Félicitations ! Votre nom a été sélectionné lors de la loterie du Ministère du Travail du mois d'octobre. Pour prendre vos fonctions, présentez-vous immédiatement au Ministère des Admissions du poste-frontière de Grestin. Un appartement de classe 8 vous a été affecté à Grestin Est. Vous pourrez vous y installer avec votre famille.
Évaluations des utilisateurs :
Récentes :
extrêmement positives (338 évaluation(s)) - 95% des 338 évaluations des utilisateurs dans les 30 derniers jours sont positives.
Globales :
extrêmement positives (16,219 évaluation(s)) - 96% des 16,219 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 8 août 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Papers, Please

 

Articles

“Buy, study, and share this game as an example of video games as true art.”
BUY – Ars Technica

“..it is absorbing, brilliantly written and causes you to question your every instinct and reaction - both in the game and in real life.”
9/10 – Eurogamer

“Papers Please is a fantastic idea, beautifully executed.”
8.7/10 – IGN

À propos de ce jeu

Félicitations !
Votre nom a été sélectionné lors de la loterie du Ministère du Travail du mois d'octobre.
Pour prendre vos fonctions, présentez-vous immédiatement au Ministère des Admissions du poste-frontière de Grestin.
Un appartement de classe 8 vous a été affecté à Grestin Est. Vous pourrez vous y installer avec votre famille.
Gloire à l'Arstotzka.



L'État communiste d'Arstotzka vient de mettre fin à 6 années de guerre contre son voisin, la Koléchie, récupérant ainsi le secteur de la ville frontière de Grestin qui lui revient de manière légitime.

Votre tâche, en tant qu'Inspecteur du service de l'Immigration, est de contrôler le flux de personnes désirant pénétrer sur le territoire arstotzke depuis la Koléchie. Parmi la multitude d'immigrants et de visiteurs à la recherche de travail, se cachent contrebandiers, espions et terroristes.

Muni uniquement des documents présentés par les voyageurs et de l'équipement rudimentaire d'inspection, de fouille et de vérification des empreintes digitales fourni par le Ministère des Admissions, c'est à vous de décider qui recevra l'autorisation d'entrer en Arstotzka et qui sera refoulé, voire mis en état d'arrestation.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimale :
    • Système d'exploitation : Windows XP or later
    • Processeur : 1.5 GHz Core2Duo
    • Mémoire vive : 2 GB de mémoire
    • Graphiques : OpenGL 1.4 or better
    • Espace disque : 100 MB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Minimum 1280x720 screen resolution
    Minimale :
    • Système d'exploitation : OSX Mountain Lion (10.8)
    • Processeur : 1.5 GHz Core2Duo
    • Mémoire vive : 2 GB de mémoire
    • Graphiques : OpenGL 1.4 or better
    • Espace disque : 100 MB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Minimum 1280x720 screen resolution
    Minimale :
    • Processeur : 1.5 GHz Core2Duo
    • Mémoire vive : 2 GB de mémoire
    • Espace disque : 100 MB d'espace disque disponible
    • Notes supplémentaires : Minimum 1280x720 screen resolution
Évaluations des utilisateurs
La mise à jour du système d'évaluations des utilisateurs de septembre 2016 est là ! En savoir plus
Récentes :
extrêmement positives (338 évaluation(s))
Globales :
extrêmement positives (16,219 évaluation(s))
Type d'évaluation


Type d'achat


Langue


Afficher :
364 évaluations correspondent aux filtres ci-dessus ( très positives)
Publiées récemment
stevenvlx18
6.2 heures
Posté le : 24 septembre
Jeu découvert grace au youtubeur Le Bled'art. Voulant me faire un avis personnel, j'ai trouvé le jeu encore plus génial à jouer qu'à regarder.

Pour ceux ayant encore quelques doutes sur l'histoire du jeu (Sans spoil, vous incarnez un agent de l'immigration en Arstotzka (ressemblance au bloc communiste) dans les années 80

Points forts :

-Immersion dans l'histoire du pays
-Faibles graphismes concentrant le joueur sur le scénario
-20 fins differentes selon vos actes

Points faibles :

- Répétitivité des mouvements
-Trop peu de places sur le bureau pour étaler tout les documents à analyser
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Arkonic [FR] Gl&Hf
6.5 heures
Posté le : 19 septembre
Petit jeu indépendant qui malgré son design simple, donnera du plaisir aux joueurs grace à toutes ces petites idées géniales

Je recommande bien sur :)
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Brumizateur
21.2 heures
Posté le : 15 septembre
Très très bon jeu, au premiers abords on pourrait se dire que ce n'est qu'un simple simulateur de douane, mais le jeu est en fait beaucoup plus profond, possède plusieurs fins différentes.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
martin.duvergey
6.4 heures
Posté le : 5 septembre
Un must ! Graphismes rétro tout à fait dans l'esprit "soviet" et musique à l'allant !
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Saphamore
12.5 heures
Posté le : 2 septembre
Une perle de l'Indépendant,

Le challenge est bien réel pour accéder à la meilleure fin, on ne se lassera pas de recommencer encore et encore afin d'augmenter notre rapidité d'exécution et de tester toutes les approches possibles.

Mais attardons nous un peu plus sur ce qui fait de ce jeu sa force:


Il y a une sensation assez incroyable qu'on reconnait uniquement dans les "grands" jeux vidéos, j'entends par GRANDS, ceux qui offrent aux joueurs la sensation d'etre l'acteur du jeu: cette sensation est ce que j'appelle l'implication émotionnelle, morale et cognitive du joueur.


Ce qui est je crois très difficile à invoquer chez l'humain derriere un écran, devant ce qui est un jeu aux graphismes simplistes (mais tres justes!) est ici fait de main de maitre et on ne sait pas par quelle magie cela opère mais ON EST DEDANS, on devient Le douanier, celui qui à le sort de ceux qui transitent entre les mains.

On vit chaque jour comme si nous y étions et on se pose des questions sur la posture à adopter dans les multiples et très différentes situations auxquelles nous sommes confrontés au fil des jours.



Vraiment je suis les fesses de l'immersion proposée par ce jeu, n'hésitez pas une seconde si vous aimez les jeux indés qui proposent un gameplay totalement original et un challenge élevé.


Alors bon vent et au travail.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Cawoe
33.2 heures
Posté le : 31 août
It's very,very funny when you understand the game.lol
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Dans les 30 derniers jours
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
3 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
6.9 heures en tout
Posté le : 13 septembre
Fonctionnaire simulator 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
2 personne(s) sur 2 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
1.3 heures en tout
Posté le : 18 septembre
I go to work. I stamp papers all day.
I go out. I go on steam. I stamp papers all day.
100% worth it.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
6.2 heures en tout
Posté le : 15 septembre
Ce jeu est un chef d'oeuvre incontestable.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
8.0 heures en tout
Posté le : 13 septembre
Jeu apparemment simple, mais qui devient vite complexe. La tention monte vite et les choix sont parfois dur à faire. Jeu additif.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
87 personne(s) sur 90 (97%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
43.9 heures en tout
Posté le : 7 janvier 2014
Utilisant des moyens simples et à porter de tous, ce jeu nous plonge très vite dans un contexte politique et social anonyme mais qui parle à nous tous et qu'il effleure avec justesse et sans clichés. On se contente de contrôler des papiers à la frontière. Rien de plus. Les papiers sont expirés, ils sont faux, vous ne passez pas, c'est tout. Si seulement les choses se résumaient à cela.
C'est à ce moment que l'on réalise qu'il suffit d'un rien pour basculer du bon ou du mauvais côté, de l'opportuniste qui va profiter des primes pour les arrestations à outrance, du sans coeur qui abat son travail pour protéger sa personne bardée d'oeillères, ou de la petite gens qui souffre en silence de la situation mais qui doit nourrir une famille...jusqu'au résistant, qui peut aller loin au nom d'un espoir. Peut-être trop loin.

Quel sera votre premier réflexe, à vous?
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
62 personne(s) sur 67 (93%) ont trouvé cette évaluation utile
4 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
Recommandé
7.2 heures en tout
Posté le : 19 mars 2015
FR
Impressions :
v. 0 -
La contre-utopie
“Papers, Please” est peut-être la pièce la plus subtile que je pourrais commenter. Désole d'avance, mais il le mérite bien, alors attendez-vous à un peu d'emphase.
Jamais quarante-deux Mo. n'auront été aussi ténus, aussi denses dans mon histoire des jeux vidéo. Il n'y a pas un pan, pas un seul aspect sur lequel “Papers, Please” soit faible (excepté le "grand spectacle" haha... ).
Design, mécanique interne, exigence envers le joueur, message véhiculé, subtilité dans le traitement du sujet, maturité, c'est un carton plein et ce, je le rappelle en quarante-deux Mo. (soit un screenshot 5K lossless non compressé).

Avant de le détailler, je souligne qu'il est l'un des rares titres à offrir un thème politique engagé, un thème qui pourrait déranger un ordre établi, un système... Cette prouesse il l'accompli en su du reste.
Assez de dithyrambes, on passe à un peu de dissection.

Vous êtes un garde frontière, le jeu propose une scène unique, le point d'entrée entre 2 états qui ont toutes les caractéristiques de ceux qui ont éclaté de l'intérieur du bloc soviétique après la chute du Mur.
La situation ? Les frontières s'ouvrent, des immigrants arrivent de votre côté du monde, en tant que joueur vous contrôlez leur passeport et tout autre document de voyage susceptible de justifier le passage de la frontière.
... et ça, ce mécanisme qui intuitivement semble absolument impropre à une transposition en tant que jeu fonctionnel opère d'une façon fulgurante.

C'est votre premier jour, on vous a sorti de votre condition précaire pour vous propulser fonctionnaire de la patrie. Dans votre aquarium vitré, en face duquel chaque migrant se présente, vous trouverez un petit manuel à lire. Il reprend les règles de base : qui peut passer, avec quoi, sous quelles conditions... La population défile alors. D’où le passeport a-t-il été émit , sa date de validité, morphologie de la personne, son sexe, sa dégaine, son parlé... Tout est élément de gameplay ! Si vous laissez passer un homme alors que son passeport mentionnait un sexe féminin alors une pénalité s'applique à votre salaire. Si vous refusez ladite personne : parfait, mais quid d'une femme qui ressemblerait à un homme ou bien si c'est un transgenre dans ce cas le refus d'entrer sur le territoire sera tout autant pénalisé... Vous pouvez interroger la personne qui sera plus ou moins coopérative (et plus ou moins vexée) pour vous donner les infos. dont vous avez besoin.
Bientôt des nationalistes furieux attaquent votre poste-frontière, la sécurité se renforce, certains pays sont désormais sur liste et noir et leurs ressortissants doivent être refoulés.
Un autre jour, une femme se présente à vous, elle craint pour sa vie et vous explique qu'elle a été trompée par un homme qui se révèle être à la tête d'un réseau de prostitution, elle vous demande de ne pas le laisser passer, vous indiquant qu'il passera bientôt. Que faites-vous ?

Passeport contrefait, fraude en tout genre viendront à vous avec le temps la situation géopolique se fragilise davantage et implique plus de règles, plus drastiques, plus autoritaires....
Le passeport initial comporte plus d'une dizaine de champs à contrôler et très vite s'ajouteront permis de travail, ticket d'entrée, dérogation spéciale, faussaire de plus en plus subtile...

Et après ? Comme mentionnez plus haut, il y a des pénalités de salaireL'intere ? Chaque phase de jeu représente "un jour", après la fermeture... vous rentrez chez vous où vive votre femme, votre fils et un aïeul quelconque. Il vous appartient d'allouer vos maigres ressources financières pour maintenir tout ce petit à flot. Chauffage, médicament, repas chaud, économie ? Vous faites quoi, c'est là une phase de micromanagement cornélienne et exigeante.
Le plus important c'est que plus vous abattez de cas dans votre journée de travail, plus vous avez d'argent, du coup vous allez vite devoir apprendre à expédier les gens qui vous arrivent. Allez-vous encore interroger cette personne dont vous ne parvenez à déterminer le sexe, ou bien cette femme provenant d'une région à risque ? allez-vous prendre le temps de lui imposer un scanner... ? Quoiqu'il arrive si en fin de journée vous rentrez chez vous pour découvrir que votre fils à la grippe, mais que vous n'avez pas l'argent pour le faire soigner, vous avez perdu.

Le lien entre votre abattage quotidien et votre famille est terriblement et brillamment tendu.

Les situations délicates se succèdent et le lien entre votre abattage quotidien et votre famille est terriblement et brillamment tendu. Même votre famille à part, nombre de cas subtils s'offrent à vous. Tous ces cas sont aléatoires, générés dynamiquement, tout comme l'apparence des personnes. Si quelque chose cloche, comme la date de validité comparez la date du passe-port et la date de votre horloge pour ouvrir les options d'incohérences, déclencher la ligne de dialogue permettant à la personne d'expliquer le problème ou de la renvoyer directement; à vous de devenir expérimenté de parvenir en clin d'oeil à sentir si la personne peut ou non passer la frontière.

Politiquement engagé, subtile, incisif. Unique

Notez q'un early access gratuit du prochain jeu "Return of the Obra Dinn" du créateur peut être trouvé ici : http://dukope.itch.io/return-of-the-obra-dinn
- -Smithfield
Ajoutez-moi, si…!
Critiques:Les règles
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
41 personne(s) sur 42 (98%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
14.3 heures en tout
Posté le : 10 mai 2014
Je recommande ce jeu.
Parce que c'est le genre de jeu idéal pour s'évader après une dure journée de labeur, loin des soucis cuisants. Quitter la routine du travail, s'envoler vers des contrées meilleures, découvrir toute la majesté de l'existence et la beauté de la race humaine.
Se rendre compte que son fils ou sa femme est tombé gravement malade faute d'argent, se rendre compte qu'un pédophile a sévi parce qu'on lui a négligemment validé son visa d'entrée, se rendre compte un chouïa trop tard que cette personne joviale au possible cachait quelque appareil explosif, se dire "oups" et perdre 3 ou 4 de ses collègues, atrocement mutilés. Prendre conscience que la moindre de ses décisions peut (et va sans doute) avoir des conséquences par la suite, et se prendre à espérer que celles-ci soient bénéfiques ou au moins pas trop nuisibles. Constater le tiraillement dans lequel on se trouve, cisaillé entre l'humain doté d'un sens moral et la machine, abattant la besogne pour le bon plaisir de son supérieur, entre laisser vivre un demandeur d'asile ou compromettre la sécurité de sa famille.

Et au final, sortir du jeu et se dire "♥♥♥♥♥♥ ma vie est merveilleuse !" et remercier Lucas Pope, le créateur.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
29 personne(s) sur 32 (91%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
8.4 heures en tout
Posté le : 10 janvier 2014
Ce qui se fait de mieux sur la scene indépendante.
Un thème totalement indédit et une prise de risque maximale, des graphismes minimalistes qui pour autant servent le jeu, des choix ergonomiques douteux au premier abord jusqu'à ce que l'on comprenne que c'est fait sciemment car c'est à la fois la base du gameplay et un des éléments qui fait qu'on commence à réfléchir au message qu'envoie ce jeu... c'est d'une intelligence rare.

Au premier abord, on se demande pourquoi on a acheté ce jeu tout moche dans lequel on incarne un douanier à la frontière d'un pays rappellant les plus grandes heures soviétiques.
Après quelques heures de jeu, on se choque soit même de l'immoralité des choix que l'on fait et on reflechie sur l'instinct de survie, la dose d'égoisme que celui-ci peut engendrer, et on s'étonne d'avoir envie de voir ce que le jour suivant réserve comme nouvelle situation absurde.

La durée de vie n'est pas énorme, mais c'est clairement une expérience à faire.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
24 personne(s) sur 25 (96%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
5.5 heures en tout
Posté le : 16 mai 2014
Rendre passionnant un jeu où l'on se contente en apparence de faire un travail administratif triste et rébarbatif puis découvrir l'impact que peu avoir un simple formulaire, le tout entrecoupé de drames humains, politiques, économiques... je dis chapeau. Ce que le jeu indé à de mieux à offrir en terme de prise de risque, de créativité.

Je l'avais découvert sur Greenlight, j'ai attendu et je ne suis pas déçu.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
17 personne(s) sur 18 (94%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
10.0 heures en tout
Posté le : 9 août 2014
RECOMMANDÉ!
Ce jeu est un petit chef d'oeuvre comme on aimerait en voir plus souvent.
Un Gameplay atypique, une ambiance qui colle parfaitement au thème et VINGT fins différentes font que l'on ne s'attend pas à trouver tant de plaisir à jouer à un jeu indé.
Pour ses 1 an, la promotion STEAM à -50% devrait convaincre ceux qui n'ont pas encore eu la chance de jouer à Papers, Please!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante