La guerre c'est l'enfer NecroVision est un jeu de tir subjectif qui emporte le joueur sur les fronts de la première guerre mondiale et dans le monde des vampires et de la magie noire. Le jeune américain Simon Bukner rejoint l'armée britannique en 1916.
Évaluations d'utilisateurs : Plutôt positive (225 évaluation(s))
Date de parution: 20 mai 2009

Connectez-vous pour ajouter ce jeu à votre liste de souhaits ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter NecroVision

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter NecroVisioN + NecroVisioN: Lost Company

Inclut les 2 articles suivants : NecroVision, NecrovisioN: Lost Company

 

Articles

"Graphismes impressionnants" — IGN
"Action non-stop du début à la fin" — videogamer.com

À propos de ce jeu

La guerre c'est l'enfer
NecroVision est un jeu de tir subjectif qui emporte le joueur sur les fronts de la première guerre mondiale et dans le monde des vampires et de la magie noire.
Le jeune américain Simon Bukner rejoint l'armée britannique en 1916. Au cours d'une bataille particulièrement féroce, Bukner et son bataillon se retrouvent en présence de phénomènes étranges. Ils vont découvrir qu'un mal plus menaçant que la guerre s'apprête à détruire l'humanité toute entière.
Comprend
  • Un scénario mélangeant jeu de tir et monde surnaturel
  • Joueurs avec armes authentiques, pouvoirs magiques et pouvoirs de vampires
  • Hordes d'ennemis humains, mais également démons et vampires
  • Bataille massives et brutales
  • Combat intenses et nerveux
  • Mode multijoueur jusqu'à 16 joueurs

Configuration requise

    Minimum
    • Système d'exploitation : Microsoft® Windows® XP SP3, Vista SP1 *
    • Processeur : Intel® Dual Core 2.0 GHz ou AMD™ Athlon™ 4000+
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM pour XP, 2 Go de RAM pour Vista
    • Disque dur : 7.5 Go d'espace disque disponible + 1 Go fichiers échange
    • Carte graphique : Carte 3D 100% compatible DirectX 9.0c comportant 256 Mo de mémoire vidéo - ATI® Radeon X1600 ou Nvidia® Geforce 6800 - NOTE : Nvidia 260 GTX & Nvidia 280 GTX ne sont pas supportées.
    • Carte son : Carte son compatible DirectX 9.0c
    • Version DirectX® : DirectX® 9.0c
    *Ce produit n'est pas supporté pour Windows 95/98/ME/2000/NT ou XP x64/Vista x64.
    Recommandée
    • Système d'exploitation : Microsoft® Windows® XP SP3, Vista SP1 *
    • Processeur : Intel® Core 2 Duo 2.4 GHz ou AMD™ Athlon™ Dual Core 5200+
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Disque dur : 7.5 Go d'espace disque disponible + 1 Go de fichiers échange
    • Carte graphique : Carte 3D 100% compatible DirectX 9.0c comportant 256 Mo de mémoire vidéo et support Shader 3.0 - ATI® Radeon HD 3850 ou Nvidia® Geforce 8800 GT- NOTE : Nvidia 260 GTX & Nvidia 280 GTX ne sont pas supportées.
    • Carte son : Carte son compatible DirectX® 9.0c
    • Version DirectX® : DirectX® 9.0c
    * Ce produit n'est pas supporté pour Windows 95/98/ME/2000/NT ou XP x64/Vista x64.
    NOTE : les circuits intégrés de certaines cartes graphiques peuvent ne pas être compatible avec les accélération 3D du jeu. Veuillez consulter votre fournisseur de carte graphique pour vous assurer de la compatible DirectX.Les circuits supportés sontATI Radeon X1600, ATI Radeon X1900, ATI RADEON X1950, ATI RADEON HD 2400, ATI RADEON HD 2600, ATI RADEON HD 2900, ATI RADEON HD 3450, ATI RADEON HD 3850, ATI RADEON HD 3870, ATI RADEON HD 4850, NVIDIA GEFORCE 6800, NVIDIA GEFORCE 7300, NVIDIA GEFORCE 7600, NVIDIA GEFORCE 7800, NVIDIA GEFORCE 7900, NVIDIA GEFORCE 8400, NVIDIA GEFORCE 8500, NVIDIA GEFORCE 8600, NVIDIA GEFORCE 8800, NVIDIA GEFORCE 9600, NVIDIA GEFORCE 9800, NVIDIA GEFORCE 260Les circuits mobiles supportés sont, NVIDIA GEFORCE GO 7600 (XP exclusivement), NVIDIA GEFORCE GO 7900, NVIDIA GEFORCE GO 8400
Évaluations intéressantes des utilisateurs
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1.1 heures en tout
Une ambiance peut être trop "triste" ce qui fait que l'ont ne s'amuse pas vraiment sur ce jeu, de plus, il est bourré de bug et trop facile.
Posté le : 24 avril
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
0.5 heures en tout
I higly recommend that you don't buy this game... ever... nothing works...
Posté le : 23 juin
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
10.6 heures en tout
Necrovision - a game that fears Nazis you get to kill, what could be better ?

I'll admit, there are some good moments in the game - the trenches, while somewhat limited, felt confined but that is a good thing, as it tries to capture the hopelessness of trench warfare, and how awful it must've been for the soldiers huddled in the trenches.

I felt once you get the shadowhand things became more interesting, fighting in the underworld and in vast caverns wasn't too bad at all.

So where did this game fall ?

- limited number of guns.
- limited number of enemies, other than different uniformed, you were more or less fighting hordes or nazis or demons in the underground.
- while the shadowhand is a cool weapon, it eventually gets old, and the explosions make it hard to play as it fills up the whole screen.
- I felt the game was wayyyy longer than it had to be
- use of the dragon was cool, but didn't really add anything to the story or game overall (what happened to the dragon afterwards ?)

Can't recommend the game, it felt like a standard fps with nothing to distinguish it from the rest of the pack.
Posté le : 23 juin
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1.0 heures en tout
I feel like they did some stuff right. The recoil is ridiculous though and I honestly thought it was too difficult to aim properly. Overall the story was seemingly decent and I think this game could have been a little better. It's really not worth playing in comparison to other FPS games out there nowadays.
Posté le : 4 juillet
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2.0 heures en tout
Necorvision is a fast paced game with cool monsters and a unique setting, but way too many bugs and unclear objectives.
Posté le : 11 juillet
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
21.2 heures en tout
Note : 3/5
Necrovision est un jeu qui possède de bonnes idées mais qui souffre d’une absence de personnalité et d’immersion. Du côté des bonnes idées, nous pourrions citer pêle-mêle : le fait d’avoir sous la souris un héros ambidextre. Un poignard, un pistolet, c’est classique ; un pistolet dans chaque main, Lara Croft en fait autant ; un pistolet et 1 boule de feu, ah plus original ! Je n’ai pas parlé du contexte qui lui aussi est novateur car peu développé jusqu’à présent dans les jeux vidéos : la 1ère guerre mondiale. Ainsi, point de M16, de M42, d’AK-47, de FAMAS, etc mais plutôt des Colt, des Gewehr avec baïonnette, des MG0815, des grenades à main germaniques et compagnie. Mais il ne s’agit pas d’un FPS purement historique puisque j’ai parlé de boules de feu. En effet, très rapidement, notre héros se confronte à des menaces toutes autres que des balles ou des éclats d’obus car un savant fou allemand a découvert un passage vers un monde souterrain peuplé de démons en guerre avec les vampires. Notre héros s’allie un peu contre son gré avec les vampires qui lui offrent en retour un arsenal plus adapté : pistolet, shotgun, lance-flamme et griffes vampiriques au menu des réjouissances. Dans certains niveaux, vous aurez le loisir d’utiliser des moyens de transports plus ou moins exotiques (mécha, dragon ^^). La durée de vie est très correcte, alors même qu’il s’agit d’un FPS couloir (les tranchées aidant, par exemple). En plus d’une campagne assez conséquente s’ajoute quelques niveaux de défis car Necrovision vous pousse à faire du massacre. Plus vous tuez les ennemis rapidement, en privilégiant la tête ou en exécutant des combos coup de pied, arme 1, arme 2, plus vous accumulez de la furie, celle-ci vous rendant plus puissant pendant une durée limitée. Les défauts maintenant : autant dans Bioshock, les ficelles narratives rattrapent très vite le joueur qui se sent investi dans cet univers, autant dans Necrovision, il n’y a que très peu de scripts interactifs : vous avez des vidéos qui vous coupent dans votre élan, et pire que tout, votre héros prend la parole. C’est assez désagréable, d’autant qu’il n’est pas neutre dans ses réponses et ses opinions, ni même humoristique comme pourrait l’être Duke. On ne s’attache pas non plus aux ennemis qui sont, soit des monstres, soit des clones humains. Et les niveaux manquent d’âme. Il y a de très beaux décors mais entre eux, il y a beaucoup de « vide » (des corridors « sans valeur ajoutée »). Necrovision n’arrive pas à dissimuler son lien de parenté avec Painkiller. Il faut choisir : soit on cherche à faire un bon défouloir (Doom, Serious Sam), soit on s’essaye au bon FPS scénarisé (Bioshock, Brother in arms). Tenter de faire les deux, certains l’ont fait comme Singularity (pas très bon), Crysis (plutôt bon) mais il s’agit d’un exercice difficile et intransigeant.
Posté le : 25 janvier
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non