Retrovirus is a six degrees of freedom shooter which sends players into the depths of a computer on a search and destroy mission against an invasive virus. Retrovirus is being created by Cadenza Interactive, the indie studio behind the popular tower defense game Sol Survivor.
Évaluations des utilisateurs :
Globales :
plutôt positives (146 évaluation(s)) - 75% des 146 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 31 jan 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Français non disponible
Ce produit n'est pas disponible dans votre langue. Veuillez consulter la liste des langues disponibles ci-dessous avant de l'acheter.

Acheter Retrovirus

Acheter Retrovirus - Four Pack

 

Articles

"A really superb FPS, and blessedly a six-axis one, made intricate through some really genuinely smart weapon design of the like not seen in a shooter for far too long."
Rock, Paper, Shotgun

"I forgot how much I really missed this style of game and the overall look and feel really brought me into the game's world."
Co-Optimus - 4.5/5

"Retrovirus masterfully revamps and improves on the winning formula that hooked players almost two decades ago"
Gamespot - 7/10

À propos de ce jeu

Retrovirus is a six degrees of freedom shooter which sends players into the depths of a computer on a search and destroy mission against an invasive virus. Retrovirus is being created by Cadenza Interactive, the indie studio behind the popular tower defense game Sol Survivor.


Players take command of an antivirus program, armed with the tools necessary to erase the virus’ very existence from the system. Movement and exploration are core to the gameplay, and players are encouraged to adapt to the demands of a world where free flight is the norm. Of course, the virus is armed to fight back, and first person shooter combat features heavily as players test their level of comfort with movement within the machine environment. Each player is able to customize their antivirus program with different plugins, allowing for a variety of approaches to a given situation.


The Retrovirus single player campaign focuses on the core story of the game, with the player’s goal being the eradication of the virus and the discovery of its origins. To defeat the virus, the player must solve puzzles, engage in dogfight-style combat, and explore the depths of the virtual world.


Retrovirus also features multi-player modes, designed to engage players’ social and competitive sides. Co-operative multi-player allows players to complete the campaign of the game with a friend, teaming up to restore the system to working order. Competitive multi-player will focus on the core of the six degrees of freedom shooter, hearkening back to the action-oriented shooters of the late 90’s and early 00’s.

Features

  • Discover movement within a six degrees of freedom environment, free from the limits of traditional gravity-based environments.
  • Delve into a two-layered story, exploring the real-world origins of a malicious computer virus and cleansing the inner workings of the infected system.
  • Fight battles, complete puzzles and explore an environment built for the free-flying citizens of the computer system.
  • Customize an antivirus program, focusing on strength, speed or cunning, with weapons and utilities to suit a variety of play styles.
  • Join with a friend to remove the virus from the infected computer by playing the campaign in co-operative mode.
  • Compete against other players in a variety of multi-player modes, testing the limits of combat with six degrees of freedom.

Configuration requise

    • Système d'exploitation : Windows XP, Windows Vista, ou Windows 7
    • Processeur : Double-cœur 2.0 GHz
    • Mémoire vive : 2 Go de RAM
    • Disque dur : 1,5 Go d'espace disque disponible
    • Affichage : NVIDIA GeForce 8800 GT, AMD Radeon HD 2900, ou mieux
    • Son : Carte son compatible DirectX
    • DirectX® : DirectX 9.0c
Évaluations des utilisateurs
Le système d'évaluations des utilisateurs a été mis à jour ! En savoir plus
Globales :
plutôt positives (146 évaluation(s))
Publiées récemment
Polpoy
22.7 hrs
Posté le : 13 janvier 2015
Retrovirus, c'est un peu "Il était une fois la vie", cher dessin animé de notre enfance, mais dans un ordinateur. Dans lequel on aurait le rôle du chef de la police, vous vous souvenez, le globule blanc, rouquin et un peu enrober mais toujours aux aguets pour bouter des derrières de vilains microbes !

On nous réveille donc, alors qu'on roupillait pénard, suite à l'invasion d'un gros méchant virus (on avait pourtant bien dit de ne pas cliquer sur ce lien "Jennifer Lawrence nue"...). Et nous voilà à sa poursuite (du gros vers, pas de Jennifer), sous les ordres d'Oracle (soit Avast Antivirus mais avec une voix beaucoup plus sexy), à travers les nombreux systèmes de la machine nous accueillant. On ira jusqu'à visiter le BIOS en mode sans échec histoire d'être bien sûr d'avoir tout nettoyer derrière nous.

Quel plaisir de retrouver un gameplay un peu oublié. Quelques souvenirs de ces bons vieux Descent et autre Forsaken refont surface. Dès les premières minutes de jeu j'ai été agréablement surpris de (re)prendre en main un FPS sans gravité, ou presque. Contrôle du module au poil, mais je reproche un léger manque de vitesse général. Bien que ce soit un peu mou du genou dans les déplacements, les lieux parcourus sont assez souvent restreints. Puis ça évite de trop se perdre. De bonnes idées dans le gameplay : le système de vie, de munition/énergie (partager et à tout faire), les capacités secondaires des armes et la diversité des ennemis et dangers qui empêcheront bien des fois de rester trop statique ou planqué. Sur ces points, avec pas grand chose on enterre presque déjà pas mal de FPS concons.

Le jeu s'avère agréable à la rétine. Pas qu'il soit grandiose, non, mais la DA proposée est mafoi bien travaillée, variée, très colorée et la bande son, certes discrète, n'est pas dégueux du tout. Quelques dialogues sympathiques parsèment l'histoire. Le scénario est assez basique, évidemment en jouant l'antivirus dans un système d'exploitation on ne s'attend pas nécessairement à des rebondissements en tout genre et à une intrigue passionnante. En tout cas il est plutôt long, une vingtaine d'heures dans mon cas, en hard, et en tentant d'approcher les 100%. Beaucoup de niveaux, avec des passages parfois très ardus (d'autant plus quand on oublie qu'on peut sauvegarder et qu'on se contente des checkpoints... !), la fin se fait presque attendre. Peut être la faute à une certaine répétitivité, malgré l'effort pour varier un peu le gameplay dans certains niveaux.

Dans les points négatifs je retiens également quelques failles (involontaires) sur certains ennemis, mais surtout boss, ce qui est assez facheux. Tout comme les bugs/problèmes, pas forcément bloquant mais assez réguliers et désagréables : moteur mal optimisé, crash du jeu après qq heures de jeu, bugs sonore, collisions étranges, "sorties" du décor, ennemis réapparaissant ou disparaissant après un chargement de sauvegarde (embettant pour terminer à 100% les niveaux, et couillon quand ça permet de battre instantanément un boss...).

Dommage qu'il soit entaché par ces quelques soucis de finition, et que le multi soit désespéremment vide (oui il propose aussi un multi sur une douzaine de maps, avec des modes de type domination ou encore MOBA, plus un coop permettant de jouer la campagne avec un ami), parce que Retrovirus est tout simplement un bon (6 axis) shooter.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Natus-Lee
2.9 hrs
Posté le : 17 avril 2014
Un jeu naze, bon graphisme mais ambiance trop plate. Y a jamais d'action.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Niejcas
11.4 hrs
Posté le : 20 décembre 2013
FPS librement inspiré de Descent.

Descent est un jeu culte PC/PSX quasiment tombé dans l'oubli le plus total. Il fait parti de mon top 5 des FPS avec Quake, Tribes, Thief et Half-Life 2.
Il avait fait le pari d'un mode de déplacement sans gravité, tournant à 360° dans un espace cloisonné.
Son accueil fut relativement froid à cause d'une maniabilité difficile à prendre en main (principalement sur PSX à la manette) et à la difficulté de se repérer dans un labyrinthe en 3D à 360° où l'on se faisait attaquer de tous les côtés.
Le principe du jeu reposant sur du clef/porte assez répétitif finissait par lasser ceux qui ne trouvait pas leur compte dans le plaisir du scoring.


Retrovirus conserve tout cela mais se retrouve bien plus coloré.
Pourtant, le level design me plaît moyennement. Dans un jeu sans gravité, pourquoi continuer de concevoir des structures basées sur un sol et un plafond bien définis ? On a justement un gameplay permettant de s'en affranchir !
Du coup les niveaux semblent un peu branlant à la base et c'est dommage.

J'ai si souvent eu à me servir des failles de l'IA pour passer les boss que j'en reviens à me demander si c'est pas volontaire. Surtout vu le jeu qui te met dans la peau d'un programme de nettoyage.

Malgré le mal que j'en dis, donnez-lui une chance si une promo se pointe !

“ヽ(´▽`)ノ”
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Dragoniac Fr
10.0 hrs
Posté le : 18 juin 2013
Retrovirus ... LA bonne surprise ! Je l'avais acheté y a un moment me disant "tiens un nouveau descent, les derniers que j'ai test m'avais pas trop plu mais bon vu qu'il est pas cher testons ..." et je l'avais acheté mais sans jamais le testé. Et là hier soir j'avais pas trop envie de continue borderlands 2 et me suis dit tient que'est-ce que je pourrais lancer en attendant d'aller dormir ... j'ai choisit retrovirus que je ne connaissais pas et deux heures plus tard je faisait une pause. Jeu sympa, intuitif, remappage des touches obligatoire par contre. sa défouraille dans tout les sens, le haut le bas la gauche la droite ... tout deviens subjectif, les ennemis sont pas trop stupide même en facile. L'histoire est sympa, j'aurais préféré une version FULL FR car les dialoque sous titrés ♥♥♥♥♥ un peu beaucoup mais grosso modo j'ai compris ce que je devais faire et ça suffit. Je regrette quand même beaucoup qu'il n'y ai pas de carte intégrée au jeu des fois on se retape sans cesse les mêmes couloirs jusqu'à ce qu'enfin le jeu nous "autorise" à appuyer sur H pour help et un chemin jusqu'à notre destination apparait lol. J'avou l'avoir utilisé 2-3 fois car j'étais vraiment pommé. Sinon plus on avance dans le jeu plus sa se corse et plus sa devient sympa :) Mention spécial au dernier niveau dans le bios qui est tout simplement magnifique, le boss est un peu naze mais le graphisme du niveau est super beau. Franchement si vus avez une dizaine d'heures à griller sautez sur l'occaz car c'est un bon petit jeu bien addictif par son coté Action-RPG.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
AxelTerizaki
11.2 hrs
Posté le : 23 mars 2013
Un Descent-like, comme Miner Wars 2081 mais avec un habillage informatique puisqu'on y joue un anti-virus. C'est plutôt bien fait, ça respire l'esprit doujin quand même, les contrôles sont très agréables, l'interface est classe, et il y a bien sûr un mode coop et deathmatch et autres, EN LAN. OUI. MODE LAN ET TOUT C'EST LA FOLIE.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Lo' [ Nostalgique]
0.7 hrs
Posté le : 22 février 2013
Un jeu au game design&level designer bien réalisé, on est litéraement plongé dans un pc en quête de désinfection. On regreterra la courte durée de vie ainsi qu'un multi très faible en terme de joueur
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Évaluations les plus pertinentes  Globales
5 personne(s) sur 5 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
Recommandé
22.7 heures en tout
Posté le : 13 janvier 2015
Retrovirus, c'est un peu "Il était une fois la vie", cher dessin animé de notre enfance, mais dans un ordinateur. Dans lequel on aurait le rôle du chef de la police, vous vous souvenez, le globule blanc, rouquin et un peu enrober mais toujours aux aguets pour bouter des derrières de vilains microbes !

On nous réveille donc, alors qu'on roupillait pénard, suite à l'invasion d'un gros méchant virus (on avait pourtant bien dit de ne pas cliquer sur ce lien "Jennifer Lawrence nue"...). Et nous voilà à sa poursuite (du gros vers, pas de Jennifer), sous les ordres d'Oracle (soit Avast Antivirus mais avec une voix beaucoup plus sexy), à travers les nombreux systèmes de la machine nous accueillant. On ira jusqu'à visiter le BIOS en mode sans échec histoire d'être bien sûr d'avoir tout nettoyer derrière nous.

Quel plaisir de retrouver un gameplay un peu oublié. Quelques souvenirs de ces bons vieux Descent et autre Forsaken refont surface. Dès les premières minutes de jeu j'ai été agréablement surpris de (re)prendre en main un FPS sans gravité, ou presque. Contrôle du module au poil, mais je reproche un léger manque de vitesse général. Bien que ce soit un peu mou du genou dans les déplacements, les lieux parcourus sont assez souvent restreints. Puis ça évite de trop se perdre. De bonnes idées dans le gameplay : le système de vie, de munition/énergie (partager et à tout faire), les capacités secondaires des armes et la diversité des ennemis et dangers qui empêcheront bien des fois de rester trop statique ou planqué. Sur ces points, avec pas grand chose on enterre presque déjà pas mal de FPS concons.

Le jeu s'avère agréable à la rétine. Pas qu'il soit grandiose, non, mais la DA proposée est mafoi bien travaillée, variée, très colorée et la bande son, certes discrète, n'est pas dégueux du tout. Quelques dialogues sympathiques parsèment l'histoire. Le scénario est assez basique, évidemment en jouant l'antivirus dans un système d'exploitation on ne s'attend pas nécessairement à des rebondissements en tout genre et à une intrigue passionnante. En tout cas il est plutôt long, une vingtaine d'heures dans mon cas, en hard, et en tentant d'approcher les 100%. Beaucoup de niveaux, avec des passages parfois très ardus (d'autant plus quand on oublie qu'on peut sauvegarder et qu'on se contente des checkpoints... !), la fin se fait presque attendre. Peut être la faute à une certaine répétitivité, malgré l'effort pour varier un peu le gameplay dans certains niveaux.

Dans les points négatifs je retiens également quelques failles (involontaires) sur certains ennemis, mais surtout boss, ce qui est assez facheux. Tout comme les bugs/problèmes, pas forcément bloquant mais assez réguliers et désagréables : moteur mal optimisé, crash du jeu après qq heures de jeu, bugs sonore, collisions étranges, "sorties" du décor, ennemis réapparaissant ou disparaissant après un chargement de sauvegarde (embettant pour terminer à 100% les niveaux, et couillon quand ça permet de battre instantanément un boss...).

Dommage qu'il soit entaché par ces quelques soucis de finition, et que le multi soit désespéremment vide (oui il propose aussi un multi sur une douzaine de maps, avec des modes de type domination ou encore MOBA, plus un coop permettant de jouer la campagne avec un ami), parce que Retrovirus est tout simplement un bon (6 axis) shooter.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
0.7 heures en tout
Posté le : 22 février 2013
Un jeu au game design&level designer bien réalisé, on est litéraement plongé dans un pc en quête de désinfection. On regreterra la courte durée de vie ainsi qu'un multi très faible en terme de joueur
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
11.2 heures en tout
Posté le : 23 mars 2013
Un Descent-like, comme Miner Wars 2081 mais avec un habillage informatique puisqu'on y joue un anti-virus. C'est plutôt bien fait, ça respire l'esprit doujin quand même, les contrôles sont très agréables, l'interface est classe, et il y a bien sûr un mode coop et deathmatch et autres, EN LAN. OUI. MODE LAN ET TOUT C'EST LA FOLIE.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
10.0 heures en tout
Posté le : 18 juin 2013
Retrovirus ... LA bonne surprise ! Je l'avais acheté y a un moment me disant "tiens un nouveau descent, les derniers que j'ai test m'avais pas trop plu mais bon vu qu'il est pas cher testons ..." et je l'avais acheté mais sans jamais le testé. Et là hier soir j'avais pas trop envie de continue borderlands 2 et me suis dit tient que'est-ce que je pourrais lancer en attendant d'aller dormir ... j'ai choisit retrovirus que je ne connaissais pas et deux heures plus tard je faisait une pause. Jeu sympa, intuitif, remappage des touches obligatoire par contre. sa défouraille dans tout les sens, le haut le bas la gauche la droite ... tout deviens subjectif, les ennemis sont pas trop stupide même en facile. L'histoire est sympa, j'aurais préféré une version FULL FR car les dialoque sous titrés ♥♥♥♥♥ un peu beaucoup mais grosso modo j'ai compris ce que je devais faire et ça suffit. Je regrette quand même beaucoup qu'il n'y ai pas de carte intégrée au jeu des fois on se retape sans cesse les mêmes couloirs jusqu'à ce qu'enfin le jeu nous "autorise" à appuyer sur H pour help et un chemin jusqu'à notre destination apparait lol. J'avou l'avoir utilisé 2-3 fois car j'étais vraiment pommé. Sinon plus on avance dans le jeu plus sa se corse et plus sa devient sympa :) Mention spécial au dernier niveau dans le bios qui est tout simplement magnifique, le boss est un peu naze mais le graphisme du niveau est super beau. Franchement si vus avez une dizaine d'heures à griller sautez sur l'occaz car c'est un bon petit jeu bien addictif par son coté Action-RPG.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Non recommandé
2.9 heures en tout
Posté le : 17 avril 2014
Un jeu naze, bon graphisme mais ambiance trop plate. Y a jamais d'action.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
Recommandé
11.4 heures en tout
Posté le : 20 décembre 2013
FPS librement inspiré de Descent.

Descent est un jeu culte PC/PSX quasiment tombé dans l'oubli le plus total. Il fait parti de mon top 5 des FPS avec Quake, Tribes, Thief et Half-Life 2.
Il avait fait le pari d'un mode de déplacement sans gravité, tournant à 360° dans un espace cloisonné.
Son accueil fut relativement froid à cause d'une maniabilité difficile à prendre en main (principalement sur PSX à la manette) et à la difficulté de se repérer dans un labyrinthe en 3D à 360° où l'on se faisait attaquer de tous les côtés.
Le principe du jeu reposant sur du clef/porte assez répétitif finissait par lasser ceux qui ne trouvait pas leur compte dans le plaisir du scoring.


Retrovirus conserve tout cela mais se retrouve bien plus coloré.
Pourtant, le level design me plaît moyennement. Dans un jeu sans gravité, pourquoi continuer de concevoir des structures basées sur un sol et un plafond bien définis ? On a justement un gameplay permettant de s'en affranchir !
Du coup les niveaux semblent un peu branlant à la base et c'est dommage.

J'ai si souvent eu à me servir des failles de l'IA pour passer les boss que j'en reviens à me demander si c'est pas volontaire. Surtout vu le jeu qui te met dans la peau d'un programme de nettoyage.

Malgré le mal que j'en dis, donnez-lui une chance si une promo se pointe !

“ヽ(´▽`)ノ”
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante