Proteus est un jeu d'exploration contemplative dans une île onirique, où l'ambiance musicale de votre partie est régie par l'environnement. Joué en vue à la première personne, l'interactivité se concentre principalement et très simplement sur votre présence dans ce monde et la façon dont vous l'observez.
Évaluations des utilisateurs : Plutôt positive (1,993 évaluation(s))
Date de parution: 30 jan 2013

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Proteus

 

Recommandé par les curateurs

"A audiovisual soundscape that is a joy to explore."

Articles

“D'une certaine manière, son manque de progression – absence d'arbre de compétences, de niveaux de difficulté, et de points de sauvegarde – joue en sa faveur; vous n'allez pas y replonger pour grappiller les derniers succès, ou pour grimper dans le tableau des scores, mais simplement parce que vous voulez jouer à Proteus. Parce que vous voulez ouvrir les yeux et avoir de l'eau de mer jusqu'à la taille, marcher sur le rivage, et errer à travers des champs fredonnants. Quand tout ceci vous démange, seul Proteus peut vous soulager.”
8/10 – Edge

“J'en suis ressorti transporté, exalté. Et c'est ce qui fait que Proteus est vraiment spécial à mes yeux. C'est un vrai bonheur de savoir que ce sera identique pour bon nombre d'entre vous.”
Rock Paper Shotgun

“Sa carte générée aléatoirement et ses secrets valent la peine de parcourir le jeu de nombreuses fois, et au-delà de ça, il est facile de se dire qu'on va y retourner juste pour se reposer d'une journée agitée ou d'une ville assourdissante.”
8/10 – The Guardian

“Proteus est beau, c'est vraiment une bien belle chose. […]Si il devait être classé dans une catégorie, Proteus serait probablement à mettre aux côtés de jeux expérimentaux, déconcertants mais fascinants, de l'année dernière – Dear Esther et Journey.”
5/5 – Eurogamer

Steam Big Picture Mode

À propos de ce jeu

Proteus est un jeu d'exploration contemplative dans une île onirique, où l'ambiance musicale de votre partie est régie par l'environnement. Joué en vue à la première personne, l'interactivité se concentre principalement et très simplement sur votre présence dans ce monde et la façon dont vous l'observez. Les îles générées aléatoirement sont le refuge de créatures réelles ou imaginaires, de vallées paisibles, et de ruines magiques.

Principales caractéristiques :

  • Jeu contemplatif : le monde réceptif à votre présence, et l'interface gommée de tout texte ou indication, distille au joueur curiosité et besoin d'enquêter, dans un titre qui récompense la patience et l'effort d'immersion.
  • Bande son dynamique composée par le musicien primé David Kanaga, qui comblera les fans de Boards of Canada ou encore de Brian Eno, s'adaptant à l'humeur du monde généré.
  • Concept visuel original mélangeant sprites 2D et profondeur 3D, teinté de couleurs pastel variant selon leur gré, qui se place entre les graphismes de jeux 8-bit et le style si particulier de l'art moderne issu du XXe siècle.
  • Îles uniques, générées aléatoirement à chaque nouvelle partie, et bien qu'en théorie il soit possible de tout découvrir d'une traite, personne n'y est encore parvenu.
  • Fonction "carte postale" intégrée pour encoder les données du monde dans chaque capture d'écran, afin de sauvegarder et même partager votre terrain de jeu et vos découvertes.

Configuration requise

Windows
Mac OS X
SteamOS + Linux
    Minimum :
    • Système d'exploitation : Windows XP SP3
    • Processeur : 1.8 GHz
    • Mémoire vive : 3 Go de RAM
    • Affichage : Intel HD Graphics 3000
    • Disque dur : 100 Mo d'espace disque disponible
    Recommandée :
    • Processeur : Double-cœur 2.2 GHz
    • Mémoire vive : 4 Go de RAM
    • Affichage : Carte vidéo NVidia ou ATI comportant 512 Mo de mémoire vidéo
    • Disque dur : 100 Mo d'espace disque disponible
    Minimum :
    • Système d'exploitation : 10.6
    • Processeur : 1.8 GHz
    • Mémoire vive : 3 Go de RAM
    • Affichage : Intel HD Graphics 3000
    • Disque dur : 250 Mo d'espace disque disponible
    Recommandée :
    • Processeur : Double-cœur 2.2 GHz
    • Mémoire vive : 4 Go de RAM
    • Affichage : Carte vidéo NVidia ou ATI comportant 512 Mo de mémoire vidéo
    • Disque dur : 250 Mo d'espace disque disponible
    Minimum:
    • OS: Ubuntu 12.04 LTS, Mint 13 LTS, Fedora 16, fully updated
    • Processor: 1.8GHz
    • Memory: 3 GB RAM
    • Graphics: Intel HD Graphics 3000
    • Hard Drive: 250 MB HD space
    Recommended:
    • OS: Ubuntu 12.04 LTS, Mint 13 LTS, Fedora 16, fully updated
    • Processor: 2.2 GHz
    • Memory: 4 GB RAM
    • Graphics: 512 MB NVidia or ATI graphics card
    • Hard Drive: 250 MB HD space
Évaluations intéressantes des utilisateurs
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
0.2 heures en tout
Posté le : 5 juillet
Que dire ?

Proteus est l'une de ces expériences vidéoludique qui calment et apaisent. Mini séance de méditation et de relaxation, Proteus peut facilement se lancer entre 2 sessions de jeux histoire de se vider la tête.

Mais plus que àa, ce jeu possède une âme propre, un ton qui est assez difficile de décrire. Jouez-y, et appréciez la poésie qui se dégage de ce superbe jeu.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
104 personne(s) sur 117 (89%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
2.4 heures en tout
Posté le : 6 février
I lost someone recently. In those first days full of grief and exhaustion from taking care of family matters, before I slept, I'd sit and try to play something to clear my mind. I didn't feel like playing my usual games. Not shooters, not puzzles, something where I could simply be transported somewhere nice.

First I thought of Bernband and Euro Truck Sim 2, but I didn't have them installed. I played Secret Habitat, I played Minecraft, and I played this game, Proteus (and a bit of its mod Purgateus).

It provides the simple pleasure of walking around in a cheerful, surprisingly interactive, rather mysterious place, rendered in fidelity low enough to let your imagination amplify it.

I've heard about and seen screenshots of many mechanics to discover, and even an end game of sorts. I haven't experienced most of them, though many patterns are now clear and I even found how to control the time of day. This is to say that there is just enough substance here to keep you interested, if you ever get bored of simply walking around.

It's a place to unwind, basically. I love walking around woods, but I don't have easy access to them.

Also, my two young nieces love watching me play it, and chasing frogs or owls or pointing at far away landmarks and getting there, talking about the cycle of night and day, about seasons, forests and animals and wandering.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
47 personne(s) sur 58 (81%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
214.1 heures en tout
Posté le : 5 juin
I played this 4 days straight help me
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
29 personne(s) sur 42 (69%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
0.4 heures en tout
Posté le : 9 février
I awoke in gentle waters. In the distance, trees of all the colors of Easter dotted the coast. As I made for shore, I began to hear the song of spring, the humming of trees, the zimming of grass, the zooming of the falling petals and leaves. A playful pair of blue bunnies hopped away, their footsteps taking to ground like my fingers would the keys of a piano. White birds dashed from tree to to tree, with the faintest zips almost synthetic. Through a clearing, a council of feeding chickens scurrying off, my presence disturbing their time of fellowship. My feet found a dirt path, a path home perhaps, or to an adventure I had not yet known. A breeze of familiarity rose up as I neared the summit of green foothills. And there, surrounded by dozens of Sakura trees, a small cabin, the only evidence of human hands among the islands. I made it to the clearing, turned, and watched as hundreds of cherry blossoms fell to its rest, like a rain of pink champaign. In the twilight, I witnessed a blue moon rise, breaching the horizon over the vast, immeasurable sea. The day's song began to fade, to melt into the soft grip of that is night, to change keys and moods within mere moments. I laid under the Sakura trees, and watched the moon reach its dominion, shining with the whole of the galaxy behind it, cheering their young sister on. In the quiet music of the night, as the world completed its change to hues of white, blue, and black, and the horns and percussion that had ruled the day were hushed by the chords and strings of the evening, I closed my eyes; unware that when I woke I would bare witness to entirely different journey of melodies.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
36 personne(s) sur 56 (64%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
0.7 heures en tout
Posté le : 3 juin
Very little content for the price. I usually enjoy atmospheric exploration games, but you are done with this in half an hour. Look at playtimes in reviews. Would not recommend.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante