Un jeu de plateforme déjanté... en Enfer.
Évaluations des utilisateurs : Très positive (633 évaluation(s))
Date de parution: 3 oct 2012
Tags populaires des utilisateurs pour ce produit :

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

Acheter Hell Yeah! Wrath of the Dead Rabbit

Packages qui comprennent ce jeu

Acheter Hell Yeah!

Inclut les 3 articles suivants : Hell Yeah! Pimp My Rabbit Pack, Hell Yeah! Virtual Rabbit Missions, Hell Yeah! Wrath of the Dead Rabbit

 

Steam Big Picture

À propos de ce jeu

Hell Yeah! est un jeu de plateformes déjanté, qui se déroule dans un cadre on ne peut plus chaleureux : l'enfer.

Vous incarnez Ash, un lapin-diable, prince de l'enfer. Vous êtes en pétard : un petit rigolo s'est amusé à poster vos photos intimes un peu partout sur l'Enfernet.

Autant dire que cet abruti mérite une mort lente et douloureuse. Et pendant que vous le cherchez, pourquoi ne pas passer vos nerfs sur tous ceux qui ont le malheur de croiser votre chemin ?

Vous contre l'enfer : c'est ça, Hell Yeah!

Caractéristiques :

  • De l'action et du gore cartoonesque pour se défouler Vous rentrez d'une longue journée bien frustrante au boulot ? Faites une partie de Hell Yeah! vous vous sentirez tout de suite mieux après une petite virée en enfer à massacrer du monstre dans une ambiance marrante, avec juste assez de challenge pour rendre les choses intéressantes.
  • Jetpack de la mort Vous savez ce qui est plus fun que de canarder des monstres ? Les canarder avec un super jetpack capable de les réduire en purée et même de percer les murs. Hell Yeah! balance la sauce comme jamais.
  • Un jeu ÉNORME (littéralement) 10 mondes immenses avec des zones secrètes et des quêtes annexes, plus des centaines d'objets, d'armes et de monstres à collectionner. Si vous êtes du genre perfectionniste, dites adieu à votre vie sociale.
  • Faites le ménage en enfer Hell Yeah! comprend plus de 100 monstres uniques à passer à la moulinette. Certains sont grossiers, d'autres ultra moches, mais ils ont tous un point commun : ils méritent de mourir !
  • Des fatalités qui feront pleurer votre maman Humiliez vos victimes dans leurs derniers instants avec plus de 25 fatalités sous forme de mini-jeux mortels.
  • Exterminez avec style Amassez du butin et dépensez votre argent dans les magasins pour acheter des armes qui font très mal et des améliorations d'enfer pour votre jetpack. Skin "donut" + lance-missiles "carotte explosive" = classe assurée.

Configuration requise

    • Système d'exploitation : Vista/Win7
    • Processeur : Intel Core 2 DUO @ 2.4 GHz/Athlon 64 X2 4200+ ou supérieur
    • Mémoire vive : 1 Go de RAM (2 Go sur Vista)
    • Affichage : Carte vidéo comportant au moins 512 Mo de mémoire vidéo et compatible DirectX 10
    • DirectX® : 10 ou plus récent
    • Disque dur : 2 Go d'espace disque disponible
    • Son :
Évaluations intéressantes des utilisateurs
1 personne(s) sur 2 (50%) ont trouvé cette évaluation utile
3.3 heures en tout
Posté le : 29 mars
Petite recommendation, sans plus...

Alors on a là un mix entre un jeux de plateforme pur jus et un jeux de tir, avec un petit côté metroid et un côté "Wario Ware"(les fatality sont en fait des mini jeux dans le pur style)... faite mariner tout çà, mettez plein de séquences de gameplay différentes et vous avez "Hell yeah!"... en gros :D.

Le pitch
Ash est devenu prince de l'enfer, et tout roulait bien, la tyrranie suivait son cours... jusqu'à ce qu'un paparrazi decouvrit sa secrète pation pour les petits canards et publie l'info sur le HELLTERNET.
Ash a donc faim de vengeance et va assouvir sa haine en allant chercher tous les monstres possibles et inimaginables et se refaire une réputation...


Si çà vous a fait sourire, alors vous êtes élligible pour "Hell Yeah!". On est dans du WTF permanent(j'insiste, du début à la fin!!!) et votre adhérence au délire du jeux est la première condition sinequanone pour envisager le titre. L'humour dans l'ensemble va de la punch-line bien grasse et des références culturelles sympa, à des dialogues assez gamins et vulgaires(y a t'il une hiérarchie dans la gaminerie au final? hmmm :P). Bon, je vous avoue, çà peu être fatiguant à la longue, vu que la durée de vie du jeux est plutôt bonne.

La seconde condition qui va décider de votre achat, c'est si vous êtes assez patient pour supporter les check-points du jeux et des oublies des développeurs qui en découlent:
sans être très simple, le jeux peut être dur=>donc on meure et on repart au dernier checkpoint qui peut être assez loin... pour peu que vous ayez rencontré un boss, on se retape les dialogues sans possibilité de les zapper.
Je fais partie d'une génération qui a du faire avec ce genre de jeux, mais quand on voit les jeux de plateformes actuels("Super Meat Boy" ou "Rayman Legends" par exemple, éxigeants mais vous recommencez immédiatement là où vous aviez échoué) peut être vous ne l'êtes pas/plus :)

Et la troisième condition çà sera votre capacité a supporté tous les sprits à l'écran, car on se croirait presque dans un jeux "mugen" par certains moments. C'est pas vilain, mais c'est très fouilli, et comme l'action prime sur ce genre de plateformer, on perd le fil des fois.

En ce qui me concerne, je l'ai eu en solde, dans ces conditions, je ne regrette pas; à vous de trancher.

P.S.: important, vous pouvez jouez AU PAD mais je vous le DECONSEILLE: certains passages on très clairement été fait pour être fait au clavier/souris;
Ces moments dont je parle, impliquent, au pad de maintenir les boutons RT et A et orienter le stick droit en même temps... sans lacher le stick gauche(je vous laisse visualiser çà sur une manette Xbox, si vous y arriver^^)

TL;DR

+complétement déjanté
+varié dans son ensemble
+pas vilain
+bonne difficulté et durée de vie...

-...alongé artificiellement par des checkpoints relous
-fatigue les yeux, très fouilli à l'écran
-un humour qui fait tache par moment
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
9 personne(s) sur 9 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
9.0 heures en tout
Posté le : 3 juillet
My score: 6/10
Playthrough time: 8 hours (a total of 9 hours including the time to get the Jackpot achievement)

Pros:
+Lovely, totally over the top design - wacky and insane things all over the place
+Good looking graphics
+Works very well with a 360 controller
+Some nice changes of pace like the twin stick space shooter levels
+Good soundtrack

Cons:
-Somewhat sloppy controls
-A combination of sparse checkpoints and sadistic design makes you replay long sequences

Performance notes:
The game is great for using the Xbox 360 controller and playing on the TV from the couch. The game feels like it was made for the 360 controller, so I never played with the keyboard.

The game has low system requirements, so it should run well on most computers. For me it always stuttered for about half a second each time while auto saving, but this was the only issue I encountered.

Main review:
Hell Yeah starts off with a story just as wacky as the rest of the game. You play as Ash, the skeleton bunny prince of hell, who has gotten private pictures of him bathing with a rubber ducky leaked, so to not seem like a weakling, you have to kill the 100 hell monsters who have seen the pictures.

The game itself is mostly standard platforming. You jump around, avoid obstacles, shoot stuff and navigate the levels to get to the 100 monsters. Each time you encounter one, and get its health down by shooting it or using objects in the environment (depending on the monster) you will get to play a mini-game for a chance to land the killing blow. The mini games are often just matching the right button(s)/get the timing right, but there are a few other ones. There are a lot of different ones, so each one isn't used more than 3, maybe 4 times.

You get to upgrade your health and weapons, and some levels have vehicles: in one you control a submarine, and another one a space ship, and the game turns in to a twin stick shooter. This was quite a nice change of pace.

What the game does best is all the wacky things happening:

*Killing a monster by lifting weights, turning in to a super sized muscular bunny that kicks the monster into a soccer goal so the net slices it up? Check.
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=473482545

*Starting in hell, but after a few levels placing you in an overly cute world, with background music with lyrics, where a woman with a French accent sings "You're a fancy bunny - Together, we're happy"? Check.
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=473482634

*Low on health, health bar reads "F**K"? Check.
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=474286510

*Shop with rap music and a bunny robot clerk, bouncing lowriders in the background? Check.
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=474286379

*Get the controls reversed and the game writes "LOL" at the screen, troll style? Check.
http://steamcommunity.com/sharedfiles/filedetails/?id=473482603


I really enjoyed all these things, and I realised that for me, I didn't come back for the gameplay, I came back for all the wackyness. To come around a corner, hear the muffled rap music indicating a shop nearby, enter and hear the full "Money, money gold!" rap parody. The music in the game is very enjoyable and well done.

One design choice I didn't like is that after you stop moving, your character "glides" a bit, which makes it really hard to make certain jumps. You get the jump just right, but when you land at the very small platform, you glide over the edge. This makes the controls not feel very "tight". Combine this with the level design, which has the checkpoints maybe 3-5 minutes between, and some sadistically hard jumps with insta-death spikes if you miss your jump, and I guess that this will send quite a few gamepads airborne and lead to rage quits. When you repeat the same 3-minute section for the 10:th time and have to play it all over again, yet another time. You also have to rewatch any "cutscenes" that appear during that section.

I'm no pro platformer, so there were sections where I had to try many times to get it right, and even though I have lots of patience, I was close to quitting a few times.

So, I wouldn't recommend this game only for the gameplay. It's fine but it has its drawbacks. If you think you would appreciate all the crazy stuff happening, and can ignore the annoying parts, you're up for a good time with Hell Yeah!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
5 personne(s) sur 6 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
9.6 heures en tout
Posté le : 9 mars
This game is about pure entertainment.
I really enjoyed the time spent on this game.
(except the part where I spent about one hour to get the random jackpot achievement)

This dead rabbit called ASH is really cool. You can custumized him with stupid, funny, cool masks and wheels.
Lot of weapons to collect with infinite ammo.
Lot of finishing moves, that really makes the game more fun and adds something special to it.
Lot of stupid conversations to read between the rabbit and the monster bosses.

I fully recommend this game, because it does what is suppose to do: to entertain the player.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
3 personne(s) sur 4 (75%) ont trouvé cette évaluation utile
4.9 heures en tout
Posté le : 3 mai
Best game and funny! Good art and very almost.
Recommend!!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
11 personne(s) sur 12 (92%) ont trouvé cette évaluation utile
1 personne a trouvé cette évaluation amusante
10.8 heures en tout
Posté le : 1 juin 2014
Un lapin mort qui règne sur les enfers s'est retrouvé tout nu sur les réseaux sociaux. La honte (il faut croire que les enfers ne sont pas peuplés d'exhibitionnistes et de dépravés mais de cathos coincés et d'intégristes musulmans). Du Tartare jusqu'au Styx, tout le monde l'a vu faire trempette avec son canard en toc. Pour laver cet affront et sauver sa réputation il devra traquer et tuer tous les témoins de la scène. C'est à dire tout le monde. On aurait pu penser qu'Hell Yeah serait audacieux ou amusant, il est en fait juste con - dans le bon sens du terme. Avec son esprit de plateformer, sa belle 2D colorée, ses finish-moves relevant du mini-jeu à la Wario Ware, ses petites variétés de gameplay, ses mondes à thème, son humour et son univers référencé, Hell Yeah ferait presque penser à un Super Paper Mario mineur, beaucoup de qualités en moins mais des litres de sang et une surdose d'action en plus. Vous pouvez compter sur lui pour venir enrichir et égayer la liste des bons jeux récents qui font honneur à la deuxième dimension, rangé quelques étagères en-dessous d'un Guacamelee. Pas le jeu de votre vie mais sincèrement plaisant d'un bout à l'autre.

♪ You're a fancy bunny. Together we're happy. You will be my honey. We'll never be lonely ! ♥♥♥♥♥♥ je l'ai dans la tête maintenant. ♪ Na na nana na...
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante