Dans la lignée du célèbre The Longest Journey, Dreamfall: The Longest Journey est considéré comme l'un des meilleurs jeux d'aventure jamais conçus et a raflé de nombreuses récompenses à l'E3 en tant que meilleur jeu de sa catégorie.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
très positives (26 évaluation(s)) - 96% des 26 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
très positives (385 évaluation(s)) - 88% des 385 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 17 avr 2006

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Français non disponible
Ce produit n'est pas disponible dans votre langue. Veuillez consulter la liste des langues disponibles ci-dessous avant de l'acheter.

Acheter Dreamfall: The Longest Journey

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter The Longest Journey + Dreamfall

Comprend 2 article(s) : Dreamfall: The Longest Journey, The Longest Journey

Acheter Funcom Complete Pack

Comprend 4 article(s) : Dreamfall: The Longest Journey, The Longest Journey, The Park, The Secret World

 

Articles

Gamespy.com - Jeu d'aventure de l'année - "Dreamfall sort tellement du lot, nous pensons qu'il aurait été un candidat idéal quelle que soit sa date de sortie. Si le jeu vidéo n'est jamais plus que de simples lumières colorées et des sensations, il a besoin de ce genre de projet expérimental pour évoluer. Le jeu n'est peut-être pas encore un "art", mais avec Dreamfall on s'en approche."

Lisez la critique complète gamespy.com (à la moitié de la page)

Gamespy.com - #8 Meilleur jeu de l'année sur PC - "Un incroyable voyage avec de fascinants personnages que vous allez vouloir rencontrer à travers des paysages les plus époustouflants et merveilleux que vous n'avez jamais vu. "



À propos de ce jeu

Dans la lignée du célèbre The Longest Journey, Dreamfall: The Longest Journey est considéré comme l'un des meilleurs jeux d'aventure jamais conçus et a raflé de nombreuses récompenses à l'E3 en tant que meilleur jeu de sa catégorie. Au fil d'un scénario trépidant et émouvant, vous partez pour un voyage épique où se côtoient exploration et aventure. Avec Dreamfall, le jeu d'aventure entre dans une nouvelle ère : vous serez subjugué par la richesse de son interactivité, sa musique envoûtante, ses superbes graphismes, ses personnages fascinants et sa jouabilité unique. Bref, préparez-vous à vivre une expérience inoubliable.

  • Une jouabilité unique Jamais un jeu d'aventure n'a offert autant de possibilités ! Ruse, combat ou négociation : Dreamfall vous offre la possibilité de choisir vos armes pour relever les défis qu'il vous propose. Choisissiez la politesse ou la grossièreté, la menace ou le respect et laissez-vous surprendre par l'interactivité du jeu.
  • Trois personnages jouables Vivez l'histoire de trois points de vue différents et découvrez comment les destins des personnages se mêlent dans un final épique. Chaque personnage a des caractéristiques et un point de vue propres, vous offrant ainsi une grande variété de jouabilité.
  • Trois univers Découvrez trois mondes superbes au travers de nombreux chapitres et lieux d'une incroyable précision. Dreamfall vous emmènera sur une Terre futuriste, au cœur d'un royaume magique et dans les limbes de l'hiver.
  • Un niveau d'interaction exceptionnel Avec sa fonction « Focus Field », Dreamfall fait tomber la barrière qui sépare les jeux d'aventure classiques de type « pointe et clique », qui vous permettent de cliquer sur tout point à l'écran, et les jeux d'action dans lesquels vous devez vous approcher des objets pour interagir avec eux. Grâce à cette interface simple et intuitive, vous pouvez sonder votre environnement tel qu'il est vu par votre personnage et obtenir des informations sur les objets éloignés, ou découvrir des possibilités de jeu à distance.
  • Un scénario mouvementé et complexe Mélangeant des éléments futuristes, fantastiques et spirituels, Dreamfall est basé sur une intrigue impliquant meurtre, trahison et un complot mettant en péril l'existence de l'humanité. En mariant le jeu d'aventure classique et le jeu d'action moderne, Dreamfall vous offre une expérience de jeu très particulière.
  • Une bande-son époustouflante Laissez-vous subjuguer par une bande-son émouvante en 7.1 surround. Les voix des personnages, enregistrées par plus d'une cinquantaine d'acteurs, et les musiques d'ambiance vous transporteront dans un autre monde.
  • Un jeu pour tous La moitié des joueurs qui ont joué à The Longest Journey étaient en fait des joueuses. Avec son approche cinématique, la crédibilité des personnages, son scénario élaboré et la simplicité de son interface, Dreamfall a tous les atouts pour plaire aux adolescents comme aux adultes, quel que soit leur parcours de joueur.

Configuration requise

    Minimale : Windows XP (avec Service Pack 2) exclusif, processeur Intel Pentium  4 1,6 GHz ou AMD Sempron 2800+ ou supérieur, 512 Mo de RAM, 7 Go d'espace disque disponible, carte son compatible DirectX 9.0c, carte accélératrice 3D 128 Mo et derniers pilotes 100 % compatibles DirectX 9.0c.

    Recommandée : Processeur Intel Pentium 4 2,5 GHz ou AMD Athlon XP 3500+

Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Récentes :
très positives (26 évaluation(s))
Globales :
très positives (385 évaluation(s))
Publiées récemment
DarkPichu34
( 20.8 heures en tout )
Posté le : 30 juin
Tout simplement magnifique, un chef d'oeuvre, je n'ai pas joué au premier opus "the longuest journey", mais cette suite, même sans avoir joué au premier est formidable, si vous voulez le jeu en français je vous conseille toutefois de prendre un patch FR, "patch fr dreamfall the longuest journey" sur google et voilà, j'ai trouvé un patch partagé sur steam en faisant celà qui marche nickel, enfin voilà jeu d'aventure où on ne s ennuie pas du début à la fin, complet, riche et touchant avec une histoire très bien imaginée, maintenant je m'attaque à dreamfall chapters ;D
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Mingy
( 8.3 heures en tout )
Posté le : 30 avril
Le jeu a l'air d'avoir un scénario intéressant, quand j'ai vu les critiques de ce jeu, j'ai pensé qu'il me plairait beaucoup. Malheureusement, le gameplay et les graphismes gâchent tout et cela m'a empêché de continuer le jeu. Ca fait mal, sachant son prix.

Ce jeu m'a offert des sacrés maux de crâne et j'ai assez rapidement déccroché...

Je pense qu'il faudrait avoir connu cette licence très jeune et avoir un sentiment d'affection pour l'aimer, ce n'est pas un type qui choisit un jeu random comme moi qui peut l'apprécier.

Cela dit, j'ai l'espoir que le dernier à être sorti sera bien plus agréable et je pense que je le prendrais car cette licence, même si je fus déçu, m'a l'air plaisante.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
HeisenGreg
( 9.8 heures en tout )
Posté le : 3 avril
Dreamfall est la suite de the longest journey, un excellent P&C.

Toutefois, on passe d'un P&C classique à un jeux d'aventure à la 3ème personne, qu'est-ce que ça implique? + de liberté de mouvements, des combats bofs bofs & des phases d'infiltration archaique, tout en gardant les phases P&C du 1er opus (simplifié à l'extréme).

En dehors de ça, le jeux est assez réussi :

Visuellement, ça à bien veilli grâce à la DA assez bonne dans l'ensemble. Toutefois, la modelisation des personnages a pris un coup de vieux (surtout au niveaux des visages & des cheveux).

Il se passe beaucoup de choses dans l'histoire, mais la fin proposée (ouverte) n'était peut-être pas le bon choix, vu que le joueur se pose beaucoup de questions sans réponse à la fin.

Bref une bonne suite, même si assez différente du 1er opus, + grand public j'ai envie de dire. J'espère que la suite (Dreamfall Chapter) répond aux questions sans réponses.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
pixborn
( 24.1 heures en tout )
Posté le : 17 mars
Piouuu.
Je viens tout juste de terminer le jeu, je me permets donc de vous livrer mes impressions à chaud.
Tout d'abord, je n'ai découvert la licence Longest Journey que très récemment, avec l'achat d'un bundle contenant les deux premier opus. Ce dernier était un magnifique jeu d'aventure, avec un scénario très bien écrit et sublimé par une patte graphique et sonore unique. Un voyage onirique dans un monde où la science-fiction rencontre la fantasy. J'avais adoré ce jeu et je me suis très rapidement rué sur ce deuxième opus. Eeeeet ... Ben c'est compliqué.

En effet, il est étonnant de voir - qu'outre une indéniable amélioration du côté des graphismes (Normal, hein, le premier opus était sorti en 1999) - que Funcom a décidé de passer l'aspect "Point&Click" à la trappe, pour alors réaliser un jeu d'aventure à la troisième personne. Je dois avouer que pour le coup, il m'a fallu un moment avant de me dire "Oui, tu es dans un Longest Journey".
L'on se retrouve donc dix ans après The Longest Journey où nous avions laissé une April Ryan amère, ayant tout sacrifié pour sauver les Mondes Jumeaux de Stark et d'Arcadia. Là, on retrouve avec plaisir Stark en jouant le rôle d'une toute nouvelle héroïne - superbement doublée par Laura Blanc - Zoë Castillo. Elle va rapidement se retrouver embarquée dans une bien terrible machination qui menace, une nouvelle fois, les mondes jumeaux.

Le scénario s'est très largement complexifié depuis ce premier épisode. Là, plusieurs intrigues se mêlent à un fil rouge assez dense dont il est compliqué de comprendre les aboutissements si l'on ne fait pas attention aux détails. Surtout que nous allons suivre les aventures de trois personnages : Zoë, April Qui a bien changée en dix années, pour le meilleur ... Et pour le pire :) et Kian Ce dernier ne prendra qu'une certaine consistance vers la fin, donc juste avant de le quitter en fait. Entre les trois, c'est le moins développé et c'est bien dommage. . Ces trois-là vont être amenés à se croiser même si l'aventure est centrée sur Zoë et April. Dés lors, l'on se va se retrouver avec plusieurs intrigues assez complexes où machination politique/scientifique, guerre et aventure vont se croiser. C'est très bien foutu mais oh-combien complexe !

Ne vous attendez cependant pas à trouver vos réponses à la fin, car c'est une énorme queue de poisson. Le genre de fin que je déteste où, au lieu de nous fournir des réponses, l'on ne répond à rien et l'on nous pose de nouvelles questions. C'est trèèèès frustant surtout si l'on vous êtes resté scotchés du début jusqu'au générique. C'est clair q'une suite était prévue mais pour les fans de l'époque, l'attente a du être complètement dingue !

Bref.
Le jeu est très bon. Franchement, c'est une perle. Cependant, j'ai eu du mal à retrouver l'ambiance propre au premier opus. Là, c'est assez sombre -voir malsain à certains moments- et même si l'onirisime est toujours présent, l'intrigue est trop dirrigiste et empêche le joueur de se décrocher quelques instants pour contempler la beauté d'Arcadia et de ses habitants. Le fantastique est relegué au second plan, ce qui est fort dommage. D'ailleurs, le rythme du jeu est trop inégale. Si le début est assez posé et permet au joueur d'explorer et de converser, à partir du chapitre six, tout va s'enchainer trop rapidement et l'on se contentera trop souvent de regarder une cinématique ou un dialogue. Certains chapitres se limite même qu'à un simple déplacement d'un point A à un point B où le reste n'est que du dialogue; Je ne suis pas contre, surtout quand le scénar' est bien foutu (ce qui est le cas malgré la fin et sa complexité) mais là, ça m'est resté au travert de la gorge. Un rythme trop poussif et trop dirrigiste, dommage.

En résumé, Dreamfall The Longest Journey est un très bon jeu. Il m'a happé, très rapidement, comme son prédécesseur et j'ai retrouvé un peu de cette ambiance (au début surtout) qui m'avait tant accroché en jouant à Longest Journey. Il me tarde de démarrer Chapters pour avoir le fin mot de toute cette histoire.

Quoi qu'il en soit, si vous hésitez à démarrer cette série. Faites-le. Sans déconner, c'est énorme.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
flo-12
( 21.0 heures en tout )
Posté le : 22 janvier
Mais quelle idée à eu Ragnar Tornquist apres avoir creé le jeu qui reste la reférence du jeu d'aventure "the longest journey" d'abandonner le point and click classique et de rajouter des phases d'action improbables et d'infiltration. Alors c'était sans doute pour toucher un plus grand public, mais c'était se mettre à coup sûr à dos certains fanatiques du genre.
Néanmoins, on retrouve avec plaisir April (dans un rôle secondaire), Stark (l'équivalent de notre monde scientifique futuriste) et Arcadia (le monde oublié de la magie). Le jeu est plus court que le précédent et laisse un gout d'inachevé. Ce qui heureusement est enfin comblé par sa suite "dreamfall chapters" que je vais m'empresser de découvrir. Et tent pis pour le dernier chapitre pas encore sorti, je ne tiens plus.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
The Metentor
( 14.3 heures en tout )
Posté le : 28 décembre 2015
C'est un tres bon jeux d'aventure avec une bonne histoire et des graphisme sympa.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
geek.girlys
( 2.8 heures en tout )
Posté le : 11 décembre 2015
L'histoire est très prenante, tiens je vais vous la raconter : Il y a 3 personnages que vous allez jouer : Zoë / April et Kian. A savoir que vous allez joué dans un monde science-fiction et magique. Le monde scientifique s'apelle Stark et l'autre monde, remplit de magie, Arcadia. On commencera par Zoë, une jeune femme qui a arrêtée ses études afin d'être elle-même. Il y a de plus en plus d'interférence sur Stark, la raison est pour l'instant encore inconnue. Quand soudain, notre héroïne voit, lors des interférences, une monde enneigé avec une drôle de maison et un fantôme d'une petite fille qui demande de sauvée April, April Ryran. Et plus on avance dans le jeu, plus on découvre les mystères d'un nouveau prototype qui n'est pas celui qu'on pense.

On découvre qui est cette April et pourquoi elle ne veut plus retourner dans son vrai monde et puis comment, elle a fait pour aller dans Arcadia ? Et si on parlait de Kian, un Azadi qui possède énormément de foi qui traque le mystérieux Scorpion, le chef d'une organisation. Mais est-ce que sa vrai foi cache quelque chose ? Il y a énormément de questions et c'est cela qui donne envie de jouer. L'histoire est attayante, intriguante. Et aussi, on s'attache énormément aux personnages.

Plein de mystères à découvrir, plein de rebondissement. Moi c'était un véritable plaisir que j'ai jouer et que je rejouerai encore et encore :)

Voilà mon avis sur un magnifique jeu, je vous conseille aussi la suite : Dreamfall : Chapters
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
yodaxy
( 16.7 heures en tout )
Posté le : 11 février 2015
Bon, je suis un fanboy TLJ à la base donc forcément ça ne sera peut-être pas très objectif, mais j'ai adoré, encore plus qu'à l'époque où je l'ai fait.

Les personnages sont super attachants : retrouver April, (qui a bien changé), et Crow, BEST.CHARACTER.EVER. Zoé avec son petit accent british nous fait craquer, et même si elle est moins en accord avec ce qui lui arrive (contrairement à April dans TLJ, qui pour le coup avait totalement pris le pli de l'aventure) elle reste très crédible et on a vraiment envie de savoir ce qui va lui arriver. Kian est le petit plus "point de vue des méchats" au début, et même si on ne le joue pas beaucoup il est assez intéressant et promet pour la suite.

L'ambiance est extrêmement bien réussie, grâce à des décors fantastiques, et encore une fois retrouver Marcuria et pouvoir parcourir ses quartiers est un vrai plaisir. Les autres décors ne sont pas en reste, Casablanca est magnifique, et on voit du pays ! La musique est excellente encore une fois.

L'histoire est prenante, grâce à une écriture jamais prise en défaut, des dialogues efficaces et des situations variées. Le rythme de l'aventure est totalement maîtrisé, il n'y a quasiment aucun temps mort et on ne s'ennuie jamais. Le reproche qu'on peut faire à l'histoire (et la raison pour laquelle le jeu s'est pas mal fait basher à sa sortie - à raison) c'est de poser plus d'interrogations qu'elle n'en résout, surtout à la fin qui annonce clairement une suite qui ne sortira que 8 ans plus tard, mais tout ça sera enfin résolu dans Dreamfall Chapters, enfin espérons-le.

Les autres défauts qu'on a reproché au jeu ne m'ont pas dérangé plus que ça : on combat très très peu (5 combats au maximum dans tous le jeu) et on peut éviter la plupart des combats en discutant. Les scènes d'infiltration sont relativement faciles, excepté celle dans la caverne avec le Troll (elle m'avais marqué tant je n'avais pas compris tout de suite quoi faire à l'époque), mais en la refaisant j'ai pas trop galéré (un peu avec les caméras tout de même), donc ça va. Le jeu est quand même globalement très facile.

La maniabilité est de toutes façons clairement pensée pour le pad, et il j'ai dû télécharger x360ce pour pouvoir modifier la zone morte des sticks de mon pad 360, sinon la caméra était juste inutilisable. Avec ces petits réglages le jeu est très jouable et rien ne m'a posé problème durant l'aventure. Le Focus Field est une idée assez intéressante mais trop peu exploitée, dommage.

Bref malgré ses petits défauts le jeu conserve un charme qu'on retrouve de moins en moins dans les productions actuelles malheureusement.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Điona
( 15.4 heures en tout )
Posté le : 12 octobre 2014
Suite de The Longuest Journey... <3
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Mukrey
( 13.0 heures en tout )
Posté le : 5 septembre 2014
Great game and story line
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
12 personne(s) sur 13 (92%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
22.1 heures en tout
Posté le : 3 juillet 2011
Comment faire suite à The Longest Journey sans lui faire honte ? La tâche n'était pas facile et pourtant Dreamfall transforme l'essai sans le moindre mal. Il est l'un de ces jeux qui vous font voyager, vous dépaysent, vous transportent le cul loin de votre canapé comme pouvait le faire Outcast en son temps. Ca n'a l'air de rien mais c'est déjà beaucoup. Vieillissant, Dreamfall n'en reste pas moins bourré de charme.

Comme point de départ, l'aventure s'enracine dans un futur vivant, architecturalement crédible, moderne mais pas trop. On découvre alors Zoë Castillo, une jeune adulte un peu paumée au carrefour de sa vie, ce cul-de-sac aux mille chemins qu'elle ne sait pas voir. Mais Zoë deviendra une héroïne et les héroïnes, toutes déplorables soient-elles à la veille de leur naissance, ne savent pas s'emmurer dans le sur-place. Le destin ou la gravité finira par les attirer ailleurs. Tout commence par le premier des courages : sortir du lit. Trouver la force de s'arracher au pouvoir d'attraction du matelas pour aller s'aventurer le nez dehors, aller chercher sinon l'aventure l'audace de retouver la banalité de la routine. N'importe quoi pourvu qu'il y ait du mouvement. Comme par mimétisme d'April Ryan avant elle, Zoë descendra alors d'un étage pour tenir la première des conversations longues sur la vie courante dont nous, l'homme ou la femme qui se tient à l'autre bout de la souris ou de la manette, sommes le témoin. L'occasion pour le joueur de se rassurer, de commencer à s'approprier un background fascinant après une entame qui partait dans tous les sens, de toucher pour la première fois du doigt l'univers qui grouille de vie de l'autre côté de son écran. Pas une vie de mobilité mais une vie de dialogue, d'écriture. Et puis vient le moment crucial, l'instant de franchir la porte, d'aller explorer le voisinage. On retrouve alors le melting pot si cher aux jeux Funcom, on descend les ruelles d'une époque fourre-tout au multiculturalisme poussé à l'extrême comme pour nous prévenir des mélanges et des contraires que l'on va traverser, des innombrables couleurs qui vont nous faire tourner la tête.

On pourra quitter pour la première fois cette ville futuriste et, enfin, traverser la frontière de l'autre monde, celui de l'improbable, de l'irréel, de la fantaisie médiévale et de la magie. Dreamfall n'est peut-être pas le jeu d'aventure le plus noble ou le plus fin mais il est le digne héritier de Longest Journey dont il a su conserver la saveur des dialogues et l'éternel plaisir de la découverte. On fouillera cet univers en empruntant les yeux de trois héros, trois histoires entrecroisées et autant de plaisirs ; moins grandiose mais plus accessible que son prédecesseur, Dreamfall est le parfait jeu pour se tester l'âme et savoir si on a le coeur d'un joueur de jeux d'aventure. Quel dommage que steam ne connaisse que la version anglaise du jeu (peut-on espérer une MAJ ?), la VF étant de qualité.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
9 personne(s) sur 11 (82%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
21.0 heures en tout
Posté le : 22 janvier
Mais quelle idée à eu Ragnar Tornquist apres avoir creé le jeu qui reste la reférence du jeu d'aventure "the longest journey" d'abandonner le point and click classique et de rajouter des phases d'action improbables et d'infiltration. Alors c'était sans doute pour toucher un plus grand public, mais c'était se mettre à coup sûr à dos certains fanatiques du genre.
Néanmoins, on retrouve avec plaisir April (dans un rôle secondaire), Stark (l'équivalent de notre monde scientifique futuriste) et Arcadia (le monde oublié de la magie). Le jeu est plus court que le précédent et laisse un gout d'inachevé. Ce qui heureusement est enfin comblé par sa suite "dreamfall chapters" que je vais m'empresser de découvrir. Et tent pis pour le dernier chapitre pas encore sorti, je ne tiens plus.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
9.5 heures en tout
Posté le : 25 juin 2014
Suite de The Longest Journey, Dreamfall vous propose de redécouvrir le monde d'Arcadia et de Stark à travers les yeux d'un nouveau personnage, Zoé. Ceux qui avaient adorés le premier opus, préparez-vous bien parce que du Point & Click, on est passé à un mélange d'Action/Aventure assez particulier.

En effet si le jeu vous propose de parcourir un monde et de résoudre des énigmes comme son aîné, vous aurez aussi des phases de combats (Bien qu'assez peu nombreuses et plutôt inutiles en faites). Assez mal construites, cette partie du jeu heureusement ne nous empêche pas de nous plonger de nouveau dans l'univers de la série toujours aussi magique et envoûtant. Un univers qui est d'autant plus magnifique, que le jeu reste visuellement très jolie encore aujourd'hui.

Et c'est sans parlé bien entendu de la bande son qui est toujours d'aussi bonne qualité. Quand à l'histoire, je vais être bref. Si vous avez aimé the Longest Journey pour son histoire et sa beauté, alors vous ne serez pas déçu par l'histoire de Dreamfall, même si on reste peut-être légèrement sur sa faim côté révélations et durées de vie de l'intrigue.

Mais ne vous inquiétez pas, Dreamfall : Chapters approche à grand pas pour corriger ce petit désagrément.


PS : Tout comme pour son aîné, un Patch FR du jeu est disponible dans la section "Guides" de la page Steam, ceci afin que vous puissiez jouer au jeu en français, ou en VOSTFR. ^^
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
4 personne(s) sur 5 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
24.1 heures en tout
Posté le : 17 mars
Piouuu.
Je viens tout juste de terminer le jeu, je me permets donc de vous livrer mes impressions à chaud.
Tout d'abord, je n'ai découvert la licence Longest Journey que très récemment, avec l'achat d'un bundle contenant les deux premier opus. Ce dernier était un magnifique jeu d'aventure, avec un scénario très bien écrit et sublimé par une patte graphique et sonore unique. Un voyage onirique dans un monde où la science-fiction rencontre la fantasy. J'avais adoré ce jeu et je me suis très rapidement rué sur ce deuxième opus. Eeeeet ... Ben c'est compliqué.

En effet, il est étonnant de voir - qu'outre une indéniable amélioration du côté des graphismes (Normal, hein, le premier opus était sorti en 1999) - que Funcom a décidé de passer l'aspect "Point&Click" à la trappe, pour alors réaliser un jeu d'aventure à la troisième personne. Je dois avouer que pour le coup, il m'a fallu un moment avant de me dire "Oui, tu es dans un Longest Journey".
L'on se retrouve donc dix ans après The Longest Journey où nous avions laissé une April Ryan amère, ayant tout sacrifié pour sauver les Mondes Jumeaux de Stark et d'Arcadia. Là, on retrouve avec plaisir Stark en jouant le rôle d'une toute nouvelle héroïne - superbement doublée par Laura Blanc - Zoë Castillo. Elle va rapidement se retrouver embarquée dans une bien terrible machination qui menace, une nouvelle fois, les mondes jumeaux.

Le scénario s'est très largement complexifié depuis ce premier épisode. Là, plusieurs intrigues se mêlent à un fil rouge assez dense dont il est compliqué de comprendre les aboutissements si l'on ne fait pas attention aux détails. Surtout que nous allons suivre les aventures de trois personnages : Zoë, April Qui a bien changée en dix années, pour le meilleur ... Et pour le pire :) et Kian Ce dernier ne prendra qu'une certaine consistance vers la fin, donc juste avant de le quitter en fait. Entre les trois, c'est le moins développé et c'est bien dommage. . Ces trois-là vont être amenés à se croiser même si l'aventure est centrée sur Zoë et April. Dés lors, l'on se va se retrouver avec plusieurs intrigues assez complexes où machination politique/scientifique, guerre et aventure vont se croiser. C'est très bien foutu mais oh-combien complexe !

Ne vous attendez cependant pas à trouver vos réponses à la fin, car c'est une énorme queue de poisson. Le genre de fin que je déteste où, au lieu de nous fournir des réponses, l'on ne répond à rien et l'on nous pose de nouvelles questions. C'est trèèèès frustant surtout si l'on vous êtes resté scotchés du début jusqu'au générique. C'est clair q'une suite était prévue mais pour les fans de l'époque, l'attente a du être complètement dingue !

Bref.
Le jeu est très bon. Franchement, c'est une perle. Cependant, j'ai eu du mal à retrouver l'ambiance propre au premier opus. Là, c'est assez sombre -voir malsain à certains moments- et même si l'onirisime est toujours présent, l'intrigue est trop dirrigiste et empêche le joueur de se décrocher quelques instants pour contempler la beauté d'Arcadia et de ses habitants. Le fantastique est relegué au second plan, ce qui est fort dommage. D'ailleurs, le rythme du jeu est trop inégale. Si le début est assez posé et permet au joueur d'explorer et de converser, à partir du chapitre six, tout va s'enchainer trop rapidement et l'on se contentera trop souvent de regarder une cinématique ou un dialogue. Certains chapitres se limite même qu'à un simple déplacement d'un point A à un point B où le reste n'est que du dialogue; Je ne suis pas contre, surtout quand le scénar' est bien foutu (ce qui est le cas malgré la fin et sa complexité) mais là, ça m'est resté au travert de la gorge. Un rythme trop poussif et trop dirrigiste, dommage.

En résumé, Dreamfall The Longest Journey est un très bon jeu. Il m'a happé, très rapidement, comme son prédécesseur et j'ai retrouvé un peu de cette ambiance (au début surtout) qui m'avait tant accroché en jouant à Longest Journey. Il me tarde de démarrer Chapters pour avoir le fin mot de toute cette histoire.

Quoi qu'il en soit, si vous hésitez à démarrer cette série. Faites-le. Sans déconner, c'est énorme.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
5.4 heures en tout
Posté le : 17 janvier 2013
Une excellente suite à The Longest Journey, auquel j'avais joué il y a quelques années et que j'avais adoré. On retrouve en Dreamfall toutes les bonnes idées de son prédécesseur, avec un moteur graphique très impressionnant pour l'époque, pour peu que l'on mette tout à fond. Malheureusement les quelques phases d'infiltration et - pire encore - de combat, sont assez mal rendues et gâchent un peu ce jeu qui aurait pu être parfait. Ceci étant dit l'aventure de Zoë est aussi passionnante que celle d'April dans le premier jeu, et les fans ne seront pas déçus, d'autant plus que l'histoire de Dreamfall en est la suite directe.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 5 (60%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
16.7 heures en tout
Posté le : 11 février 2015
Bon, je suis un fanboy TLJ à la base donc forcément ça ne sera peut-être pas très objectif, mais j'ai adoré, encore plus qu'à l'époque où je l'ai fait.

Les personnages sont super attachants : retrouver April, (qui a bien changé), et Crow, BEST.CHARACTER.EVER. Zoé avec son petit accent british nous fait craquer, et même si elle est moins en accord avec ce qui lui arrive (contrairement à April dans TLJ, qui pour le coup avait totalement pris le pli de l'aventure) elle reste très crédible et on a vraiment envie de savoir ce qui va lui arriver. Kian est le petit plus "point de vue des méchats" au début, et même si on ne le joue pas beaucoup il est assez intéressant et promet pour la suite.

L'ambiance est extrêmement bien réussie, grâce à des décors fantastiques, et encore une fois retrouver Marcuria et pouvoir parcourir ses quartiers est un vrai plaisir. Les autres décors ne sont pas en reste, Casablanca est magnifique, et on voit du pays ! La musique est excellente encore une fois.

L'histoire est prenante, grâce à une écriture jamais prise en défaut, des dialogues efficaces et des situations variées. Le rythme de l'aventure est totalement maîtrisé, il n'y a quasiment aucun temps mort et on ne s'ennuie jamais. Le reproche qu'on peut faire à l'histoire (et la raison pour laquelle le jeu s'est pas mal fait basher à sa sortie - à raison) c'est de poser plus d'interrogations qu'elle n'en résout, surtout à la fin qui annonce clairement une suite qui ne sortira que 8 ans plus tard, mais tout ça sera enfin résolu dans Dreamfall Chapters, enfin espérons-le.

Les autres défauts qu'on a reproché au jeu ne m'ont pas dérangé plus que ça : on combat très très peu (5 combats au maximum dans tous le jeu) et on peut éviter la plupart des combats en discutant. Les scènes d'infiltration sont relativement faciles, excepté celle dans la caverne avec le Troll (elle m'avais marqué tant je n'avais pas compris tout de suite quoi faire à l'époque), mais en la refaisant j'ai pas trop galéré (un peu avec les caméras tout de même), donc ça va. Le jeu est quand même globalement très facile.

La maniabilité est de toutes façons clairement pensée pour le pad, et il j'ai dû télécharger x360ce pour pouvoir modifier la zone morte des sticks de mon pad 360, sinon la caméra était juste inutilisable. Avec ces petits réglages le jeu est très jouable et rien ne m'a posé problème durant l'aventure. Le Focus Field est une idée assez intéressante mais trop peu exploitée, dommage.

Bref malgré ses petits défauts le jeu conserve un charme qu'on retrouve de moins en moins dans les productions actuelles malheureusement.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
8.7 heures en tout
Posté le : 25 décembre 2011
Le système est simple, mais le scénario prenant. On a envie de connaître le dénouement de l'histoire. Un RPG qui se respecte en somme.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
15.4 heures en tout
Posté le : 12 octobre 2014
Suite de The Longuest Journey... <3
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
13.0 heures en tout
Posté le : 5 septembre 2014
Great game and story line
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
14.3 heures en tout
Posté le : 28 décembre 2015
C'est un tres bon jeux d'aventure avec une bonne histoire et des graphisme sympa.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante