Creeper World 3 is what happens when cellular automata takes over a strategy simulation. Instead of discrete units that attack your base, a fluid-like substance spreads over the terraformable terrain. Your base, your weapons, your strategy... you must adapt them all.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
très positives (23 évaluation(s)) - 95% des 23 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
extrêmement positives (1,459 évaluation(s)) - 96% des 1,459 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 27 mar 2014

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Français non disponible
Ce produit n'est pas disponible dans votre langue. Veuillez consulter la liste des langues disponibles ci-dessous avant de l'acheter.

Acheter Creeper World 3: Arc Eternal

 

Articles

“I find this game to be extremely, extremely addictive...”
quill18

“All in all, Creeper World 3: Arc Eternal is a brilliant addition to an already fantastic series.”
Dad's Gaming Addiction

“Creeper World III - The Most Insane Tower Defense Game Ever Created?”
Awesome Robo

À propos de ce jeu

Creeper World 3: Cellular automata takes over a strategy simulation.

Instead of discrete units that attack your base, a fluid-like substance spreads over the terraformable terrain. Your base, your weapons, your strategy... you must adapt them all.

Creeper World 3 bends what it means to be a strategy title.


Instead of heavily scripted A.I., players find themselves engaging an enemy with theoretically predictable behavior yet which is shockingly interesting to engage. Players can build fortifications and stick around forever. Players can go for domination, quick strategic kills, or amass huge stockpiles of resources. Some play for speed, others to create art. Tiny maps, large maps, five minute missions, five day missions... the simulation scales to handle all of these scenarios.

User generated content is critical and supported at multiple levels in Creeper World 3.

Dial up worlds using the DMD (Dial Map Device) and tweak dozens of constraints. Then, play and share the addresses via an on-line database. Create your own maps using the built-in map editor and upload and share on-line. Or, join with thousands of other players and peruse the databases of worlds created by others. Want to create a new weapon, a unit, an enemy, or an effect? Use the built in scripting language to create what you dream. Hundreds of engine commands are exposed and examples abound on the forums and grow daily. You can even take the built in story maps and make your own. In fact, all of the built in story missions were written using the built-in editor and the CRPL scripting language.

Some of the high level features are:

  • Thermodynamic/fluid physics based play.
  • Billions of total missions.
  • Story arc with insane and unique enemies.
  • Explore hundreds of star systems with thousands of worlds in Prospector missions.
  • Hundreds of hand crafted missions in the Alpha Sector.
  • Dial up your own mission worlds using the 'Dial Map Device' and share the address.
  • Create your own maps using the included map editor.
  • Play on maps of variable size, dimension, and shape.
  • Script your own enemies and effects using the built in scripting language.
  • Terraform the landscape during missions to take the higher ground.
  • Discover experimental weapons that devastate the enemy.
  • Share thousands of unique maps with an established, enthusiastic on-line community.
  • Features a unique, original, and awesome soundtrack.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimale :
    • Système d'exploitation : Windows XP
    • Processeur : Single Core 2 GHz
    • Mémoire vive : 1 GB de mémoire
    • Graphiques : Shader Model 2.0 or better
    • DirectX : Version 9.0c
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : Windows 7 or later
    • Processeur : Dual Core 2Ghz
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • DirectX : Version 9.0c
    • Espace disque : 1 GB d'espace disque disponible
    Minimale :
    • Système d'exploitation : OS X 10.6
    • Mémoire vive : 1 GB de mémoire
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    Recommandée :
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • Espace disque : 1 GB d'espace disque disponible
    Minimale :
    • Mémoire vive : 1 GB de mémoire
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    Recommandée :
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • Espace disque : 1 GB d'espace disque disponible
Évaluations des utilisateurs
La mise à jour du système d'évaluations des utilisateurs de septembre 2016 est là ! En savoir plus
Récentes :
très positives (23 évaluation(s))
Globales :
extrêmement positives (1,459 évaluation(s))
Type d'évaluation


Type d'achat


Langue


Afficher :


(qu'est-ce que c'est ?)
41 évaluations correspondent aux filtres ci-dessus ( positives)
Évaluations les plus pertinentes  Globales
26 personne(s) sur 27 (96%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
35.7 heures en tout
Posté le : 29 janvier 2015
Woah !

Quelle surprise ! Je connaissais déjà le principe du jeu avant de l'acheter et pourtant il a largement dépassé mes attentes... Pourquoi ? En voici quelques raisons.

Un gameplay sans faute
Le premier atout de ce titre est bien sûr son style de jeu très particulier. A mi-chemin entre un tower-defense, un puzzle-game et un jeu de stratégie, on doit ici faire face à une menace sans équivalent : le Creeper. Pour ce faire vous devrez construire des canons, boucliers, bombardiers, mortiers, artilleries et autres joyeuseries capables de tenir à distance cette "chose" (disons une sorte de fluide). Mais tous ces systèmes nécessitent d'être alimentés et connectés à votre Command Node, votre QG de départ sur chaque partie. Celui-ci ne pouvant pas assumer seul le débit d'énergie requis pour faire fonctionner votre arsenal, vous devrez construire des générateurs d'énergie. Beaucoup de générateurs d'énergie.
Car là où le jeu diffère d'un tower défense classique, c'est que vous défendre du Creeper n'est que la première étape : il faut ensuite l'éradiquer, celui-ci ne faisant que se déverser à l'infini sur la carte. Il faut progresser dans un flot continu et mortel de ce truc jusqu'à atteindre la source et la détruire. Et si par malheur vous tombez en pénurie d'énergie... Au mieux vous perdez du terrain et stabilisez la situation en retrait, au pire le Creeper engloutit toute la map et c'est perdu (ça peut allez très vite, croyez moi).
C'est donc un jeu disons "en flux tendu". Si vous avez déjà joué à Supreme Commander, vous ne serez pas dépaysé ici au niveau de la gestion des ressources. Un income par seconde et un petit stock pour amortir les brusques variations, voilà tout ce dont vous avez droit. Et c'est ce qui fait que la tension est constante au cours d'une partie : on observe notre défense, les points où ça fuite, l'énergie utilisée, et quand tout semble à peu près stabilisé on essaye de gagner du terrain. Et on répète le processus petit à petit...
Le gameplay est donc plaisant et maîtrisé qui plus est, avec notamment un système de pause active bienvenue.

Une bande-son parfaite
Voilà la première surprise que nous offre le titre de Knuckle Cracker : les musiques.
C'est assez simple j'ai rarement vu des OST collant aussi bien à un jeu... Une petite dizaine de piste tout au plus et pourtant on ne s'en lasse pas. Elles participent largement à l'ambiance générale du titre et sont en adéquation avec la trame scénaristique, elle aussi surprenante !

Une histoire captivante ?!
Et oui... Voilà donc la dernière chose que j'attendais de ce jeu : un scénario.
Je veux dire, je l'ai acheté car je connaissais un peu le gameplay via le jeu flash, et je voulais passer à la vitesse supérieure... Mais c'est à peu près tout. Un jeu pareil on ne s'attend pas à grand chose au niveau de la "campagne"... Et pourtant ! Quelle ne fût pas ma stupéfaction la ZerarmY est en marche ! lorsque je me suis retrouvé devant une histoire originale et rafraîchissante, avec des notions que l'on a pas l'habitude de voir. Pour faire rapide et sans spoiler, on parle ici non pas d'une science fiction qui prend place en 2050 ou 2242, mais des milliards d'années plus tard. On ne parle pas de la Terre en particulier, mais de civilisations humaines ayant colonisé des galaxies entières... Les ordres de grandeur sont assez inhabituels et j'ai trouvé ça très appréciable. Car même si la campagne n'a pas une durée de vie très longue, les notions abordées nous permettent de réfléchir sur certaines choses sous un angle différent, et ça fait du bien ♥♥♥♥♥♥.


En conclusion, très bonne surprise !
Des mécaniques de jeu uniques, une bande-son géniale et un scénario surprenant, que demander de plus ! A mon sens, ce jeu mérite à être plus connu.
Si vous voulez expérimenter le gameplay je vous conseil d'essayer le premier Creeper World, qui est en fait un jeu flash. Disponible gratuitement ici, si vous aimez le principe vous pouvez acheter Creeper World 3 les yeux fermés.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
15 personne(s) sur 16 (94%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
16.2 heures en tout
Posté le : 15 septembre 2014
Réadaptation d'un jeu flash bien connu, le nombre de méchaniques différentes qui ont été ajoutées par rapport à ce qu'était ce jeu à ses tout débuts sur l'internet est impressionant. Le principe reste identique, du creeper envahit des maps (avec une gestion de la profondeur du terrain) et il faut contenir sa progression puis attaquer pour se faire un chemin jusqu'à la source d'émission pour la détruire. Cette mécanique ce qui malgré le level design ingénieux fait que les parties se ressemblent énormément (passé les premiers niveaux dans lesquels on découvre les nouvelles technologies les unes après les autres).
Le jeu propose une grosse quantité de cartes, que ce soit à travers la campagne solo ou les campagnes bonus, qui occuperont les fans pendant bien longtemps, et la possibilité d'utiliser des cartes faites par d'autres joueurs permettra encore d'allonger la durée de vie à volonté. Hélas, malgré toute la bonne volonté mise en avant et les ajouts de gameplay, le jeu reste très répétitif et on identifie rapidement des techniques qui permettent d'avancer et qui reposent souvent sur les mêmes combos.
Une valeur sure pour les fans du jeu original, pour les autres, préférez tester la version d'origine ( http://knucklecracker.com/creeperworld/playcwts.php ), si le gameplay vous rebute ce jeu ne vous conviendra pas.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
14 personne(s) sur 15 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
48.8 heures en tout
Posté le : 26 juin 2015
On trouve peu d'information sur le studio Knuckle Cracker, ou plutôt sur l'unique développeur de Creeper World 3, si ce n'est qu'il avait déjà publié un premier et second opus. À l'origine, ce sont des vieux jeux flash obscurs qui traînaient sur le site du créateur. Mais y a des mecs obstinés parfois : malgré l'absence totale de visibilité le développeur a, au fur et à mesure des épisodes, peaufiné le concept de son jeu, pour au final sortir son troisième opus sur la plate-forme du gros (mais vénérable) Gabe Newell.


Cris et peurs (sur la ville).

Mélange improbable entre STR et Tower Defense avec un fort accent pour le scoring, CW3 est un jeu plus complexe et intéressant qu'il en a l'air. Alors, bien sûr, graphiquement ça ne casse pas vraiment des briques, ni des parpaings, mais tout s'avère extrêmement lisible et c'est justement ce qui est important dans ce jeu.

Pour comprendre le principe du jeu, on va faire simple : le creeper est une sorte de fluide qui se répand éternellement, de façon continue et régulière. C'est l'ennemi éternel à stopper. Ce fluide, mortel pour toutes vos installations, doit être stoppé à l'aide de différents moyens. Que ça soit par des armes conventionnelles, qui détruisent le liquide qui approcherait de la ligne de mire de vos défenses, ou d'un module permettant de terraformer le terrain. En effet le terrain est en 3D et il est divisé en 10 couches superposées. Vous pouvez donc faire varier la hauteur du terrain pour stopper, du moins provisoirement, la progression du creeper. Vous pouvez vous barricader derrière des murs ou construire d'énormes fosses pour contenir le creeper. Mais sachez que cela est vain, le creeper continuera d'envoyer son liquide jusqu'à submerger vos défenses.
Pour vaincre celui-ci, vous devrez vous frayer un chemin jusqu'à ses émetteurs et les détruire, ces constructions sont responsables de l'émission du liquide.

Toute la force stratégique de SW3 réside dans l'établissement d'une stratégie de défense efficace, qui permettra de stopper la progression du creeper. C'est là tout l'aspect intéressant du titre. Le but est d'équilibrer la balance entre les deux forces respectives. Comme le fluide ne fait que fondre sur votre base de manière continue, si vous réussissez à le stopper, alors il sera ensuite possible de progresser, petit à petit, en récupérant chaque mètre carré de terrain, pour au final détruire les émetteurs.

Le jeu se compose donc en deux phases majeures : la défense qui permettra de stabiliser le front puis l'attaque, qui doit être le plus rapide possible. En effet, le jeu intègre une partie de scoring importante, qui nécessite de rusher le plus vite possible. C'est celui qui fait le meilleur temps qui obtient la place privilégiée du TOP 250 des meilleurs joueurs. Et je peux vous dire que ce n'est pas facile, vu la horde de fous furieux qui s'accrochent au high score.


Une optimisation au poil.

Le jeu comporte des mécaniques finalement assez complexes, avec une gestion importante de l'énergie en flux tendu. Par conséquent, le but sera de gérer efficacement l'énergie : ne pas avoir de surplus, qui signifierait que votre stratégie n'est pas optimale et qu'il est possible d'optimiser votre conquête, mais pas non plus de pénurie, qui peut signifier bien souvent la mort pure et simple. Par ailleurs, le manque d'énergie provoque une baisse de l'approvisionnement en munition et en vitesse de construction des différents modules. Des tourelles qui tirent moins vite ne stopperont pas efficacement le creeper, qui envahira lentement, mais irrésistiblement, votre base.

La difficulté réside donc dans le fait de produire cette énergie, qui requiert des générateurs qui exploitent une zone donnée. Vous pouvez donc soit vous retrouver dans un cercle vertueux, soir un cercle vicieux. Je m'explique : dans le cas où vous ne produisez pas assez d'énergie et que le creeper gagne du terrain, la mort est quasi certaine puisque vous n'aurez pas la possibilité de produire assez d'énergie pour vous défendre. Dans le cas inverse où vous prenez petit à petit du terrain au creeper, vous aurez plus de zones pour produire de l'énergie, et donc la possibilité de construire des armes supplémentaires pour exterminer le liquide. Toute la difficulté sera alors de trouver le moyen d'obtenir une défense stable puis de contre-attaquer.

Comme le jeu pousse le joueur à rusher, il ne faudra ni être trop gourmand sur la conquête du territoire, ni être trop lent. Cela dit, la prudence est importante, mais la témérité est bien plus gratifiante.

Le gros défaut du titre réside en fait dans la seconde phase du jeu. Une fois qu'on a établi une stratégie pour faire face au creeper, il ne reste plus qu'à l'attaquer, et celui-ci n'a guère de moyen de se défendre (il possède cependant d'autres modules, comme les spores, sortent d'astéroïdes qu'il vous envoie périodiquement pour s'écraser sur vos installations, ou encore des robots qui désactivent temporairement vos modules). C'est donc une phase d'optimisation quasi mathématiques qui s'ouvre, dont le but est d'obtenir la victoire le plus rapidement possible. Cette seconde phase est, selon moi, moins intéressante.

Au final, la difficulté du titre est très variable. La campagne n'est pas difficile à terminer une fois les mécaniques du jeu comprises. Mais c'est bien plus compliqué d'obtenir le meilleur score possible et cela requiert une planification méthodique avec, en amont, tout un travail d'optimisation théorique de la défense puis de l'attaque.
En revanche, une fois la campagne terminée, le jeu s'ouvre à d'autres modes de jeux, dont le « tormented space », une galaxie gigantesque (des centaines de systèmes solaires contenant jusqu'à 14 planètes, donc niveau durée de vie vous en aurez pour l'éternité) aux niveaux parfois extrêmement durs qui ne pardonnent aucune erreur de votre part.

Ajoutez à cela une création procédurale des cartes (en dehors des maps faites avec les mimines du développeur) permettant d'avoir des niveaux infinis ainsi qu'un éditeur de carte très complet et une gestion rapide et efficace pour envoyer et télécharger les cartes d'autres joueurs. Ce qui nous donne au total un jeu au prix modique, mais à la durée de vie gigantesque.


Un gameplay novateur et efficace ? C'est possible !

En conclusion, Creeper World 3 est une excellente surprise parmi les jeux indés. Ce n'est pas prétentieux et pompeux comme une partie croissante de ce type de jeux, mais c'est en revanche diablement efficace et novateur. Comme quoi, c'est vraiment du côté des indépendants que l'on trouve les gameplays les plus improbables … et qui fonctionnent !}
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
9 personne(s) sur 9 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
8.0 heures en tout
Posté le : 29 mars 2014
Ce jeu est juste bizzare, lorsque l'on regarde comme ça ,sans savoir exactement ce que c'est , tous ces trucs reliés avec des billes qui avancent ...
mais une fois plongé dedans et qu'on avance au fur et à mesure de la campagne on se dit : qu'il a un petit goût de" reviens y " très prononcé et qu'il ne faut pas passer à côté d'un petit jeu si addictif!
éliminer le creep tel est votre mission cap'tain! bonne chance dans votre tâche , car cela a la vie du dure ce machin!!!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
8 personne(s) sur 10 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
417.5 heures en tout
Posté le : 15 mars 2014
Ce jeu est parmis les meilleurs jeux du genre stratégie / Tower defense.

Vous n'arrêterez probablement jamais d'y jouer tellement il est addictif.

Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
38.8 heures en tout
Posté le : 30 mars 2014
Après l'excellent premier épisode flash, Creeper World nous était revenu avec un style différent dans le 2, toujours en flash et c'était moins bon. On ne peut que se ravir que les développeurs en soient revenus à la vue du dessus pour le 3e épisode ! Un tout bon jeu de TD/Stratégie !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
44.4 heures en tout
Posté le : 21 juin 2014
Un excellent "petit" jeu de stratégie, très adictif et bien pensé.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
90.6 heures en tout
Posté le : 21 février 2015
TL;DR : Très sympa, addictif, un très bon achat, vaut largement son pris, même à plein tarif (alors en promo, c'est encore mieux).

Version longue :

Je ne connaissais pas la licence, je ne peux donc pas comparer ce volet à ceux qui l'ont précédé. Acheté en promo (comme toujours), je petit jeu ne m'a pas déçu, et m'a même agréablement surpris. C'est un genre de mix entre tower defense et STR, avec des petits bouts de puzzle game (mais franchement, cette description ne fait pas justice au jeu).

Le principe est assez simple : contrairement aux tower defense traditionnels, où on doit repousser des vagues de créatures, dans CW3, il faut réussir à résister à, puis repousser une substance visqueuse, couvrante, le creeper, qui envahit progressivement la map à partir de spawners qui en génèrent en continu plus ou moins rapidement. Le creeper se comporte comme le ferait un fluide visqueux, en s'écoulant préférentiellement vers les basses altitudes, puis une fois les trous remplis, le nieau de creeper monte, jusqu'à atteindre les altitudes les plus élevées.

Le joueur, de son côté, dispose de trois types de ressources servant à différentes choses (et qui deviendront accessibles au fil de la campagne) :
- L'énergie, ressource de base qui permet de construire des structures, alimenter les armes en munitions, ...
- Le minerai, qui permet de fabriquer de l'anti-creeper, une substance qui se comporte comme du creeper, mais qui le vaporise par simple contact
Ces deux ressources ne circulent qu'à travers des liaisons, que le joueur devra construire en créant un maillage qui sera son réseau de distribution.

- L'aether, qui permet d'acheter des améliorations dans la forge, un bâtiment proposant d'améliorer la production, le stockage des diverses ressources, la vitesse de construction, la cadence de tir et la portée des armes, ...
L(aether ne néssite pas de support pour corculer, et est envoyé directement au Command Center (décrit plus bas).

Contrairement à la majorité des STR, on n'accumule pas de la ressource pour la dépenser, on augmente sa capacité de génération, en unités par seconde. Les ressources ne s'épuisent pas, mais si l'on consomme plus qu'on ne produit, ça ralentit les constructions, ainsi que le ravitaillement des armes. Pas assre d'énergie ? suffit de construire quelques générateurs ... ce qui consomme de l'énergie :). Une mauvaise planification, et on a vite fait de perdre tout ou partie de la map.

Le command center, bâtiment de départ, sert de buffer de petite taille, en recevant les ressources pour les redistribuer en fonction des besoins. Les ressources s'écoulent le long d'un réseau que le joueur devra construire pour être livrées aux structures en construction ou aux armes.

Le creeper détruit toutes les constructions par contact, le but est donc de le repousser en consolidant son réseau de transport d'énergie, et de se frayer un chemin jusqu'au spawner, pour le détruire à l'aide d'une arme spécifique, le Nullifier, qui détruit toute structure ennemie dans un petit rayon.

La campagne, d'une durée raisonnable, propose une histoire intéressante et originale, qui se déroule dans un futur extrèmement éloigné, plusieurs milliards d'années. Personnellement, j'ai beaucoup aimé la campagne. Mais la vraie durée de vie du jeu vient ensuite des maps hors campagne, créées par la communauté

Niveau difficulté, la campagne est raisonnablement difficile (ou facile). Quelques missions demanderont plusieurs tentatives, de même que quelques hauts-faits Steam, mais dans l'ensemble, pas besoin d'être un PGM pour la boucler. Les maps créées par la communauté, par contre, peuvent être très faciles comme très difficiles. A noter que les maps additionnelles peuvent inclure des mécanismes et des structures ennemies absentes de la campagne : un langage de programmation fait maison permet de créer des comportements nouveaux pour les éléments de l'ennemi.

La jouabilité est bonne, les contrôles et l'interface se maîtrisent vite, attention toutefois, certaines missions avec un script particulier nécessitant le contrôle d'un objet devront êtr ejouées avec les flèches plutôt qu'avec ZQSD, les touches pour contrôler l'entité en question étant hard-codées dans la jeu (ou alors je n'ai pas trouvé les options pour les changer).

Côté son, je vais rester unanime avec les autres avis que j'ai vus : très bon, totalement intégré au jeu, exactement la bande son qu'il fallait pour ce jeu.

Voilà, un petit jeu addictif pas loin du sans faute, et pour un tarif contenu, que demande le peuple ?
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
0 personne(s) sur 1 (0%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
21.4 heures en tout
Posté le : 14 juin 2015
Une excellente surprise que ce jeu, on en attend pas grand chose, et le gameplay est absolument génial, l'histoire et la bande son immersive, et le tout mélange les genres pour donner quelques chose de fun et innovant. Je conseille !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 25 (24%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
274.7 heures en tout
Posté le : 7 juin 2014
J'avais déjà apprécié il y a quelques années les versions flash de l'opus 1 et de "Creeper World: Evermore". J'avais ensuite zappé le numéro 2. Pour ce troisième Creeper World, j'ai retrouvé tout ce que j'avais aimé auparavant malgré les nombreux ajouts. C'est un RTS de science-fiction où vous devez combattre du creeper, un sorte d'entité fluide qui ne cesse de se propager et qui détruit tout à son contact.

Le jeu propose une campagne (environ 30 heures pour en venir à bout), un éditeur, des cartes d'autres joueurs, une section "Tormented Space" avec des maps très difficiles à impossibles, des mondes générés aléatoirement et j'en passe. Il manque juste les parties multi-joueurs, mais comme je préfère jouer en solo, ce n'est pas vraiment un problème à mes yeux.

Les graphismes peuvent sembler assez basiques, mais, dès la première partie, cette simplicité permet de rapidement repérer chaque unité ou type de bâtiment. Une fois concentré sur la stratégie, j'en oublie complètement ces représentations élémentaires. Le seul petit problème est de distinguer les zones envahies pas le creeper, celles où se trouve l'anti-creeper (généré par certaines de nos armes) et les zones d'influence des collecteurs de ressources. Il est possible de changer les couleurs du creeper et de l'anti-creeper, mais je ne suis pas réellement arrivé à trouver une bonne combinaison de teintes.

La prise en main est aisée. Personnellement, je n'utilise que la souris et deux touches du clavier. La touche "Espace" pour désélectionner une unité et "P" pour mettre le jeu en pause. La fonction pause est essentielle car l'on peut donner des ordres précis comme la construction de bâtiments ou le déplacement d'unités. Sans cette possibilité, il serait très difficile (surtout sur les larges cartes) de jouer au vu de toute la micro-gestion indispensable au bon déroulement d'une partie.

Le jeu est en anglais uniquement, mais les textes sont peu nombreux et courts. Parfois lors de la campagne, il est préférable de comprendre comment fonctionne la carte proposée grâce aux dialogues qui peuvent apporter des indices précieux.

J'ai beau chercher, il m'est impossible de trouver de gros défaut à ce jeu passionnant et plaisant. Je le recommande chaudement à tous.

Ma note : 9/10.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Publiées récemment
Detective Cawotte
16.5 heures
Posté le : 8 août
Un super jeu, si vous voulez vous faire une idée plus précise de comment c'est, essayez Creeper World 1 ou Evermore qui sont des jeux flash reposant sur le même concept. Hé bien le 3, c'est la même chose, en bien mieux, l'idée de base est la même, mais y'a bien plus du contenu du côté des bâtiments, améliorations, armes... C'est vraiment bien foutu et un jeu de stratégie très sympa, je recommande.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
max5098
13.6 heures
Posté le : 5 juillet
Un jeu incroyable, j'y suis resté scotché des heures !
Je le recommande vivement
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
MattLam
42.6 heures
Posté le : 9 février
Un petit jeu bien sympathique avec une durée de vie illimitée grâce au nombre de cartes disponibles et du temps necessaire pour toutes les finir. La prise en main est rapide et les musiques très bonnes.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
L'apprenti fou
252.2 heures
Posté le : 2 février
A must !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Ouatelz
98.7 heures
Posté le : 22 janvier
super jeu très addictif...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
fmr_little_grey
13.1 heures
Posté le : 30 décembre 2015
Jeu se rapprochant du style tower défense avec une mécanique unique d'inondation.
Ceux qui battissaient des châteaux de sable contre la marée montante en tomberont amoureux dès les premiers niveaux.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
NoNameLS
97.1 heures
Posté le : 22 août 2015
Addictif. TRES addictif!
Pas grand chose à en dire sinon qu'il est tout bonnement excellent dans son genre!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Djip
19.7 heures
Posté le : 3 août 2015
Amusant tout au plus bien que son interêt se perde assez vite, il vaut le coup en solde. Ne vous attendez pas à un grand jeu, juste de quoi passer un peu de temps et se creuser les méninges quelques heures.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
spe6mn
26.5 heures
Posté le : 5 juillet 2015
Exellent, sorte de tower defense, ou il faut partir a la conquete d'une carte :)
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante