Creuser, survivre, explorer, construire ! Tout est possible dans ce jeu d'aventure bourré d'action. Pack de 4 jeux également disponible !
Évaluations des utilisateurs : extrêmement positives (117,887 évaluation(s)) - 96% des 117,887 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 16 mai 2011

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Terraria

Acheter Terraria 4-Pack

Inclut quatre copies de Terraria - Envoyez les copies supplémentaires à vos amis

 

À propos de ce jeu

Creuser, survivre, explorer, construire ! Tout est possible dans ce jeu d'aventure bourré d'action. Le monde est votre toile et le sol votre peinture.
Prenez vos outils, et c'est parti ! Fabriquez des armes pour lutter contre toutes sortes d'ennemis. Creusez en profondeur pour trouver des accessoires, de l'argent et plein d'autres objets qui pourront vous être utiles. Partez à la recherche de matériaux pour fabriquer tout ce qu'il vous faut pour créer votre propre monde. Construisez une maison, un fort ou pourquoi pas un château. Des gens s'installeront et vendront peut-être même leurs services pour vous aider dans votre voyage.
Attention, ce n'est pas tout, d'autres défis vous attendent... Êtes-vous prêt à vous retrousser les manches ?
Caractéristiques :
  • Jeu bac à sable
  • Des mondes créés de manière aléatoire
  • Mises à jour du contenu gratuites

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    • Système d'exploitation : Windows XP, Vista, 7
    • Processeur : 1.6 Ghz
    • Mémoire vive : 512 Mo de RAM
    • Disque dur : 200 Mo d'espace disque disponible
    • Carte graphique : Carte comportant 128 Mo de mémoire vidéo, avec support Shader Model 1.1
    • Version DirectX® : 9.0c ou ultérieure

    RECOMMENDED

    • OS: Windows 7, 8/8.1, 10
    • Processor: Dual Core 3.0 Ghz
    • Memory: 4GB
    • Hard Disk Space: 200MB
    • Video Card: 256mb Video Memory, capable of Shader Model 2.0+
    • DirectX®: 9.0c or Greater

    REQUIRED

    • OS: OSX 10.9.5, 10.10
    • Processor: 2.0 Ghz
    • Memory: 2.5GB
    • Hard Disk Space: 200MB
    • Video Card: 128mb Video Memory, capable of OpenGL 3.0+ support (2.1 with ARB extensions acceptable

    RECOMMENDED

    • OS: OSX 10.9.5, 10.10
    • Processor: Dual Core 3.0 Ghz
    • Memory: 4GB
    • Hard Disk Space: 200MB
    • Video Card: 256mb Video Memory, capable of OpenGL 3.0+ support (2.1 with ARB extensions acceptable

    REQUIRED

    LINUX
    • OS: Ubuntu 14.04 LTS
    • Processor: 2.0 Ghz
    • Memory: 2.5GB
    • Hard Disk Space: 200MB
    • Video Card: 128mb Video Memory, capable of OpenGL 3.0+ support (2.1 with ARB extensions acceptable

    RECOMMENDED

    LINUX
    • OS: Ubuntu 14.04 LTS
    • Processor: Dual Core 3.0 Ghz
    • Memory: 4GB
    • Hard Disk Space: 200MB
    • Video Card: 256mb Video Memory, capable of OpenGL 3.0+ support (2.1 with ARB extensions acceptable
Évaluations intéressantes des utilisateurs
84 personne(s) sur 84 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
12 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
108.7 heures en tout
Posté le : 11 octobre 2015
Terraria. Il m'a fallu environ 90h pour trouver tout ce que je cherchais, et finir le jeu à 90%.

On commence à poil, sans rien d'intéressant. On se bat, les dix premières heures, contre l'envie d'abandonner, tant ces longues séquences de minage, d'exploration et de morts ridicules sont frustrantes. Et, peu à peu, on progresse. On comprend le fonctionnement du monde, le système de crafts, l'utilité des PNJ, le pattern des boss, on découvre différents biomes.

Comment fonctionne Terraria ? On mine, on explore, on combat, on craft, on construit, on s'approprie, peu à peu, son environnement. Les premières heures sont longues ; les 90h suivantes sont un vrai bonheur. La sensation de progresser est gratifiante, et la frustration d'échouer disparaît rapidement : on comprend que le fautif n'est pas le jeu, parfaitement équilibré, mais nos erreurs, notre manque de préparation.

Bande-son sympa, musiques un peu répétitives cependant. Graphismes somptueux, diversité des décors, simple mais efficace, simple mais inventif, j'ai, pour ma part, beaucoup apprécié les différents environnements, ainsi que le design général des ennemis. Niveau durée de vie, je vous l'ai dit : il m'a fallu environ 90h pour avoir un personnage parfaitement équipé, et arriver au "bout du jeu". 90h pour un jeu à moins de 10€, je dis oui ! Attention : Terraria n'a aucune histoire, aucun scénario. Ne vous attendez pas à trouver un erzats d'histoire, elle n'existe tout simplement pas. Quant à la jouabilité, tout se fait sans aucun problème, la maniabilité est excellente, rapide à comprendre, précise à souhait. Aucun problème à signaler sur ce point. Enfin, aucun problème de compatibilité, aucun freeze, très peu de lag, le jeu fonctionne sans soucis technique majeur à signaler après 100h.

A qui s'adresse Terraria ? A des joueurs patients, prêts à passer des heures, parfois, pour farmer les meilleurs objets, les différents boss. A réessayer, encore et encore, différentes tactiques contre certains boss récalcitrants avant de les voir s'effondrer, enfin, vaincus. A des gens inventifs. Prêts à jouer en solo, ou... en multi !

La cerise sur le gâteau : Terraria se joue en multijoueur. Avec un pote, contre un groupe d'amis, tout est permis ! Le mode Expert rajoute, de plus, une sacrée dose de challenge à l'aventure, puisque les ennemis deviennent bien plus redoutables...

En bref, Terraria est un jeu d'exploration, de combat, de craft. Un jeu difficile à apprécier les premières heures, mais qui prend, par la suite, son envol, d'une façon si glorieuse que l'on oublie bien vite la frustration des morts initiales. Accrochez-vous, n'hésitez pas. Que ce soit en solo ou en multi, le jeu est très agréable. Un grand merci aux développeurs, et vivement la prochaine update/la suite !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
19 personne(s) sur 22 (86%) ont trouvé cette évaluation utile
5 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
6.3 heures en tout
Posté le : 1 décembre 2015
Excellent jeu !

-Duree de vie incroyable si vous faites pas Tarzan.
-Ressources illimitées.
-Multijoueurs présent.
-Constructions illimitées.
-Plein de couches de profondeurs ; jusqu'au Tartare ^^ ( Pour le jeu de mot ) et en hauteur jusqu'au Paradis ( Egalement jeu de mot )
-Bon graphismes.
-Prix rentable aussi bien que pour Steam que pour nous :P ( Il ya des cartes pour ceux que ca interessent ).
etc.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
10 personne(s) sur 10 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
817.6 heures en tout
Posté le : 7 septembre 2015
C'est juste après mes 700 heures que j'dis quelques chose sur ce jeu...Mais ce jeu se juge avec toutes ses mises à jour,croyez moi.

Pour commencer,la base du jeu. Au départ le contenu dépassait pas les 20h de jeu pour finir tout le contenu combat/boss/donjons. La décoration et l'architecture était déjà la meilleure de sa catégorie mais on en faisait très vite le tour.
En règle géneral, le vieux Terraria ce finissait en 20h voir un petit peu plus. C'est quand on revoit le jeu qu'on avait que l'on se rend compte de l'évolution énorme qui a été faite depuis la bêta.

Le nombre de boss a quadruplé, les variétés de monstre sont arrivées, on a vu l'ajout de nouveaux biomes et de la refonte de certains déjà existant. Les succés sont venus rajouter du contenu, les nombreux nouveaux stuff ont apporté du farm supplémentaire, des combats supplémentaires, bref, des heures de jeux en plus.

Point d'vue de la construction, beaucoups de blocs rajoutés, de meubles, et pleins d'bonnes choses !
-Les ateliers pour créer des blocs spécifiques
-Les meubles et autres décos non craftables
-La possibilité de revenir en arrière après certains craft (qui rattrape beaucoups de conneries faut l'avouer)
-le marteau qui donne des reliefs bien plus agréables à l'oeil que de simple angles droits
-La peinture et les papiers pains qui rajoutent beaucoups de possibilités

Pour les Stuffs, on nous a rajouté un bon paquets d'armes (lootable sur des randoms,sur un boss ou même craftable)
Les colorants,les objets de personnalisations,les montures et tout les autres accessoires donnent un grand intéret à la customisation de son personnage.

En gros, Terraria est le meilleur jeu de son genre,c'est un immanquable à très bas pris (Chopable à 2 euros pendant les promos)
Prenez le,et offrez le,pour le prix, y a vraiment aucun regret.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
8 personne(s) sur 9 (89%) ont trouvé cette évaluation utile
7 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
59.4 heures en tout
Posté le : 29 décembre 2015
Bon, on va pas se mentir : le monde dans lequel on vit est tout pourri.

Suffit de voir comment on traite la Nature pour s’en convaincre : gaz à effet de serre, pluies acides, réchauffement global, déforestation… ya même tellement de déchets plastiques dans l’océan Pacifique qu’un continent cradingue est en train de se former à partir de toute la ♥♥♥♥♥ rejetée par l’Homme. Vous pouvez vérifier, ça s’appelle le GPGP.
Je vous parle même pas des espèces en voie de disparition, des chiens qu’on abandonne ou des poulets KFC… Le comportement que nous avons envers la faune et la flore qui, mine de rien, nous fait vivre me donne une envie de gerber plus balèze que si j’avais lécher la cuvette d’un urinoir d’autoroute.

Et puis ya pas que ça. On peut se payer une bonne tranche de rire jaune en allant jeter un œil du côté des rapports humain/humain. Là c’est carrément le festival. Pas la peine que je vous parle de la répartition des richesses ou de l’accès aux soins, ou même à la culture. Nan, ça serait pas assez direct. Repensons plutôt aux massacres d’innocents, aux guerres décidées par des mecs qui saliront jamais leurs godasses mais qui n’ont pas de remords à foutre des kalashs dans les mains de gamins illétrés qui s’en iront buter leurs frères plus dans l’espoir d’avoir à bouffer que par conviction. ♥♥♥♥♥♥, combien de mères ont essuyé de leur visage le sang de leur fils tombé pour un combat qui n’était pas le leur ? Combien d’hommes prennent les armes pour des dieux qui au mieux n’existent pas, ou au pire n’en ont rien à secouer de nos conneries ?

Même le sexe, ou devrais-je dire surtout le sexe nous a mené aux pires extrémités. Repensez un instant à cette pauvre gamine venue d’un taudis comme il y en a tant, persuadée que les coups de bites de riches connards désabusés finiraient par lui apporter des lendemains meilleurs. C’est cette même gamine qui nous a tendu la main ce week-end dans la rue, dans l’espoir que nous y jetions un peu de monnaie. Mais nous ne l’avons pas regardée. Et ce soir encore, pour quelques euros, elle se fera ramoner la gorge en émettant des gargouillis de canalisation foireuse.
Fait concret, bien réel et bien dégueulasse : on a l’année dernière libéré d’un ♥♥♥♥♥♥ à Bornéo une femelle orang-outan. Et elle servait pas d'animal de compagnie, si vous voyez ce que je veux dire... Et malheureusement, vous voyez ce que je veux dire, comme si plus rien ne nous étonnait... Rasée, parfumée et maquillée, ses « propriétaires » ont sorti couteaux et machettes lorsque les services vétérinaires sont venus leur retirer leur gagne-pain. Non mais sérieux, quel genre de sale porc tordu et infâme peut avoir l’idée de foutre sa queue dans un primate grimé en femme ?

Les politiciens corrompus, les subprimes, Squeezie, le Sida, le racisme… je m’étale pas plus sinon à Pâques on y sera encore.

Mais le plus triste dans tout ça, c’est que pour échapper à toute cette ♥♥♥♥♥, on déclenche, on appelle encore plus de ♥♥♥♥♥. Et ça ça finit de faire faner la petite fleur d’espoir qui tentait vainement de pousser au fond des marécages de mon âme.
Certains se plongent dans l’héroïne ou le crack, finissant par crever la gueule ouverte sans n’avoir jamais réussi à échapper à quoique ce soit. Pour d’autres, ce sera l’alcool et ils reporteront sur leurs gosses toute la frustration accumulée, à grands coups de taloches dans la gueule, histoire d’entretenir le cercle tout sauf vertueux. Et si ce n’est par la défonce, c’est par un des travers cités plus haut que l’on s’en sortira.
De la violence contre la violence. Avec ça on va s’en sortir.

Alors non, moi non plus je n’arrange rien. Non, moi non plus je n’échappe à rien. Mais grâce à Terraria 1.3, j’ai le plus beau sourire. Et ça, c’est déjà une petite victoire.

Regardez, là, j’ai construit une maison de bois à l’orée de la jungle. Là, un nuage dans une bouteille. Et oh ! là ! un de mes amis se promène avec à la main un sceptre de rubis.
Alors oui, il y a de la bagarre dans Terraria 1.3. Mais ce sont les forces du Mal que nous y affrontons, ce qui fait de nous des justes.
Bâtissez, explorez, et surtout, creusez. Creusez, creusez, creusez, creusez. Le petit toc toc toc de la pioche : une certaine forme de zen.

Je me sens bien, j'ai une pioche en argent.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 8 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
206.2 heures en tout
Posté le : 25 octobre 2015
Terraria c'est quoi?

Terraria est un survival, sandbox avec multijoueur, au but multiple, vous devrez survivre à une multitude d'ennemie plus ou moins redoutable, le défi cera toujours présent, et sera pimenté par un nombre incroyable de boss et des 10enes d'événement parut de façon aléatoire.

L'HISTOIRE

il n'y en a aucune, le but est la survie la construction et d'avancer malgré la difficulté l'histoire c'est vous qui crée la vôtre ;) .
GAMEPLAY

les contrôles sont simples et intuitifs rien à dire après un petit temps d'adaptation (clavier et souris).
LES DIFFICULTEES

La dificulter, c'est simple il y en a trois à la création de votre personnage, facile. Lorsque le personnage meurt, il perd la moitié de son argent et garde sont inventaire .normal. Lorsque le personnage meurt, il laisse tomber par terre tout son argent et son inventaire .difficile. Lorsque le joueur meurt, une tombe apparaît à l'endroit où il est mort, et le personnage se transforme en fantôme. bon vous en aver pas assez ? et oui le monde évolue en fonction de votre puissance , comment ? les boss certains, après leur mort change la phase du monde tout ce que vos pencer et révolus "l'hardcore vient" est depuis peu une nouvelle difficulté ajuster à la création du monde normal ou Extrême(extrême : multiplication de la puissance des ennemis mais drop multiplier et objet de puissance surprenante.
GRAPHISME

Rien de spéciale du type rétro, mais très agréable.
LA MAP

Création aléatoire de la carte ne sera jamais la même de plus vous choisir la taille, avec plus d'une 15ene de biome avec sa propre faune et Flore.
LA NOTE


-Graphisme: 7/10
-Stabiliter : 8/10
-Gameplay: 9/10
-Histoire: 7/10
-Possibiliter : 10/10
-Bruitage: 4/5
-Music theme: 5/5
-personalisation: 9/10
-Map: 9/10
-nouveauter: 5/5 ( les développer on fait leur boulot)
-multijoueur: 5/5
-immersion: 8/10
-Bonus: 4/5

CONCLUSION:

Très bons jeux rien à dire il est parfait jouer avec des amies le sera encore plus, vous ne finirez sûrement pas le jeu en moins de 48h, mais vous aurez un challenge, et toujours un truc à faire vous ne voulez pas vous battre farmer et construisez, vous avez besoin de baston farmer, les ennemies vous attend, les events, les boss, conviviales et remplies de petite blague et easter egg et en plus il y a les succès ou encore les quête.
90/100
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante