À la une
Jeux
Logiciels Démos Recommandations ACTUALITÉS
Guild 2 est le successeur de Europe 1400. Guild 2 est un mélange de jeu de rôle et de simulation qui se déroule au moyen-âge. Le joueur fait partie de l'histoire et peut même évoluer en temps réel. Retournez au moyen-âge et fondez une dynastie.Comprend :Le moyen âge, vous y êtes !
Date de parution: 12 oct 2006
Tags populaires des utilisateurs pour ce produit :
Visionner la vidéo HD

Acheter The Guild II

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter The Guild II + Pirates of the European Seas

Inclut les 2 articles suivants : The Guild II, The Guild II - Pirates of the European Seas

Acheter The Guild II Collection

Inclut les 3 articles suivants : The Guild II, The Guild II - Pirates of the European Seas, The Guild II Renaissance

À propos du jeu

Guild 2 est le successeur de Europe 1400. Guild 2 est un mélange de jeu de rôle et de simulation qui se déroule au moyen-âge. Le joueur fait partie de l'histoire et peut même évoluer en temps réel.

Retournez au moyen-âge et fondez une dynastie.

Comprend :

  • Le moyen âge, vous y êtes ! Faites l'expérience du moyen-âge dans un monde immersif en 3D.
  • Tout est en temps réel. Parcourez les rues et assistez aux scènes quotidiennes.
  • Prospérez. Devenez un commerçant respecté.
  • Créez votre propre personnage. Ce jeu de rôle vous permet de créer votre propre personnage et un groupe avec 3 autres membres chacun avec ses forces et ses faiblesses.

Configuration requise

    Minimum :
    • Interface : Windows® XP, Vista
    • Processeur : 2 GHz
    • Mémoire : 512 Mo de RAM
    • Graphismes : Carte graphique compatible DirectX 9 et Pixelshader Model 1.1
    • DirectX® : DirectX9
    • Son : DirectX9
    Recommandée :
    • Interface : Windows® XP, Vista
    • Processeur : 2.8 GHz ou meilleur
    • Mémoire : 1 Go de RAM
    • Graphismes : Carte graphique compatible DirectX 9 et Pixelshader Model 2
    • DirectX® : DirectX9
    • Son : DirectX9
Évaluations intéressantes des utilisateurs
97 personne(s) sur 106 (92%) ont trouvé cette évaluation utile
313 produits enregistrés
19 évaluations
20.3 heures en tout
A dude from a rival dynasty killed my daughter. I went to the courts with evidence of this. On the day of the trial thugs beat me up and almost made me late. On arrival I found out all the jurors were of that same rival dynasty. They promptly declared the murderer innocent and made me pay a fine for wasting the court's time.

10/10
Posté le : 19 juin 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
43 personne(s) sur 50 (86%) ont trouvé cette évaluation utile
193 produits enregistrés
7 évaluations
4.1 heures en tout
Jesus. Make your own merchantile empire, become a king, become a crimelord, be a simple farmer. you can do ANYTHING. there are so many things to do in this game you'll never finish learning how to move around this vast world. that might be a problem in the beginning, but once you learn the basic, the fun never stops.
The UI is very easy to read. you'll know what every button does in no time and will have complete control over your character's actions.
The music and voices are simple yet memorable. it helps the atmosphere a lot.
It's totally worth the prize. very nice game.
Posté le : 25 mars 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
47 personne(s) sur 61 (77%) ont trouvé cette évaluation utile
104 produits enregistrés
12 évaluations
1.2 heures en tout
It twas the 23 of august in the fine year 1684 the charing rouge sir fartletart woke up in a town unbeknowest to him. The first thing he did was kiss a nun... the nun then beat him to death.
Posté le : 15 juin 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
51 personne(s) sur 72 (71%) ont trouvé cette évaluation utile
186 produits enregistrés
1 évaluation
5.4 heures en tout
Chaining up a mayor and torturing him so that he can't oppose you during the election has never been simpler.
Posté le : 16 février 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
77 personne(s) sur 117 (66%) ont trouvé cette évaluation utile
73 produits enregistrés
2 évaluations
12.4 heures en tout
Robber stole my biscuits

0/12 biscuits

4/5 stars
Posté le : 16 mai 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
14 personne(s) sur 21 (67%) ont trouvé cette évaluation utile
135 produits enregistrés
14 évaluations
2.9 heures en tout
Alors entrons directement dans le vif du sujet, ce The Guild 2 ne s’adresse qu’aux joueurs les plus tolérants, que ce soit au niveau graphique ou esthétique, et les plus patients, prêts à endurer un interface et un style de jeu poussif, absolument pas ergonomique. Enfin, pour couronner le tout, les buts du jeu, -pourquoi est-ce que je crée un dynastie en fait ? A quoi ça sert ?-, sont loin d’être orignaux ou même motivant. On traverse un monde semi-ouvert auquel je recommanderais d’apporter vos propres buts. Creusons un peu ces trois points : le style graphique, l’ergonomie et le comment du pourquoi.
Le style graphique est juste horrible mais le plus gênant est qu’il est impossible de l’ignorer. J’adore des vieux jeux, je suis par exemple en train de refaire un partie à Baldur’s Gate II – Shadow of Amn, j’aime des univers dans un style médiéval. Je peux faire abstraction de pas mal de défauts ou manquements visuels mais je n’ai pas réussi à investir le style de The Guild II. Prenons quelques exemples : chaque fois que vous entrez dans un bâtiment, la caméra se place dans un coin et vous permet « d’admirer » les personnages et « magnifiques » décors que j’aimerais tant écarter le plus possible de mes yeux. Enfin, regardez une vidéo sur youtube par rapport à la création des personnages dans The Guild II, les choix sont limités et il n’y a pas une seule option qui donne un personnage charismatique. Et je ne parle pas de personnage « beau », "je n’ai pas pu faire Angelina Jolie !", non, je parle de créer un personnage qui ressemble à quelque chose d’humain, pas une création ayant plus de points communs avec la créature de Frankenstein qu’autre chose. Si l’on pouvait s’en passer dans le jeu, zoomer la caméra le plus loin possible de ces horreurs ambulantes, pourquoi pas, mais le jeu pousse à une gestion rapprocher, non seulement de ses personnages mais aussi des employés, vagues copier-coller l’un l’autre sans personnalité. Si je joue un brigand et que je veux enlever quelqu’un je suis obligé de suivre ma cible de près, grimacer devant l’esthétique du jeu au passage, voir quand est-ce que je peux l’enlever sans danger, car si je laisse faire l’intelligence artificielle, les personnages n’hésitent pas à faire un enlèvement devant plusieurs gardes armées et mourir bêtement.
Aussi, l’interface de jeu est loin d’être bien pensé. Déjà, le tutorial est mal pensé, ça commence bien. En gros, seuls quelques possibilités de jeu y sont expliquées, mais ce n’est pas le plus grand problème. Dans le tutorial, il n’est possible que de faire une seule action à la fois, quand le jeu vous le permet. Or, dans les parties, pleins de possibilités sont présentes et l’interface est complètement différent. Pourquoi m’apprendre à jouer à travers un interface… qui n’est pas celui du jeu par la suite ? Chaque action que vous désirez faire prend effectivement plusieurs clics. Sortir d’un bâtiment est pénible, pourquoi ne puis-je pas tout simplement cliquer sur la porte pour sortir ? Pourquoi est-ce que je peux parler aux gens dans le tutorial et pas dans le jeu ? Pourquoi la description des actions n’explique-t-elle pas comment les actions fonctionnent ? Exemple, le vol à la tir. Je pensais qu’il fallait cliquer sur un cible à voler, mais non, il faut cliquer sur une zone et le personnage vole ceux qui passe automatiquement dans cette zone. Mais pour enlever quelqu’un, il faut cliquer sur une cible et bonne chance alors ! Car, vous ne pouvez pas enlever n’importe qui, comme un garde par exemple, ou la marchande qui vous arnaque au marché, non, juste des membres des autres dynasties, mais pas leurs gardes non plus. Argh. La logique change constamment. Clic droit sur les actions pour avoir la description, clic droit sur les compétences pour voir leur description aussi… ? Non ! Un clic droit pour la description des compétences ferme la fenêtre de compétence, au lieu de cela vous devez cliquez sur une des deux minuscules petites cases à coté des compétences. On s’y habitue au bout d’un moment mais il clairement apparent que différent groupe des développements ont produit des aspects indépendamment l’un de l’autre et ils n’ont pas été uniformisés avant que le jeu ne soit mis en vente, ni patchés par ailleurs.
Les buts de jeu sont sans saveur. Pour espérer s’amuser, il faut mieux imposer ses propres buts au jeu, ce qui est particulièrement difficile puisqu’il est impossible de s’attacher à son personnage, de part son apparence et sa mort à venir. Il faut donc déjà préparer une progéniture, pas parce qu’on en a envie, mais parce que cela représente du temps de jeu supplémentaire. Au final, même lorsqu’on impose ses buts au jeu, on se rend compte que le jeu offre moins de possibilités qu’en apparence. Il y a suffisamment de profondeur que pour avoir des possibilités quant aux buts de base, mais c’est tout. Or, je n’en ai que faire des buts de base ! Pourquoi dois-je tuer toutes les autres dynasties ? Arbitrairement, dès le départ, certaines sont amicales ou neutres alors que d’autres sont agressives envers le clan du joueur. Laissez-moi faire des bêtises avant que tout le monde soit sur mon dos ! Pourquoi ne puis-je pas, puisqu’il est possible de former des alliances, épouser quelqu’un d’un autre clan et ainsi renforcer nos deux positions ? Bref, pour moi, les problèmes graphiques et l’interface poussif ne permettent que d’éviter de se lasser très, très rapidement, juste après le tutorial presque.

En conclusion, le jeu est vraiment à réserver à des joueurs peu exigeants. Toutefois des alternatives existent, et c’est là que The Guild II ne tient plus du tout la route. Ce n’est pas le seul jeu dans ce genre. Les Sims Médiéval par exemple fournissent un univers de jeu bien plus intéressant, plus drôle, avec plus de touche personnelle, une ergonomie perfectible mais à des années lumière de celle de la guilde. Malheureusement, ce jeu-là souffre aussi d’une certaine lassitude qui se met en place au bout de quelques heures de jeu, encore que des trophées et hauts faits permettaient de varier un peu les objectifs.
Bref, le meilleur conseil que je puisse donner est de regarder une vidéo de création de personnage et si vous arrivez à voir au-delà des graphismes et de l’interface, que vous tenez absolument à fonder une dynastie dans un univers lassant, alors oui, The Guild II est peut-être fait pour vous.
Posté le : 28 novembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non