Ce contenu nécessite le jeu de base Total War™: ROME II - Emperor Edition sur Steam pour fonctionner.

Évaluations des utilisateurs : Plutôt positive (37 évaluation(s))
Date de parution: 27 mar 2014

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Contenu téléchargeable

Ce contenu nécessite le jeu de base Total War™: ROME II - Emperor Edition sur Steam pour fonctionner.

Acheter Total War™: ROME II – Hannibal at the Gates

 

À propos de ce contenu

Total War™: ROME II – Hannibal aux portes

Transportant les joueurs à l'ouest de la Méditerranée à l'aube de la deuxième Guerre punique, Hannibal aux portes dispose d'une nouvelle carte de campagne axée sur la situation géopolitique précaire qui a mené deux anciennes superpuissances mondiales à se livrer une guerre sans merci.

Ce conflit, l'un des plus célèbres de l'histoire, illustre parfaitement le génie tactique des deux généraux rivaux, Scipion et Hannibal. Pourrez-vous recréer leurs remarquables stratégies, voire les surpasser ? Comment changerez-vous l'histoire ?

Vous entrez en guerre dans le camp de Carthage ou celui de Rome, commandez la noble cité-état hellénique de Syracuse ou, pour la première fois dans ROME II, dirigez l'une des deux factions ibériques disponibles, les Arvaques ou les Lusitaniens.

Hannibal aux portes comprend également :

Nouvelle carte de campagne :

Découvrez une représentation de la Méditerranée occidentale plus détaillée que sur la carte d'origine de ROME II, qui vous permet d'étendre votre territoire sur 19 provinces regorgeant de ressources et de villages. Les grandes puissances de l'époque, Rome et Carthage, commencent à couteaux tirés, mais elles ont sous leur contrôle un certain nombre de régions clés et d'états inféodés. Syracuse, les Arvaques et les Lusitaniens débutent tous avec une seule région, offrant des circonstances considérablement différentes et une difficulté supplémentaire par rapport aux deux empires.

Technologie focalisée sur la diplomatie :

Les arbres des technologies civiles de Rome et de Carthage disposent de nouvelles branches axées sur la diplomatie. Les deux camps commencent avec de multiples alliés et états inféodés, et peuvent également ébranler le soutien dont bénéficient leurs ennemis à l'aide de méthodes diplomatiques.

12 tours par an :

Chaque tour d’Hannibal aux portes, qui se déroule sur une période couvrant les événements de 218 à 202 av. J-C, représente un mois. La campagne évolue également au fil des saisons, imprimant des effets particuliers sur le jeu.

Campagne multijoueur compacte et ciblée :

Si vous préférez les campagnes multijoueur rapides, l'échelle géographique réduite d’Hannibal aux portes permet aux campagnes à deux joueurs coopératives ou compétitives d'être plus focalisées et plus rapides qu'une campagne complète.

Nouvelles batailles historiques :

Hannibal aux portes propose deux nouvelles batailles historiques : la bataille de Cannes (216 av. J-C) et la bataille de Zama (202 av. J-C). Ces deux combats sont des moments clés de la deuxième Guerre punique, Cannes représentant le point culminant de l'invasion d'Hannibal en Italie et Zama marquant l'achèvement de la victoire de Rome et de sa domination sur Carthage.

Nouvelles factions jouables dans Total War™: ROME II

En plus des puissantes villes de Carthage et de Rome, vous pourrez prendre part à la deuxième Guerre punique avec trois nouvelles factions - les Arvaques, les Lusitaniens et Syracuse - qui disposent de leurs propres traits, caractéristiques, unités uniques et positions de départ dans la campagne. Si vous achetez Hannibal aux portes, vous retrouverez également ces unités dans la campagne principale de ROME II.

Arvaques

L'expansion impérialiste a amené aussi bien Carthage que Rome aux portes des Arvaques, bien que ce soit Hannibal qui partage actuellement une frontière avec ces tribus celtibères guerrières. Les Arvaques sont neutres au début de la campagne, mais ils font face à un dilemme : leur faut-il s'unir avec Hannibal et risquer des représailles génocidaires de la part des Romains, ou rester en bons termes avec Rome et subir la colère des Carthaginois ? Malgré leur connaissance du terrain et leurs aptitudes remarquables en combat, les Arvaques ne peuvent pas affronter ces deux superpuissances à la fois. Pour l'instant, ils conservent leur neutralité, tout en sachant qu'il leur faudra tôt ou tard faire un choix. Quelqu'un doit contrôler la péninsule ibérique... Les Arvaques en sont-ils capables ?

Lusitaniens

Les Lusitaniens peuplaient l'Ibérie bien avant que Carthage et Rome ne mettent les pieds dans la région. Comme les Suèves, leurs lointains cousins, ils ne forment pas un clan unique, mais plutôt une confédération de petites tribus qui coopèrent pour renforcer leurs défenses. Ces guerriers farouches et agiles sont parfaitement adaptés à la guérilla. L'armée carthaginoise d'Hannibal traversant des terres contrôlées autrefois par Rome, les Lusitaniens ont l'occasion d'étendre leurs frontières et de reprendre l'Ibérie aux envahisseurs. Cependant, même s'il leur faut rester prudents à l'égard de l'ennemi et peut-être même fraterniser avec lui au départ, ils devront tôt ou tard l'expulser de leurs terres !

Syracuse

La cité-état de Syracuse jouit d'une réputation de centre culturel et scientifique dans le monde de l'époque. C'est aussi une ville riche qui bénéficie grandement de son avantageuse position centrale en Méditerranée. Une série de tyrans domine son histoire, défendant l'autonomie de la ville contre les autres Grecs, les Carthaginois et les menaces internes. En 218 av. J-C, Rome et Carthage aimeraient s'emparer de Syracuse une bonne fois pour toutes. Les deux superpuissances se préparant de nouveau à faire la guerre, la cité-état se trouve au bord du précipice : Syracuse forgera-t-elle son propre destin ou sombrera-t-elle dans l'obscurité en ne devenant qu'une possession coloniale parmi tant d'autres ?

Nouvelles unités

En plus des unités ordinaires, les factions jouables d'Hannibal aux portes disposent des nouvelles unités suivantes. Si vous achetez Hannibal aux portes, vous retrouverez également ces unités dans la campagne principale de ROME II.

Arvaques :
• Guerriers peints (infanterie de corps à corps)
Leurs corps peints et leur odeur déplaisante sèment la peur dans les rangs de leurs malheureux ennemis, une tactique qui leur apporte un avantage de taille.

• Cavalerie celtibère (cavalerie de corps à corps)
Cette unité de cavalerie polyvalente peut faire des ravages quand elle est commandée par un général de talent.

Lusitaniens :
• Guérillas lusitaniennes (infanterie furtive à lance)
Se déplaçant dans l'ombre pour prendre leurs adversaires par surprise, ces combattants discrets sont les maîtres de leur discipline.

• Lanciers lusitaniens (infanterie à lance)
Ces lanciers redoutables ont une réputation bien méritée sur le champ de bataille.

Syracuse :
• Hoplites piquiers (hoplites d'élite, également disponibles aux Athéniens)
Crème de la crème parmi les hoplites, ils défendent fièrement leur ville contre les envahisseurs.

Nouvelles unités auxiliaires romaines :
• Scutarii auxiliaires (infanterie de corps à corps ibérique)
Ces Ibères sont plus que capables de servir Rome sur le front.

• Cavalerie de scutarii auxiliaires (cavalerie de corps à corps ibérique)
Ces cavaliers lourds ajoutent une touche de passion ibérique au conservatisme des rangs romains.

Nouvelles unités de mercenaires ibériques :
• Mercenaires scutarii (infanterie de corps à corps ibérique)
Armés de falcatas, ces hommes robustes et bien payés sont capables de régler un nombre impressionnant de disputes.

• Cavalerie mercenaire scutarii mercenaires (cavalerie de corps à corps ibérique)
Ces mercenaires à cheval sont des adversaires redoutables en combat rapproché.

Nouvelles unités de mercenaires italiques :
• Hoplites mercenaires étrusques (hoplites italiques)
Équipés et entraînés à la manière des Grecs, les anciens maîtres de Rome restent une force qu'il faut se garder de sous-estimer.

• Guerriers mercenaires samnites (infanterie lourde italique)
Les peuples conquis sont toujours capables de produire des guerriers redoutables.

• Cavalerie mercenaire campanienne (cavalerie lourde italique)
Ces nobles cavaliers viennent des zones rurales de la péninsule.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
    Minimum
    • OS: XP/ Vista / Windows 7 / Windows 8
    • Processor:2 GHz Intel Dual Core processor / 2.6 GHz Intel Single Core processor
    • Memory:2GB RAM
    • Graphics:512 MB DirectX 9.0c compatible card (shader model 3, vertex texture fetch support).
    • DirectX®:9.0c
    • Hard Drive:35 GB HD space
    • Additional:Screen Resolution - 1024x768
    Recommended:
    • OS:Windows 7 / Windows 8
    • Processor:2nd Generation Intel Core i5 processor (or greater)
    • Memory:4GB RAM
    • Graphics:1024 MB DirectX 11 compatible graphics card.
    • DirectX®:11
    • Hard Drive:35 GB HD space
    • Additional:Screen Resolution - 1920x1080
    • Operating System: OS X 10.7.5
    • Processor: 1.7 GHz Intel Core i5
    • RAM: 4 GB RAM
    • Hard Drive: 25 GB
    • Video Card: 512 MB AMD Radeon HD 4850, NVidia GeForce 640 or Intel HD 4000
    • Screen Resolution: 1024x768.

    Unsupported graphics chipsets for Mac: NVidia GeForce 9 series, GeForce 300 series, GeForce Quadro series, AMD Radeon HD 4000 series, Radeon HD 2000 series
    • Operating System: OS X 10.7.5 (or later)
    • Processor: 2nd Generation
    Intel Core i5 (or greater)
    • RAM: 8 GB RAM
    • Hard Drive: 25 GB
    • Video Card: 1 GB NVidia 750 (or better)
    • Screen Resolution: 1920x1080.

    Unsupported graphics chipsets for Mac: NVidia GeForce 9 series, GeForce 300 series, GeForce Quadro series, AMD Radeon HD 4000 series, Radeon HD 2000 series
Évaluations intéressantes des utilisateurs
6 personne(s) sur 6 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Posté le : 9 juillet
So this is a quick review of Hannibal at the Gates a.k.a HatG. HatG plunges you right into the middle of the 2nd punic war between rome and carthage. You can play as rome, carthage and other groups caught up in the fighting. I started as rome and what first surised me was technology trees. there is a new diplomacy tech tree which helps to gain allys in the fight. Another great part was difficulty. Its not that this dlc is hard but even when nearly the entire map was aiding me carthage was still very tough and fought to the end. One problem is new units. While the iberien tribes have a couple, you will mainly see rome relying on hastati and velites while carthage will use elephants and hoplites for pretty much the entire game. Despite this though this dlc is very fun and i reccomend it to any strategy fan out there.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
10 personne(s) sur 15 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Posté le : 15 février
Pros:
Hannibal Barca.
Seasons and Turns make sense in this DLC.
Delves a bit deeper than the base game into the Iberian factions.
Fun to play, a lot more immersive than the base game.
Difficulties are better set on this map, Legendary is Legendary, Easy is Easy.

Cons:
Some path issues, especially on sea.

Overall: Best DLC you can own. Especially with the new factions and units added.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 8 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Posté le : 11 juin
The best campain DLC as far as im concerned. Worth picking up just for the iberian factions and syracuse. the new map is fun as well and allows you to play the spartacus rises mod.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
7 personne(s) sur 13 (54%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Posté le : 11 février
nice fun mini campaign that adds the punic war. to bad i destoroyed carthage before they even had a chance as syracuse
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
118 personne(s) sur 172 (69%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Posté le : 8 octobre 2014
In my opinion, there should be more things in this dlc, more mercenary infantry, skills, map designs, otherwise a modder could have made this in a day, so this is just CA hoarding money for another ♥♥♥♥♥♥ DLC, No Hope :/.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante