À la une
Jeux
Logiciels Démos ACTUALITÉS Recommandations
Depuis d'innombrables années, DeathSpank a été un Justicier, un Vainqueur du Mal et un Héros des Opprimés. DeathSpank cherche depuis longtemps un artéfact appelé… L'Artéfact. Forgé par des mains inconnues pour des raisons inconnues à une époque inconnue du passé, L'Artéfact est maintenant à portée de DeathSpank. Qu'est-ce que L'artéfact ?
Date de parution: 25 oct 2010

Acheter Deathspank

À propos du jeu

Depuis d'innombrables années, DeathSpank a été un Justicier, un Vainqueur du Mal et un Héros des Opprimés. DeathSpank cherche depuis longtemps un artéfact appelé… L'Artéfact. Forgé par des mains inconnues pour des raisons inconnues à une époque inconnue du passé, L'Artéfact est maintenant à portée de DeathSpank. Qu'est-ce que L'artéfact ?

Caractéristiques principales :
  • L'Humour épique de Ron Gilbert – Ron Gilbert mène sa touche hilarante d'humour spirituel et de dialogues ridicules vers un tout nouveau genre dans l'une des histoires impliquant un héros et sa quête de L'Artéfact la plus épique jamais racontée.
  • Co-op locale à 2 joueurs “Sidekick” – Recrutez un ami qui combattra à vos côtés en tant que compagnon du héros et frayez-vous un chemin ensemble à travers des donjons infernaux et une contrée mystérieuse. La coopération locale demande une manette pour le second joueur.
  • Explorez un Monde immense – Le monde de DeathSpank est gigantesque et rempli d'une tonne de personnages uniques et hilarants, d'ennemis dangereux, de paysages variés, et de poules... beaucoup de poules.
  • Trouvez et collectionnez des centaines d'Armes, des Objets uniques, et Pièces d'Armure – collectionnez des centaines d'armes, des pièces d'armures et des objets uniques (avez-vous déjà ramassé des excréments de licorne ou utilisé un lanceur de poules ?) au cours de votre voyage héroïque et utilisez-les pour personnaliser les capacités et l'inventaire de votre personnage

Configuration requise (PC)

    • Système d'exploitation : Windows XP/Vista/Windows 7
    • Processeur : Intel Pentium 4 (ou équivalent avec support SSE2) fonctionnant à 1.7 GHz ou supérieur
    • Mémoire vive : 1 Go de ram, 1.5 Go (Vista et Windows 7)
    • Espace disque dur : 2 Go de libre minimum
    • Carte graphique : Cartes ATI Radeon X1800 GTO 256Mo et Nvidia GeForce 6800 Ultra 256Mo; le support du Shader 2.0 et du 24 bit depth buffer est requis
    • DirectX® : DirectX 9 Juin 2010
    • Exigences pour la coopération en local : Un contrôleur est requis pour le second joueur

Configuration requise (MAC)

    • Système d'exploitation : Mac OS X v10.5.8 ou v10.6+
    • Processeur : Intel
    • CPU Speed: 1.8 GHz
    • Mémoire vive : 1.5 Go RAM
    • Disque dur Space: 2 Go d'espace disque disponible
    • Carte graphique : ATI Radeon x1900 ou meilleure / NVIDIA 8600 ou meilleure
    • Video Memory (VRAM): 128 Mo ou supérieure
Évaluations intéressantes des utilisateurs
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
8.9 heures en tout
Un mélange de BTA & de Hack and Slash, à prendre à petit prix.

Le jeux se termine en une dizaine d'heures, sans être ennuyant ou frustrant. Le jeux est grand public, donc jamais difficile (le loot est un peu trop généreux).

Graphiquement, c'est pas vraiment une des qualités du titre, mais ça va encore vu le style cartoon de l'ensemble.

L'histoire est WTF, très axée humour, avec de bons dialogues bien stupide comme il faut. A noter que le jeux est en anglais intégral, mais un patch fr existe.

Bref, un petit jeux sympa à prendre en promo.
Posté le : 21 avril
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
34 personne(s) sur 38 (89%) ont trouvé cette évaluation utile
18.0 heures en tout
Personal Rating: "Grab it during a sale"
Traditional Rating: 6/10
Genre: Action Role Playing Game

Ron Gilbert is probably best know for being one of the creators (the others being Tim Shafer and Dave Grossman) of the successful Maniac Mansion and Monkey Island series that was wildly popular in the late eighties and early nineties when adventure gaming was king. Both titles combined humor to great effect with the Monkey Island characters being particularly self-aware that they were computer gaming characters.

In an attempt to re-create the success of Guybrush Threepwood (Monkey Islands main lovable but bumbling buffoon of a wanna-be-pirate hero) we now have Deathspank (another bumbling buffoon of an idiot wanna-be-hero). Swapping out Shafer, the Caribbean and adventure gaming in general, Deathspank introduces us to its titular character and fantasy setting with a combat heavy action role playing focus. But does Deathspank have what it takes to enjoy the same sort of longevity as Guybrush Threepwood?

Unfortunately not. Whilst the game may illicit the odd smile here and there, as a character he is missing the charm that accompanied Guybrush on all of his adventures. With a forced script, the gags don't really tend to flow very well most of the time and Deathspank eventually ends up being more of an irritation than anything else. WIth a stupid and idiotic quip for almost everything you do in game be prepared to have some bad comedy laid down thick and fast throughout your playthrough.

Deathspank is nothing more than a Diablo clone except this time it's dressed up as the court jester. As far as the game goes the gameplay is pretty solid and engaging if it were not for the idiot of a hero unable to shut his trap for a single second. The store page lists the epic humor of Ron Gilbert as one of its main key selling points but to be honest I was totally underwhelmed by this attempt at so called humor. I have gotten more laughs from just staring at a lemon going off in a fruit basket.

Graphically the game looks quite unique with the entire world made to look like card board cut outs and it lasts roughly 10-14hrs hours which is just about right when looking at the games asking price.

Whilst I am a huge fan of Guybrush Threepwood and the Monkey Island series, I definitely am not as ardent a Deathspank fan. Fun in short little bursts and thankfully over quickly I wouldn't recommend paying full price for the title but wait for a sale instead.
Posté le : 13 juin
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
5 personne(s) sur 6 (83%) ont trouvé cette évaluation utile
11.7 heures en tout
A really great and fun game. Not a very long game (~10 hours approx) but if you like Ron Gilbert's jokes, looting, and fighting against really crazy enemies, this is your game. If you miss laughing with a game, get this one because you will do that during the entire game.
Posté le : 29 juin
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
4 personne(s) sur 5 (80%) ont trouvé cette évaluation utile
8.5 heures en tout
Totally worth the price!

You play as Deathspank, a Dispenser of Justice, a Vanquisher of Evil, and a Hero to the Downtrodden, on your journey to get your hands on the "artifact"
Battle through demons, orcs, chickens, leprechauns and many more while completing your quests and filling your bag with awesome loot.

The gameplay mechanics are quite basic, but nevertheless fun.
The dialogues are really funny, i enjoyed the voices and had to laugh each time the main hero introduces himself by saying "My name is Deathspank!"

The game is about 7-10 hours long (took me 8h), which is not too bad for that price IMO.

7/10
Posté le : 22 juillet
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
1 personne(s) sur 1 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
13.1 heures en tout
Fun and lighthearted game with quirky graphics and an absurd but hilarious storyline. Easy to get the hang of and great for casual gaming. Short but sweet.
Posté le : 6 septembre
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non
3 personne(s) sur 3 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
13.8 heures en tout
Tranche de rire assuré! DeathSpank prend place dans un univers fantasy auto-parodié et nous livre un rpg/hack and slash totalement délirant.

Le jeu n'est disponible qu'en VO, mais un patch FR de très bonne qualité est facilement trouvable sur internet, et cela rend le jeux accessible aux anglophobes. Les dialogues à eux seuls rendent ce jeu indispensable.

Une fois que l'on a la manette, ou le clavier en main sur ce jeu, on ne le lache pas facilement! Toutes les situations et les discutions sont plus loufoques les unes que les autres, et chaque personnages rencontré est une façon de brasser encore plus de clichés (dans le bon sens du terme).

Si vous aimez l'humour absurde, les parodies d'univers fantasy, si vous apprécié les annales du Disque-Monde de Terry Pratchett, vous adorerez DeathSpank!
Posté le : 8 décembre 2013
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non