À la une
Jeux
Logiciels Démos Recommandations ACTUALITÉS
Le monde est une machine. Une machine pour les porcs. Une machine réservée à l’abattage des porcs. Découvrez le nouveau jeu d’horreur à la première personne des auteurs d’Amnesia: The Dark Descent et de Dear Esther, et plongez dans les profondeurs de la cupidité, du pouvoir et de la folie.
Date de parution: 10 sep 2013
Tags populaires des utilisateurs pour ce produit :

Acheter Amnesia: A Machine for Pigs

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Amnesia Collection

Inclut les 2 articles suivants : Amnesia: The Dark Descent, Amnesia: A Machine for Pigs

À propos du jeu

Le monde est une machine. Une machine pour les porcs. Une machine réservée à l’abattage des porcs.

Découvrez le nouveau jeu d’horreur à la première personne des auteurs d’Amnesia: The Dark Descent et de Dear Esther, et plongez dans les profondeurs de la cupidité, du pouvoir et de la folie. Il enfouira son groin dans vos côtes et vous dévorera le cœur...

Nous sommes en 1899...

Oswald Mandus, un riche industriel, se réveille dans son lit, en proie à une terrible fièvre et hanté par les visions d’une machine infernale. Torturé par les réminiscences d’une désastreuse expédition au Mexique, brisé par l’échec de ses utopiques projets industriels, rongé par la culpabilité et la maladie, il se réveille en plein cauchemar. La maison est silencieuse, mais sous ses pieds, le sol tremble au bon vouloir d’une infernale machine... Seule certitude, ses enfants courent un grave danger et lui seul peut les sauver.

Points de vente uniques

  • Nouvelle approche de l’univers d’Amnesia tout en restant fidèle à son esprit.
  • Le scénario le plus sombre et le plus terrifiant jamais proposé dans un jeu vidéo.
  • Superbe bande son composée par la talentueuse Jessica Curry.

Configuration requise (PC)

    Minimum:
    • OS: Windows Vista
    • Processor: Processeur haut de gamme Intel Core i3 / AMD A6 ou équivalent.
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: Carte graphique milieu de gamme NVIDIA GeForce 200 / AMD Radeon HD 5000. Les cartes Intel HD intégrées peuvent fonctionner mais ne sont pas prises en charge ; une mise à jour du pilote permet généralement de résoudre les problèmes graphiques.
    • Hard Drive: 5 GB available space
    Recommended:
    • OS: Windows 7
    • Processor: Processeur haut de gamme Intel Core i5 / AMD FX ou équivalent.
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: Carte graphique haut de gamme NVIDIA GeForce 400 / AMD Radeon HD 6000. Les cartes Intel HD intégrées peuvent fonctionner mais ne sont pas prises en charge ; une mise à jour du pilote permet généralement de résoudre les problèmes graphiques.
    • Hard Drive: 5 GB available space

Configuration requise (MAC)

    Minimum:
    • OS: Mac OS X 10.6.8
    • Processor: Processeur haut de gamme Intel Core i3 / AMD A6 ou équivalent.
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: Carte graphique milieu de gamme NVIDIA GeForce 200 / AMD Radeon HD 5000. Les cartes Intel HD intégrées peuvent fonctionner mais ne sont pas prises en charge ; une mise à jour du pilote permet généralement de résoudre les problèmes graphiques.
    • Hard Drive: 5 GB available space
    Recommended:
    • OS: Mac OS X 10.7.5
    • Processor: Processeur haut de gamme Intel Core i5 / AMD FX ou équivalent.
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: Carte graphique haut de gamme NVIDIA GeForce 400 / AMD Radeon HD 6000. Les cartes Intel HD intégrées peuvent fonctionner mais ne sont pas prises en charge ; une mise à jour du pilote permet généralement de résoudre les problèmes graphiques.
    • Hard Drive: 5 GB available space

Configuration requise (Linux)

    Minimum:
    • OS: Principales distributions Linux depuis 2010.
    • Processor: Processeur haut de gamme Intel Core i3 / AMD A6 ou équivalent.
    • Memory: 2 GB RAM
    • Graphics: Carte graphique milieu de gamme NVIDIA GeForce 200 / AMD Radeon HD 5000. Les cartes Intel HD intégrées peuvent fonctionner mais ne sont pas prises en charge ; une mise à jour du pilote permet généralement de résoudre les problèmes graphiques.
    • Hard Drive: 5 GB available space
    Recommended:
    • OS: Principales distributions Linux depuis 2012.
    • Processor: Processeur haut de gamme Intel Core i5 / AMD FX ou équivalent.
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: Carte graphique haut de gamme NVIDIA GeForce 400 / AMD Radeon HD 6000. Les cartes Intel HD intégrées peuvent fonctionner mais ne sont pas prises en charge ; une mise à jour du pilote permet généralement de résoudre les problèmes graphiques.
    • Hard Drive: 5 GB available space
Évaluations intéressantes des utilisateurs
15 personne(s) sur 16 (94%) ont trouvé cette évaluation utile
502 produits enregistrés
143 évaluations
6.2 heures en tout
Il est où Amadou ? Il a disparu ! Les mécanismes de jeu, le level design et les énigmes ont été grandement simplifiés. Plus dirigiste aussi, A Machine for Pigs ne mise plus que sur l'horreur au détriment de la survie. Quelques gros moments de terreur assurent le respect de la licence dont l'âme est préservée, mais il est ici surtout question de narration et de contemplation, the Chinese Room oblige. A Machine for Pigs est un mélange entre The Dark Descent et Dear Esther, en somme la recette d'Amnesia recuisinée à la chinoise. Ce qui n'est pas forcément un mal. Ces nouveaux développeurs, plutôt que de singer leurs prédécesseurs, nous montrent leur vision de ce qu'aurait pu être Amnesia : une ambiance morbide mais magnifique, des visuels fascinants, une atmosphère pesante qui mériterait autant d'étoiles au guide Michelin qu'un ciel de nuit sans nuages. Une histoire. Et l'ambiance sonore redoutable de la série, sublimée par quelques musiques d'une beauté luxueuse ; mais un chemin rectiligne et une difficulté absente. Autant je n'ai pas accroché à Dear Esther, autant ce nouveau projet, à la narration bien plus carrée et intelligible, m'a tenu en haleine jusqu'au bout, la griffe d'Amnesia finissant d'arracher mon adhésion.

On traverse A Machine for Pigs comme la lecture d'une nouvelle inquiétante au creux de son lit avec quelques sursauts de terreur de temps à autres, se planquant sous la couette avant de s'en extraire timidement pour reprendre son souffle puis la lecture. Une progression linéaire et calme réveillée par quelques pics de trouille comme un encéphalogramme. Un je-ne-sais-quoi de Dark Corners of the Earth semble flotter dans l'air, ce qui est loin d'être désagréable. C'est une belle expérience qui, à l'instar des créatures qu'elle nous raconte, est une chimère greffée, une anomalie : les symptomes des jeux narratifs-contemplatifs sont cousus sur le corps amputé d'Amnesia. La bête qui résulte de cette chirurgie presque blasphématoire est monstrueuse mais fascinante. Pour l'apprécier, il faudra s'ouvrir ou savoir où l'on met les pieds et ne surtout pas espérer en faire des vidéos youtube surjouées, car si la frayeur est toujours là, elle est moindre ; l'intérêt est (partiellement) ailleurs.
Posté le : 9 février 2014
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
4 personne(s) sur 4 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
250 produits enregistrés
5 évaluations
7.2 heures en tout
Amnesia est une licence connue et reconnue pour son ambiance oppressante et les vidéos Youtube d’effroi que le jeu a provoqué chez certains.
Pas vraiment précurseur du genre, il a tout même apporté un gros vent de fraîcheur et permit à pas mal d’autres jeux du genre à se faire une place dans la ludothèque de pas mal d’entre nous.


Au lieu de faire une suite en bonne et due forme, Frictionnal Games a donc eu l’idée saugrenue de proposer aux développeurs responsables de Dear Esther, The Chinese Room.Forcément, les fans puristes et limite intégristes ont eu peur et j’ai bien peur de devoir leur donner raison, Amnesia; A Machine For Pigs ne ressemble en rien au tout premier Amnesia. Si on retrouve une bonne partie de ce qui a fait le succès du premier jeu en matière d’ambiance et de réalisation, le principe même du jeu est en tout point différent.
This Broken Machine


Le premier constat est assez accablant, le jeu ne ressemble plus vraiment à son prédécesseur que ce soit en matière de gameplay ou de sensations. Exit donc le principe de folie, exit également le sentiment de n’être en sécurité nulle part mais surtout au revoir trouille et autres cris hystériques à 2 heures du mat.Non que le jeu ne soit pas effrayant mais Amnesia: A Machine For Pigs est une autre approche de l’univers avec ses avantages et ses inconvénients. On gagne très rapidement une lampe qu’il ne faudra jamais remplir, cela enlève déjà pas mal de piment à l’histoire. Certes le résultat est moins frustant que sur le premier Amnesia mais le jeu est moins effrayant du coup.Amnesia: A Machine For Pigs est un tout autre animal et il l’assume entièrement jusqu’au bout du groin. Loin de se contenter de faire peur facilement avec de grosses ficelles prévisibles, il cherche plutôt à nous narrer une histoire complexe, dense et terrifiante dans sa narration.
Le jeu reprend du coup plus une narration à la Dear Esther qu’à la Amnesia premier du nom. On avance dans l’histoire en fouillant les pièces et en ouvrant des tiroirs pour y découvrir des notes. On découvre vite que l’on n’est pas seul dans cette galère, un autre interlocuteur tente de nous aider à retrouver nos enfants et à les sauver en remettant en place des mécanismes via des puzzles souvent simples et qui font indubitablement penser à du point n’ click sans inventaire à gérer.

La réalisation graphique est propre à défaut d’être révolutionnaire, il est possible de jouer sur de petites configurations mais on est très loin des standards de 2013 ou de jeux comme Outlast, qui allient l’esthétique et le frisson à merveille. Les contrôles répondent parfaitement et on galère toujours au début pour bien actionner certains puzzles et autres tiroirs récalcitrants.

March Of The Pigs


Le jeu consiste surtout à une succession de scènes contenant des énigmes et quelques confrontations avec des adversaires et de chair et d’os mais nettement moins redoutables que dans le premier Amnesia, il est tout à fait possible de leur échapper assez facilement en marchant et en éteignant la lampe.Le challenge n’est pas vraiment relevé et le jeu se terminera dans les 4-5 heures pour peu que vous preniez votre temps. Si certaines énigmes peuvent poser problème, un brin de jugeote et une petite pause suffisent en général pour trouver ce qu’il manque pour débloquer la suite des événements.La principale force du titre réside donc surtout dans son histoire, conventionnelle et parfois prévisible, mais prenante et remarquablement écrite et dans son ambiance sonore qui fait mouche à tous les coups. Les musiques sont magnifiques tout comme les effets sonores et les voix. Le jeu est très difficile à suivre en anglais à moins d’avoir un très bon niveau, heureusement, les sous-titres français sont disponible pour les moins aguerris d’entre nous.
Amnesia: A Machine For Pigs est une aventure remarquable d’intensité dramatique mais qui loupe un peu le coche en matière de frissons, l’ADN d’Amnesia est bien présent mais il est largement modifié pour nous proposé quelque chose de neuf et de singulier. J’ai énormément apprécier le jeu malgré ses quelques défauts et sa très faible durée de vie.

L’expérience mérite le détour et on se régalera de voir un Londres à feu et à sang, le cadre change beaucoup par rapport à Amnesia et ce n’est pas plus mal. On s’éloigne donc de la suite paresseuse 2.0 tout en gagnant tout de même pas mal de bons points sur le côté narration et immersion. Plus fantasmagorique qu’horrifique, Amnesia: A Machine For Pigs gagne énormément en qualité de narration et ce n’est pas pour me déplaire, bien au contraire.
Posté le : 29 décembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
6 personne(s) sur 8 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
104 produits enregistrés
2 évaluations
3.5 heures en tout
FUYEZ PAUVRE FOU!!! Rien a voir avec amnésya! Fini la jauge de santé mentale! fini les monstre flippant qui two shoot! Bonjour les enigmes pourris et la facilité! à fuire comme la peste!
Posté le : 24 décembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
4 personne(s) sur 5 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
351 produits enregistrés
81 évaluations
3.0 heures en tout
Un peu plus beau que le premier Amnesia précédent, je pensais que ce nouvel opus allait au moins réemployer les mêmes recettes que son grand frère.

Et bien non. Et le problème est que du coup, cela ne fonctionne pas.

Difficile d'expliquer pourquoi, mais le stress n'y est pas. Uniquement la frustration dès qu'arrivent les premiers monstres qui nous déboitent sans qu'on y comprenne grand chose.

Bref ... si vous voulez frissonner, contentez vous de l'épisode d'avant. Celui-ci est juste ennuyeux. Déception.
Posté le : 7 décembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
4 personne(s) sur 5 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
203 produits enregistrés
3 évaluations
6.5 heures en tout
Vide et prétentieux. A décommander si vous cherchez de l'horreur, de l'effroi ou un simple jeu.

L'UNIVERS/ L'HISTOIRE:
C'est vide, prétentieux, un joli level design répétitif, une intrigue sans queue ni cochon qui ♥♥♥♥e plus haut que son gésier, la bande-son est molle et ininspirée.
Comme dans Dear Esther, votre imagination turbine pendant tout pour combler le manque grossier de contenu. Et au final (après 4h...) vous avez comme un arrière goût de dégueuli dans la bouche une fois les crédits qui tombent.

Le JEU:
le gameplay est quasi-inexistant : pas de santé mentale, de bougies, de puzzles comme dans le 1er Amnésia ou les Penumbra.
~2 séquences d'infiltration où on évite les monstres qui sont aussi impressionants que JP Coffe après trop de vinasse.
Les auteurs ont délibéremment annihiler tout ce qui faisait de bon le 1er cochon.

Vous voulez un jeu d'horreur ? Les Penumbra et le 1er Amnesia du même studio sont bons. Les mods "Cry Of Fear" et "Afraid of Monsters" si vous voulez vraiment un jeu bien hardu et qui vous prendra aux tripes.
Call of Cthulhu si vous voulez une véritable intrigue bien ficelée et entrainante.
Posté le : 1 décembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non