N'avez-vous jamais voulu être président ? Ou premier ministre ? Etes-vous convaincu que votre pays irait mieux si vous étiez au pouvoir ? Soyez-y confronté, vous pourrez difficilement faire pire que nos dirigeants actuels. Le crime, le chômage, la dette nationale, le terrorisme, le changement climatique...
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
variables (59 évaluation(s)) - 61% des 59 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
plutôt positives (4,356 évaluation(s)) - 77% des 4,356 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 14 oct 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Democracy 3

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Democracy 3 Collector's Edition

Comprend 4 articles : Democracy 3, Democracy 3: Clones and Drones, Democracy 3: Extremism, Democracy 3: Social Engineering

 

Mises à jour récentes Tout voir (22)

12 juillet

1.285 electioneering fix (windows)

Hi, thanks to some great help from community members we have finally tracked down and (we strongly suspect) fixed a seemingly random crash in the electioneering DLC.
We have patched the windows version 1.285 which includes this fix, and OSX and the Africa version will get their fixes tomorrow. Sorry for all the hassle!

5 commentaires Lire la suite

9 juillet

Small update for OSX

We had some bugs reported with electioneering on OSX (and other DLC) when certain scripts were run, such as firing a minister. This has (As far as we can tell) been tracked down and fixed now with this latest tiny update. Sorry about that, and hopefully its fixed now! (this was OSX only)

3 commentaires Lire la suite

Articles

“Apparently somewhere between the genuine bona fide electrified six-car monorail, the prostitutes and the land mines, I lost the support of the electorate.”
PC Gamer

“I returned to Democracy 3 in an attempt to put right the wrongs of my previous administration. On my first visit, I broke Britain, crushing its culture and creating a country reminiscent of Clockwork Orange, filled with gangs and ultraviolence.”
Rock Paper Shotgun

“Positech has made, I believe, one of the fullest real-world governance simulation games ever conceived. It’s engaging, it’s self-aware, and, at times, it’s funnier than anyone might have expected”
Indie Statik

À propos de ce jeu

N'avez-vous jamais voulu être président ? Ou premier ministre ? Etes-vous convaincu que votre pays irait mieux si vous étiez au pouvoir ? Soyez-y confronté, vous pourrez difficilement faire pire que nos dirigeants actuels.

Le crime, le chômage, la dette nationale, le terrorisme, le changement climatique...Avez-vous des réponses aux problèmes auxquels sont confrontés les nations modernes ? Voici votre chance de le découvrir...

Un pays fictif entier

Democracy 3 simule les motivations, la loyauté et les désirs de tout le monde dans le pays. Un réseau neural spécialement conçu pour le jeu est utilisé pour modéliser chaque électeur, chacun pouvant être membre d'un groupe de vote, d'un parti politique, ou d'un groupe de pression. Chaque électeur est modélisé avec un niveau de complaisance et de cynisme pouvant varier. Ce qui en fait un des jeux le plus sophistiqué de la stratégie politique jamais créé.

Une interface utilisateur unique

Bien que le moteur du jeu soit complexe, Democracy 3 possède une interface utilisateur unique qui permet de visualiser les connexions entre chaque loi, politiques, électeurs, et situations de manière très simple. Une vue du pays basée sur des icônes permet de naviguer à travers les relations entre politiques mises en œuvre et électeurs pour analyser rapidement l'impact de vos décisions. Votre politique commerciale peut affecter le PIB, qui influencera à son tour le chômage, puis la pauvreté, puis ensuite le crime, entraînant par la même des conséquences sur le tourisme, et donc à nouveau le PIB etc...

Une simulation complexe des électeurs

Chaque électeur est un mélange du sous-ensemble des 21 groupes présents dans le jeu. Ils peuvent être par exemple jeune, riche, social-démocrate, retraité conservateur, capitaliste ou religieux. Non seulement cela, mais la mesure dans laquelle ils s'identifient a chacun de ces groupes à la fois est variable et peut être influencé par votre politique à long terme. Convertissez votre pays à la religion ou à l’athéisme ou bien au capitalisme ou encore au socialisme par des ajustements prudents et nuancés de votre politique et de vos lois sur la durée. Un système de sondage vous permet d'avoir un regard sur chaque électeur et voir exactement comment ils en viennent à décider de voter pour vous (ou pas!).

Read the reviews!

http://www.pcgamer.com/2013/09/18/democracy-3-hands-on-losing-elections-with-land-mines-in-a-complex-politics-sim/
http://www.rockpapershotgun.com/2013/10/07/greatest-britain-democracy-3-hands-on/
http://indiestatik.com/2013/10/09/kill-your-starry-eyed-romanticism-in-real-time-with-democracy-3/
http://www.jumptogamer.com/reviews/democracy-3-review/
http://www.kernelmag.com/reviews/game-review/6167/democracy-3/
http://fronttowardsgamer.com/2013/10/28/democracy-3-review-pc/
http://tiger-gaming.org/democracy-3/
http://www.bagofgames.com/2013/10/democracy-3-review/
http://www.softpedia.com/reviews/games/pc/Democracy-3-Review-393388.shtml
http://www.n4gtv.com/threads/democracy-3-review.592/
... and lots more...

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimale :
    • Système d'exploitation : Windows XP
    • Processeur : 2 gig
    • Mémoire vive : 1 GB de mémoire
    • Graphiques : 256 MB
    • DirectX : Version 9.0c
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    • Carte son : any
    Recommandée :
    • Système d'exploitation : Windows XP
    • Processeur : 2 gig
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • Graphiques : 256 MB
    • DirectX : Version 9.0c
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    • Carte son : any
    Minimale :
    • Processeur : 2 gig
    • Mémoire vive : 1 GB de mémoire
    • Graphiques : 256 MB
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    • Carte son : any
    Recommandée :
    • Processeur : 2 gig
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • Graphiques : 256 MB
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    • Carte son : any
    Minimale :
    • Processeur : 2 gig
    • Mémoire vive : 1 GB de mémoire
    • Graphiques : 256 MB
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    • Carte son : any
    Recommandée :
    • Processeur : 2 gig
    • Mémoire vive : 4 GB de mémoire
    • Graphiques : 256 MB
    • Espace disque : 500 MB d'espace disque disponible
    • Carte son : any
Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Récentes :
variables (59 évaluation(s))
Globales :
plutôt positives (4,356 évaluation(s))
Publiées récemment
michel.ribeiro
19.1 hrs
Posté le : 6 août
j'aime le principe qui consiste à se mettre dans la peau d'un chef d'état. Je déplore une traduction française incomplète ainsi qu'un manque de réalisme . Exemple, les lois ne sont pas votés à l'assemblée et il n'y a pas de gestion des députés. On décide de faire et c'est fait. Trop aléatoire aussi la notion de gestion des budgets de l'état. La simulation est trop baclée.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
quaeybeur.alain
39.6 hrs
Posté le : 24 juillet
Nul.
Avec en plus une facheuse tendance à faire de la propagande néo-libérale.
Bref une daube !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
spy95
18.1 hrs
Posté le : 21 juillet
Jeu bien sympa et assez réaliste. Certaines réformes sont difficile à faire passer car dépend de votre capital Politique et pour cela il faut que votre gouvernement vous suive.
A la fin du jeu c'est agréable de voir les changements provoqués par votre politique : exemple : diminution de 14% de l'usage des véhicules, augmentation de 8% des revenus les + pauvres ....
Le jeu est dispo en francais mais parfois certains textes restent encore non traduits, mais je pense que cela va faire l'objet d'un MAJ.
je pense le prendre egalement sur iPad.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Caprice des Dieux
3.6 hrs
Posté le : 18 juillet
Liberté(s)!
Santé et science pour tous!
Dehors les capitalistes!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Vuld_Edone
3.3 hrs
Posté le : 9 juillet
Le jeu est foireux. Point. La traduction française est à moitié pas faite mais ça limite on s'en fout, mes discours ont 0 effet sur qui que ce soit et je peux supprimer toute difficulté au jeu, je perdrai quand même les élections parce que tous les électeurs se sont abstenus.
Le patch "electioneering" doit faire bugger le tout, je m'en fiche en l'état c'est injouable, fin.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Peryton
9.1 hrs
Posté le : 26 juin
Très bon jeu, fun de simuler un pays tel que la France ou l'UK, je le recommande.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Clovinoux
4.1 hrs
Posté le : 5 juin
Faut vraiment aimer ce genre de jeu pour l'apprécier, perso, c'est pas mon cas. Pourquoi recommander ce jeu ? Parce que je trouve le travail réalisé tout simplement hallucinant. Vous avez une infinité de possibilités d'actions et de choix pour arriver à votre objectif. De plus, les partis des pays présents sont plutôt bien réprésentés. C'est plutôt bluffant.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Franz Bonaparta
7.6 hrs
Posté le : 14 mai
Assez sympa, dommage qu'ils devienne lassant... sans mods...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
[VCV] Dærne
13.6 hrs
Posté le : 7 mai
Il faut reconnaître que les "geopolitical sim" ne sont pas légion. Alors quand l'un d'entre eux se démarque, il faut bien le mettre en avant !

Il s'agit ici de gérer votre pays à la manière d'une mindmap, où les différents domaines sont reliés les uns aux autres et auront un impact plus ou moins importants entre eux, ou sur les différentes catgéories socioprofessionnelles. Bien entendu, il manque beaucoup de chose pour avoir un jeu parfait, et il y existe quelques tricks qui, une fois découverts, vous éviteront la banqueroute à tout jamais. Mais comme dit précédement, les jeux du genre se comptent déjà sur les doigts d'une main, alors quand on tient un jeu non buggué (bonjour Masters of the World) et addicitif, on reste un peu moins regardant sur le reste.

A noter qu'il y a largement de quoi combler le vide grâce au workshop.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Telcondar
27.1 hrs
Posté le : 5 mai
Superbe
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
150 personne(s) sur 189 (79%) ont trouvé cette évaluation utile
7 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Non recommandé
2.0 heures en tout
Posté le : 3 octobre 2014
Malheureusement, comme beaucoup de "simulations" politiques, Democracy 3 est une déception.

Au démarrage, on doit choisir parmi les cinq pays proposés, à savoir les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l'Allemagne et l'Australie. Et c'est marre. Alors je peux comprendre, sans pour autant être d'accord, que l'on ne propose que de grosses puissances (hormis l'Australie dont je me demande ce qu'elle fait là), mais quid du Japon, de la Chine, du Brésil ou de la Russie? Sur quoi se basent les développeurs sur le choix des pays? Mystère...

Une fois le pays sélectionné, on hérite d'un climat politique, social et économique censé correspondre à la réalité. Sauf que dans ce jeu, il est question de la famille royale en France... Bravo les mecs.
Le reste est à l'avenant avec des raccourcis monstrueux dans le processus démocratique français (je n'ai joué aucune autre nation pour le moment) où le président a les pleins pouvoirs, peut par exemple décider d'appliquer la peine de mort comme il irait acheter une baguette: pouf, un clic et c'est parti mon kiki. Le pire est que ces choix ne sont simplement applicables qu'en fonction de la cote de popularité du président. Le sénat, l'assemblée nationale, le conseil des sages et consort n'existent tout simplement pas. Quant au gouvernement, il décore et est étrangement composé pour l'essentiel de membres de l'opposition dont la seule véritable action consiste à démissionner pour faire savoir leur désaccord. De même, il n'existe aucune autre forme de vote que l'élection présidentielle. Donc les municipales, les régionales, les européennes, tout ça n'existe pas alors qu'elles ont une importance majeure dans notre pays. Et bon, je ne parlerai pas de l'impossibilité de se représenter au-delà de deux mandats.

Mais s'il n'y avait que ça... Le jeu est truffé de fautes absolument dégueulasses. Orthographe catastrophique, grammaire niveau CE1, conjugaison à l'arrache, vocabulaire improvisé, c'est un festival de nullité. On pourrait croire qu'il y a de la Google Traduction derrière, mais le rendu final est encore pire. Sans compter qu'un paquet de textes et d'actions mélangent français et anglais histoire d'ajouter au boxon général de l'interface.

On peut aussi se questionner sur le choix des partis politiques, lesquels permettent par exemple d'incarner tous les partis d'extrême-droite mais aucun d'extrême-gauche. Ça n'a aucun sens pour un jeu qui prétend à la simulation. Du coup, la grande famille de droite est très puissante, la pression des lobbies qui lui sont rattachés est énorme et le moindre écart entraîne nécessairement attentats et tentatives d'assassinat.
La plupart des décisions que l'on prend et qui se découpent en deux options possibles au maximum suivent la même règle, sans aucune demi-mesure possible. Zéro subtilité, zéro possibilité de manœuvre. Sans compter que la plupart des choix entraînent des conséquences particulièrement débiles, comme par exemple les écologistes qui menacent de quitter le gouvernement parce-que l'on a décidé de favoriser les énergies renouvelables...

De manière générale, et comme toujours dès qu'il s'agit d'économie dans un jeu vidéo, seule le modèle ultra capitaliste permet un mode de vie économique viable. Toute tentative de mise en commun des biens de production ou mise en place d'une aide sociale est immédiatement affiliée à ce que le jeu appel les libéraux, et de fait au vilain socialo-communisme avec son couteau entre les dents. Super.

Bref, Democracy 3, c'est gentil mais ça ne vaut pas un pet de lapin pour qui est un minimum rigoureux et souhaite sortir du modèle américain.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
66 personne(s) sur 68 (97%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
6.3 heures en tout
Posté le : 9 janvier 2014
Democracy 3 s'aventure sur le terrain miné de la politique, mais s'en sort bien.
Points positifs:
L'interface est claire (heureusement, vu la quantité d'information disponible), les mécaniques du jeu sont complexes, sans pour autant prendre la tête au joueur, la difficulté est paramétrable, et le modding est relativement aisé (+ steam workshop). Les groupes de populations sont une bonne idée bien appliquée.

Points négatifs: élections un peu simplistes. Il n'y a que deux partis. Quelqu'un qui est content de vous votre pour vous, s'il est mécontent, il vote en face. Ou il s'abstient. Mais le bipartisme reste peu réaliste (en Europe au moins).
D'autre part, la difficulté reste modeste. Le budget est très facile à équilibrer, et à partir de là, il suffit de miser sur l'avenir (éducation, technologie), et jackpot, vous survivrez à la récession avec plein de sous et de politiques sociales en place.

Dans l'ensemble, je mettrais 15/20
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
41 personne(s) sur 44 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
8.0 heures en tout
Posté le : 6 février 2014
Bon, on va remettre les pendules à l'heure.
Le jeu n'est pas "ultra facile" comme tout le monde le dit, mettez la jauge de difficultée vers 150/200 % et vous allez voir le casse tête d'être président. Quand vous arrivez à limiter la casse, la crise économique frappe et tout s'effondre.

Récupérer de l'argent ? Mais où ? Taper dans la pension des vieux ? Arreter les aides aux handicaps ? Fermer les frontières ? Oui mais les touristes ne pourront plus venir aussi facilement ...
Sans compter que plus vous changez les choses, plus vos ministres vous soutiennent ou pas. A la peine de mort ! Le service national, c'est beau mais, est-ce réalisable ?

Prener en main votre pays, il a besoin de vous !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
41 personne(s) sur 44 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
67 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
9.7 heures en tout
Posté le : 24 novembre 2015
Je n'ai pas pu nommer ni Mickey premier ministre ni Tintin à la police, ni Picsou à la finance, mais c'est quand même un bon jeu.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
37 personne(s) sur 40 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
2.3 heures en tout
Posté le : 2 octobre 2014
Democracy 3 inquiète d'emblée par son interface a priori froide, mais s'avère au final un jeu vraiment intuitif.
En effet, chaque réforme est associée à des effets positifs ou négatifs avec une partie de la population (ce qui plait aux socialistes ne plait pas aux capitalistes, etc.) et l'on peut créer de nouvelles réformes ou annuler les anciennes, accroitre ou décroitre le budget alloué à l'une ou le degré d'application de l'autre, et élire des ministres plus ou moins compétents et dont les bonus dépendent de l’opinion qu'ont de moi leurs électeurs (soit de deux types de populations : ex : Conservateurs et Religieux).
Chaque tour octroie des points à utiliser sur des réformes, des modifications dans le budget ou les ministères, et donne des évènements brûlant sur lesquels se positionner et qui influenceront l’opinion de tranches de la population (autoriser ou non les OGM, le mariage gay, etc.)

Exemple de partie (probablement en mode facile) : Aux commandes de la France, je commence un mandat sous couverture Socialiste, taxe à mort les riches et les entreprises pour rééquilibrer un budget en déficit, calme le jeu à mi-mandat en faisant du pied aux entreprises pour éviter la délocalisation massive qui se met en place, blinde la sécurité pour repousser des menaces terroristes floues brandies par les services secrets et fait plaisir aux syndicats à la fin de mon premier mandat, où je suis réélu à 60%. Pour le deuxième mandat, je durcis les taxes pour parer à une économie mondiale en difficulté, et vois mes ministres démissionner les un après les autres parce que je ne contente plus leur lobbies. La mort dans l'âme, je dois sucrer les alloc diverses et variées afin d'éviter d'avoir une dette pharaonique et remonte presque par accident dans l'estime des capitalistes, des riches et des entreprises. Mon parti repasse à la fin de mon second mandat avec une majorité moindre qu'à ma réélection.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
24 personne(s) sur 27 (89%) ont trouvé cette évaluation utile
4 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
9.6 heures en tout
Posté le : 28 décembre 2014
Bonjour,
Je précise que je n'ai eu jamais l'intention d'acheter ce jeu avant mais Steam et ses promos m'ont forcé a l'acheter parceque j'ai du vivre sans mon PC adoré pendant plusieurs jours donc il m'a fallu trouver une occupation et BIM : Democracy 3.
Aux premiers abords le jeu parait compliqué et vu la dose de texte a lire pour le comprendre j'étais découragé et je ne cache avoir ragequit. MAIS, j'y suis retourné, et j'ai tout lu, et j'ai tout compris.
L'interface qui paraît compliqué au début s'avère en fait trés intuitif et on s'y habitue trés vite.
Quant a la gestion pure et simple je dois dire que c'est un vrai plaisir. On peut tout faire comme on veut (presque parceque certains choses nous obligent a nous comporter comme le jeu veut).
Je ne peux que recommander ce jeu aux fans de politique et de chiffres. :D
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
24 personne(s) sur 29 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
33 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
4.5 heures en tout
Posté le : 23 juin 2015
Legalized gay marriage, prostitution and favorized evolution instead of creationnism

Got killed by religious

11/10 very realistic
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
18 personne(s) sur 19 (95%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
2.3 heures en tout
Posté le : 20 juin 2014
Un jeu très simple dans les possibilités qu'il a offrir et pourtant extrêmement complet et regorgeant de sous-menus pour gérer très finement toutes les caractéristiques de sa politique.
Autre point appréciable, il y a beaucoup de statistiques et tout est relativement facile à prendre en main (le tutoriel n'est pas trop envahissant d'ailleurs, mais finalement pas très utile non plus).

Je recommande à tous ceux qui veulent s'essayer à l'économie ou la politique virtuelle ! Attention ici le jeu n'est basé que sur des chiffres et des tableaux, ne pas s'attendre à un Tropico ou SimCity-like ;) Il n'en reste pas moins plutôt addictif !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
24 personne(s) sur 31 (77%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
15.3 heures en tout
Posté le : 27 décembre 2014
Un jeu libéral, il est vrai, on ne peut pas créer de société utopique socialiste ou même faire un Etat Communiste, les résultats des réformes peut être assez décevante parfois car on sent que les créateurs de ce jeu était plus poussé à droite, ce qui crée un problème de neutralité des créateurs. A part ça, le jeu est plutôt pas mal, assez intéressant malgré qu'il reste basique, en période de solde à moins de 5$ ça vaut le coup.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
19 personne(s) sur 23 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
2.8 heures en tout
Posté le : 25 novembre 2013
"Le titre de Positech Games est presque un Serious Game permettant de découvrir le monde de la politique et sa relative difficulté. Impossible de plaire à tout le monde, il va falloir faire des choix risqués dans le seul but de diriger un pays convenablement. Amusant à défaut d’être passionnant, Democracy 3 est à conseiller à tous les amateurs du monde politique qui ne veulent pas non plus se prendre la tête avec un jeu trop complexe. Celui-ci n’est clairement pas réaliste (certains choix politiques seraient bannis depuis longtemps à l’Élysée si ils étaient mis en vigueur alors qu’ici, en trois mois, plus personne n’en parle) mais tente de tout faire pour nous divertir. C’est plutôt réussi !" GameSideStory.com
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante