À la une
Jeux
Logiciels Démos ACTUALITÉS Recommandations
Receiver was created for the 7-day FPS challenge to explore gun handling mechanics, randomized levels, and unordered storytelling. Armed only with a handgun and an audio cassette player, you must uncover the secrets of the Mindkill in a building complex infested with automated turrets and hovering shock drones.
Date de parution: 29 avr 2013
Regarder les 2 vidéos

Acheter Receiver

Articles

"Successfully reloading a gun for the first time through sheer muscle memory is easily one of the greatest feelings in gaming."
8.5/10 – Destructoid


"Receiver is interesting for two things. One, it focuses on a single weapon, the Colt 1911 A1, and takes it very seriously, using "high detail gun mechanics", which means you can "manipulate each part of the gun independently" (the beginning of the video shows this in action). The second is that it's a randomly-generated shooter that features permanent death. Taking place inside a single building, every time you die, you have to start at the very beginning again, but the entire game world is re-rolled. It's available now for $5, which given the ideas on show, is totally worth it just to check it out."
Kotaku


"Receiver didn’t cast me as some nigh-invincible mass of regenerating muscle. The end result, then, was that I felt exactly how I’d expect Real Me would in a combat situation involving live ammo."
Rock Paper Shotgun

Steam Greenlight

À propos du jeu

Receiver was created for the 7-day FPS challenge to explore gun handling mechanics, randomized levels, and unordered storytelling. Armed only with a handgun and an audio cassette player, you must uncover the secrets of the Mindkill in a building complex infested with automated turrets and hovering shock drones.

Watch the videos to learn more about our design experiments in this game!

Key Features

  • Detailed simulations of a Colt 1911 pistol, S&W Model 10 "Victory" revolver, and Glock 17 with full-auto mod
  • Taser robots and machine gun turrets with physically-based damage models
  • Ballistic modeling of ricochets and bullet drop
  • 11 audio tapes to prepare you to defend yourself against the inevitable Mindkill event
  • Become literate in how guns actually operate

Configuration requise (PC)

    Minimum:

    • OS:Windows XP
    • Processor:2.0 GHz
    • Memory:1 GB RAM
    • Graphics:Passmark G3D 250+
    • Hard Drive:150 MB HD space

    Recommended:

    • OS:Windows 7
    • Processor:2.0 GHz
    • Memory:2 GB RAM
    • Graphics:Passmark G3D 1000+
    • Hard Drive:150 MB HD space

Configuration requise (MAC)

    Minimum:

    • OS:10.6
    • Processor:2.0 GHz
    • Memory:1 GB RAM
    • Graphics:Passmark G3D 250+
    • Hard Drive:150 MB HD space

    Recommended:

    • OS:10.6
    • Processor:2.0 GHz
    • Memory:2 GB RAM
    • Graphics:Passmark G3D 1000+
    • Hard Drive:150 MB HD space

Configuration requise (Linux)

    Minimum:

    • OS:Ubuntu 12.10
    • Processor:2.0 GHz
    • Memory:1 GB RAM
    • Graphics:Passmark G3D 250+
    • Hard Drive:150 MB HD space
Évaluations intéressantes des utilisateurs
11 personne(s) sur 13 (85%) ont trouvé cette évaluation utile
1.5 heures en tout
Par où commencer... ?

Première chose : il me semble que ce jeu a été fait en 7 jours, et pour ça, je dis bravo, et surtout respect. La jouabilité est pas exceptionelle, la luminosité un peu faible par moment, et les ennemis assez résistants (et surtout horribles à viser), mais pour un temps aussi court, on fait facilement abstraction.

Sinon, le principe de recharger soi-même son arme (mais vraiment recharger, il faut tout faire) est assez cool, encore très peu vu, voire pas du tout, et c'est assez dépaysant au début. Mais on s'y fait vite, et recharger le plus vite possible pour éviter de se faire avoir par un ennemi est sympa.

D'ailleurs... les ennemis, parlons-en.
Il y en a deux types : les tourelles fixes qui tournent, rien de bien méchant, et les tourelles volantes.

Alors là, vous allez en baver, c'est ce qui va vous faire flipper dans ce jeu. Vous êtes seul, d'un coup la musique monte, devient plus opressante, vous entendez un "bip" puis un bruit étrange et là, le machin qui vole vous électrocute avec un son immonde qui fait juste peur.
Slender like.

Le but du jeu étant de trouver 11 petites cassettes contenant des infos... il va vous falloir du courage et de la patience pour venir à bout de ce jeu.

Jouabilité : 6/10 (trop sombre, ennemis terribles)
Ambiance (son lumière) : 8/10
Facilité (croissante de 0 à 10) : 8.5
Rapport qualité prix : 7/10

Un bon jeu, que je ne regrette pas d'avoir acheté pour délirer avec des amis et frimer parce que j'ai un jeu que peu de personnes ont.
Posté le : 21 juin
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
3 personne(s) sur 10 (30%) ont trouvé cette évaluation utile
0.1 heures en tout
Clairement une daube, je comprend pourquoi il à été refilé gratuitement.
Posté le : 15 septembre
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
4 personne(s) sur 36 (11%) ont trouvé cette évaluation utile
0.5 heures en tout
Ce jeu est une daube, une catastrophe, injouable et tellement dur qu'on se fait butter au premier croisement venu.

0/10
Posté le : 2 avril
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
547 personne(s) sur 720 (76%) ont trouvé cette évaluation utile
0.2 heures en tout
It was on Humble Store for free.
Posté le : 15 septembre
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
340 personne(s) sur 452 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
3.5 heures en tout
*takes magazine out of gun*
*drops magazine*
*picks up magazine*
*drops magazine*
*picks up magazine*
*puts magazine in inventory*
*flips firing mode*
*flips firing mode*
....
*flips firing mode*
*flips firing mode*
*flips firing mode*
*grabs another magazine*
*drops magazine*
*ejects bullet from chamber of gun*

My first time playing Receiver.

9/10 for Revolver.
Posté le : 28 mars
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
18 personne(s) sur 25 (72%) ont trouvé cette évaluation utile
18.7 heures en tout
RECEIVER est un FPS exigeant, il est austère mais joli, avec des morceaux de procédural et de balistique dedans. Receiver, c'est aussi un jeu de tir à la première personne où on ne voit jamais les bras ni les mains de son personnage, et il est très curieux de constater qu'aucune revue du jeu ne mentionne ce fait, assez troublant au demeurant. Ce choix de design, en raison peut-être du temps de réalisation très court , s'avère en fait très efficace, comme une manière d'épure, de lisibilité et de complète mise en scène des revolvers et pistolet. Subtile et inédite, la manipulation habilement détaillée d'un flingue, un scénario cyberpunk en onze cassettes à trouver - d'où la voix vous explique combien votre réalité est précaire - confèrent à Receiver une ambiance épaisse malgré son aspect de prototype, et ce gameplay ardu, tellement si gratifiant tout plein.
En sept petits jours, Les gars de WOLFIRE GAMES font mieux dans le genre que certains en deux ans. L'action banale de recharger une arme devient excitante et jubilatoire, enchainer toutes les actions nécessaires est une petite chorégraphie urgente et délicieuse.
Vous jouerez votre vie (?) avec une seule des trois armes disponibles, deux splendides revolvers - sexuels - et un gentil colt - érotique - vous ne rencontrerez que deux types d'adversaires - robotiques - l'un mobile, l'autre fixe, ils encaisseront des dégats localisés avec élégance, donnant lieu parfois à des sketchs inopinés tels que "Le Drone Manchot" ou "Le Ricochet Farceur". Et ce sera plus que souvent la mort (?) à un cheveu, pour une seule touchette, même dans la chaussette, et pas de sauvegarde.
C'est la case départ, nouveau lieu, nouvelle arme, se mettre à couvert, écouter, regarder...Bon, est-ce que j'ai des balles ?... Oui plein, j'éjecte le chargeur, il est vide... je range mon arme et de ma main libre, je glisse les jolies munitions une à une, ça fait une douzaine de charmants petits bruits métalliques et je reprends mon arme, glisse le chargeur dans la crosse [ son : frisson dans le dos ], touche "R" : j'arme le premier projectile, puis touches "T" ET "R" en même temps (!) pour vérifier la chambre SANS éjecter la balle. J'ai joui, c'est bon, je suis prêt. Je fais 20 bons mètres l'arme près du corps en rasant les murs, à bloc mais parfaitement à l'aise, puis j'entends un drone, je le laisse me spotter, je l'attire, je l'aligne pendant qu'il galère à passer la porte, mon arme fait un clic creux, le drone fonce, [clic...clic-clic], et m'électrocute, j'avais oublié d'enlever la sécurité. J'avais déjà commis cette grossière erreur deux ou trois fois auparavant et j'ai eu cette éternelle seconde pour débloquer mon arme au lieu de re-cliquer dans le vide comme un débile...Fade out, case départ, c'est reparti...
Vous ne trouverez probablement jamais toutes les jolies cassettes rouges en un seul run, mais vous reviendrez toujours avec plaisir dans ce gratte-ciel improbable et aléatoire, à cet humble et perpétuel défi qu'il contient.
----------------------------------------------------------------------------------------
EDIT : Excellent article de Rock Paper Shotgun paru récemment, plus d'un an après la sortie du jeu,
http://www.rockpapershotgun.com/2014/01/08/give-me-more-expressive-actions-in-videogames-please/
[EXTRAIT] :
" To begin with, you’ll spend a lot of time looking at the in-game help screen. Eventually you’ll start slowly poking at the buttons, and you’ll make mistakes.
You’ll drop magazines on the floor.
You’ll eject perfectly good bullets off rooftops. [NOTE : J'en ris encore de celle-là !]
You’ll die because you tried to fire a weapon before loading a bullet into the chamber. "
----------------------------------------------------------------------------------------

EDIT : Voici le profil Desura de Wolfire Games ;) : J'adore ces mecs !
http://www.desura.com/company/wolfire-games/images/some-girls-wearing-wolfire-games-t-shirts4#gallerylist
Posté le : 5 octobre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non