X-COM : unité secrète de combat contre les aliens L'endroit : les États-Unis d'Amérique, le 21ème siècle La mission : se débarrasser des extra-terrestres. Les forces extra-terrestres ont envahi la terre et terrorisent la population.
Évaluations des utilisateurs : Variable (142 évaluation(s))
Date de parution: 19 avr 2001
Tags populaires des utilisateurs pour ce produit :

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter X-COM: Enforcer

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter X-COM: Complete Pack

Inclut les 5 articles suivants : X-COM: Apocalypse, X-COM: Enforcer, X-COM: Interceptor, X-COM: Terror From the Deep, X-COM: UFO Defense

 

À propos de ce jeu

X-COM : unité secrète de combat contre les aliens

L'endroit : les États-Unis d'Amérique, le 21ème siècle

La mission : se débarrasser des extra-terrestres.

Les forces extra-terrestres ont envahi la terre et terrorisent la population. Pour les combattre les scientifiques de la X-com ont créé l'Enforcer, une machine de combat basée sur une technologie extra-terrestre.

Armé de l'Enforcer plongez au cœur de la bataille : dans les rues, sur les toits, dans les égouts.

Moteur Unreal Tournament™, X-COM ENFORCER™ vous met en première ligne sur le front de la lutte contre les extra-terrestre.

Configuration requise

    • Interface : Compatible100% Windows 2000/XP (exclusif)
    • Processeur : Pentium II 233 MHz avec accélération matérielle ou Pentium II 266 MHz sans.
    • Mémoire : 32 Mo RAM
    • DirectX: 8.0
    • Carte son : Carte son 1 Mo
    • Disque dur :500 Mo
Évaluations intéressantes des utilisateurs
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
5.2 heures en tout
Posté le : 8 février
Si vous arrivez sur l'oublié, voir le détesté X-Com : Enforcer, vous l'avez probablement obtenu dans un Humble Bundle, ou vous êtes fan de la saga X-Com. Vous vous demandez donc "Pourquoi j'ai ajouté ce sombre étron à ma bibliothèque, pourquoi je n'ai pas laissé le serial dans les griffes de la péremption digitale comme un steak haché qui pourrit sur la table depuis 3 jours parce que son propriétaire est trop occupé par son addiction à Candy Crush. Est-ce que je dois l'installer??"
La réponse est: OUI, si vous aimez les jeux d'action old-school (haha, évidemment...). Oubliez The Bureau et son simulâcre de Mass Effect.


Alors soyons clairs, Enforcer est et restera un jeu concrètement incompris, et ne mérite en aucun cas la vague de mépris qui déferle encore aujourd'hui, près de 14 ans après sa sortie. 2k a cru bon de déterrer les fantomes du passé, plus par soucis de remplissage d'un bundle que par hommage, soit.

Pourquoi "detesté"? Parce que ce shooter arcade jusqu'à la moelle est littéralement né "trop tard", en 2001.
Et pire, dans la mauvaise saga. Ne le nions pas: il y a cette strate de la geekosphère sciemment auto-proclamée comme l'élite pensante, sorte de race supérieure adepte de STR, par opposition à un autre public amateur de fun à outrance comme le furent nos ancêtres des années 80 en salles d'arcade. (Je ne suis pas en train de dénigrer qui que ce soit, soyons clair, moi même j'adore StarCraft). Et bien cette strate, a cru bon de détester un spinoff (qui remplit parfaitement sa position de spin-off donc, en offrant un regard différent sur l'univers X-Com) parce qu'il s'agirait, je cite, de "shooter débile, no-brainer, au level design pourri, absolumment médiocre, l'un des pire jeu [X-Com]", et j'en passe.


Enforcer, c'est l'esprit des années 90 à 200%, et qui plus est, dans le moteur graphique d'Unreal. En terme d'histoire c'est à peu près le néant (ça n'a jamais été un problème dans d'autres jeux):
Vous êtes l'Enforcer, un gros robot construit par un scientifique. Comme d'habitude la planète est infestée d'aliens et il faut les dézinguer.
"Infestée", c'est un peu léger comme terme. Ce X-Com n'est pas sans nous rappeler le premier volet explosif de Serious Sam sorti la même année.
On commence tranquillement, avec quelques dizaines d'ennemis, on prend la peine de viser, on se dit "c'est fun", sauf que ça vire très rapidement au méga-génocide perpétuel, avec des maps remplies de plusieurs dizaines d'ennemis qui spawnent de partout. Les powerups et les armes tombent de nul part, on s'en fout, on court dans tout les sens comme un dératé, non pas sans dextérité pour éviter un minimum les dégats et broyer une bonne vingtaine d'aliens dégueulasses à coup de roquettes, d'hélice (ouais), canon plasma, lance nuke (!!), fusil à pompe...

Le level design est quelque peu minimaliste, bien qu'assez ouvert, et TANT MIEUX. On est pas dans Quake ou Rise of the Triad: je le disais, ici c'est totalement axé arcade, c'est à dire que c'est de l'action non-stop; ce level design garantit un rythme effréné et des transes sociopathes alienophobes à la Painkiller pendant l'intégralité du niveau. Le gameplay a lui aussi été raboté pour convenir à cet esprit: on ne peut transporter qu'une arme à la fois.

Le système d'upgrade vous obligera à cueillir en masse les points droppés par les ennemis pour améliorer les armes, débloquer les upgrades et les statistiques du personnage. Les armes et powerups sont au préalable à trouver dans le jeu sous forme d'objets cachés. Tout comme les lettres "BONUS" qui donneront accès à un niveau... bonus pour collecter des points supplémentaires.

La prise en main peut dérouter dans la mesure où le réticule de visée et absent (sauf activation manuelle pour viser verticalement), et la souris oriente les déplacement/la visée de l'Enforcer. Si besoin, le readme.txt dans le dossier du jeu indique comment ajouter la visée libre à la souris (à la manière des fps), idem si on veut changer la résolution (le jeu peut tourner en 1920x1080, et peut être plus).

Visuellement, ça n'a pas trop mal vieilli. On est clairement en dessous de jeux de la même époque, mais cela s'explique surement par le nombre d'ennemis et d'explosions à afficher.

Le gros défaut du jeu reste en tout cas les 4-5heures nécessaire pour boucler le solo en normal (le jeu reste assez facile, ne pas hésiter à jouer en "difficile" donc). J'ai dit solo? Ah ouais, y a un multi. Peut être qu'il y a encore quelques autres âmes emprisonnées dans le passé pour y jouer avec vous via un vortex alien temporel, même si j'en doute, ou un de vos amis.

Très répétitif donc, mais vous l'aurez compris, on ne passe pas 20 minutes sur Enforcer comme on passerait 3h sur Enemy Unknown. Je ne dis pas que c'est LE jeu parfait méconnu, mais qu'en tout cas, il offre une bonne dose de fun sans précédent non négligeable, et qu'il mérite amplement d'être joué, pour peu que vous adhériez à ce genre de jeux.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
6 personne(s) sur 7 (86%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
8.2 heures en tout
Posté le : 1 juillet
Évaluation avant sortie
I actually had some cheap fun with this one. Give it a shot if you find it for $1 or less somewhere, or if you simply pick up the X-Com pack like I did. Just pretend that it has nothing to do with the X-Com franchise and go on mindlessly blasting aliens.

But no, it's not worth $5.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
4.7 heures en tout
Posté le : 25 août 2014
très moyen, mais surtout extrement répétitif conté 4 heure pour finir le jeu (si vous avez le courage), le scénario, il y n'a un ?
que dire de plus...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
48 personne(s) sur 60 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
5.8 heures en tout
Posté le : 15 juillet 2014
Screw whatever anyone says about this game. Most people only hate this game cause they played 30 minutes and assumed that the game's never picking up, or just know it's a 3rd person shooter of a beloved strategy game, which means it'll automatically be bad. Enforcer is far from that.
You haven't lived till you've gone mach 5 around a mall, launching grenades everywhere in a fountain of death, obliterating all in your path. There are countless weapons and powerups in this game to please you (do not unlock the freeze gun), and the upgrade system allows you to improve just what you want. This upgrade system is key to the game, as it's what turns a rather simple character into the super sonic, destructive Enforcer he should be. The main objective of about every level is "Murder Every Alien", and that's all you need really. Beautiful death and carnage for the sake of it.
The levels are generally very open and allow for exploration, which will let you unlock bonus levels and get more points and more upgrades. But they never feel mandatory, so you're free to just kill to your heart's content. The game allows you to check at any time where the next enemy spawner is, so that you can go there to kill things without having to get lost, allowing the flow of the killing to proceed unhindered.
The game does suffer from some flaws, as any will. If you take too long to go to an objective, your scientist ally will persistently annoy you to continue onwards. A few of the guns, such as the aforementioned freeze gun, will be useless and since the only way to get rid of a gun you're carrying is to use up your ammo or find a different one, it can create a problem at times.
Beyond those, the rest are insignificant upon this beautiful creation. The game isn't really complex or as deep as its predecessors, but it doesn't have to be. The game succeeded in being a well-made, over the top, insane shooter, and it succeeds well.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
43 personne(s) sur 63 (68%) ont trouvé cette évaluation utile
0.6 heures en tout
Posté le : 13 juin 2014
First of all, X-COM: Enforcer has almost nothing to do with the X-COM series aside from reusing some enemy designs and backgrounds, and even that connection is tenuous at best. So forget all notions of turn-based strategy and base building and all that. This is a simple run and gun TPS.

You run through loosely divided sections killing absolutely everything you come across -- in this case, enemies that spawn from generators. You only wield one weapon at a time and can pick up others as they spawn in the level (and they respawn after a while). Killing enemies makes them drop points (literally) which you gather and can trade in for upgrades to your weapons, health, speed etcetera. It's all kept as mindless as possible -- run around for too long without direction and you get a gentle reminder of where you're supposed to go, in the form of a big blue blinking arrow over your head, so that, in theory, even the biggest idiot can find his way around. Even so, I managed to get stuck at level 3, where you're supposed to go up somewhere but I could find no way of getting there -- the game has no mini-map or mouselook. Whether that says something about the game or me, I wouldn't care to say.

It reminded me a little of Painkiller (there's even a weapon that shoots blades), except that Painkiller has more variety, better graphics and higher difficulty. This game is by no means a classic, but as far as mindless fun goes it does what it sets out to do. I'm giving it a vague "not recommended" based on just the half hour of play I had with it. I can't really recommend buying it on its own, but as long as you don't go in expecting strategy, it's an inoffensive addition to the X-COM Complete Pack.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante