Conduisez des douzaines de véhicules dans les trois villes les plus extrêmes des États-Unis. Seuls les meilleurs parviendront a dompter les voitures les plus rapides. Seul les plus malins connaîtront les raccourcis et les caractéristiques spéciales des voitures. Seul les champions parviendront a finir le boulot comme des professionnels.
Évaluations des utilisateurs :
Globales :
très positives (109 évaluation(s)) - 94% des 109 évaluations des utilisateurs pour ce jeu sont positives.
Date de parution : 30 juin 1998

Connectez-vous pour ajouter cet article à votre liste de souhaits, le suivre, ou indiquer que vous n'êtes pas intéressé

 

À propos de ce jeu

Conduisez des douzaines de véhicules dans les trois villes les plus extrêmes des États-Unis.
Seuls les meilleurs parviendront a dompter les voitures les plus rapides. Seul les plus malins connaîtront les raccourcis et les caractéristiques spéciales des voitures.
Seul les champions parviendront a finir le boulot comme des professionnels.

Configuration requise

    • Système d'exploitation : DOS 6.0, Windows 95, Windows 98
    • Processeur : Pentium 75 MHz ou équivalent
    • Mémoire vive : 16 Mo de RAM
    • Disque dur : 80 Mo d'espace disque disponible
    • Carte graphique : Carte vidéo VESA comportant 1 Mo de mémoire vidéo et compatible SVGA
    • Son : Carte son
Évaluations intéressantes des utilisateurs
6 personne(s) sur 6 (100%) ont trouvé cette évaluation utile
2 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
0.8 heures en tout
Posté le : 20 février
GTA premier du nom, que de nostalgie pour moi qui ai pu y jouer sur la playstation.

Vue zénithale (du haut vertical donc), vous voici dans la ville la plus pixelisée du monde, mais on s'en fout, on peut buter tout le monde, on fait des missions à la noix et on roule dans des rectangles qui vont plus ou moins vite.

De la musique irréprochable sur une borne arcade

Je collectionne les GTA, à part le GTA london (qui était un add-on du premier), je les ai tous ... <3
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
221 personne(s) sur 258 (86%) ont trouvé cette évaluation utile
255 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
11.9 heures en tout
Posté le : 14 décembre 2015
Grand Theft Auto is now old enough to play Grand Theft Auto.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
68 personne(s) sur 90 (76%) ont trouvé cette évaluation utile
47 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
0.2 heures en tout
Posté le : 21 janvier
It doesn't have Shark Cards. It also doesn't make you buy cars.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
30 personne(s) sur 34 (88%) ont trouvé cette évaluation utile
3 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
16.2 heures en tout
Posté le : 17 février
Short version: 73%
It’d be a lie to say GTA1 aged well, but the first entry of the series is still a fun arcade game about carjacking and other criminal activities, with the kind of satiric humour that stood the test of time.

Long version:
Compared to the massive open world lumbering giant the franchise grew into, Grand Theft Auto 1 is a simple top-down arcade action game, inspired by the highway car chase helicopter news casts.

The simplicity is reflected in the core mechanics: instead of playing through a story (which this game lacks pretty much entirely), all six levels require a target score to pass. While almost every action gives points, the intended way to progress is to raise the score multiplier, usually by completing missions. These missions are barely anything more than a random set of objectives, tied together with some immature and politically incorrect, yet not too controversial flavour text with some (black) humour and social satire.

The game is easy in many regards– enemies aim terribly, the police are quite ineffective, and all tasks can be described in a few words– but many small annoyances can ruin gameplay. For example, there are no mission retries, and when even the player dies in one hit, it is easy to fail a task on the first try.
The best way to approach GTA1 is to think it as a memorisation game: learn the city layouts, weapon locations, and the mission objectives, and it’ll go smoothly. Just don’t forget that there is no save, so each stage has to be completed in one sitting.

The game engine is ancient and difficult to run on any modern system. On top of that, it can cause nausea with the jerky camera movement and wonky frame rates. And when it works, the player can enjoy the interesting physics that turn every vehicle into a bouncy bumper car.
Still, if you can live with these limitations, GTA1 can still hold itself on its own as a good arcade game that can warrant a replay from time to time.
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante
33 personne(s) sur 58 (57%) ont trouvé cette évaluation utile
33 personnes ont trouvé cette évaluation amusante
1.1 heures en tout
Posté le : 28 décembre 2015
FARTS all day long!
Cette évaluation vous a-t-elle été utile ? Oui Non Amusante