À la une
Jeux
Logiciels Démos ACTUALITÉS Recommandations
Braveland is a turn-based game inspired by old-school strategies with hexagonal battlefield. You will start as a humble warrior's son whose village was cruelly raided and will end as talented commander of your army.
Date de parution: 17 mar 2014
Visionner la vidéo HD

Acheter Braveland

Mises à jour récentes Tout voir (1)

Survival Mode is now available!

31 mai

Hello, Bravelanders.

It's been a month since we've launched Braveland on Steam. Since the launch we've been reviewing all feedback and have come up with a new Survival Mode for you! Play as much as you want. Test your battle skills.

What's new:
* First of all a new Survival Mode!
* Game now supports German
* Game now supports French
* 5 Trading Cards
* Some minor bugs have been fixed.

1 commentaires Lire la suite

À propos du jeu



Braveland is a turn-based game inspired by old-school strategies with hexagonal battlefield. You will start as a humble warrior's son whose village was cruelly raided and will end as talented commander of your army.

The story will take place in a hand-drawn world and cover many interesting places and characters. Various warriors will join your army - archers, scouts, healers, footmen, arbalesters and more.

  • Turn-based battles in old-school style.
  • Command your troops and defeat enemies in hand to hand battles.
  • 26 various warriors and creatures from archers to golems.
  • Three story chapters each in unique corner of the world.
  • Evolve your hero, find awesome artifacts and learn battle magic.
  • Intense boss fights at the end of each story chapter.
  • Hours of gameplay with 50 battles.
  • High definition awesome illustrated cartoon art.

Configuration requise (PC)

    Minimum:
    • OS: Windows XP Service Pack 3 or later
    • Processor: 1.7 GHz Dual Core
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce GTX 260, ATI Radeon 4870 HD, Intel HD 3000, or equivalent card with at least 512 MB VRAM
    • DirectX: Version 9.0
    • Hard Drive: 500 MB available space
    • Sound Card: DirectX Compatible Sound Card

Configuration requise (MAC)

    Minimum:
    • OS: Mountain Lion 10.8 or later
    • Processor: Intel Core Duo
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: ATI Radeon HD 4850, NVIDIA GeForce GT 120, Intel HD 3000, or equivalent card with at least 512 MB VRAM
    • Hard Drive: 500 MB available space

Configuration requise (Linux)

    Minimum:
    • OS: Ubuntu 12.04 LTS
    • Processor: 1.7 GHz Dual Core
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: NVIDIA GeForce GTX 260, ATI Radeon 4870 HD, Intel HD 4000, or equivalent card with at least 512 MB VRAM
    • Hard Drive: 500 MB available space
Évaluations intéressantes des utilisateurs
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1.3 heures en tout
Braveland, c'est un peu le Heroes of Might & Magic du pauvre.
Pas que la comparaison soit au désavantage du jeu, entendons-nous bien ; c'est juste qu'il s'agit de l'image française la plus appropriée que l'on puisse trouver. Pour être précis, c'est plutôt la version "pour les nuls".
Le champ de bataille, les animations, tout semble fait pour rappeler l'illustre spin-off de chez New World Computing (quiconque vous dit qu'il y a eu un Might & Magic après le IX ou un Heroes après le IV est un menteur - là, c'est dit. C'est Ubisoft, donc ça ne mérite pas l'achat).
Mais passons ces billevesées.
Ce qui caractérise Braveland - que dis-je, ce qui le différencie, donc, de son évidente inspiration, c'est le reste. La musique est sympathique mais sans plus, la carte est linéaire, le nombre de troupes en jeu bien moins important et enfin, peut-être le plus important : il n'y a pas de héros sur le champ de bataille. À la place, ce sont les troupes qui ont des capacités spéciales, bien évidemment accompagnées d'un cooldown pour vous forcer à réfléchir un peu.
C'est fun, à petites doses - et c'est probablement ce qui trahit le plus les origines du jeu, à savoir l'univers des tablettes et smartphones. Ce n'est à nouveau pas un défaut en soi... Mais tout cela contribue à former une accumulation de détails qui gratouillent si on attend de Braveland une expérience "de bureau" complète.
Hormis la musique donc, les animations sont suffisantes, le graphisme suffisamment léché pour ne pas arracher la rétine, l'écriture est ampoulée mais cela finit par devenir un trait assez sympathique de la chose, bref c'est du bonheur à pas bien cher.
Ça, c'est pour les bases. Au niveau de la rejouabilité, eh bien la dernière mise à jour à ajouté un mode survie, ce qui vous permet grosso modo de vous taper une tranche de jeu quand vous en avez envie. À dire le moins, c'est bienvenu : le jeu de base ne vous aurait guère fait qu'une petite dizaine d'heures sans forcer dans un sens ou dans l'autre.
Ladite mise à jour a aussi amené... J'hésite à utiliser le terme... Une "traduction" française. Notez l'utilisation de guillemets. Ceux qui me connaissent même un peu savent déjà ce qui va suivre. Pour les autres...
C'est simple : face à cette logorrhée infecte, j'ai tenu trois minutes. Pas une de plus.
Ladite traduction a été faite par :
* Un abruti complet à peine capable de maîtriser les bases du métier dont il voudrait s'arroger l'aura
* Le même abruti sous LSD
* Google Translate
Biffez la mention inutile. Je vous aide : Google Translate ne fait pas de fautes d'orthographe.
Quand seulement c'est traduit (je veux dire, "Survival Mode", le premier gamin de 10 ans est capable de traduire par "Mode Survie" ou pas loin. Mais sûrement pas "Le mode survival". Si si, LE. Comme dans les cartoons où on met un "le" pour faire français, genre "le police").
Et quand effectivement c'est traduit, donc, c'est au mot à mot. Pas la moindre verve, pas la moindre maîtrise lexicale, pas la moindre affinité pour la langue de Molière, pas la moindre prose digne de ce nom. Le tout ressemble à s'y méprendre à Google Translate. Cela aurait presque mis le dernier clou dans le cercueil de la VF, sauf que...
Sauf que là, j'en suis juste aux défauts trouvés sur l'écran-titre et l'intro, ce qui dure donc environ une minute et représente cinq écrans.
Deux minutes plus tard dans le jeu, c'est la fin pour moi : une faute d'orthographe.
Que l'on s'entende : je peux comprendre qu'une coquille se glisse dans le matos. Je sais, merci. Je traduis, aussi, de temps à autre, et parfois des jeux/mods avec une liste de trucs à faire à se taper la gueule au mur.
Mais quand il est à ce point évident que le jeu n'a PAS été testé et modifié après le premier brouillon... C'est MORT.

Amis francophiles donc, désolé de vous décevoir, mais si vous voulez profiter du jeu, c'est dans la langue de Shakespeare que le bon temps se cache.

Ce qui, fort heureusement, n'enlève rien au fun du jeu. C'est juste que même sans piger l'anglais, ça risque de vous laisser un goût de sable dans la bouche.

PS - Et toujours pour être parfaitement clair : la traduction ? La faute peut aussi en revenir, en partie, aux développeurs, hein... Mais c'est pas eux qui ont une prose aussi plate qu'une bière sortie du frigo depuis quinze jours.
Posté le : 3 juin
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1.5 heures en tout
"Difficile, néanmoins, de conseiller ce Braveland sans mettre en garde sur l’évident portage facile qu’il est. C’est marrant, c’est mignon, c’est amusant quelques heures, mais on est bien loin d’être devant un jeu marquant d’une quelconque façon. Au contraire : il est des plus banals et devrait rapidement tomber dans l’oubli malgré une certaine sympathie globale pour ce “Heroes of Might & Magic pour les nuls”." GameSideStory - http://www.gamesidestory.com/2014/07/08/gametest-braveland-pc-mac-ios-android/
Posté le : 14 juillet
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
10 personne(s) sur 10 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
5.4 heures en tout
Very fun short game, and theres apprently a part two, so dont worry about it being THAT short. There isnt any real challenge. Just some good old thinking needed, even then, you could screw up majorly, and still suceed.

Enjoy ^-^
Posté le : 7 août
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
6 personne(s) sur 8 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
3.7 heures en tout
It's like the King's Bounty games (good) if they were really short and super dumbed down for iOS (less good). I can't say it didn't amuse me, but it's pretty bad, and super short - 3.7 hours to completely beat it with 20/21 achievements (screw To Arms!) and all fights completed, so in the end I can't really recommend it even at the really low $5 asking price.

I guess you can get it if you're hard up for games like King's Bounty and you've already beaten The Legend, Crossworlds, and Warriors of the North, don't want to play (more) Legions, and aren't QUITE hard up enough to play the Ascension to the Throne games or something. But otherwise, skip.
Posté le : 2 avril
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
5.6 heures en tout
Braveland is a turn based RPG game and in my opinion worth the 5$ because in my mind a game worth 1$/hour and i played 5.6 hours to complete it at 100%. The music is perfect but there is only 1 or 2 of them in loop. I played hard mode whole time at the begining it was really hard losing half my money to repair my armies but when you do upgrade your armies the game get easier and easier.

The graphics are 2D but with cool colors. The story is fine . This game is a one way for the mission because they are in a straigth line.

I would give it a 3.5 out of 5

Sorry if my english was bad and i hope you will enjoy this game

Melovia
Posté le : 25 juillet
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
6 personne(s) sur 6 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
19.4 heures en tout
Des graphisme à la Dofus très plaisant avec un gameplay à la Heroes of might and magic (mais en ultra simplifié) donnent un jeux plutôt bon. Bien évidement, il s'agit d'un petit jeux qui peut se finir en une dizaines d'heures en prenant son temps, il ne faut donc pas s'attendre à quelque chose d'extra-ordinaire non plus.

Seuls ombres au tableau:
- Les musiaues (il n'y en a que deux) finissent par devenir par mal répétitives.
- Les joueurs voulant un vrai "défis" seront déçus et pourront trouver le jeux trop "casu".
- L'histoire est réduite à sa trame la plus simple. Ceux qui aiment les histoires complexes avecdes intrigues pourront être déçus.

Pour résumer c'est un bon petit jeux qui tient ses promesses!
Posté le : 22 mars
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non