Vous êtes un vaisseau fonctionnant à l'énergie solaire. Le soleil est votre compte à rebours mortel. Foncez à tombeau ouvert vers le soleil couchant dans une futile course contre le temps. Repoussez l'inévitable en attrapant des bonus de vitesse qui inversent le mouvement du soleil – du moins pour quelques instants.
Évaluations d'utilisateurs : Majoritairement positive (1,212 évaluation(s))
Date de parution: 9 déc 2013

Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre liste de souhaits ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Race The Sun

 

Recommandé par les curateurs

"A fairly simple "runner" in which you fly a solar powered space-craft. Gorgeous, minimalist graphics, leaderboard focused gameplay. Daily challenges."
Lire la critique complète ici.

Articles

“It has the thrill of an arcade game rather than the accommodating modesty of a time waster”
5/5 – Quarter To Three (Tom Chick)

“compelling in a way that could make it a daily habit”
8/10 – Gamespot

“a confident genre hybrid worthy of your time and patience”
8/10 – EDGE

À propos de ce jeu

Vous êtes un vaisseau fonctionnant à l'énergie solaire. Le soleil est votre compte à rebours mortel. Foncez à tombeau ouvert vers le soleil couchant dans une futile course contre le temps. Repoussez l'inévitable en attrapant des bonus de vitesse qui inversent le mouvement du soleil – du moins pour quelques instants.

Race The Sun s'inscrit dans la lignée des jeux d'arcade d'autrefois, avec des parties courtes où il faut viser un score élevé, et du pur plaisir mêlé de tension qui mettra vos nerfs à rude épreuve. Les règles sont simples : ne vous crashez pas, restez dans la lumière, et ne ralentissez pas !

Configuration requise

PC
Mac
Linux
    Minimum:
    • OS: Windows: XP, Vista, 7, 8
    • Processor: Dual Core Processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: SM2.0 (or later) Graphics Card
    • Hard Drive: 150 MB available space
    Minimum:
    • OS: Mac OS X: 10.5, 10.6, 10.7, 10.8, 10.9
    • Processor: Dual Core Processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: SM2.0 (or later) Graphics Card
    • Hard Drive: 150 MB available space
    Minimum:
    • OS: Ubuntu 10.04 (and newer)
    • Processor: Dual Core Processor
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: SM2.0 (or later) Graphics Card
    • Hard Drive: 150 MB available space
Évaluations intéressantes des utilisateurs
17 personne(s) sur 20 (85%) ont trouvé cette évaluation utile
10.9 heures en tout
Le soleil va se coucher. Il s'éloigne et menace de disparaître à l'horizon. Certains poètes ratés se contenteraient de profiter du spectacle pour s'assoir dans l'herbe et s'échanger des mots d'amour l'oeil niais et la parole langoureuse. Les fans de Sonic le Hérisson savent qu'il y a pourtant bien mieux à faire : attraper son lecteur mp3, porter Live & Learn à ses oreilles puis s'élancer à la poursuite de l'étoile jaune. Rien que ça.

Dans Race the Sun il faut donc tout simplement faire la course avec le soleil - et le rattraper si possible. Ne pas se faire distancer par l'astre solaire ne sera pourtant pas le plus dur puisqu'il sera surtout question d'éviter tous les murs et les pièges disposés sur votre route comme dans un StarWing survitaminé qui aurait décidé de s'essayer au mode Zone de Wipeout. Avancer tout droit de plus en plus vite et ne rien cogner en se déplaçant sur la gauche et la droite, facile ? En théorie. La prise en main est immédiate et le concept simpliste mais les bonnes nouvelles s'arrêtent là. Au-delà ne vous attendent que souffrance et délices masochistes. Race the Sun a tout du jeu à scoring rudimentaire mais difficile que l'on prend plaisir à maîtriser par petits bouts, escaladant mort après mort une courbe de progression potentiellement énorme. Un système de défis, d'xp et d'améliorations nous redonne courage pour ne pas décrocher : le champ du possible s'élargit et les cordes se font plus nombreuses au fur et à mesure que l'on perfectionne son arc. Plus on progresse en tant que joueur, plus notre vaisseau gagne de nouvelles capacités qui nous permettront d'aller plus loin et de mieux exploiter nos progrès. Amusant que ce soit pour se passer la manette entre amis, pour se mesurer aux leaderboards ou s'affronter soi-même, Race the Sun n'est pas qu'un jeu terriblement addictif enrichi par un nouveau tracé journalier (!!) et le bien aimé workshop. Il y a quelque chose de poétique dans cette éternelle fuite de la nuit que l'on doit peut-être paradoxalement à sa direction artistique : même si je frôle l'injure en osant parler d'art devant cette immonde bouillie, l'agréable musique et la jolie jaquette m'invitent à projeter toute une atmosphère sur ces textures grises (pour ne pas dire vides) comme au temps où, enfant, je remplissais de sens et de vie le moindre jeu MegaDrive à l'instar d'un livre à colorier.

Mis à part ce délire qui m'est peut-être propre demeure un jeu-concept très efficace ; si la vidéo du trailer vous parle et suscite un quelconque intérêt il n'y a aucune raison pour ne pas sauter le pas. Ce cubisme assumé, ce minimalisme visuel et mécanique, ces obstacles à éviter, cette vitesse croissante, ces paterns vicieux auxquels on apprend à survivre à force de die and retry and retry again ; tout en Race the Sun fait penser à Super Hexagon (en moins violent pour le joueur). Avis aux intéressés.
Posté le : 22 mai
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2.1 heures en tout
Impressions après ma première session de jeu: pas loin d'une heure !

Qu'on se le dise, ce jeu est un Runner Game.
Ceux qui ont mis le tag "Course automobile" devraient apprendre à reconnaître une voiture d'un avion solaire..
Par conséquent, qui dit Runner Game dit... Jeu répétitif.

Ce n'est pas un mauvais point dans un Runner Game, la répétition est la clef de voûte même de ce genre de jeux.

Race The Sun va toutefois jusqu'à casser le mythe du "toujours pareil"... en incluant des éléments de gameplay dont je vais en faire la rapide énumération.

- Musique dynamique et super sympathiques selon l'état de l'énergie solaire restante, du niveau, de la phase dans le niveau.
- Visuel dynamique (les couleurs, le soleil, le ciel et le sol, tout ça et ben c'est dynamique!)
- Obstacles animés: Moulins, Piliers qui s'effondrent, Cubes qui font une rotation, Murs qui tombent.. ou encore, obstacles en mouvement
- Un système de levelUp (ce qui de nos jours permet de rallonger la durée de vie d'un Runner Game tout en en améliorant l'expérience de jeu)
- Des bonus assez variés et UTILES: Magnets à Energie solaire, Recharge d'énergie solaire, Bonus de saut et j'en passes).
- Des équipements attachables sur l'avion solaire proférant des bonus et un changement du déroulement d'un run en cours (comprenez: améliorations en jeu, car l'issue d'un run sera toujours l'explosion de votre avion solaire OU la panne sèche).
- Un système de monde (Worlds), qui en fait est ce que consititue le parcours actuel, qui se randomise à chaque nouveau jour.
- Un moyen de s'échanger des mondes (Worlds) via le Steam Workshop afin de découvrir ou de faire découvrir des environnements de jeu.
- Des missions (obligatoires de nos jours, genre: Effectuez 10 sauts en 1 run ..)

Bref, tout ces petits plus sont les bienvenus!
N'oubliez pas non plus, ce n'est pas un Free 2 Play, il vaut quand même 8,99€.
Cher.. Oui, c'est vrai, mais quand on s'approche de la perfection d'un Runner Game, as-t-elle un prix?
(bon en même temps, je l'ai eu en promo)


Pour finir, côté visuel: le jeu est très joli dans sa modélisation, fluide, et le visuel doux rend chaque run non destructif pour l'oeil (comprenez par là que: Vous n'aurez pas de problème à fixer l'écran du regard ET que vous saurez TOUJOURS pourquoi vous êtes explosé contre un obstacle)
Posté le : 28 mai
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
5 personne(s) sur 6 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
3.3 heures en tout
Le jeu est un runner 3D, suivant le concept de base qui consiste donc à toujours progresser en évitant des obstacles jusqu'à ce qu'on échoue, sans réel but final. La course est ici cachée de manière poétique puisque vous volez en permanence vers le soleil avec votre avion solaire, sans jamais l'atteindre. Le soleil cependant se couche, et sans lumière du soleil, pas d'avion solaire, il faut donc faire attention à ne pas rester dans l'ombre assez souvent et à ramasser assez de boosters qui font remonter le soleil dans le ciel sous peine de voir la course se terminer.
L'ensemble affiche des graphismes sans textures qui sont simples mais propres, non sans rappeler des graphismes HD de StarFox SNES, l'avion se manie particulièrement bien et de ce que j'en vois les mondes (générés quotidiennement de manière aléatoire) ne souffrent pas trop de problèmes majeurs dûs à l'aléatoire, j'imagine qu'étant donné qu'ils en génèrent un quotidiennement, peut-être qu'ils font quelques tests pour s'assurer qu'ils n'ont pas généré un monde avec des passages trop merdiques.
Bref, un bon petit jeu agréable à lancer pour passer 20 minutes, qui même s'il est assez exigeant et difficile reste assez relaxant malgré tout grâce à l'ambiance qu'il dégage. 10$ est peut-être un peu rude pour les quelques heures de jeu qu'il y a à en tirer, mais attrapé dans le bundle occasionnel c'est une bonne expérience.
Posté le : 28 mai
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
5 personne(s) sur 7 (71%) ont trouvé cette évaluation utile
4.9 heures en tout
+ original, relaxant, addictif
+ très bonne sensation de vitesse, comme dans wipeout
+ environnement épuré, bien évident à appréhender du regard
+ prise en main très rapide, intuitive
+ difficulté très bien dosée
+ parfaitement compatible au pad360

- un jeu paraît-il assez court (quelques jours + les maps du workshop) mais le développeur continue de l'améliorer
- une musique adéquate par rapport au gameplay mais une seule musique
- peine à enregistrer les meilleurs scores, un peu dommage pour ce type de jeu
- cher à plein tarif
- ça manque un peu de couleurs : avec des environnements à la mirror's edge, le jeu aurait pu frôler la perfection dans son genre
(edit : et un bug de leaderboard toujours pas corrigé, même si heureusement pas insurmontable)

Conclusion : +++
Un jeu très honnête pour 5€, qui vaut le coup sans hésitation pour 3€. Personnellement, c'est un coup de coeur ! Un jeu parfait pour de courtes sessions, et dont on ne se lasse pas sur la durée. Potentiellement un jeu de référence, il ne lui manque vraiment qu'une durée de vie plus longue. En principe toujours dessus dans un an, un peu comme on revient avec plaisir de temps à autre faire une partie de tetris ou de lumines !
Posté le : 19 mai
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
12.6 heures en tout
Rapide, maniable, bien pensé, addictif, je le conseille fortement à tous les amateurs de scoring. L’idée de la course contre le soleil est vraiment excellente, d’autant plus qu’au fur et à mesure de sa descente les ombres projetées seront de plus en plus grandes et que ces zones obscures représenteront un danger supplémentaire car elles vous ralentiront fortement. Comble du sadisme, lorsque le soleil sera proche de l’horizon et que vous lutterez pour survivre un peu plus longtemps et grappiller quelques derniers points, vous l’aurez dans les yeux ce qui vous éblouira et contribuera à rendre les derniers instants encore plus épiques ! Le renouvellement du niveau chaque jour incite à faire au moins ses trois ou quatre courses quotidiennes histoire de découvrir le nouveau défi.

Lire le test complet sur Game Side Story
Posté le : 1 mai
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non