les Chevaliers de Baphomet, à savoir un curseur qui évolue selon la zone pointée : sur le sol, il prend l'apparence d'une croix pour indiquer où aller (la croix est identique à celle utilisée dans les premiers jeux LucasArts du genre), sur une personne, il se change en bouche pour indiquer que l'on peut lui parler, un clic droit permet de l'observer. Sur un objet, il permet soit de le saisir et de le stocker dans un inventaire, soit de l'observer ou encore de l'actionner dans le cas d'un mécanisme.

L'histoire est divisée en six chapitres menés chacun par un objectif principal; une fois celui-ci complété, le chapitre est terminé, et une séquence de narration vient introduire le suivant. Afin d'atteindre cet objectif principal, des objectifs secondaires, ou quêtes viennent s'ajouter progressivement. Il s'agira généralement de rendre service à un PNJ ou de trouver/confectionner un outil qui permettra d'accéder à un nouveau lieu ou de provoquer un évènement utile pour la suite de l'histoire.

Selon la tradition des jeux Lucas Arts, le joueur incarnant le protagoniste, Brian Basco, ne peut ni être bloqué dans sa progression -en ayant fait une action conduisant à une impasse et nécessitant une relance d'une sauvegarde, voire du jeu entier- ni mourir: cela permet de tester les combinaisons les plus folles, car en outre des dialogues et des objets à ramasser et à utiliser dans un autre contexte, il conviendra souvent de les combiner pour obtenir un autre objet, de par ailleurs beaucoup plus utile pour la suite de la quête. Le joueur dispose de peu d'indices, et certaines combinaisons sont étranges, voire totalement absurdes. Ce décalage entre l'univers, assez réaliste et « tangible », et les énigmes assez tordues a fait l'objet d'une certaine critique envers le jeu.

Les graphismes de Runaway sont un hybride entre une imagerie 3D et un dessin 2D conventionnel. En effet, si tous les décors ont été dessinés à la main, donnant résolument un cachet old school au tout avec des zones remplies de détails dans un style assez cartoon, les personnages ont été eux animés en trois dimensions, avant d'être repris pour que leur apparence s'approche plus d'un dessin en deux dimensions « conventionnels » pour une meilleure harmonie avec les décors. Cela donne une animation très riche, surtout au niveau des visages, au détriment de personnages parfois un peu rigide dans leurs démarches. Signalons que les personnages n'ont pas des proportions correctes la plupart du temps mais visent plus la caricature .

74 / 100
Je recommande +++
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
9.4 heures en tout
Posté le : 15 septembre 2013
Un très bon point & click au scénario délirant. Les énigmes sont parfois assez tordus mais c'est ce qui fait le charme de ce genre de jeu. Les graphismes ont un côté cartoon très beau et les doublages sont excellents.

Petit bémol sur les cinématiques qui ont un effet cell-shading assez ratés et sur le fait que les objets sont parfois invisibles à l'oeil nu et qu'on se retrouve à scanner l'écran de jeu avec la souris.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
19.5 heures en tout
Posté le : 19 novembre 2014
Un bon jeu d'aventure. Le 1er de la série "Runaway".

J'ai eu l'impression de retrouver un peu les jeux d'aventures "Old School" : un jeu assez long et avec certains moments des enigmes plutôt tordues (mais amusantes) où il faut persévérer (des heures parfois) pour se débloquer.

Le dessin est surprenant au début mais on s'y fait vite et on trouve même un certain plaisir visuel qui se marie bien avec l'univers du jeu. Les personnages sont certes des caricatures mais on s'y attache.

J'ai mis moins d'une vingtaine d'heure pour le terminer, certains moments j'ai pas mal tourné pour trouver la solution pour me débloquer.

Je le conseille, ce n'est pas une super production avec des graphismes high tech mais lorsque l'on se prend au jeu et que l'on se laisse porter par l'histoire c'est plutôt amusant.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
12.5 heures en tout
Posté le : 27 juillet 2014
Jeu d'aventure old school sympa
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
0.4 heures en tout
Posté le : 22 mars 2014
Runaway est jeu drôle, aux graphismes fins (même datés de 2003 !), au scénario frais et sympathique, aux bruitages, musiques et doublages réussis ! Quoi dire d'autre ? Il faut faire cette aventure pour découvrir tout l'intérêt de ce point & click ! J'ai adoré à l'époque y jouer. J'ai adoré y jouer une deuxième fois. Parfois les choses ne changent pas et c'est très bien ainsi comme ça ! >> 17/20
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante