À la une
Jeux
Logiciels Démos ACTUALITÉS Recommandations

Jouer à Free to Play

Téléchargez et regardez le film en HD

Film gratuit

Acheter Free to Play - Competitor's Pack

Inclut les 3 articles suivants : Forge of Iron Will (Fear's Sven Set), Crown of Hells (hyhy's Doom Set), Murder of Crows (Dendi's Pudge Set)

Articles

“Une fascinante découverte du monde du jeu vidéo, sport d'une nouvelle génération”
-Geoff Keighley, Spike TV

“Magnifiquement filmé et orchestré, Free to Play est un film sur les passions qui nous animent. Sans doute le documentaire séminal sur l’eSport. Free to Play est un film remarquable.”
-Lisanne Pajot & James Swirsky, Creators of Indie Game the Movie

“Une plongée fascinante dans le monde de l’E-sport. Elle documente le moment où tout bascule.”
-Wired.co.uk

Watch It Now

Free To Play est également disponible sur YouTube et iTunes.

À propos du film

Free to Play est un documentaire long-métrage qui suit 3 joueurs professionnels dans leurs quotidiens ainsi que leur parcours dans le tournoi « The International » dont le premier prix est un million de dollars. Au cours des dernières années, l’eSport est devenu une forme de compétition très populaire au niveau mondial. Un tournoi d’un million de dollars est venu bouleverser le paysage du jeu video. Pour les participants de ces compétitions plus rien ne sera pareil. Produit par Valve, le film retrace les épreuves et les sacrifices que les joueurs traversent pour rester au top.

Pack compétiteur Free to Play



Le pack Compétiteur est disponible à l'achat sur Steam et sur le magasin Dota 2. 25% des ventes seront reversés aux joueurs figurant dans le film ainsi qu'aux personnes y ayant contribué. Le pack Free to Play inclut :

  • Fear's Sven Set - Créé par Jeremy Klein, Ziedrich
  • hyhy's Doom Set - Créé par Vermillion Wlad
  • Dendi’s Pudge Set – Créé par Danidem, Bronto ϟ Thunder
  • Free to Play Wards – Créé par Valve
  • Free to Play HUD – Créé par Valve
  • Free to Play Courier – Créé par Valve

À propos des joueurs

  • Dendi : Né à L’viv en Ukraine, Dendi commença à jouer aux jeux vidéo à un très jeune âge. Doué dès le début, il excelle rapidement. Grâce à sa dextérité, acquise après des heures à jouer au piano, il se forge très vite une réputation de joueur créatif et dominant. Avec Dota, il trouve sa vocation.
  • hyhy : Si vous suivez le développement de Dota à Singapour, vous connaissez sans doute Benedict “HyHy” Lim. Né à Singapour en 1990, HyHy se fait un nom lors des Asian Cyber Games en 2007. L'année suivante, il remporte l'Electronic Sports World Cup. Depuis, il est devenu un pilier de la communauté Dota 2. Doté d'un solide franc-parler , HyHy ne craint pas la polémique et est considéré comme l'un des joueurs professionnels les plus ambitieux et polyvalent.
  • Fear : Clinton “Fear” Loomis est l'un des meilleurs joueurs de Dota 2 venant occidentaux. Souvent l'outsider, son talent repose sur une expérience considérable et durement acquise. Né en 1988, son éthique de travail et son dévouement l'ont fait voyager de Medford, Oregon jusqu'en Europe et en Chine et, finalement, à l'International Dota 2, le tournoi avec le prix le plus élevé de l'histoire du jeu vidéo.

Configuration requise (PC)

    Minimum:
    • OS: Microsoft® Windows® XP Home, Professional, or Tablet PC Edition with Service Pack 3; Windows Server® 2003; Windows Server® 2008; Windows Vista® Home Premium, Business, Ultimate, or Enterprise (including 64-bit editions) with Service Pack 2
    • Processor: 2.33GHz or faster x86-compatible processor or Intel® Atom™ 1.6GHz or faster processor for netbooks
    • Memory: 512 MB RAM
    • Hard Drive: 5 GB available space
    Recommended:
    • OS: Windows 7
    • Processor: 2.4Ghz or faster x86-compatible processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Hard Drive: 5 GB available space

Configuration requise (MAC)

    Minimum:
    • OS: Mac OS X v10.6
    • Processor: Intel Core™ Duo or faster processor
    • Memory: 512 MB RAM
    • Hard Drive: 5 GB available space
    • Additional Notes: Not compatible with OSX 10.7.3
    Recommended:
    • Processor: Intel Core™ Duo 2.4Ghz or faster processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Hard Drive: 5 GB available space
Évaluations intéressantes des utilisateurs
50 personne(s) sur 77 (65%) ont trouvé cette évaluation utile
0.7 heures en tout
Ce documentaire est tout simplement exceptionnel !

Au travers de ce documentaire fortement bien réalisé, on peut voir l'évolution des tournois de jeux vidéo au niveau des récompenses, du public... Mais cela ne s'arrête pas là. On ne voit pas seulement que le côté jeux vidéo mais aussi le côté humain de cet environnement a travers de grand joueur professionnel de Dota 2, leurs amis, familles sont intérrogées pour savoir leurs ressentis par rapport à leur vision de l'E-Sport.

Il y a une évolution énorme, je dirais même une concrétisation de ce domaine avec une progression constamment constante !

Le documentaire parle majoritairement de Dota 2 mais il faut prendre en compte que le sujet principal qui est l'E-Sport.

J'avais fortement peur que cela soit plus un documentaire marketing plus qu'autre chose et bien non.

A L'ATTENTION DES PLUS JEUNES:
Ce documentaire incite beaucoup a devenir un champion du monde mais cela n'est pas donné à tout le monde. Il est fortement recommandé d'avoir un métier ou un diplôme en cas de secours car les carrières sont très courtes et il est très difficile de percés même avec des milliers d'heures de jeu ! [Le documentaire ne fera que vous rappellez ce point là.]

En conclusion:
Ce documentaire est incroyablement bien réalisé, on vit beaucoup tous autour de la même passion qui sont les jeux-vidéos et voir de nos jours des compétitions de jeux vidéo de plus en plus médiatisés positivement. Ce n'est qu'un plus pour l'avenir de notre passion à tous.

Le jeux vidéo n'est pas seulement un divertissement ou passe-temps pour les geeks ou no-life c'est toute une passion avec un côté humain exeptionnel.

Cordialement Exl.
Posté le : 19 mars
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
31 personne(s) sur 45 (69%) ont trouvé cette évaluation utile
1.7 heures en tout
A la différence de beaucoup j'ai fais l'effort de regarder, oui je dois être maso !
Sérieusement ça fait peur le niveau des commentaires dont la plupat semblent être certains d'être des "précurseurs" de l'esport avec Dota alors que ça fait presque 15ans que l'esport existe, demain ils vont découvrir le fil à couper le beurre.

Mention spéciale pour la condescendance et l'arroguance insolente des membres boutonneux de l'équipe chinoise ehome, leurs tête ne passe plus les portes et au final se font remettre à leur place par une équipe dont le dernier membre joue avec depuis 3 semaines... Et oui plus on monte et plus on se croit grand et plus la chute est dure, maintenant il serait temps d'apprendre l'humilité, vous êtes que des joueurs !
Mention spéciale également à Valve qui se fou un peu du monde avec ses prix qui à mon humble avis sont toujours aussi ridicules à savoir 1 million pour les gagnants ce qui fait toujours que 200'000$ par équipiers en supposant bien entendu que le manager ne touche rien et après il y a des abrutis pour nous dire à la fin que dans 10ans l'esport sera plus pratiqué et plus rénuméré que le football, rappellez-moi le salaire d'un footballeur même moyen sans qu'il ne gagne quoique ce soit en plus ?

Bref j'ai pas totalement perdu mon temps en regardant ce film de entre la publicité et l'autosatisfaction valvesque car au moins les 3 interviewés me sont sympathiques et en particulier hyhy de Singapour qui doit affronter toute sa famille réactionnaire qui ne cherche absolument rien à comprendre et encore moins à ce que leurs enfants soient heureux...il aura au moins réussi à reconquérir celle qui l'avait laissé un peu "cassé" ce qui est au final bien plus important que le million de $ qui n'apporterait que des mendiants et léches culs.
La maman du jeune ukrainien est également touchante, voila le genre de parents que j'aurai aimé être, elle ne comprend peut-être pas tout mais elle soutient les choix de son fils car il est heureux quand bien même ce bonheur le ménerait dans le mur, c'est son choix d'adulte.

Valve a bien réussi son coup pour moins de 2 millions et les habituelles bénévoles traducteurs et cie, rappellez-moi également le salaire et la fortune de son CEO Gabe Newell estimé par le journal révolutionnaire Forbes à 1,6 milliards de $$$ en 2010......................
Oui j'ai en marre que des multinationales prennent les gens pour des cons et en particuliers les espoirs de jeunes naïfs qui gagnent pas grand chose mais déjà transformés en homme sandwich pour du matériel vital à leur sport.
Pour que l'esport puisse un jour espérer se développer il faut que les joueurs aient des SALAIRES comme n'importe quel autre sport et pas seulement une carotte !
Avant pour la majorité il sera toujours moins risqué de faire un travail normal qui lui permettera au moins de vivre.
Posté le : 20 mars
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
8 personne(s) sur 8 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2.0 heures en tout
"depuis que je joue à dota je suis un homme"
je ne sais pas si c'est parce que je suis un vieux con mais faire passer les joueurs de dota pour des sportifs de haut niveau, ça me fait quand même un peu rire.
Ce qui me rassure dans cette vidéo, c'est que même s'ils sont très forts, ils sont normaux (il font bien en sorte de nous montrer que la vie a été méchante avec eux pour nous le prouver).
Enfin bon c'est gentillet, comme d'hab on fait passer des petits messages.
bien fait et niais en même temps.
Posté le : 23 mars
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
29 personne(s) sur 48 (60%) ont trouvé cette évaluation utile
2.4 heures en tout
Un documentaire qui va plus loin que le titre car il nous fait partager l'intimité de grands joueurs sans tomber dans les clichés habituels et rien que pour ça, je le conseille vivement à la place de ces pseudos reportages alarmistes et menteurs sur les grandes chaines généralistes.
Posté le : 19 mars
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
25 personne(s) sur 41 (61%) ont trouvé cette évaluation utile
1.9 heures en tout
Un des premiers documentaires sérieux sur l'eSport.
Réalisé par Valve, on aurait pu s'attendre à de l'auto-promotion mais pas du tout.
Les passages sur l'engouement lors de la GC de Cologne sont très impressionnants si on n'y connait rien comme moi, je n'imaginais pas qu'une telle ferveur pouvait exister pour l'eSport.
Le plus intéressant reste les interviews des proches de ces joueurs qui rêvent d'être professionnels, entre incompréhension et désarroi la plupart du temps.
Dommage cependant qu'il y ait tant de sentimentalisme inutile lors des passages sur les relations amoureuses, mais cela ne doit pas entacher la qualité de ce documentaire.
Posté le : 20 mars
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
190 personne(s) sur 268 (71%) ont trouvé cette évaluation utile
1.7 heures en tout

Je viens de le voir et j'en ressors assez mal à l'aise.
Pour ne pas avoir ce ressenti, ne prenez pas Free To Play pour un documentaire mais pour un drama tant la narration/personnage est faite pour y ressembler.
Je ne parle pas d'objectivité froide car en général un documentaire n'en a pas. Dès qu'on décide de l'écrire (oui, oui) et de le monter, on passe à la subjectivité (vu que c'est le réal qui décide ce qui est pertinent ou accompagne son propos)

DONC OUI, FtP est un drama bien brodé avec ses 3 personnages (et non personne) aux vies bien connues:
- Celui qui a perdu son père jeune et qui ne s'en remet pas
- Celui qui est seul
- Celui qui a une peine de coeur et qui veut récupérer son ex

Confessions face caméra et blessures émotionnelles sont le centre du film. Malaise façon Confessions Intimes.
Pendant ce temps, Valve se fait une superbe pub avec FtP: JOUE A DOTA2 ET TA VIE SERA MIEUX

Rassurez vous, à la fin, on revoit les 3 jeunes hommes et...
Boah, vous avez vu des tonnes de dramas Américains. Vous savez que ça fini toujours sur un Happy End.
Posté le : 19 mars
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non